7 types de contenus (qui plaît toujours) à envoyer par email

Déjà 5 minutes que vous regardez votre écran, la tête ailleurs. Que diable allez-vous pouvoir envoyer à votre audience aujourd’hui ? Si vous pratiquez l’email marketing, alors vous êtes sans doute déjà passé par là. Mais j’ai peut-être quelque chose qui pourra vous aider… 

Si je comptabilise l’ensemble de mes séquences d’email marketing, j’envoie plusieurs milliers de mails chaque jour. 

Formation Création et développement d'une activité de formation

Des mails de ventes, des mails plus axés storytelling, des mails de contenu… 

Avec le temps, j’ai vu ce qui marchait bien, et moins bien. 

Voici donc 7 types de contenus à envoyer par mail qui plairont toujours à votre audience. 

1- Utiliser les retours de votre audience pour asseoir son savoir-faire

Je n’ai commencé à utiliser ce type de contenu qu’il y a quelques mois. Et lorsque j’ai vu les résultats, je m’en suis mordu les doigts. 

Utiliser les retours de votre audience vous offre un double avantage. 

En montrant les résultats des personnes qui suivent vos conseils, vous démontrez votre expertise. Et pour rappel, prouver que vous êtes un expert dans votre domaine est un formidable levier de vente. 

Mais en plus de ça, vous servir des résultats de votre audience augmentera son engagement. Imaginez un peu : vous suivez un blogueur sur l’achat de voiture de collection. Un matin, vous recevez un mail « vos meilleurs achats du mois dernier« . À l’intérieur sont listés les meilleurs achats réalisés par les personnes suivant ce blogueur en question. 

Ça claque. Cette technique utilise ce qu’on appelle en management le sentiment de reconnaissance. Vous vous sentez valorisé, par ce qu’un blogueur à réputation d’expert sur son domaine à citer votre achat, ou celui d’une personne « lambda« . Il vous écoute, prend le temps de vous aider, et en plus, vous félicite devant tout le monde lorsque vous avez réussi. 

Voici un exemple d’email que j’ai envoyé se basant sur ce type de contenu. L’objet de l'email était « Le témoignage de Nawel sur les fiches de révisions« .

email marketing

2- Montrer un échec que vous avez transformé en leçon de vie

Quand est la dernière fois que vous avez entendu un gourou du web dire qu’il s’est trompé ? Jamais, n’est-ce pas. 

Pourtant, l’erreur est humaine. Et montrer votre échec en public est un formidable moyen de vous rapprocher de votre audience. Vous n’êtes pas un robot. Simplement une personne comme une autre, qui elle aussi, fait des erreurs. 

Bien entendu, il ne s’agit pas d’afficher votre échec sur la place publique sans développer la leçon que vous en avez tirée. Car c’est là le signe des gagnants : tomber, pour mieux se relever. 

Voici un exemple d’email que j’ai envoyé sur une de mes erreurs : 

Type de contenu à envoyer par email

Mon blog s’était fait pirater. Au lieu de pester contre le hackeur, j’ai reconnu mes torts. J’avais négligé la sécurité de mes blogs. La leçon que j’en ai tirée ? J’ai installé des plugins de sécurité afin que cette mésaventure ne se reproduise plus. 

Ce type de contenu est bien plus puissant qu’un email développant point par point pourquoi vous êtes le meilleur. 

3- Dévoiler un secret qui peut tout changer 

Les gens adorent penser qu’il y a quelque chose qu’ils ne savent pas, et qui ferait la différence s’ils la connaissaient. 

Attention, ce type de contenu est à manier avec précaution. Le secret en question doit avoir une immense valeur ajoutée. Si vous vous contentez de répéter une astuce utilisée par d’autres, votre réputation en pâtira à coup sûr. 

Une variante intéressante est d’associer une personnalité connue pour augmenter la crédibilité du dit secret. 

Exemple : « Le secret de Magnus Carlsen pour gagner sa partie d’échecs en 30 coups« . (Magnus détient le titre de champion du monde d’échec depuis…2013)

4- Dévoiler les résultats de votre dernier sondage 

Sans doute un des types de contenu dont les gens raffolent. En tant qu’entrepreneur en ligne, vous avez sans doute déjà effectué divers sondages auprès de votre audience. Que ce soit pour savoir si votre idée de produit plaira, pour demander leur avis sur vos vidéos YouTube, etc. 

Et bien, sachez que les personnes qui vous suivent adorent savoir ce que les autres pensent. D’autant plus lorsque le sondage porte sur un point qui compte pour eux. 

Le fait de demander l’avis de votre audience au travers d’un sondage, ET de leur dévoiler le résultat permet de booster l’engagement. 

Les personnes qui vous suivent apprécieront que vous demandiez leur avis. Mais ils apprécieront d’autant plus que vous leur partagiez les résultats. 

Voici les résultats d’une newsletter que j’avais envoyée pour présenter les résultats d’un sondage : 

résultat sondage mail

Résultat : 47,01 % de taux d’ouverture.

5- Le mail « plan d’action »

Mieux vaut lancer son produit le plus rapidement possible et l’améliorer au fil du temps, que passer 1 an à préparer le produit parfait avec le risque qu’il ne marche pas. 

C’est l’idée directrice du livre « lean startup » d’Eric Ries. 

Et c’est l’état d’esprit que chaque entrepreneur se doit d’avoir. 

Autrement dit, l’action prime sur la conception. 

La théorie, c’est beau. Mais votre audience attend plus de vous. Elle attend des astuces, des conseils pour passer à l’action et mettre en place des démarches concrètes. 

Voici pourquoi un mail de type plan d’action ravira vos prospects. 

Vous avez un blog rentable dans la thématique de l’équitation ? 

Pourquoi pas « Mon plan d’action en 29 jours pour préparer mes compétitions« .  

6- Partager ses résultats 

Le fait de montrer ses résultats est un des arguments de persuasion les plus puissants qu’il soit. Ce n’est pas hasard si vous les retrouvez sur la quasi-totalité des pages de ventes. 

Le fait de partager vos résultats avec votre audience démontrera votre expertise et surtout, votre crédibilité. La crédibilité est un des piliers fondateurs pour réussir avec son blog. 

Mais en plus de ça, les gens adorent voir la performance des personnes qu’ils suivent. 

Imaginez un instant. Vous suivez un blogueur dans la thématique de la musculation. Un matin, vous recevez un mail « Avant/Après : ma transformation en 1 an« . Le tout agrémenté de photos montrant l’évolution physique du blogueur. 

Que se passe-t-il inconsciemment dans votre cerveau ? Vous créez une association mentale, en vous visualisant à la place du blogueur en question. Vous l’enviez, parfois positivement, parfois avec un brin de jalousie. 

Voilà ce dont sont capables les partages de résultats. 

7- Demander de l’aide à votre audience

« J’ai besoin de votre aide« . Voilà un objet d’email qui déclenche la curiosité. 

En demandant de l’aide à votre audience, vous vous mettez « au même rang qu’eux« . Autrement dit, vous faites preuve d’humilité, et détruisez à jamais l’image du blogueur qui a pris la grosse tête. 

Si si, vous savez, celui qui ne répond pas aux commentaires sur YouTube, aux messages sur Instagram, et qui pense proclamer la vérité absolue. 

« Oui, mais pourquoi leur demander de l’aide, alors que c’est justement mon audience qui attend la mienne ? » vous dites-vous. 

Quand je dis demander de l’aide, c’est vaste. Vous n’êtes pas obligé de demander quelque chose de pointu dans votre domaine. 

Un des premiers emails que j’ai envoyés basé sur ce procédé a été une demande d’aide, car j’étais à court d’idées de vidéos. 

Je leur ai donc envoyé ce mail : 

demande aide mail

Simple, et efficace. 

Revenez à la source

Vous aurez beau envoyer des newsletters de haute qualité. Trouver des objets d'email qui attirent le clic

Si vos adresses mails ne sont pas qualifiées, vous avez perdu d’avance.

C’est la première étape de votre entonnoir de conversion. Et si le curseur est mal réglé, une grande partie de votre liste d'email sera tout simplement inutile. Car vous avez attiré les mauvaises personnes. Celles qui ne seront jamais intéressées par ce que vous avez à dire.

Et vos taux d’ouverture et de clic vont en prendre en coup.

Petite astuce : tous les 6 mois, je supprime toutes les personnes qui n’ont pas ouvert mes mails depuis… 1 mois.

Ainsi, je fais d’une pierre deux coups :

  1. Je ne garde que les mails ultra qualifiés, offrant des taux d’engagement très élevés ;
  2. Je réduis le coût de mon auto répondeur, car les tailles de vos listes email ne sont pas illimitées !

Vous verrez, vous aurez sans doute un pincement au coeur au moment de cliquer sur « supprimer ces 1594 adresses mails maintenant« .

Mais c’est nécessaire. Supprimez le côté émotionnel. Pour une fois.