À quelle fréquence publier sur les réseaux sociaux ?

Cette année, nous fêtions les 10 ans d’Instagram. 10 ans déjà que cette plateforme est passée de réseau social à véritable outil marketing pour les marques. GIF, jeu-concours, vidéo sponsorisée… Les entreprises utilisent tous les formats qu’elles possèdent pour être vues et suivies. À ce créneau-là, le contenu est ROI. Mais il doit être bien utilisé, et surtout correctement diffusé. L’un des points importants est l’horaire et la fréquence de diffusion. Vous devez parler à votre cible quand celle-ci vous écoute tout en ne fâchant pas les algorithmes. Découvrons ensemble à quelle fréquence publier sur les réseaux sociaux.

Construire votre stratégie social media

Avant de commencer, vous devez savoir pourquoi vous êtes sur les réseaux sociaux. Cela ne sert à rien d’être dessus pour être dessus. Comme pour l’ensemble de vos canaux marketing, vous devez définir en amont une stratégie sociale. Quels sont vos objectifs ? Quelle est votre cible ? Quel message souhaitez-vous communiquer ? Quelle ligne éditoriale choisissez-vous ? Cela vous aidera également à choisir sur quel réseau social être présent.

De plus, être présent sur la toile sociale est un engagement. Vous devez donc être régulier. Ainsi, vous créez un rendez-vous avec votre communauté. Attention tout de même, cela ne sert à rien d’en faire trop ou de publier pour ne rien dire. Ce qui importe le plus reste tout de même le contenu. Vous devez apporter du contenu pertinent pour votre communauté. Et si l’inspiration vous manque, vous pouvez toujours faire de la curation.

Alors, comment garder le rythme de publication ? 

Grâce à votre calendrier éditorial tenu d’une main de fer. 

Vous pouvez également créer des rendez-vous et des publications spéciales qui se répètent. Inspirez-vous des différents # qui existent à ce sujet. Cela vous aidera aussi à gagner en visibilité, et qui sait, peut-être en followers. 

Mais comment savoir à quelle fréquence publier ? 

C’est ce que nous allons voir ensemble ! Je vous présente ici des règles générales sur la fréquence de publication sur les réseaux sociaux qui ne s’appliquent peut-être pas à votre business. Chaque réseau social a les siennes. 

Une fois qu’elles sont mises en place, vous devrez les challenger. La meilleure solution pour connaitre votre vraie fréquence de publication sur les réseaux sociaux est le test&learn. Appuyez-vous sur vos statistiques, procédez par itération, testez, testez et encore testez. Allez, c’est parti ! 

Une fréquence différente pour chaque réseau social 

LinkedIn 

LinkedIn est le réseau social professionnel. 

Une publication reste visible environ 12 h. Cela est bien entendu sans compter sur la viralité de votre publication, qui à force d’être commentée et/ou aimée, peut connaitre une durée de vie beaucoup plus longue. 

L’algorithme LinkedIn est très souvent analysé par les marketeurs : il n’aime pas les liens sortant, que l’on tague une personne qui n’interagira pas avec la publication dans laquelle elle est taguée ou encore que l’on publie trop ! C’est pourquoi je vous préconise de ne publier qu’une fois par jour maximum. Sinon, vos publications vont se cannibaliser. De plus, il est généralement conseillé de publier tôt le matin, lorsque les personnes se rendent au travail et sont donc dans les transports. Le mieux est entre 7 h 45 et 9 h 00.  

Quant aux nombres de fois qu’il faut publier, les avis divergent. L’ensemble des études conclut sur entre 3 à 5 fois par semaine, uniquement les jours ouvrés. Je préfère néanmoins nuancer ce dernier point. Avec la version mobile, nombreux sont ceux qui accèdent également le week-end à LinkedIn. Je vous conseille donc de tester sur une période de temps d’environ 3 semaines afin de vous faire vos propres conclusions. 

Facebook

Il s’agit du réseau social le plus important, mais aussi le plus vieillissant. L’algorithme Facebook est d’ailleurs le meilleur de tous. Être dessus est encore pertinent pour cette raison et de nombreuses entreprises B2B y retournent

Une publication reste visible environ 14 h. Les types de publication n’ont pas tous le même temps de reach. Une vidéo peut être vue jusqu’à 20 h durant, là où une simple publication textuelle aura une durée de vie de 11 h. 

Le rythme conseillé est de 3 publications par semaine. L’ensemble des études convergent vers 4 jours où le trafic est le plus élevé : jeudi, vendredi, samedi et dimanche. 

Les meilleurs horaires sont soit juste avant la pause déjeuner les jours ouvrés, environ vers 12 h 15, soit entre 13 h et 16 h de l’après-midi. 

Servez-vous de Facebook Analytics pour analyser votre reach et votre engagement. Cela vous permettra de comprendre à quelle heure et quel jour votre cible est la plus présente. 

Instagram 

Il s’agit du réseau social des influenceurs. Si vous êtes une marque B2C, vous devez être sur Instagram. 

Pour ce réseau social, les avis divergent énormément. C’est pourquoi je vous invite encore plus à tester et analyser vos publications pour identifier ce qui fonctionne ou ne fonctionne pas.

Avec l’avènement des stories, consommées en snack-content, les publications se font plus rares. Étant pro-stories, je recommande de publier tous les jours, et si possible, en deux temps. Une en matinée et une en après-midi par exemple. Ainsi, vous ressortirez toujours en haut du flux Instagram de chacun de vos abonnés. 

Pour les publications dans votre flux Instagram, vous pouvez poster tous les jours sans altérer l’algorithme Instagram. Néanmoins, je vous conseille de publier plutôt 4 à 5 fois par semaine. Au niveau des horaires, ce sont également celles des transports qui fonctionnent le mieux en semaine, soit entre 8 h et 9 h, et 17 h et 18 h. Le week-end, la plage horaire s’agrandit. Samedi comme dimanche, publiez entre 15 h et 19 h. Le dimanche soir, les horaires plus tardifs comme 22 h et 23 h, à l’heure du coucher, fonctionnent très bien également. 

Twitter

Avec Twitter, faites-vous plaisir ! 

Vous pouvez poster autant que vous voulez, la durée d’un tweet étant très faible. Si vous souhaitez une bonne visibilité, vous devez être régulier et publiez au fil de la journée. Gardez néanmoins les informations les plus importantes pour la pause déjeuner. C’est entre 12 h et 13 h que Twitter enregistre un pic de connexion. 

Ce qui est assez simple avec Twitter c’est que vous pouvez interagir facilement avec beaucoup de monde. De plus, la cible est moins regardante sur “l’allure” de vos tweets. N’hésitez donc pas à retweeter, vous retweeter, utiliser du contenu original, mais également de la curation. 

En fonction de l’industrie dans laquelle vous êtes, le week-end peut être à proscrire. En effet, les entreprises B2B enregistrent un faible reach et peu d’interactions le samedi et dimanche.

J’espère avoir pu vous aider. Maintenant, il ne vous reste plus qu’à tester 😉