5 critères pour choisir un mot-clé SEO

Si l’on demandait à un professionnel du digital ce qui lui vient en tête lorsqu’il entend “SEO”, il répondrait sûrement : “mot-clé”. C’est tout à fait logique : les mots-clés sont la base de tout en SEO. Ils déterminent votre stratégie de positionnement et jouent un rôle fondamental au sein de vos contenus. Découvrons tout ça !

Qu’appelle-t-on un “mot clé SEO” ?

Quand on parle de “choisir ses mots-clés SEO”, on souhaite en réalité dire “choisir les requêtes internautes sur lesquelles positionner le site et ses pages”.

Formation Création et développement d'une activité de formation

À ne pas confondre avec les mots clés ou “expressions SEO” que l’on va chercher à insérer dans nos textes pour optimiser les pages du site.

Pourquoi doit-on identifier des mots clés avant de créer des pages sur son site ?

Il est toujours préférable d’avoir une stratégie SEO en tête avant de créer un site web ou de publier de nouvelles pages sur ce dernier.

En effet, en fonctionnant de la sorte, vous êtes à même de prévoir toute une arborescence de site, basée sur les mots clés que vous avez préalablement identifiés.

Ensuite, il ne vous reste plus qu’à déployer cette structure de site, en publiant les pages optimisées sémantiquement pour les requêtes sur lesquelles vous devez vous positionner.

Comment faire le tri parmi toutes les requêtes SEO envisageables ?

En cherchant sur des outils simples (que je vous présenterai après), vous pouvez rapidement trouver une centaine de mots clés à cibler.

Seulement voilà, certains mots clés sont moins intéressants que d’autres, tant d’un point de vue purement SEO que business.

Voici donc la méthodologie que je vous propose pour vous en sortir :

Les 5 critères pour choisir un mot clé à cibler :

1. La pertinence mot clé / persona

LA première raison qui doit vous faire dire “je ciblerais bien ce mot clé en SEO” est la pertinence de ce dernier vis-à-vis de votre cible marketing. Si votre persona n’est pas susceptible de taper cette expression dans la barre de recherche Google, alors vous pouvez déjà l’oublier.

2. L’intention de recherche

Un mot clé peut être tapé par votre persona, mais ne pas être très intéressant d’un point de vue qualification du visiteur. Par exemple : le mot-clé “outil marketing gratuit” sera sûrement tapé par la cible d’une entreprise SAAS marketing, pourtant l’intention recherchée ici par l’internaute n’est clairement pas liée à un achat.

Pour vérifier l’intention de recherche d’un mot-clé, vous n’avez qu’à le taper dans Google et analyser les contenus qui se positionnent dessus.

3. La concurrence sur la SERP

Vous avez trouvé un mot-clé pertinent à intention business ? Tapez-le maintenant dans Google pour analyser les sites qui se positionnent dessus. Si vous remarquez des mastodontes comme Wikipédia ou autre, il y a de fortes chances pour que votre autorité de site ne suffise pas pour se positionner rapidement dessus.

4. Le volume de recherche estimé

Beaucoup d’outils SEO estiment le volume de recherches mensuelles effectuées pour vos mots-clés. S’il ne faut pas s’y fier à 100%, ces volumes peuvent vous permettre de prioriser le ciblage entre plusieurs mots clés.

Une stratégie souvent pratiquée est notamment de privilégier en début de campagne les mots-clés ayant le meilleur rapport volume de recherches / concurrence SEO.

5. Le CPC

Nous parlions tout à l’heure d’intention de recherche (si un mot-clé a du potentiel business ou non). En ce sens, le CPC Google Ads peut être un bon indicateur supplémentaire : plus le CPC SEA est élevé, plus il y a de chance que ce mot-clé génère du CA.

Les meilleurs outils pour trouver vos mots-clés SEO

  • Google Ads : si vous disposez d’un compte GAds actif, vous pouvez effectuer de nombreuses recherches de mots-clés via le Keyword Planner.  En plus de ça, vous bénéficiez des datas Google ! (volume de recherches, CPC, etc.) ;
  • SEMRush : sûrement la meilleure alternative à Google Ads, SEMRush vous propose des fonctionnalités similaires à l’outil de Google avec un large panel de mots-clés français ;
  • Ahrefs : cet outil est le concurrent direct de SEMRush, historiquement spécialisé en netlinking, il propose désormais des fonctionnalités poussées de recherches de mots-clés.

Quelles sont vos next steps SEO ?

Lister vos mots-clés

En suivant les 5 étapes ci-dessus, vous devez lister les mots-clés intéressants à cibler dans les prochaines semaines. N’oubliez pas d’y incorporer un maximum de data (volumes de recherche, CPC, concurrents, etc.).

Prévoir ou revoir l’arborescence SEO

Afin de déployer ou d’optimiser vos pages SEO de manière efficace, il est recommandé de prévoir en amont la manière dont ces dernières seront maillées au sein du site :

  • Quelles pages sont à prioriser et à ajouter dans le menu principal ?
  • Quels cocons sémantiques pouvons-nous déployer sur le site ?

Tant de questions auxquelles vous devez répondre pour avoir la structure de site parfaite !

Rédiger un contenu optimisé

Une fois que vous savez exactement où aller, avec quelles pages, maillées de telle manière, alors vous pouvez commencer à rédiger des textes SEO afin d’optimiser les pages existantes ou d’en créer de nouvelles qui performent !

Choisissez d’optimiser en premier les mots-clés les plus pertinents d’un point de vue business, puis triez-les en fonction de leurs volumes de recherche et concurrence SEO.

Prévoir un maillage interne pertinent

Pour ranker sur Google, créer du bon contenu optimisé suffit rarement, l’aspect maillage interne entre aussi en jeu. Et bien que votre arborescence puisse prévoir un maillage interne par défaut, vous vous devez de créer des liens internes supplémentaires vers les pages que vous souhaitez pousser.

Pour ce faire, rien de plus simple : sélectionner les pages les plus proches (sémantiquement) de celle que vous voulez pousser et créez les liens internes depuis leurs contenus.

Pousser votre site / la page en netlinking ?

Pour certaines requêtes concurrentielles, même quand tout cela est fait, un site lambda ne pourra pas se positionner en top 3 des résultats de recherche. Pourquoi ? Parce que si en face, Google ne voit que des sites autoritaires dans leurs domaines, il les considèrera comme plus pertinents.

Ainsi, il est parfois nécessaire de mener des campagnes de netlinking et de créer des backlinks vers son site et ses pages pour pouvoir prétendre ranker sur des mots-clés !

A propos de l’auteur

Paul Vengeons : Pour ceux qui aimeraient en savoir plus sur qui je suis et ce que je propose, rendez-vous sur paulvengeons.fr.