Best Of E-commerce — 12 février 2015 — 3 commentaires
D’ici 5 ans, le parcours client sera totalement connecté

L’Economist Intelligence Unit vient de dévoiler les résultats d’une enquête auprès de 478 responsables et directeurs marketing du monde entier pour le compte du fournisseur leader de solutions marketing d’engagement: Marketo Inc. 6 tendances fortes et domaines d’évolution émergent de l’enquête. Fantasme ou réalité, la fluidité totale d’un parcours client IRL et digital fait rêver les départements marketing, convaincus d’une réelle transformation à horizon 5 ans. On vous révèle les résultats…

Un changement de mentalité radical d’ici 5 ans

Aujourd’hui, plus de 68% des professionnels du marketing constatent que les autres services de leur entreprise perçoivent essentiellement leur activité comme étant une charge financière. Mais dans les trois à cinq prochaines années, selon eux, les mentalités changeront dans quatre entreprises sur cinq : les fonctions associées au marketing seront considérées comme de réelles sources de revenus.

Grâce aux technologies numériques

C’est devenu une nécessité pour les marques de suivre l’évolution technologique pour mieux communiquer, interagir et fidéliser leurs consommateurs. Si cette prise de conscience s’est déjà bien amorcée, les départements marketing sont encore en phase de test et d’éveil sur les nouveaux outils, les nouvelles (bonnes) pratiques et les tendances fortes à suivre.

L’évolution technologique est à le fois une contrainte à soulever, à embrasser pleinement, et un moyen particulièrement efficace de déconstruire des usages conservateurs. Le changement radical annoncé se fera pour, et par les technologies numériques.

D’ici trois à cinq ans, les marketeurs s’appuieront sur les nouvelles technologies pour améliorer, maîtriser et personnaliser l’expérience client. Ils sont 80% à estimer qu’un changement radical est nécessaire au sein de leur organisation pour suivre l’évolution des technologies et répondre à la demande des consommateurs.

Six principaux domaines d’évolution

  1. Le marketing ne sera plus perçu comme un coût mais comme une source de revenus
  2. Le marketing s’imposera pour la gestion de l’expérience client grâce à une meilleure maîtrise des données
    • Seulement un marketeur sur deux exploite aujourd’hui des données pour obtenir des informations visant à engager les clients
  3. L’engagement et l’acquisition de nouveau client enfin valorisés
    • Plus de six marketeurs sur dix (63%) interrogés indiquent que l’engagement se manifeste en particulier par les renouvellements, la captation et les achats répétés
  4. Le marketing requière des compétences digitales et une expertise opérationnelle
    • Près de quatre marketeurs sur dix (39%) interrogés estiment qu’un apport de sang neuf est essentiel pour les entreprises au niveau de l’engagement, des opérations et des technologies de marketing numériques.
  5. Le marketing technologique est essentiel au succès.
    • Sur les quatre investissements les plus cités, trois sont censés atteindre les clients via différents canaux : les réseaux sociaux, les appareils mobiles et la traditionnelle messagerie mail. Le quatrième type d’investissement concerne les analyses, qui permettent de regrouper des données hétérogènes issues de différents canaux afin de brosser un portrait cohérent et exploitable du consommateur.
  6. Les objets connectés et les technologies mobiles personnalisées en temps réel façonneront le futur
    • Plus de la moitié des marketeurs pensent que les objets connectés à Internet, ces appareils embarqués omniprésents à l’adresse IP unique qui transmettent des données en temps réel en permanence, auront révolutionné le marketing à l’horizon 2020. La même proportion du panel estime que la puissance des communications mobiles personnalisées en temps réel sera la tendance au plus fort impact.

Et si les marketeurs devenaient capables de gérer l’engagement du consommateur de bout en bout ? Sans frontière entre l’expérience IRL et digitale ? Imaginez-vous passer dans un magasin et immédiatement recevoir un code promotionnel en push sur votre smartphone, puis être conseillé et accompagné en direct par un vendeur qui connaît déjà vos goûts et vos hésitations. Des initiatives existent certes déjà, mais ce sera bientôt la norme. Ça fera peur à certains clients, ça fait rêver les marketeurs depuis longtemps.

Et vous, un monde totalement interopérable, ça vous fait peur ou rêver ?

Voir l’enquête dans son intégralité: www.marketo.com/next-era.

Crédit photo: Shutterstock

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Edouard Saulnier

Passionné d'innovation et d'humain, j'ai décidé de construire un site d'offres d'emploi à l'image des projets qu'il promeut : AZERTY Jobs diffuse des annonces d'emploi excitantes pour des projets innovants dans le numérique, adressées à une population en quête d'aventure, de sens et de challenge. Je traiterai pour vous des thèmes de l'emploi, du numérique, des outils et des pratiques à connaître pour recruter efficacement avec dix doigts et un PC.

 


3 Commentaires

  1. Suis étudiant en Master professionnel faisant l’administration des affaires et j’ai un diplôme de licence en marketing, sa me fait du bien de lire un article pareil pare ce que suis en plein projet de monté une boîte sur le machine interactive dans le domaine marketing et autre outils interactive pour faciliter la demande clientèle

  2. Bonjour,
    Je serai intéressé pour voir le split qu’il peut y avoir dans le marketing B2B et B2C.
    J’adhère fortement à vos propos et je pense que cela relève davantage du B2C. Comment les marketeurs vont réussir à faire changer nos habitudes, nos perceptions et nos façons de vivre…
    En revanche, sur le B2B, je m’interroge encore sur les impacts du digital. Je pense qu’il y en aura un mais que cela prendra plus de temps. Cela sera accompagné par les révolutions B2C.

  3. Un monde interoperable ca fait rêver !
    Mais je m’inquiète de plus en plus pour notre vie privée.
    Bientôt les sociétés connaîtront nos habitudes et nos moindre fais et geste par cœur.
    Est-ce vers ce monde la que nous nous dirigeons ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *