Best Of - [Le Guide de A à Z] Comment Ecrire un Article Invité ? - 31 octobre 2017

[Le Guide de A à Z] Comment Ecrire un Article Invité ?

comment-ecrire-article-invite
Xavier Cuvit Créateur de Devenir Infopreneur

Avez-vous remarqué comme certains blogueurs parviennent, en quelques mois seulement, à attirer une tonne de trafic sur leur blog ?

Probablement, je pense que vous êtes d’ailleurs comme je l’étais avant, envieux de ces blogueurs. Ils semblent qu’ils aient eu de la chance avec leur blog et que tout leur sourit.

Google Loves Me

Et vous, de votre côté, vous publiez du contenu excellent plusieurs fois par semaine depuis des mois sans constater le moindre résultat. Vous cherchez alors toujours de nouveaux hacks et techniques pour propulser votre trafic comme l’ont fait les blogueurs ayant du succès.

Le problème en utilisant ces astuces est que vous ne faites que gaspiller votre temps alors que vous pourriez vous concentrer sur l’essentiel et obtenir des résultats immédiats.

Pour cela, vous devez réfléchir différemment. Il faut que vous alliez chercher le trafic là où il est déjà présent abondamment. C’est-à-dire ?

Sur les blogs influents de votre thématique, ceux qui font autorité et qui, à chaque nouvel article, attirent des milliers de visiteurs, génèrent des dizaines de commentaires et des centaines de partages.

Vous souhaiteriez apprendre à capter leur trafic ? Vous voudriez faire comme tous ces blogueurs qui, en quelques mois, passent du statut d’inconnu à celui d’expert reconnu ? Vous aimeriez enfin pouvoir collecter des adresses emails et vendre vos produits ?

C’est parfait, car c’est exactement ce que l’on va voir ensemble dans cet article.

C’est parti.

Écrire un article invité

La technique dont je vais vous parler aujourd’hui est : l’écriture d’articles invités. Pour ceux d’entre vous qui n’en ont jamais entendu parlé, l’idée est simple à comprendre. Il s’agit tout simplement d’un article que vous rédigez et qui est publié sur un autre blog que le vôtre.

Vous pensez alors que je suis fou et vous vous dites : « Pourquoi est-ce que je passerai du temps à créer un article pour faire grossir un autre blog que le mien ? Et qui en plus est l’un de mes concurrents. »

Attendez, ne partez pas tout de suite, je vais vous expliquer pourquoi vous devriez lire la suite de l’article.

L’article invité est une méthode gagnant-gagnant. L’auteur du blog hôte bénéficie d’un nouvel article pour son blog et vous, en tant qu’invité, vous récupérez du trafic. Et ce qu’il y a de plus fou est que cette méthode est accessible àtous les blogueurs quels que soient leur thématique et leur niveau de trafic actuel.

Mais écrire un article invité apporte bien plus de bénéfices que le fait de pouvoir augmenter votre trafic.

Voici les avantages à publier un article invité :

  • Augmente votre notoriété et crédibilité. En publiant sur un gros blog, vous êtes automatiquement lu par des milliers de visiteurs. Et en publiant sur de gros blogs, le blogueur expert vous transfère une partie de son autorité dans la thématique, ce qui renforce immédiatement vos propos et votre crédibilité ;
  • Améliore votre SEO sur le long terme grâce à des backlinks de qualité que vous aurez glissés dans l’article. Lorsque vous écrivez des articles invités, vous avez le droit en général d’insérer 2-3 liens pointant vers votre propre blog ;
  • Attire du trafic ciblé sur votre blog. Pour peu que votre article plaise aux lecteurs, quelques-uns d’entre eux vont se rendre sur votre blog pour en savoir plus ;
  • Augmente le nombre d’inscrits à votre liste email. Et forcément, si vous arrivez à récupérer du trafic ciblé sur votre blog, votre probabilité de convertir ces visiteurs en inscrits est très élevée.

Déterminer vos objectifs

La première étape avant de commencer à écrire des articles invités est de vous demander quels sont vos objectifs.

Les articles invités vous permettent d’améliorer trois éléments dans votre blog :

  • Votre niveau d’expertise dans la thématique ;
  • Votre trafic à court terme ;
  • Et votre trafic à moyen-long terme grâce au SEO.

Le type de blog que vous allez contacter pour proposer vos articles invités devra respecter vos objectifs. Par exemple, si vous décidez que le trafic à court terme améliore votre image d’expert est prioritaire, il faudra alors cibler les blogs ayant un trafic important, ainsi qu’une communauté engagée.

Au contraire, si vous souhaitez avant tout améliorer votre référencement naturel grâce aux backlinks, il sera plus intéressant de cibler les blogs avec une forte autorité (Domain Authority). Avoir des commentaires, partages et visiteurs sur votre blog n’est pas indispensable pour vous.

Bien sûr, il est possible de remplir ces 3 objectifs, avec le bon contenu publié sur l’un des blogs les plus influents de votre thématique. C’est d’ailleurs ce qui nous amène à la partie suivante.

Trouver les blogs intéressants pour écrire vos articles invités

1. Lister les gros blogs de votre thématique

Si vous n’avez jamais publié d’articles invités, vous vous demandez maintenant où vous allez bien pouvoir trouver des blogs acceptant de vous publier. Avant de vous montrer comment faire, je vous invite à toujours publier sur des blogs :

  • De la même thématique que vous. Si ce n’est pas possible, trouvez les blogs s’en rapprochant le plus ;
  • Ayant de l’autorité, c’est-à-dire ayant la confiance de Google et pouvant vous apporter des backlinks avec un fort impact sur votre référencement naturel.

Ce que je vous conseille de faire est de noter tous les blogs de votre thématique que vous connaissez. Puis vous pouvez commencer votre recherche sur Google en tapant des requêtes comme :

  • « écrire un article invité » + « votre thématique » ;
  • « article invité » + « votre thématique » ;
  • « publier un article invité » + « votre thématique » ;
  • « rédiger un article invité » + « votre thématique ».

Vous pouvez compléter vos recherches grâce à Twitter, en tapant la requête : « article invité » + « votre thématique ». Cela va vous permettre de repérer les blogs de votre thématique ayant récemment accepté des articles invités.

Un autre moyen de trouver des blogs acceptant de publier des articles invités est d’analyser l’origine des backlinks de vos concurrents, et ainsi de retracer sur quels blogs vos concurrents ont publié des articles invités. Un outil simple pour analyser n’importe quel site est Open Site Explorer. Il vous suffit de saisir l’adresse email du site de votre choix et tous les backlinks lui référant vous sont visibles.

Mais ne vous limitez pas à cela. Il est possible que certains blogs acceptent les articles invités sans l’annoncer sur leur blog.

2. Classer ces blogs

Une fois que vous avez une bonne liste de blogs, il est temps de les classer pour faire ressortir les meilleurs blogs.

Pour les classer, nous allons nous baser sur les trois objectifs : augmenter l’expertise perçue, le trafic court terme et le trafic sur le long terme, respectivement grâce aux trois critères suivants : « nombre de visiteurs mensuels », « Nombre de commentaires moyens » et le « Domain Authority » du blog.

Pour cela, le plus simple est d’ouvrir un fichier Excel, puis de:

  • Créer 5 colonnes : « Blog Influent », « URL du site », « Domain Authority », « Nombre de visiteurs mensuel », « Nombre de commentaires moyen » ;
  • Remplir les colonnes « Blog Influent » et « URL du site » ;
  • Remplir le « Domain Authority » et « Nombre de visiteurs mensuel » grâce à l’outil Open Site Explorer de Moz et SimilarWeb ;
  • Compléter la colonne « Nombre de commentaires moyen » en faisant la moyenne du nombre de commentaires pour les trois derniers articles publiés ;
  • Et enfin, faire un tri décroissant pour faire ressortir les blogs avec le plus d’intérêts. La manip’ est simple : cliquez sur « Données », « Trier » puis ajoutez plusieurs critères de tri en prenant soin de sélectionner « trier du plus grand au plus petit ».

Préparer votre demande

3. Connaître le contenu du blog

A ce stade, vous savez quels blogs sont les plus intéressants pour publier vos articles invités. Mais avant de vous précipiter et de contacter ces blogueurs, je vous propose de vous préparer afin de maximiser vos chances d’obtenir une réponse positive.

Et cette préparation commence par connaitre le blog que vous sollicitez. C’est le minimum. Prenez le temps de lire quelques-uns de ses articles pour cerner l’audience et analysez l’angle utilisé pour traiter la thématique.

Posez-vous les questions suivantes :

  • Quelle est l’audience de ce blog ? Est-ce qu’il s’agit d’entreprises en BtoB, d’indépendants, de particuliers ? Quel est le problème principal des lecteurs de ce blog ?
  • Quel est le niveau d’expertise du domaine des lecteurs : débutants, intermédiaires, experts ?
  • Quel type de contenu le blogueur rédige-t-il avant tout ? Est-ce qu’il privilégie les articles listes, les infographies, les études de cas ?

4. Analyser les précédents articles invités

Il est toujours intéressant de comparer les articles invités qui fonctionnent et ceux qui ne fonctionnent pas.

C’est un très bon moyen de comprendre pourquoi certains articles obtiennent de meilleurs résultats. Vous pouvez apprendre des articles invités foireux et vous inspirer de ceux ayant suscité des réactions positives.

5. Repérer les idées qui plaisent aux lecteurs

Certaines idées d’articles accrochent mieux les lecteurs. C’est ce qui explique notamment pourquoi les top articles sont des top articles. Ces articles tapent en plein dans le problème des lecteurs. C’est pour cela qu’ils plaisent autant.

Identifier les articles qui plaisent va vous permettre de mieux comprendre ce qui plait à l’audience du blog. Vous saurez ainsi exactement le genre d’idées pour écrire votre article invité.

6. Se faire remarquer

Est-ce que vous avez l’habitude de demander quelque chose à un total inconnu ? C’est très peu probable. Encore moins si la demande nécessite un engagement fort, comme celui de risquer sa réputation et son business.

Car oui, lorsqu’un blogueur accepte de vous publier, il fait confiance à votre contenu, en prenant le risque d’insatisfaire son audience et d’impacter négativement à la fois son image d’expert et les revenus qu’ils tirent de son blog.

Pour préparer positivement un blogueur à recevoir un article invité de votre part, le plus simple est de construire une relation de confiance en amont de votre demande. Pour initier cette relation de confiance, voici ce que vous devez faire :

  • Laisser des commentaires de qualité sur le blog ;
  • Partager les articles du blog concerné ;
  • Contacter le blogueur par email et le remercier pour l’un de ses articles par exemple.

Proposer votre article invité

7. Envoyer l’email depuis votre adresse “pro”

Contacter les blogueurs avec une adresse à l’image de votre blog contribue à véhiculer une image professionnelle de vous.

Bannissez-moi les adresses emails du genre : « paul75@gmail.com », « fred1987@sfr.fr ». Ces adresses sont parfaites pour un usage personnel, mais absolument pas pour contacter d’autres blogueurs de votre thématique.

Vous pouvez alors me dire oui, mais moi, mon email fait pro puisqu’il s’agit de mon prénom et mon nom de famille : « pierrepedriaut@hotmail.com ». C’est mieux, c’est sûr.

Mais l’idéal est d’avoir une adresse email à l’image de votre blog. Comme exemple, on peut prendre mon adresse email qui est : xavier@devenirinfopreneur.fr. De cette façon, juste à partir de l’email, les blogueurs arrivent à identifier qui je suis.

Si vous avez votre propre hébergement chez OVH ou 1and1 par exemple, vous pouvez créer facilement votre adresse email professionnelle. Faites-le, ça prend moins de 5 min.

8. Objet email clair et droit au but

L’objet d’un email est fondamental, il détermine si le destinataire va ouvrir votre email ou non. C’est aussi valable lorsque vous envoyez un email à un autre blogueur.

Ici, l’email n’a pas besoin de délivrer de promesse spécifique. Il suffit de permettre au blogueur d’identifier rapidement le sujet de votre email et s’il doit y accorder de l’intérêt.

Voici quelques exemples :

  • Article invité : [Nom de votre article]
  • Proposition article invité : [Nom de votre article]

9. Utiliser le prénom du blogueur

Les emails personnalisés attirent plus l’attention et pousse inconsciemment notre esprit à y consacrer du temps. Cela commence par ajouter le prénom du blogueur plutôt qu’adresser l’email avec une formulation générale.

Vous pouvez trouver cette information facilement en vous rendant sur la page « À propos » de leur blog. Utilisez son prénom au début de l’email pour qu’il se sente concerné par votre message.

10. Se présenter brièvement

Présentez-vous ensuite en une phrase ou deux, en expliquant au blogueur quel est le nom de votre blog et de quel sujet vous traitez. Pas besoin de faire plus long.

Ex. : Je suis Xavier du blog Devenir Infopreneur, destiné aux blogueurs qui souhaitent apprendre à faire décoller leur trafic.

11. Insérer un point d’attache dans l’intro de l’email

Si vous avez pris le temps de lire les blogs qui vous intéressent, vous savez qui sont les auteurs et quelles sont leurs valeurs, approches et visions. Tout ce qu’il vous reste à faire est d’utiliser l’un de ses points en commun avec vous pour détendre l’atmosphère de l’email et rapprocher le blogueur de vous.

Si vous avez déjà échangé avec le blogueur, il n’y a pas forcément besoin de faire cet effort. Vous pouvez, à la place, rappeler au blogueur que vous aviez échangé avec lui en commentaires de son article X, par email, sur Twitter. Juste de quoi lui rappeler qui vous êtes.

Et dans le cas ultime dans lequel vous échangez depuis longtemps, faites-lui simplement votre demande.

12. Respecter les règles de soumission d’articles invités

Lisez les règles de soumission d’articles invités et suivez-les sans exception. Les règles peuvent concerner la longueur de l’article, le nombre de backlinks autorisés…

Est-ce qu’il préfère que vous lui envoyiez d’abord des idées d’articles ? Ou directement un article rédigé et terminé ?

Est-ce que vous devez lui fournir l’article dans un Word au format HTML ? Ou est-ce que vous devez lui fournir une adresse email pour qu’il puisse vous créer un compte d’auteur sur le blog ?

Plein de petits détails qu’il vaut mieux connaitre avant de contacter le blogueur. Sinon, vous risqueriez d’agacer la personne et de voir votre proposition écartée aussitôt.

13. Trouver et proposer de nouvelles idées d’articles

Vous connaissez maintenant les articles qui ont le mieux fonctionné. Vous pouvez donc trouver des idées d’articles collant à la fois à l’audience du blog et à l’audience que vous souhaitez attirer sur le vôtre.

Mais avant de foncer tête baissée, de proposer vos idées ou rédiger votre article invité, pensez à vérifier que le blog n’a pas déjà publié l’article que vous avez en tête. Proposer une idée ayant déjà été couverte est inutile. Vous faites perdre son temps au blogueur et perdez le vôtre.

14. Démontrer votre expertise

Quel est le meilleur moyen pour convaincre le blogueur de vous faire confiance ? C’est très simple : lui prouver votre expertise. Vous avez plusieurs solutions :

  • Citer les gros blogs qui ont accepté de vous publier ;
  • Inclure les liens de quelques-uns de vos meilleurs articles ;
  • Parler des chiffres que votre dernier article invité a atteint en termes de partages par exemple.

Montrez que vous êtes compétent, mais sans montrer que vous êtes le meilleur, ou le roi de votre thématique. Sinon, vous feriez l’effet inverse.

15. Relire et soigner votre email

Vous avez fini de rédiger votre email. Votre proposition d’article est prête à être envoyée, il vous suffit de cliquer sur le bouton « Envoyer ». Et c’est parti.

Mais attendez, est-ce que vous avez pris le soin de relire votre email ? Car je vous rappelle, cet email est votre unique chance de convaincre le blogueur d’accepter votre article invité. Alors, prenez le temps de le relire, corriger les fautes d’orthographe et de syntaxe s’il y en a.

Si vous n’êtes pas capable d’écrire un email sans fautes, très peu de personnes vous feront confiance pour écrire un article…

16. Être compréhensif

Vous ne recevrez pas toujours de réponse à votre proposition d’article invité. Ce qui est normal.

Le blogueur l’a peut-être supprimée par erreur ou votre email est peut-être passé dans la corbeille spam. Réessayez alors d’envoyer un email au blogueur pour lui demandé s’il a bien reçu votre proposition d’article. Redonnez-lui toutes les informations que vous lui aviez envoyées dans le premier email.

Dans l’hypothèse où il ne l’avait pas reçu, il pourra traiter votre demande et vous répondre. Malgré tout, si après votre relance le blogueur ne vous répond pas, n’insistez pas. Il n’est probablement pas intéressé par votre article et n’a pas forcément le temps de vous répondre.

Ce n’est pas grave, proposez votre article à quelqu’un d’autre, et retentez une prochaine fois.

Écrire et optimiser l’article invité

17. Choisir un titre percutant

Votre email a été convaincant, le blogueur va ensuite vous demander de rédiger l’article. Mais tout n’est pas gagné, il peut encore refuser de vous publier si votre article ne lui convient pas.

La première chose à soigner est le titre de votre article, s’il ne capte pas son attention, il y a peu de chance pour qu’il lise la suite.

Voici les caractéristiques d’un titre percutant :

  • Il est empathique. Reprenez le vocabulaire que l’audience utilise, vous toucherez plus facilement les lecteurs cibles ;
  • Il souligne un bénéfice + pique la curiosité. Un titre n’est ni plus ni moins là que pour donner une bonne raison au visiteur de cliquer. Vous devez exprimer clairement le bénéfice apporté par la lecture de l’article, puis le saupoudrer d’un peu de curiosité. Utilisez les formules : « secrets », « 5 techniques que vous devriez connaitre »… ;
  • Il utilise des chiffres. Tout simplement, car les titres incluant des chiffres génèrent 36 % plus de clics que ceux sans.

18. Rédiger une introduction qui capte l’attention

Le titre de votre article a commencé à attirer l’attention. L’introduction va maintenant terminer de capter l’attention et susciter l’intérêt du visiteur afin de le pousser à lire la suite de l’article.

Pour construire vos introductions, vous pouvez suivre la structure suivante :

  1. Impliquer le lecteur dans l’article, en l’interpellant avec une question ou un fait inattendu ;
  2. Agiter le problème du lecteur. Décrivez la situation actuelle de votre lecteur, ses peurs, problèmes, difficultés. C’est le moment de faire preuve d’empathie et de lui montrer que vous le comprenez. Plus vous serez précis et plus votre lecteur désirera vous lire ;
  3. Apporter la solution. Le but est de présenter votre article comme la solution pour piquer la curiosité du lecteur. À ce moment-là, le visiteur ne peut plus faire machine arrière, votre intro s’est refermée sur lui comme un piège à loups.

19. Un contenu exceptionnel

Vous avez titillé les problèmes de vos lecteurs. Vous avez présenté votre article comme la solution à ce problème. Vous n’avez donc plus le choix : votre article doit déchirer.

Mais au fait, qu’est-ce qui caractérise un article exceptionnel ?

  • La lisibilité, ergonomie. Titres, sous-titres, images, paragraphes courts… Tout doit être fait en sorte pour que le lecteur puisse en un coup d’œil récupérer le maximum d’informations. Et surtout ne pas avoir un mur de texte face à lui ;
  • La générosité. Votre article prouve votre niveau de compétence dans un domaine. Plus vous donnez et plus les personnes vous apprécient et vous font confiance ;
  • L’inattendu. Offrez quelque chose en plus dans votre article. Surprenez vos lecteurs avec des conseils exclusifs, une méthode expliquée pas à pas, une vidéo tutoriel…

20. Conclusion qui invite à l’action

Enfin, on arrive à la fin de votre article invité : la conclusion. Elle a deux objectifs :

  • Motiver vos lecteurs à mettre en pratique les conseils de l’article. Le but est de leur donner un petit coup de boost et de leur rappeler que, eux aussi, peuvent le faire ;
  • Formuler votre appel à l’action vers votre contenu bonus. C’est le bon moment pour faire une transition entre le contenu de l’article et le contenu bonus pour ceux qui veulent aller plus loin. Invitez les lecteurs à cliquer sur le lien menant à votre page de capture pour leur offrir le bonus en échange de leur email.

Concernant le bonus, vous avez le choix de leur offrir une checklist, une vidéo privée, un ebook, l’accès à une formation gratuite, etc. À vous de choisir ce que vous préférez en veillant bien à ce qu’il y ait un lien entre votre article et le contenu bonus que vous offrez.

Au fait, vous pouvez même créer un contenu bonus pour chaque article que vous écrivez si vous avez plusieurs cibles, et que leurs problèmes sont différents.

21. Optimiser l’article pour le référencement

En publiant sur un gros blog, vous avez beaucoup plus de chance de voir votre article ranké en première page. Vous devriez donc faire un effort dans l’optimisation SEO de votre article invité.

Voici la checklist que j’utilise :

  • Rechercher des mots-clés contenu/contenu sémantique (titre mots-clés au début) ;
  • URL courte avec mot-clé/permalinks ;
  • Ajouter tags et catégorie ;
  • Lien avec d’autres articles : maillage interne et lien externe ;
  • Meta description et meta title ;
  • Optimisation des images ;
  • Article de plus de 2000 mots.

22. Respecter le formatage des articles du blog

Le formatage de l’article est différent des règles de soumission de votre article invité. Même s’il est possible que dans la guideline « Article invité » vous ayez quelques indications concernant la longueur des articles, par exemple.

Quand j’entends respecter le formatage des articles du blog hôte, c’est tout simplement créer votre article en l’uniformisant avec les articles existants. Essayez de comprendre les éléments clés utilisés par l’auteur pour structurer ses articles.

Est-ce qu’il met en gras du texte tous les deux paragraphes ou une seule fois dans l’article ?

Est-ce qu’il utilise des images ? À quelle fréquence ?

Utilise-t-il des listes à puces ?

Quelle longueur fait son intro ? Sa conclusion ?

23. S’adapter à l’audience du blog

Dans une unique thématique, il peut y avoir des audiences différentes. Et même si le blog qui vous accepte a une audience très proche de la vôtre, vous devriez toujours vous adapter à elle.

Prenons l’exemple de la musculation, vous pourriez avoir plusieurs audiences avec des besoins très spécifiques :

  • La musculation au poids du corps ;
  • La musculation après une blessure ;
  • La musculation pour les pratiquants de bodybuilding ;
  • La musculation pour les femmes, etc.

Vous vous doutez bien que les lecteurs du blog « Se muscler après une blessure » n’attendront pas les mêmes conseils que des adeptes du blog « Bodybuilding ».

Essayez de cerner quels sont les lecteurs du blog, leurs problèmes. Et répondez-y.

24. Aligner votre ton avec celui du blog

Ce point est à prendre avec des pincettes puisque des blogs accepteront de publier votre article même s’il sort du cadre habituel quand d’autres blogs seront très stricts, là-dessus. Et cela peut se comprendre.

Si le blog s’adresse avant tout à des professionnels, le blogueur attendra de vous que vous respectiez un ton plus sérieux. Au contraire, si vous écrivez sur un blog qui a l’habitude de faire des blagues et de parler sur un ton détendu, un article trop professoral ne conviendra pas.

C’est vous qui faites la demande, alors faites en sorte de vous adapter à la fois au problème de l’audience et au ton adapté.

25. Inclure des liens internes et externes

Ah les backlinks, c’est l’une de vos récompenses en tant qu’invité. Vous allez pouvoir insérer des liens pointant vers votre blog, généralement entre deux et trois.

Mais n’oubliez pas pour autant de mentionner et faire des liens vers d’autres blogs d’autorité. D’une part, c’est bon pour le référencement de l’article et du blog hôte. Et d’autre part,  vous pourrez ensuite demander aux blogueurs que vous avez cités de partager votre article. Un backlink, ça mérite bien un partage, non ?

Pensez aussi à insérer des liens vers d’autres articles du blog sur lequel vous êtes invité. Il est toujours bon de lier les contenus entre eux, d’améliorer le maillage interne.

26. Faciliter le travail du blogueur

L’article est écrit, édité, mis en forme et prêt à être publié. Il y a maintenant deux options qui s’offre à vous pour fournir l’article au blogueur :

  • Soit il vous a ouvert un compte sur le WordPress de son blog. Dans ce cas-là, pas de problème, il suffit de l’informer que l’article est terminé ;
  • Ou alors vous devez le lui fournir pour qu’il puisse l’ajouter à son éditeur WordPress et le publier. La façon la plus simple de lui transmettre l’article est de le mettre en forme sur votre propre blog, de copier le code HTML, puis de le coller dans un Word et lui envoyer. Comme ça tout ce que le blogueur a à faire est de coller le code HTML dans son éditeur de texte, puis de cliquer « Publier ».

Pensez aussi à bien vous relire et corriger toutes les fautes d’orthographe et erreurs de syntaxe. Même s’il est dur de toutes les retirer, essayez de toutes les enlever.

L’article est publié, qu’est-ce qu’il reste à faire ?

27. Promouvoir l’article de votre côté

Votre article invité est officiellement publié sur le gros blog. Est-ce que le travail est terminé ? Non, pas encore. Maintenant, il va falloir promouvoir votre contenu pour le faire lire par le plus de personnes possible.

Voici une checklist de promotion simple et efficace que j’utilise :

  • Envoyer un email aux abonnés de la liste email ;
  • Promouvoir l’article sur les réseaux sociaux. N’hésitez pas à partager plusieurs fois votre article pour toucher tous vos fans/followers ;
  • Contacter les blogueurs influents que vous avez mentionnés dans votre article et leur demander un partage.

28. Répondre aux commentaires

Eh oui, ce n’est pas parce que ce n’est pas votre blog que vous ne devez pas répondre aux commentaires qui sont laissés. Vous êtes l’auteur de l’article, c’est donc vous le maître des commentaires.

Une fois l’article publié, vous devriez prendre le temps au moins pendant la première semaine de vous rendre sur l’article pour vérifier qu’aucun commentaire n’est laissé sans réponse.

Répondre aux commentaires est pour vous l’opportunité d’exprimer davantage votre expertise. Mais c’est surtout l’occasion de montrer au blogueur que vous n’avez pas simplement écrit l’article pour attraper 2-3 backlinks au passage.

Comme ça, vous préparez le terrain pour de prochains articles invités.

29. Garder une trace des articles publiés

Ce que je vous conseille de faire est ensuite de conserver dans un fichier Excel tous les articles invités que vous avez publiés. De cette manière, vous pourrez en un clin d’oeil vérifier sur quels blogs vous avez déjà publié et quel genre d’article vous aviez écrit.

Il vous suffira de quelques clics pour vous rendre sur Analytics et savoir quels articles vous ont apporté le plus de trafic à son lancement, et ceux qui vous amènent du trafic régulièrement grâce au SEO.

30. Analyser les points à améliorer

Puisque vous avez un fichier avec tous vos articles invités et la possibilité d’analyser le trafic de chacun d’entre eux,  vous allez pouvoir déterminer les articles les plus efficaces et ceux ayant fait un flop.

Vous pourrez comme cela identifier les blogs les plus intéressants pour publier vos articles invités et le type d’article qui plait le plus. Ainsi, vous n’aurez plus qu’à vous focaliser sur ces blogs en dupliquant le modèle des articles qui fonctionnent.

C’est à vous maintenant !

Vous connaissez exactement comment faire décoller le trafic de votre blog grâce aux articles invités.

Tout ce qu’il vous reste à faire est de passer à l’action. Écrire votre premier article invité. Votre deuxième. Et continuez jusqu’à atteindre une mailing-list suffisante pour vous lancer.

Comme vous avez pu le remarquer, écrire un article invité demande de tisser une relation de confiance avec les autres blogueurs de sa thématique pour ensuite pouvoir leur demander de vous publier.

Si vous souhaitez en savoir plus, j’ai justement créé un Guide Gratuit : « Obtenir du trafic à partir de 0 ». Il traite en profondeur : comment passer d’une situation où vous ne connaissez personne dans votre thématique à une situation où vous pouvez vous appuyer sur les poids lourds de votre thématique. En bonus, dans le guide vous aurez accès à un plan d’action complet pour vous lancer dès maintenant.

Enregistrer