Comment écrire un bon objet de mail en anglais pour votre prospection commerciale ?

Si vous êtes à la recherche de clients internationaux, alors savoir écrire un mail en anglais pour votre prospection commerciale est essentiel. Mais déjà qu’écrire des e-mails en français ne porte parfois pas ses fruits, comment faire quand ils doivent être écrits en anglais ?

Tout cela passe tout d’abord par un bon objet d’e-mail. Un objet de mail en anglais qui sera impactant et qui suscitera l’intérêt de votre lecteur. Dans cet article, découvrez des conseils, des formules, du vocabulaire pour vous aider à écrire des objets de mail en anglais qui piqueront la curiosité de vos prospects et assureront la réussite de votre prospection commerciale.

Formation webmarketing

Sommaire

  1. Les règles à respecter dans vos objets de mail en anglais
  2. Poser une question en anglais pour susciter l’intérêt
  3. Promouvoir votre produit dans l’objet de votre mail en anglais
  4. Piquer la curiosité avec des formules percutantes
  5. Créer l’urgence avec des dates en anglais
  6. Ecrire un mail de relance en anglais

1. Les règles à respecter dans vos objets de mail en anglais

Si vous voulez augmenter votre taux d’ouverture et votre taux de conversion liés à vos e-mails, des règles claires doivent être respectées. Voici nos commandements pour un objet d’e-mail en anglais percutant :

  1. Un objet court (60 caractères environ)
  2. Personnalisé
  3. Avec de la valeur ajoutée
  4. Avec des mots-clés clairs et pertinents
  5. Créant de l’urgence
  6. Un peu click-bait, mais pas trop !
  7. Et de l’originalité !

Vous l’avez compris, pour tirer son épingle des milliers de mails envoyés chaque jour, il faut savoir se démarquer en faisant des objets d’e-mails clairs, pertinents, et intrigants.

Mais retenez également ceci : une fois votre e-mail ouvert, il faut également avoir un corps de mail en anglais bien écrit, correct et clair. Mais commençons par le commencement !

Découvrez dans les sections ci-dessous des exemples de structures de phrases en anglais que vous pouvez utiliser dans vos e-mails en anglais de prospection commerciale :

2. Poser une question en anglais pour susciter l’intérêt

Le titre est la première chose que le lecteur va voir. Il doit ainsi être intrigant et donner envie d’ouvrir l’e-mail. Utiliser une question est souvent un bon moyen pour créer de la curiosité, grâce au ton vivant et direct qu’elle implique. Parfois des structures de questions simples suffisent !

Quelques exemples anglais d’objets d’e-mails en anglais utilisant des questions :

Si vous voulez vous assurer que vous parlez à la bonne personne

  • Is it you I should send this e-mail ? / Etes-vous la personne à qui envoyer cet e-mail ?
  • Are you the right person ?  / Etes-vous la bonne personne ?
  • Where to start ?  / Par où commencer ?

N’hésitez également pas à ajouter un jeton de personnalisation avec le prénom / nom de votre contact : cela aidera à créer un lien avec votre lecteur.

  • Henry, you should look at this e-mail  / Henry, vous devriez regarder cet e-mail
  • Hi Mark, [question] ?  / Bonjour Mark, [question] ?
  • John, any advice ? / Des conseils, John ?

Si vous avez une relation en commun, n’hésitez pas à la mentionner. Cela ajoutera de la crédibilité à votre e-mail.

  • Paul advised me to send you this e-mail / Paul m’a conseillé de vous envoyer cet e-mail
  • I found you through [nom du contact en commun]  / Je vous ai trouvé grâce à …
  • [Nom d’une société/contact en commun] loves us and I thought you might too / Cette société adore ce que l’on fait et j’ai pensé que cela pourrait aussi être votre cas
  • Contacting you at [contact en commun]’s suggestion / Je vous contacte sur recommandation de…

3. Promouvoir votre produit dans l’objet de votre mail en anglais

Vous pouvez aller droit au but et dès l’objet de votre mail mettre en avant ce que vous voulez vendre et promouvoir. La personne qui ouvre votre mail est donc déjà potentiellement intéressée par votre produit, il ne reste ensuite qu’à détailler les bons arguments.

En anglais, vous pouvez ainsi utiliser :

  • Some ideas to/for [axes de développement de la société visée] / Quelques idées pour …
  • How [concurrents] managed to [challenge] with [votre produit] / Comment [concurrent] a réussi à [challenge] avec [notre produit]
  • An effective way to [axe de développement de la société visée] / Une manière efficiente de [axe de développement]
  • Can I make your life 200% easier ? / puis-je rendre votre vie 200% plus facile ?

4. Piquer la curiosité avec des formules percutantes

Vous pouvez piquer la curiosité de votre lecteur en cachant le contenu de l’e-mail. Si vous trouvez la bonne tournure anglaise, votre lecteur voudra savoir s’il passe à côté de quelque chose ! Attention néanmoins à ce que le contenu de l’e-mail soit également intéressant – sinon, déception garantie.

Quelques exemples d’objets d’e-mail en anglais avec une formule percutante :

  • Do not open this mail ! / N’ouvrez pas cet e-mail !
  • Don’t worry, I feel the same.   / Ne t’inquiète pas, je ressens la même chose.
  • Did you find what you were looking for ?  / Avez-vous trouvé ce que vous cherchiez ?

5. Créer l’urgence avec des dates en anglais

Les chiffres donnent souvent l’impression de concret et d’urgence. Les utiliser pour parler de réunions, de deadlines… peuvent créer de la tension qui donnent envie au lecteur d’ouvrir cet e-mail.

Par exemple, quelques phrases anglaises utilisant les dates :

  • 1H to increase your sales ? / 1heure pour augmenter vos ventes ?
  • 30 minutes on [date d’une réunion proposée] / 30 minutes
  • Will I see you at [événement]? / Vous verrais-je à l’événement …?

6. Ecrire un mail de relance en anglais

Vous avez été en contact avec un prospect et vous devez le relancer, mais il ne vous répond pas ? Vous pouvez créer des formules concrètes et catchy en anglais pour susciter à nouveau l’intérêt. Utilisez les jetons de personnalisation qui créeront encore plus de lien avec votre lecteur.

  • Sarah, the next step ? / Sarah, la prochaine étape ?
  • Let’s recap our first meeting / Récapitulons notre 1ère réunion
  • Following our interview / Pour faire suite à notre échange

Vous pouvez également évoquer un sujet discuté pendant ce premier échange. Cela démontrera que vous suivez bien le dossier, que le prospect est unique et que vous prenez soin de lui. Voici quelques exemples de phrases en anglais :

  • Here is the answer to your question ! / J’ai la réponse à ta question
  • What we discussed last time / Ce dont nous avons discuté la dernière fois

Si vous avez essayé de joindre le prospect par téléphone, mais que vous êtes tombé sur la messagerie vocale, vous pouvez envoyer un e-mail pour laisser une trace écrite de votre appel.

Vous pouvez alors utiliser les expressions anglaises suivantes :

  • I missed you again / Je vous ai encore raté
  • It’s been a while since we talked / Cela fait longtemps que nous ne nous sommes pas parlés

Pour relancer après une longue période d’absence de réponse

Si cela fait des semaines, des mois que votre prospect ne vous répond pas, vous pouvez utiliser ce que l’on appelle un “break-up email” – pour demander à votre prospect pourquoi il ne répond pas, et que ce sera le dernier e-mail que vous enverrez. Cela peut être une opportunité de comprendre ce qui ne s’est pas bien déroulé, ou peut-être dans le meilleur des cas, le moment pour reconnecter !

Voici quelques exemples d’objets pour des “break-up emails” :

  • John, did I lose you ? / John, t’ai-je perdu ?
  • What’s wrong with me ? / Qu’ai-je fait de mal ?
  • Emma, have I done something wrong / Ai-je fait quelque chose de travers, Emma ?
  • Disappointed with [problème] ? Déçu de [problème]
  • Shoud I stay or should I go ? / Dois-je rester ou partir ?
  • A final mail before I leave you / Un dernier mail avant de vous laisser

Retenez ces quelques règles : soyez impactant, clair et original ! Vous verrez, vous susciterez de l’intérêt et votre prospection à des clients internationaux n’en sera que plus facile. Osez, même si vous n’êtes pas 100% bilingue ! N’hésitez pas par ailleurs à vérifier votre orthographe et votre grammaire anglaise en utilisant des traducteurs automatiques.

A propos de l’auteur

Bénédicte travaille pour le Cercle des Langues, une école d’anglais en ligne. Passionnée de langues étrangères, elle aime prodiguer des conseils pour que chacun puisse réaliser ses projets de carrière, de voyage, de vie… grâce à l’anglais !