Référencement naturel - Le référencement : Comment bien positionner son site - 2 janvier 2018

Le référencement : Comment bien positionner son site

Jean-Anaël Gobbe Chargé Gestion & Business

Le référencement, au sens large, est un terme pouvant prendre différentes significations dans le monde commercial et marketing. Nous allons nous intéresser au référencement web, à sa position sur les moteurs de recherche. La problématique première pour un site internet est son apparition et son classement dans le moteur de recherche : on parle de SEO, SEA, et cela est complémenté par d’autres méthodes de référencement comme le SMO

Le SEO
Le SEO

SEO : Search Engine Optimisation

Le SEO peut être défini comme l’art de positionner un site, une page web, une application dans les premiers résultats des moteurs de recherche. Si possible, la position obtenue doit être en première page dans le SERP, l’acronyme de Search Engine Result Page, car la première page est dans la majeure partie du temps la seule consultée.

En français, le SEO est désigné par le référencement naturel.

Il est idéal de mettre en place la démarche SEO avant la mise en place du site. Cependant, pour les sites existants, la démarche SEO fait généralement suite à une analyse audit de celui-ci.

Pour bien maitriser son référencement naturel, il est important de distinguer quatre grandes étapes clés.

1/ La partie sémantique : il s’agit de choisir les bons mots-clés, mais aussi de s’assurer que vous vous positionnez sur les termes que recherchent le plus les utilisateurs.

2/ L’optimisation du contenu : cela consiste par exemple à rédiger un article qui va répondre aux attentes des internautes, en termes de taille, de contenu, de qualité…

3/ L’optimisation technique : c’est optimiser tout l’aspect technique de son site : code, structure du site, architecture, facilité de navigation au sein du site.

4/ La popularité du site : Cette étape concerne les éléments comme le benchmark concurrentiel ainsi que le netlinking.

Avoir un bon SEO est indispensable aujourd’hui. Il y a plus d’un milliard de sites web sur Internet et Google a indexé quelques 30 000 milliards de pages. Lorsqu’un internaute lance une recherche sur Internet, la seule façon de rendre une page visible aux yeux de l’utilisateur est de l’optimiser en appliquant par exemple les étapes citées un peu plus haut dans l’article. De plus, vous pouvez très bien avoir un site internet très beau, mais sans référencement il ne sera pas visible facilement.

Le SEA
Le SEA

SEA : Search Engine Advertising

Le SEA est assimilé comme le référencement payant. Il s’agit de tous les liens commerciaux qui apparaissent dans les moteurs de recherche. Nous allons seulement traiter Google, car il représente 90% des recherches internet.

Ce type de référencement est notamment utilisé pour des campagnes de marketing sur Internet ou en complément du référencement naturel SEO.

Nous allons vous illustrer cela avec un exemple. Imaginons que l’on veut promouvoir sa présence sur Internet sur le mot-clé « agence web » et que nous sommes prêts à mettre 50 centimes d’euros par clic. Nous apparaîtrons par exemple en 3ème position dans les liens sponsorisés ; le 1er ayant investi 1€ et le 2ème 70 centimes d’euros par clic.

Cependant, le référencement payant ne se limite pas à un simple prix au clic… cela serait bien trop simple 😉

D’autres critères entrent en compte comme la pertinence d’un site web vis-à-vis du mot-clé sur lequel il souhaite apparaître. Autrement dit, il ne serait pas pertinent qu’un site consacré à des recettes de cuisine ait comme mot-clé bricolage ou chasse…

Google va donc attribuer une note, la Google Quality Score. Ce Quality Score est un indicateur de la qualité des annonces créées dans le cadre de liens commerciaux.

Pour déterminer cet indicateur, il se base sur l’historique de votre annonce vis-à-vis du mot-clé, la page de destination que vous avez choisie, sur le rapport sémantique entre votre mot-clé et cette dernière, ainsi que l’analyse qu’il en ressort de votre page.

Cette note va de 1 à 10. De base, un site aura 7 pour chaque mot-clé. Cela pourra descendre si la pertinence est moindre, mais ne montera pas plus haut dans un premier temps. Pour obtenir une note supérieure à 7, cela se joue avec le coût par clic.

Le SMO
Le SMO

SMO : Search Media Optimisation

Avant de rentrer dans les détails, nous allons tout d’abord définir quelques mots-clés liés à ce sujet.

Le premier mot-clé est Social Média. Les Médias Sociaux sont une notion différente que les réseaux sociaux. Cela ne veut pas dire que le SMO n’a aucun lien avec les réseaux sociaux bien au contraire.

Il s’agit dans le cas présent de groupes d’applications basés sur des technologies du web permettant la création et la gestion de contenu généré par les utilisateurs.

Le second terme important lié à cette notion de SMO est les CMS. Il s’agit des Content Management System, plus familièrement d’une famille de logiciels ayant la possibilité, par exemple, de pouvoir travailler en collaboration sur un document comme Google Doc.

Dès à présent, nous pouvons rentrer dans le vif du sujet. Nous allons voir dans une première partie quels sont les objectifs de cette méthode. Puis dans un second temps, quelques conseils pour mettre en place un bon SMO.

Comme dit ci-dessus, nous allons voir les différents objectifs plus ou moins évidents du SMO.

  • Intégration des réseaux sociaux dans le site internet ;
  • Atteindre des clients potentiels ;
  • Générer du trafic sur son site et sa page sociale ;
  • Améliorer sa e-réputation ;
  • Créer une communauté active ;
  • Valoriser son contenu.

Le SMO peut être assimilé à une version sociale du SEO (vu dans un article précédent). Mais la méthode du SMO est une étape complémentaire, qui est désormais inévitable dans le monde d’aujourd’hui et encore plus dans celui de demain. L’exemple le plus flagrant est l’explosion du nombre d’utilisateurs de Facebook qui s’accroit chaque année.

Mais alors, comment faire pour avoir un SMO performant et optimisé ? Il est possible d’appliquer certaines règles afin d’améliorer le SMO :

  • Créer un contenu qui se partage facilement ;
  • Simplifier le partage du contenu ;
  • Récompenser l’engagement ;
  • Expérimenter de nouvelles choses ;
  • Participer aux conversations.

Nous avons pu ainsi voir les différentes méthodes pour avoir un référencement optimal. L’ensemble de ces méthodes est complémentaire et a toute sa place dans une stratégie de visibilité maximale.