Email Marketing - Comment réussir une campagne de e-mailing ? - 3 mai 2019

Comment réussir une campagne de e-mailing ?

Jamey Lee Consultant SEO

Le courrier électronique est probablement l’un des moyens les plus puissants pour engager votre public. L’envoi d’e-mails est une tâche facile et anecdotique pour la plupart d’entre nous, bien que cela ne soit pas souvent réalisé pour atteindre un objectif marketing…

Mais regardez plutôt ces statistiques : pour chaque euro dépensé, l’e-mailing génère un retour sur investissement de 33,5 euros. Et l’e-mail est 40 fois plus efficace pour acquérir de nouveaux clients que Facebook ou Twitter.

Job&Co'm

Il existe des centaines de statistiques supplémentaires qui démontrent à quel point l’e-mailing peut être puissante, mais le fait est que ce canal est le meilleur moyen de toucher votre public.

Établir vos objectifs

D’abord, il est essentiel d’avoir des objectifs clairement définis, et que ces objectifs correspondent à la stratégie marketing globale de votre entreprise.

Votre objectif pourrait être :

  • Sensibiliser ;
  • Développer votre marque ;
  • Générer plus de leads, de ventes incitatives ou de ventes croisées ;
  • Obtenir des retours ;
  • Augmenter le nombre de clics ;
  • Engager davantage de contacts avec votre public.

En décidant de ce que vous voulez gagner avec une campagne d’e-mailing, vous serez en mesure de personnaliser votre campagne pour obtenir de meilleurs résultats.

Choisir l’outil d’e-mailing

Il existe de nombreux outils d’e-mailing qui vous aideront grandement lorsqu’il s’agit de créer des listes d’adresse mail et de mesurer les résultats.

Les outils disponibles sur le marché ne manquent pas, mais trouver le bon n’est pas une tâche facile. Pour restreindre le choix, vous devez commencer par dresser une liste des fonctionnalités dont vous avez besoin.

Des outils de tests A/B, de segmentation des utilisateurs, d’automatisation de la messagerie électronique, d’analyses approfondies et un éditeur de newsletter sont des éléments indispensables. Ils doivent être inclus dans l’outil que vous allez choisir.

Mais vous devez aussi tenir compte d’autres éléments, comme l’intégration du système de gestion de la relation client et des applications, des modèles prêts à l’emploi ou des répondeurs automatiques.

Parmi les meilleurs outils d’e-mailing, il y a notamment Campaign Monitor, MailChimp, ou encore GetResponse.

Construction de la liste d’adresse mail

Ici, la chose la plus importante est de faciliter l’inscription des utilisateurs. Un formulaire d’inscription à la newsletter sur votre site Web est le meilleur endroit pour commencer. Vous pouvez placer des formulaires d’abonnement dans l’en-tête de vos mails.

liste email

Je recommande généralement aussi les pop-ups. Ils ne réussissent pas toujours, mais en fonction de ce que vous proposez à vos abonnées, une fenêtre contextuelle peut vraiment augmenter les chiffres. Si vous avez une application, il faut assurer que cette option soit disponible.

Il faut également exploiter le pouvoir des réseaux sociaux, en créant des cartes Twitter ou un bouton d’appel à l’action sur Facebook sur lequel les utilisateurs peuvent cliquer pour s’inscrire.

Lors de la création d’une liste, il est important de se rappeler et d’accepter que tous vos abonnés ne soient pas transformés en clients et ne restent pas des abonnés à vie. Ainsi, il faut toujours préparer une page de désinscription qui indique aux utilisateurs que vous regrettez leur départ. Et il faut être assez créatif dans ce domaine.

Mise en place d’un e-mail de bienvenue automatisé

La première impression compte beaucoup, car elle peut transformer un abonné en un client payant.

En effet, une mauvaise première impression peut nuire à la réputation de l’entreprise. Les e-mails de bienvenue automatisés ont un taux d’ouverture moyen de 32 %, supérieur à celui des campagnes promotionnelles standards.

Utilisez cette opportunité pour envoyer un message d’accueil chaleureux (de préférence personnalisée), donner un aperçu de ce à quoi l’abonné peut s’attendre et inclure un élément immédiatement utile.

Création de modèles d’e-mail réutilisables

À mesure que votre liste s’allonge, des modèles d’e-mail réutilisables vous permettront de gagner du temps et d’éviter les incohérences dans la conception.

Des modèles doivent être créés pour tous les principaux types d’e-mails : messages de bienvenue, intégration des utilisateurs, offres spéciales, réengagement, transaction, etc.

Lors de la création de ces modèles, il est préférable de garder les choses simples ; cela facilite l’importation de nouveau contenu en cas de besoin.

Segmentation des abonnés

La segmentation de la liste d’adresse mail garantit que les mails corrects sont envoyés aux bonnes personnes.

Les listes peuvent être segmentées en fonction d’un certain nombre de critères, tels que la localisation, l’âge, le sexe, la langue, le type de navigateur utilisé ou l’appareil utilisé (ordinateur ou smartphone), les centres d’intérêt, le statut social et l’historique des achats.

Plus vous disposez d’informations, plus il est facile de segmenter et d’adapter les campagnes pour un retour sur investissement maximal.

Campagnes de tests

Les tests sont la clé du succès, car ils peuvent entraîner des changements spectaculaires dans vos résultats.

Vous devez faire des tests A/B pour adapter les campagnes aux meilleures performances.

Voici également certains tests à effectuer : lignes d’objet, texte de pré-en-tête, CTA, copie de titre, témoignages d’utilisateurs et revues de presse, entre autres. Il n’y a pas de limite à ce qui peut être testé dans une campagne d’e-mailing.

Mesure des résultats

Les résultats, comme les tests, sont essentiels pour améliorer les performances d’une campagne d’e-mailing.

N’oubliez pas de suivre les résultats pour en savoir plus sur les abonnés et leur interaction avec vos mails. Les résultats peuvent être suivis via les fonctions d’analyse et de reporting des logiciels d’e-mail marketing et les outils d’analyse de site Web comme Google Analytics.

Quoi qu’il en soit, voici les indicateurs clés qu’il faut absolument mesurer : taux d’ouverture unique, taux de rebond, taux de clics (CTR), taux de désabonnement, nombre de plaintes de spam, nombre de visites, taux de conversion, revenu généré et bénéfice de la campagne.