Comment rater sa stratégie de cold emailing

Rater sa stratégie de cold emailing, cela nous est tous arrivé au moins une fois, surtout lorsque débute en marketing et en emailing de masse.  Résultat : vous avez envoyé des centaines, voire des milliers d’emails pour promouvoir votre activité et espérer trouver des clients… 

Seulement voilà, 90 % de vos emails n’ont pas été ouverts et ont probablement fini à la poubelle. Parmi les 10% restants, 5% ont été signalés comme spam, voire blacklistés et finalement aucun de vos prospects ne vous répond.  

Certains professionnels et certaines agences sont même des champions des emails de prospection douteux.  Nous avons tous reçu au moins 1 fois un mail de ce type. Vous savez, le gars sorti de nulle part qui veut absolument vous vendre un truc dont vous n’avez pas besoin. 

Nous allons voir ensemble comment et pourquoi le cold emailing agressif ne fonctionne pas. 

Crédits : Lucky Day

Comment rater sa stratégie de cold emailing ? 

Pour rater votre prospection à froid, il suffit de faire un bel email qui ne parle que de vous, de vos tarifs, et de demander plus ou moins agressivement à votre prospect d’acheter et le tour est joué. 

Ce genre d’email j’en reçois des dizaines par an. 

Exemple N°1 de cold emailing inefficace

Objet : Proposition de services à petit prix

( NOM DE L’ENTREPRISE ), SOYEZ SATISFAIT OU REMBOURSE

NOUS SOMMES UNE AGENCE EXPERTE EN SEO – CRÉATION DE SITE

— avec 10 ans d’expérience —

Bonjour très cher client,

Je m’appelle nom de la personne) de l’agence (nom)  basée à (pays / ville). Nous sommes experts dans le domaine de webmarketing. Aujourd’hui, je vous contacte afin de vous proposer nos services au meilleur prix :

1.      Référencement positionnement avec garantit de résultat (Que ce soit en top 10 ou en top 5)

2.      Création de site internet avec design responsive et personnalisé

3.      Community manager professionnel

4.      E-réputation

5.      Service e-mailing pour PME

6.      Rédaction web à petit prix mais article ORIGINAL ET UNIQUE.

Voilà si cela vous intéresse, n’hésitez plus à nous contacter pour mettre à bien notre collaboration.

En vous souhaitant une très bonne journée

Bien cordialement,

POUR EN SAVOIR PLUS, VISITEZ NOTRE SITE 

Erreur n°1 : l’objet de l’email  

Si dès votre objet d’email, vous commencez à parler de prix, c’est fichu. Il y a peu de chance pour que votre email soit ouvert.

De plus, ce n’est pas parce que vous justifiez un petit prix que les gens auront envie d’acheter. Si ce que vous proposez n’a que peu de valeur, d’utilité et ne répond pas à un problème que rencontre actuellement le prospect, vous pouvez être sûr que cet email ne sera pas ouvert. 

Par conséquent, ne négligez pas votre objet d'email. Mal pensé il peut à lui seul vous faire rater votre stratégie de cold emailing.

Erreur N°2 : la phrase d’accroche  

Premièrement, l’utilisation des majuscules, ça pique les yeux et en plus vous passez pour un gros bourrin. D’autant plus qu’elle est complètement inintéressante. Dès les premières lignes, vous montrez que vous n’allez parler que de vous et pas de votre prospect, ni de ses besoins. 

Erreur N°3 : Bonjour très cher client 

Quand on fait du cold emailing, il est clair que les personnes à qui vous vous adressez ne sont pas clients chez vous. Ce type de phrase enfonce un peu plus le clou et démontre votre négligence. 

Erreur N°4 : Promettre Monts et Merveilles 

Ne faites jamais de promesses que vous ne pouvez pas tenir. En tant que consultant qui se respecte, nous ne pouvons pas promettre aux clients d’être en top 5 ou 10, ni de générer X de chiffre d’affaires en plus.  

Et le faire est une très grosse erreur. Lorsque votre client va se rendre compte que votre promesse n’est pas tenue, il n’hésitera pas à vous faire savoir qu’il a l’impression que vous vous êtes fichu de lui.  

Ce genre de technique, c’est la carotte pour attirer les vaches à lait, rien de plus. En faisant cela, vous ne respectez pas votre client et vous n’êtes qu’un charlatan de plus qui ne se préoccupe que de son chiffre d’affaires. 

Exemple N°2 de cold emailing à ne jamais faire

Bonjour, Nous sommes une agence d’externalisation sise à (pays). Nous nous spécialisons dans le domaine de l’identité visuelle & graphisme, de la rédaction, la gestion des contenus, gestion des relations clients, développement web, télé secrétariat, comptabilité externalisée et nous souhaiterions vous proposer nos services afin d’optimiser au mieux vos activités. Nous proposons différentes prestations liées au design et au visuel comme : la création de logos, les montages vidéo et photo, pour améliorer votre interface web. Nous allons vous concevoir une identité visuelle unique, novateur, qui reflète votre image. Nous effectuons toute sorte de rédaction, que ce soit la rédaction des documents professionnels ou la rédaction de contenu web, ainsi que les mailings. Pour la rédaction, nous vous proposons un tarif de 0,015€/mot avec une qualité d’article suivant les normes de Google. Nous pouvons également assurer la gestion de votre relation, qu’il s’agisse des SAV, des conseillers clients ou de la fidélisation de la clientèle. Nous vous accompagnons dans vos développements comme la création de sites web, les projets SEO, pour mieux optimiser votre projet. Nous nous engageons à satisfaire vos besoins tout en respectant vos attentes dans les meilleurs délais possible, tout ça, à un prix très compétitif. Nous sommes très réactifs et disponibles à vos demandes et grâce à nos nombreuses années d’expérience et nos ressources, nous vous garantissons un excellent service de qualité. D’ailleurs, vous allez passer des essais avec notre agence pour pouvoir en juger par vous-même.

Erreur N°1 : la mise en forme

Il n’y a pas à dire, un pavé pareil, sans espaces ni rien, c’est particulièrement indigeste à lire. 

Erreur N°2 : la multitude d’offres de service

Ici, on se rend compte que cette boite est une véritable usine à gaz qui propose des services qui n’ont parfois rien à voir entre eux : Communication, marketing, relation clients, compta, secrétariat, etc.

Plus il y a d’offres, plus vous voulez cibler tout le monde, moins la qualité y est. On peut avoir plusieurs spécialités connexes, mais dans ce cas, c’est beaucoup trop, qui n’ont aucun lien entre elles et c’est le client qui est lésé.

Erreur N°3 : la garantie de la qualité à un petit prix

Si vous avez déjà acheté des produits pas chers en provenance de Chine sur Amazon ou Wish, vous comprendrez tout le sens de cette erreur.

La qualité rythme rarement avec petit prix et quand votre client va constater votre médiocrité, il ne va pas se gêner pour vous mettre un avis négatif et le répéter à tout le monde.  

Pourquoi le cold emailing agressif ne fonctionne-t-il pas ?  

Au-delà des erreurs que nous venons de voir et qui peuvent vous faire rater votre cold emailing, il y a de nombreux autres facteurs qui expliquent pourquoi le cold emailing en mode agressif ou bourrin ne fonctionne pas du tout. 

1 – Votre prospect ne vous connait pas

C’est un fait, votre prospect n’a jamais demandé à ce que vous le contactiez, et il n’a jamais entendu parler de vous. Pour lui, vous sortez de nulle part, il est donc inutile de lui faire une proposition commerciale dès le premier contact. 

On dit souvent que le marketing, c’est comme les relations amoureuses. Au départ, il faut apprendre à se connaître, découvrir l’autre, séduire et ensuite, il y a un engagement des deux parties si ça matche. 

2 – Vous ne parlez que de vous 

“ Nous ceci, nous cela, nos services, moi je, moi je “. Bref vous ne parlez que de vous, de votre entreprise et de ses services et je vais être franche avec vous : vos prospects se fichent royalement de vous. 

Le prospect ne voit pas plus loin que le bout de son nez et ses problèmes. Si vous n’êtes pas en mesure de vous intéresser à lui, de le valoriser et de lui apporter une solution à son problème, votre message passe à la trappe. 

Imaginez que vous rencontrez un parfait inconnu, vous entamez la discussion et cette personne ne parle que d’elle sans jamais s’intéresser une seule seconde à ce que vous faites, ce que vous aimez, etc. Cette même personne ne vous fera pas bonne impression et passe juste pour quelqu’un qui a un ego surdimensionné. 

Retenez que vous n’aurez qu’une seule chance de faire une première bonne impression. Si vous ratez votre entrée, il y a peu de chance pour que cela se termine par un achat. 

3 – Vous voulez vendre à tout prix  

Pour vous donner un exemple, imaginez que vous vous baladez tranquillement dans la rue et qu’un type vous dit “ Hey mademoiselle, t’es charmante. T’as pas un 06 ?” 

En général, le gars passe juste pour un gros loser en chien. C’est même perçu comme une intrusion dans votre espace personnel et cette technique se solde bien souvent par le fait d’être ignoré voir rembarré. Un cold emailing non maîtrisé, c’est exactement la même chose.

Vous ne devez jamais proposer une offre commerciale dès le premier contact. Nous ne sommes plus dans les années 90’. Le marketing a changé et notre façon de le percevoir aussi. 

Le client d’aujourd’hui se renseigne, cherche des informations, des avis, bref, il réfléchit. Si vous ne prenez pas en compte l’aspect psychologique de votre cible dans votre stratégie marketing, elle sera inefficace. 

Conclusion 

Pour réussir un premier contact via le cold emailing, vous devez vous souvenir d’une chose : votre but premier n’est pas de vendre mais d’engager la conversation.

Mettez-vous deux secondes dans la peau de votre prospect : aimeriez-vous recevoir ce type de message ? Si la réponse est non, alors il faut revoir votre stratégie de cold emailing pour ne pas la rater