Best Of - Comment mettre sur pied une stratégie digital marketing en 5 étapes - 14 mars 2017

Comment mettre sur pied une stratégie digital marketing en 5 étapes

Jérôme Perrin Fondateur de J4JAY Studio Web

C’est la ruée vers le digital. Les spécialistes prévoient l’arrivée de plus de 3 milliards d’individus dans le digital dans les 5 prochaines années. Qui comprend l’économie comprend que le digital, très certainement, est LE remède au problème inadmissible de la pauvreté dans le monde…

Rien qu’en France, où près de 6 millions de gens n’ont toujours pas de travail (6 millions !!!), le potentiel en termes de création d’emplois est estimé à 1 million. Le digital est en train de tout chambouler.

Aussi, beaucoup de chefs d’entreprise, décideurs et directeurs marketing ont pris la décision de travailler avec de véritables spécialistes en marketing digital. Non seulement pour assurer de nouveaux leviers stratégiques de croissance pour le bon développement de leurs affaires, mais également pour ne pas rater le coche de la transformation digitale.

Quels que soient vos impératifs et vos priorités : ne passez pas à côté de la révolution numérique.

Sur votre route, ne ratez pas le virage qui se présente devant vous.

Car l’enjeu est bien là.

En tant que décideur, vous pourrez certes augmenter drastiquement vos ventes grâce au digital, mais vous pourrez également perdre beaucoup de parts de marché si vous n’anticipez et ne négociez pas correctement le virage digital tel qu’il se dessine aujourd’hui. Surtout si vos concurrents, eux, sont en train d’aborder ce virage dans les règles de l’art.

Il faudra également bien faire attention aux mirages. Comme dans toute (r)évolution – on peut vraiment parler de schisme – les clichés, les propos stéréotypés et les extrapolations abusives vont bon train.

La transformation numérique va amener certains, c’est sûr et certain, vers des virages fatidiques et des traversées désertiques périlleuses.

Attention aux mirages et à ce qui se passe dans les déserts. Vous vous souvenez des Dupont perdus dans le désert qui croient enfin avoir trouvé leur chemin en suivant leurs propres traces ?

Le premier conseil que j’aimerais donner, c’est de vous faire aider et accompagner par de vrais professionnels du numérique.

C’est très stratégique. Si vous comprenez cela, vous aurez compris l’essentiel. Et donc certainement le plus important. Car le digital est en train de transformer nos vies.

Aux États-Unis, par exemple, les gens passent, en moyenne, 11 heures par jour devant un écran (11 heures !!!) : écrans de télévision, ordinateurs, smartphones, tablettes, etc. Et tous ces appareils tendent désormais à être synchronisés, en un seul clic.

Citons un seul exemple, celui des smartphones.

Les navigations sur smartphone ont récemment dépassé les navigations sur ordinateur. Le smartphone est désormais au cœur de la plupart des processus de vente/achat dans le retail. Nombreux sont les consommateurs qui font d’abord une recherche Google avant d’aller procéder à quelques achats dans un magasin (c’est le webrooming). Et nombreux également sont ceux qui vont faire une visite en magasin avant d’effectuer leur achat en ligne (c’est le showrooming).

Le digital est un phénomène.

Pour de très nombreux décideurs, il est tout simplement un sujet venu d’autre part. Car mise à part la génération des millenials, les gens n’ont pas grandi avec le digital et les nouvelles technologies.

Et comme le digital est en train de tout emporter avec lui, il est crucial de bien pouvoir le maitriser pour qu’il puisse devenir, non pas un mouvement de fond qui va vous imposer quoi que ce soit, mais une force motrice qui va vous aider au jour le jour.

La plupart des décideurs, aujourd’hui, sont des enfants de la télé. Mais pas tous : les dirigeants de Snapchat, Twitter et Facebook, pour ne citer qu’eux, ont grandi avec le digital.

C’est capital : revisitez vos classiques et notamment les matrices du BCG, Porter, McKinsey & Co. Et ajoutez-y la dimension digitale. Fascinant, n’est-ce pas ?

La palette des outils de marketing digital dont dispose tout décideur est vaste.

Si vous ne maitrisez pas parfaitement ni les stratégies de marketing digital ni les nouvelles technologies en termes d’online marketing et si vous souhaitez procéder à une refonte de votre stratégie d’entreprise, le conseil que j’aimerais donner – et cela pourra en étonner plus d’un – est de commencer par réaliser un audit académique de votre business tel qu’il se présente aujourd’hui.

Idéalement, faites complètement abstraction du digital. Revenez aux bases de l’économie, du marketing et du commerce. Commencez par bien analyser votre business (ou vos différents business). C’est très important.

Posez simplement les questions suivantes :

  • Quelle est l’évolution de vos ventes et de vos parts de marché ?
  • Si votre business est composé de différentes familles de produits, comment se présente l’évolution des ventes et des parts de marché de chacune des catégories de produits, sur plusieurs années ?
  • Analysez également correctement l’évolution du ou des marchés sur lequel votre produit ou vos catégories de produits opèrent : comment évoluent-ils ?
  • Sur chacun des marchés précités, analysez enfin correctement la performance de vos concurrents : ont-ils moins bien ou bien mieux performé que vous ?

Le plus important est de pouvoir apporter des réponses objectives, justes et impartiales.

Le pire, pour vous, serait de transformer la réalité pour établir des arguments vous permettant d’arriver à des conclusions qui vous arrangent, correspondant à vos intérêts et représentant surtout votre façon de voir le monde.

Ne soyez jamais juge et partie.

Vos décisions doivent non pas vous refléter, mais être le miroir de la réalité du business tel qu’il se présente aujourd’hui.

Puis, après avoir analysé correctement l’évolution de vos business, de leurs marchés correspondants et ceux de vos concurrents, essayez de comprendre, à la lumière du digital :

  • Quelles sont les catégories de produits qui ont le plus souffert / le plus performé et pourquoi ?
  • En quoi le digital peut-il être une explication des résultats observés (si par exemple vos concurrents ont mis en place une stratégie digitale bien avant vous) ?
  • En quoi la mise en place d’une stratégie digitale pourrait être un remède ou un booster de business ?

Pour un chef d’entreprise, un décideur ou un directeur marketing, la liste des actions possibles en termes de marketing digital est vraiment très impressionnante.

Soyons très clairs : vous aurez vraiment l’embarras du choix.

Le plus important sera donc de sélectionner les actions les plus intelligentes pour l’avenir de votre business – et notamment de vos ventes, de vos parts de marché, de vos marges et de vos bénéfices.

Le plus difficile sera la sélection. Et donc la décision. Après, vous pourrez mettre en place tout une série d’actions correctrices pour encore mieux arriver à vos objectifs économiques et financiers.

Commençons par une liste (quasiment) exhaustive et très évolutive des actions de marketing digital possible pour votre business (ou de domaines sur lesquels vous pourrez intervenir et qui auront une influence sur vos résultats économiques et financiers).

Voici la liste :

  • Le référencement naturel ;
  • Le search engine marketing ;
  • Le marketing de contenus ;
  • Le blogging ;
  • La génération de leads ;
  • La génération de trafic ;
  • Les stratégies social media ;
  • Le marketing des réseaux sociaux ;
  • Le pay-per-click ;
  • L’affiliation ;
  • L’emailing ;
  • Les stratégies de conversion ;
  • L’optimisation des tunnels de ventes ;
  • L’exploitation des métriques, data et analytics ;
  • Les actions de retargeting ;
  • Le native advertising ;
  • L’automatisation marketing ;
  • L’optimisation des performances en termes de webhosting ;
  • L’A/B testing ;
  • Le CRM et la segmentation marketing digital ;
  • La mise en place d’e-newsletters ;
  • La rédaction de guest posts ;
  • Les articles sponsorisés ;
  • La syndication d’articles ;
  • La gestion de base d’emails ;
  • L’optimisation du webmastering ;
  • La mise en place de backlinks ;
  • Les stratégies keywords <=> business ;
  • L’optimisation de l’architecture de site web ;
  • La mise en place de stratégies CTA ;
  • La mise en place de landing pages optimisées ;
  • Les stratégies de social selling ;
  • Les arguments de social proof ;
  • L’influence marketing ;
  • Les techniques de growth hacking ;
  • L’optimisation du webdesign.

Quelle liste, n’est-ce pas ?

Pas facile, hein ?

Illustrons notre propos avec un seul exemple : le référencement naturel.

Aujourd’hui, 93% des navigations internet commencent sur un moteur de recherche. 75% des internautes ne vont jamais bien plus loin que la première page, et entre 70% et 80% des internautes ignorent les Google Ads.

The money is in the search.

Si vous parvenez à mettre en place une stratégie globale de référencement naturel réussie, vous pouvez obtenir le jackpot tant espéré par tous.

Exemple : si vous êtes webmaster à Paris, le simple fait de rédiger et publier un article sur LE site de référence en matière de webmarketing et d’y placer un backlink avec un texte d’ancre optimal devrait vous permettre à terme de figurer à la toute première page de Google sur une requête très convoitée dans le domaine du numérique, à savoir webmaster paris.

Lisez à ce propos mon article publié sur Webmarketing & Co’m : Référencement Naturel : 5 règles SEO à suivre de (très) près en 2017

Revenons à la liste.

Après avoir lu cette liste, si vous êtes novice en matière de marketing digital, vous vous poserez très certainement la question suivante : mais par où commencer ?

C’est là où le travail avec un spécialiste en marketing digital pourra vous être d’une très grande aide, notamment pour élaborer une méthodologie. Pour ordonner tout cela, les lignes suivantes présentent par exemple une méthodologie possible en 5 étapes.

1. Pensez le marché

Revenez à la base. Aux axiomes. Le succès économique d’un produit est toujours le fruit d’une adéquation absolument parfaite entre un produit et un marché, ce que les startupers appellent le product / market fit.

N’oubliez jamais une chose : votre travail peut être absolument remarquable. Si ce que vous concevez ne correspond à aucun marché ni à aucune attente, latente ou non, vous cheminerez dans une impasse sans même le remarquer.

Ne sous-estimez pas le marché, car c’est bien souvent lui qui va décider à votre place.

2. Analysez la concurrence

Votre succès dépendra bien souvent de vous, mais également des équipes qui vous font concurrence.

Là aussi, les stratégies diffèrent. La désormais célèbre stratégie blue ocean consiste à mettre en place des processus qui vous permettent, non pas de devoir vous battre dans un étang de couleur rouge sang infesté de requins, mais de pouvoir évoluer sereinement dans un océan où règne le grand bleu, avec absolument personne, si ce n’est plein de dauphins qui sont vos amis.

Car la différence, très souvent, est bien là : si vous évoluez dans un vaste environnement bleu azur ou si vous décidez d’opérer sur un micro-marché de niche où une multitude de concurrents occupent déjà le terrain, le résultat ne sera pas du tout le même.

Mais alors pas du tout.

3. Établissez un marketing persona

Qui va acheter vos produits ? Vous devez être au clair sur le profil type des consommateurs des produits que vous commercialisez – digital ou pas digital.

Établissez un descriptif social, anthropologique et psycho-graphique du consommateur lambda du ou des produits que vous commercialisez.

4. Concevez le produit

Revenez aux bases du marketing.

Ajoutez un D comme Digital aux 4 P.

Faites corréler le tout.

5. Mettez en œuvre et promouvez la solution digitale

Partez de la liste des stratégies et actions possibles en termes de marketing digital. Soignez tout particulièrement la mise en œuvre. Bien souvent, 10% du succès d’une entreprise proviendra de l’idée et 90% de son exécution. Digital ou pas digital. Car telle n’est pas vraiment la question.

Cet article vous a plu ? Alors cliquez sur le lien ci-après et comprenez comment mettre en œuvre en 5 étapes une stratégie digital marketing..