Faites-vous bien la différence entre newsletter et emailing ?

Souvent confondus, newsletter et emailing sont deux formes de campagnes différentes. Bien cerner leurs différences est important primordial. Les deux ont leurs importances, mais les deux desservent des objectifs bien distincts…

Nous pouvons cependant observer deux petites similitudes entre ces deux types courriel :

Formation webmarketing
  • Ils donnent de la visibilité à votre produit/service/marque ;
  • Ils délivrent du contenu pertinent et personnalisé ;
  • Ils augmentent le trafic sur votre Shop, Tunnel, site vitrine, etc.

Voyons plus en détail les définitions précises de chacune.

La Newsletter

La newsletter (ou lettre d’information) est un email envoyé à une fréquence régulière qui a pour but d’informer le lecteur, de transmettre des informations, de répondre au doute des consommateurs, de partager du contenu, des actualités, concernant votre entreprise.

La newsletter n’a pas pour objectif de vendre ou convertir, mais elle peut être utile dans le cas d’un lancement de nouveau produit, sans pour autant les promouvoir. 

Quotidienne, hebdomadaire, mensuelle, la périodicité va souvent dépendre du contenu mis en avant dans la newsletter.

Souvent, au moment d’opt in, les prospects s’attendent à recevoir des codes promo et du marketing de votre part, gardez en tête que les prospects aiment les communications neutres (ça évitera de leur donner l’impression de n’être que des vaches à lait).

Une bonne newsletter doit pouvoir délivrer des informations pertinentes, que le lecteur prendra plaisir à lire. Le but et de maintenir une relation, créer de l’affect. Un peu comme un magazine ou un journal, la newsletter doit être un rendez-vous récurrent attendu des lecteurs.

Le storytelling, l’identification, la connexion émotionnelle, l’authenticité, l’émotion, des conseils (gratuits) à fortes valeurs ajoutées, du storytelling…

Il existe beaucoup d’éléments que vous pouvez inclure dans votre newsletter pour la bonifier.

Les techniques de copywriting ne manquent pas, vous en trouverez beaucoup sur le web et même sur ce blog. Mais attention, le copywriting et une compétence à part entière, en le faisant vous-même « à la louche », vous prenez un risque.

En tant que copywriter, je pense que la newsletter est l’outil marketing idéal pour se dévoiler, mettre en avant ses valeurs, raconter des histoires touchantes et inspirantes.

Les possibilités de newsletter sont nombreuses (actualité de la marque, relayer les infos diffusées sur les réseaux sociaux, engagement et valeur de l’entreprise…)

D’autant plus qu’une newsletter bien travaillée en amont facilitera les opérations marketing d’emailing.

L'emailing

L’emailing (ou l’email marketing) ne cache pas ses ambitions commerciales.

Son objectif ? VENDRE.

L’emailing doit inciter les destinataires à acheter. L’objectif est de promouvoir votre produit, service ou marque, pour que le lecteur devienne acheteur.

L’emailing doit être pensé comme une stratégie marketing à part entière.

C’est aussi un excellent moyen pour acquérir ou fidéliser des clients.

Pour exploiter le plein potentiel de l’emailing, de nombreux leviers sont à explorer

(la personnalisation des emails, l’automatisation du process, etc. …)

Attention à ne pas négliger la périodicité de votre campagne d’emailing !

Pour que celle-ci soit efficace, il convient d’envoyer les mails à des moments propices, de façons stratégiques, il faut choisir le rythme adéquat qui fera que les mails seront ouverts et lus, d’où l’importance de connaître sur le bout des doigts son audience mail, et son buyer persona.

C’est tout un art…

Beaucoup font encore l’erreur FATALE d’être trop pushi avec leur mailing-list, le risque étant que vous passiez pour un spammer, un vendeur presser d’encaisser, qui ne délivre aucun conseil, aucune valeur. Bref, une communication « sans âme »

D’où l’importance d’avoir établi au préalable un bon contact, une communication saine, bien entretenu, avec la newsletter.

De manière générale, l’emailing indique l’envoi de campagnes d’email marketing simple, mais on peut aussi évoquer le marketing d’automation. Il s’agit de programmer automatiquement l’envoi des emails en fonction des destinataires d’une campagne d’emailing ou du profil de ses clients.

Voici quelques exemples d’automation :

  • La séquence de bienvenue

 Les prospects recevront cette séquence après avoir opt in sur la Landing page. L’objectif est de délivrer le lead magnet, annoncer ce à quoi ils doivent s’attendre (des conseils utiles pour X, des offres…) et les rassurer, car il s’agit d’inconnus qui ne vous connaissent pas.

  • La séquence de panier abandonné

Valable en e-commerce et en infoproduit, cette séquence est envoyée à tous les prospects qui ont entamé un parcours d’achat, mais qui ne sont pas allés jusqu’au bout. Bien rédiger, cette séquence peut faire entre 15 et 20 % (parfois plus) de CA, sans dépenser un centime en publicité.

  • La séquence avant le webinaire

Cette séquence a pour objectif de retenir l’attention du prospect, le chauffer mail après mail, pour être sûre qu’il assiste au webinaire.

  • La séquence après webinaire

À ce stade, l’offre a normalement déjà été présenter lors du webinaire. Cette séquence permet de suivre le prospect après le webinaire, et conserver la « hype », provoquer par le webinaire, pour vendre.

  • La séquence Winback

Séquence qui relance les clients qui n’ont pas acheté depuis leurs derniers achats.

  • La séquence post achat

Séquence qui accompagne les clients après leurs achats. Idéal pour conserver les clients dans                  l’écosystème de la marque et les rediriger vers les réseaux sociaux.

Les chiffres

3,9 milliards de personnes utilisent régulièrement les emails (Statista).

Presque la moitié de la population mondiale. Tendance haussière puisqu’on estime une augmentation des usagers d’ici 2023 à 4,3 milliards

En France :

  • 42,2 millions de personnes utilisent l’email en France (Médiamétrie)
  • 68 millions d’adresses mails sont utilisées en France (ContactLab)
  • 1,4 milliard de mails sont envoyés quotidiennement en France

Retour sur Investissement :

  • 59 % des marketeurs affirment que l’emailing est leur plus grande source de ROI (Emma)
  • Pour 73 % des responsables marketing, le ROI de l’email marketing est considéré comme
  • « Bon » ou « Excellent » (SaleCycle)
  • L’email est 40x plus efficace pour obtenir de nouveaux clients que les réseaux sociaux (McKinsey)
  • Un acheteur ayant reçu une offre par email au préalable dépense 138 % de plus qu’un autre acheteur en ligne (Disruptive Advertising)
  • Le taux d’ouverture des emails B2B est en moyenne de 15,1 % (Campaign Monitor)
  • La même étude indique que le taux d’ouverture des emails B2C est de 19,7 % (Campaign Monitor)
  • Le taux de délivrabilité moyen en emailing est de 99,3 % (Campaign Monitor)
  • Le taux de désabonnement moyen des campagnes emailing est de 0,1 % (GetResponse)
  • Le taux de clic moyen des campagnes d’emailing en Europe est de 4,3 %, celui de la France est au-dessus de la moyenne avec 5,2 %. (Getreponse)
  • 43 % des emails sont reçus et ouverts via mobile (Litmus)
  • Les emails qui ne s’affichent pas correctement sur mobile risquent d’être supprimés dans les trois secondes (Campaign Monitor)
  • 23 % des lecteurs qui ont ouvert un email sur mobile l’ouvrent à nouveau plus tard dans la journée. (Campaign Monitor)

B2C :

  • 59 % des consommateurs affirment que l’emailing influence leurs décisions d’achat (SaleCycle)
  • 26 % d’ouvertures supplémentaires pour les emails avec sujet d’email personnalisé (Campaign Monitor)

B2B :

  • 83 % des entreprises B2B utilisent la Newsletter comme stratégie de contenu (Imaginepub.com)
  • 40 % des responsables marketing B2B affirment que l’emailing est une stratégie cruciale à leur succès (Content Marketing Institute)

(Source des statistiques mondedumail.com)

Conclusion

Les possibilités que proposent newsletter et emails commerciaux sont nombreuses et intéressantes.

Si vous n’avez pas encore songez à une stratégie d’emailing, vous devriez y songer, car en 2022 l’email marketing affiche une santé éclatante.

Le truc ?

C’est que l’écriture d’un email ne s’improvise pas…

Le titre, le corps de texte, le call to action…

Le plan de la séquence, l’objectif de la campagne…

Faire appel à un copywriter pour déléguer la rédaction de ses mails, c’est se donner toutes les chances de rentabiliser au maximum sa mailing-list sans donner un centime à Facebook & Co.

A propos de l’auteur

Samy Sabri : Copywriter freelance, j’aide les professionnels du web à générer plus de Leads et de C.A sans dépenser une fortune dans Facebook & Co. Comment ? Grâce à des textes subtils, redoutable, et orienté ROI. J’offre 15 minutes d’entretien si vous souhaitez échanger sur votre projet.

Calendly – Malt