Fiche métier : pourquoi recruter un chef de projet web ?

À l’heure où le digital est incontournable dans quasiment tous les secteurs d’activité, le chef de projet web est fortement recherché en agence comme en entreprise. Vous souhaitez en devenir un ou rechercher la perle rare ? Ce métier tendance requiert plusieurs années de formation pour mener à bien les nombreuses missions liées au marketing, aux techniques du web et au management. Quelles sont les raisons pour lesquelles vous devriez faire appel à un chef de projet web ? Quel type de formation faut-il suivre pour exercer cette profession ? Quelles sont ses perspectives d’évolution ? Combien gagne-t-il ? On vous dit tout…

Quelles sont les missions d’un chef de projet web ?

Le chef de projet web ou chef de projet digital s’assure avant tout du bon fonctionnement des tâches au sein de l’entreprise pour atteindre les objectifs fixés pour chaque activité. Cela peut notamment concerner le référencement naturel ou le référencement payant, la mise en place de campagnes publicitaires en ligne ou l’analyse du trafic management.

Formation webmarketing

Étant donné qu’il doit être capable de répondre à des demandes variées, ce couteau suisse doit être au courant des tâches de ses collaborateurs, se tenir informé sur l’ensemble des prises de décisions.

Il doit être doté de compétences en :

  • Stratégie de référencement SEO ;
  • Gestion de base de données ;
  • Langage de programmation, notamment en JavaScript, CSS, HTML, MYSQL et PHP ;
  • Coordination d’une équipe de projet ;
  • Architecture de serveurs.

La coordination de projets

Le chef de projet web veille à la bonne coordination des tâches qui relèvent du domaine du numérique : présence en ligne dont les réseaux sociaux, base de données, développement d’applications, sites web, etc. Certains outils, tels que les logiciels d’analyses UX/UI, les diagrammes de Gantt, ou les reportings lui sont donc utiles au quotidien.   

Dans ce sens, sa mission consiste à :

  • Tenir et définir les plannings ;
  • Étudier le cahier des charges des clients ;
  • Affecter les ressources essentielles à la réalisation du projet ;
  • Organiser les étapes de validation lorsqu’un projet touche à sa fin. Ces étapes de validation englobent la conception, la réalisation, la recette et le déploiement ;
  • Rédiger des spécifications techniques et fonctionnelles.

La planification des activités  

En définissant au préalable le planning de toutes les activités, ce grand organisateur tout-terrain est en mesure de gérer efficacement l’ensemble des tâches qui l’attend et qui attend son équipe. Organisé, rigoureux, à l’écoute, dynamique, capable d’anticiper et de faire face aux imprévus, il sait structurer les étapes de tout projet en cours et à venir pour leur bon déroulement.

Le garant des nouvelles tendances

Pour que l’entreprise puisse séduire et obtenir de nouveaux clients, il doit rester à l’affût des nouvelles tendances en matière de services et de produits liés à son secteur d’activité. Il pourra ainsi les intégrer dans les différentes stratégies marketing digital afin de mieux faire face à la concurrence.

Une valeur ajoutée

Étant donné que cette profession est encore assez récente sur le marché, les recruteurs hésitent parfois à embaucher ce type de nouveau profil au sein de leur structure. Cependant, engager un chef de projet web permet de gagner des ressources et du temps. En agence, il assure les échanges entre les agents opérationnels de l’entreprise et les clients, apportant ainsi une véritable valeur ajoutée à l’entreprise.

Quelle formation suivre ?

Pour devenir chef de projet web, vous devez être titulaire d’une licence professionnelle (Bac+3) ou d’un Bac+5 dans les métiers du web. En plus de cette formation spécifique, une première expérience en alternance ou en stage est requise pour ce poste.

Avec un niveau bac +3, un diplôme d’école spécialisée, un BUT informatique, un DN Made ou encore une licence professionnelle dans les métiers de l’informatique sont acceptés.

Quant au niveau bac +5 exigé, il équivaut à un Master pro gestion éditoriale et communication internet ou un diplôme d’école de commerce, un master pro-informatique et communication ou encore un diplôme d’école d’ingénieurs.

Pour renforcer ses compétences, il existe également des formations en webmarketing. Ce parcours certifiant permet par exemple de créer une stratégie e-marketing efficace, de mettre en place une stratégie webmarketing efficace adaptée à votre cible et vos objectifs marketing..

Quelles sont les perspectives d’évolution ? Et le salaire ?

Après plusieurs années d’expérience, le chef de projet web peut devenir Directeur des systèmes d’information ou Directeur de projets informatiques. Il peut aussi créer sa propre société de production ou son agence.

Enfin, un chef de projet digital junior gagne entre 25 000 et 36 000 euros bruts par an. Après 2 à 5 ans de métier, il peut prétendre à un salaire de 42 000 euros bruts par an. Quant à l’expert ou le senior, il peut toucher entre 40 000 et 60 000 euros bruts par an. En fin de carrière, il peut être rémunéré à 65 000 euros bruts par an.