Tout savoir sur Snapchat

À l’ère du Web 2.0, les entreprises et les individus sont présents sur la « Toile » de leur fait et du fait des internautes. Tous échangent du contenu, jouant ainsi sur l’e-réputation. Aussi, la plupart sont conscients des enjeux du web participatif et de la conversation et optimisent leur notoriété via Facebook, LinkedIn et Twitter. Mais ils sont encore nombreux à hésiter à développer une stratégie Social Media sur Snapchat alors que ce support présente de réels intérêts professionnels

Snapchat… Le Web éphémère

Snapchat, c’est l’idée d’un espace où les échanges ne sont ni tracés, ni conservés. Snapchat, c’est aussi une alternative idéale à l’indexation des données personnelles.

En effet, à l’heure où des « traces » sont produites par les individus au fil de leur navigation sur Internet, qu’elles soient volontaires (réseaux sociaux, blogs, commentaires, partages…) ou involontaires (adresse IP, cookies, Big Data…), Snapchat est l’application où règne l’oubli et la seconde chance. Car si elle permet de partager des images, photos et vidéos et qu’elle est disponible sur des plateformes mobiles, sa particularité est que la durée de vie des documents qui y sont publiés varie de 1 à 10 secondes.

Aussi, face à la surveillance constante (Big Data), Snapchat offre des tactiques de contournement pour préserver sa vie privée grâce à une quasi-impossibilité de traçage. Avec ce concept, cet espace alternatif de liberté des échanges connaît un succès fulgurant auprès des jeunes.

Chiffres clés

Snapchat, c’est 100 millions d’utilisateurs dans le monde dont :

  • 71% des utilisateurs ont moins de 25 ans ;
  • 70% sont des femmes ;
  • 55% se trouvent en Amérique du Nord ;
  • Près de 1 million d’utilisateurs actifs sont sur iPhone ;
  • 400 millions de photos sont échangées par jour (plus que Facebook).

Créée en 2011 par Evan Spiegel et Bobby Murphy, l’application avait été pensée pour un projet à la Stanford University en Californie.

Caractéristiques

Les caractéristiques de Snapchat sont :

  • La temporalité : tout se fait dans un flux d’instantané et les contenus disparaissent ;
  • La culture web : les espaces de Snapchat sont fortement utilisés par la génération Y ;
  • L’anonymat et le pseudonymat : pour se protéger de l’exposition au grand public.

Attention ! Éphémère relatif

En effet, Snapchat n’échappe pas aux règles techniques qui s’appliquent au reste du web. Tout échange produit des traces accessibles selon divers moyens (même lorsque celles-ci ont disparu des serveurs). Aussi, les données des utilisateurs sont stockées et indexées à la création d’un compte.

L’application qui monte

Snapchat est l’application qui monte, en particulier chez les jeunes depuis que les parents ont envahi Facebook. La génération Y est addict de « Ghostface »… le petit fantôme (logo de Snapchat).

Le principe

Le principe d’utilisation de Snapchat est simple. Il se résume dans ces quelques actions :

  • Prendre une photo, faire une vidéo, produire une image ;
  • La partager à un ami (ou liste d’amis) pendant un laps de temps limité (10 secondes maxi) ensuite, le fichier disparaît.

Les partages sont ainsi éphémères (sauf si l’utilisateur choisit de prendre une capture d’écran de la photo) et ludiques. Avec ce concept, ces partages sont surtout prisés dans les soirées étudiantes.

Les marques sur Snapchat

Face à cet engouement des jeunes pour Snapchat, les marques ont compris leur intérêt d’être présentes sur ce support pour :

  • Communiquer avec les communautés ;
  • Partager des informations exclusives ;
  • Créer du contenu créatif et un storytelling de qualité (par exemple, communiquer autour des coulisses d’un produit ou d’un service) ;
  • Organiser des jeux-concours.

La chasse au crocodile de Lacoste sur Snapchat

Conscientes de ce moyen de communication incontournable pour la génération 3.0, les marques se lancent alors dans l’aventure Snapchat pour :

  • Envoyer des informations ;
  • Interagir avec leurs consommateurs.

Ainsi, l’agence de publicité BETC avait lancé une chasse au crocodile sur Snapchat en 2014. Il s’agissait de la campagne « #SPOTTHECROC » de la marque Lacoste avec un concept facile, addictif, innovant et drôle. Un crocodile se cachait dans 5 courtes vidéos, diffusées pendant 2 mois. Toutes les deux semaines, un nouveau Snapchat de 10 secondes était mis en ligne, visionnable uniquement 2 fois en 24h. Les dix premiers à trouver le crocodile caché et à répondre en indiquant sa position dans la vidéo bénéficiaient d’une réduction de 20% sur leur prochain achat.

Pourquoi les marques utilisent-elles Snapchat ?

Snapchat représente 3 leviers majeurs de développement :

1. Créer un capital sympathie

La marque intègre le quotidien de l’audience et lui adresse des messages exclusifs. L’audience quant à elle entretient avec la marque une relation de proximité et de complicité.

2. Bénéficier d’une audience concentrée

Le contexte de lecture conditionne les audiences à être très concentrées et rend le message efficace.

3. Toucher une cible jeune

Snapchat permet de toucher une cible jeune. En revanche, cette cible est compliquée, infidèle, et zappeuse.

Comment garantir le succès à une opération Snapchat ?

Voici quelques conseils pour garantir le succès à une opération lancée sur Snapchat. Il faut :

  • Saisir toutes les opportunités en terme de créativité ;
  • Diffuser un contenu attractif et différent ;
  • Répondre à toutes les interactions des audiences ;
  • Intégrer Snapchat dans la stratégie sociale sur le long terme ;
  • Ne pas utiliser le support pour une unique opération.

Ouverture d’un compte… So easy !

Pour ouvrir un compte sur Snapchat, c’est vraiment facile. Il suffit de :

  • Avoir un nom d’utilisateur et un mot de passe ;
  • Communiquer sa date de naissance, son numéro de portable, un code de sécurité ;
  • Prendre une photo et ajouter du texte.

Ensuite, vous pouvez inviter vos contacts grâce à la fonction « Ajoute-moi sur Snapchat ! ». Par exemple, voici mon nom d’utilisateur : barnel.isabelle et le lien vers mon compte ! https://snapchat.com/download?ref=a

Les fonctionnalités

Snapchat, c’est des pratiques de représentation de soi, une application pour partager son quotidien et dévoiler ses habitudes de vie pour faire entrer l’autre dans son intimité. Mais c’est également l’extimité, c’est-à-dire une plateforme qui permet de dévoiler l’intime, de se mettre à nu afin d’assouvir ce désir de “communiquer sur son monde intérieur”.

En résumé, voici les fonctionnalités de Snapchat

Partage de photos et vidéos

  • Géolocalisation de la photo et personnalisation via des filtres.

Messagerie instantanée

  • Possibilité aux utilisateurs de discuter ;
  • Suppression des messages à la fermeture de la fenêtre.

Stories

  • Partage de plusieurs images en une fois à partir de ses « snaps » ;
  • Résumé de sa journée disponible dans l’ordre chronologique pendant 24h.

Discover

  • Accès à du contenu de médias triés sur le volet ;
  • Diffusion de contenus des annonceurs sous forme de chaîne : CNN, MTV, Cosmopolitan, le Daily Mail, Food Network, etc.

Les usages

Les usages de Snapchat sont :

  • L’humour et la créativité ;
  • Les pratiques conversationnelles qui sont portées par une communication “sans surveillance” ;
  • Le retour à une conversation “spontanée et désinvolte” ;
  • Une communication entre liberté d’oubli et injonction au souvenir.

Pourquoi cet engouement ?

A l’heure où il est presque impossible de faire oublier une photo compromettante ou des propos malencontreux sur la toile, Snapchat permet d’envoyer des messages et photos sans courir le risque d’en perdre le contrôle. L’urgence et l’exclusivité du message rendent les audiences complètement addictes.

Type de contenu

Pour conclure, le contenu publié sur Snapchat est :

  • Personnel ;
  • Exclusif ;
  • « Live » (règne du « direct »).

On y retrouve :

  • Les célébrités qui entretiennent une connivence avec leurs cibles ;
  • Des offres promotionnelles limitées dans le temps ;
  • Des campagnes Teaser.

Intérêt commercial

Avant de terminer, sachez que le taux d’ouvertures et le taux d’engagement sur Snapchat sont excellents !

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Isabelle Barnel

Isabelle Barnel est Conseil en communication (Numérique | Evènementiel | Relations Presse). Elle anime des ateliers Web 2.0 et Réseaux Sociaux au Club de la Presse de Lyon et intervient en stratégie numérique à CAP'COM, à ISEG Marketing and Communication School, à l'ISCOM. Aussi, elle est membre de jury à l'ISCPA. Ses autres missions : veille stratégique et e-réputation, storytelling, interviews, publications de contenus online, rédaction de pages.

 


7 Commentaires

  1. Bonjour Isabelle,
    Bravo pour ton article sur Snapchat !
    J’ai juste un doute sur le rachat par Apple de Snapchat. Où as-tu trouvé cette information ?
    Merci pour ta réponse. 🙂

    • Bonjour Julien,

      Je te remercie pour ton commentaire 😉
      Je vérifie la source et te tiens au courant au plus vite !

      Merci

  2. Bonjour,

    Merci pour cet article. Tout le monde parle de Snapchat comme étant LE réseau dans lequel les entreprises doivent investir, mais je ne vois pas sur quoi se base-t-on pour définir son efficacité.
    Il me semble que les insights sur Snapchat sont quasi inexistants, il n’y a donc pas de réels moyens de calculer l’efficacité d’une com’ d’entreprise sur ce réseau. Vous affirmez que le taux d’ouverture et le taux d’engagement sont « excellents » mais sur quoi se base cette affirmation ?

    A mon sens, Snapchat est un beau phénomène de mode. Je ne doute pas de son impact sur les moins de 25, mais concrètement, en sachant que l’option « Discover » n’est accessible qu’aux USA (sauf erreur de ma part), qu’il n’y a pas d’outil de calcul de taux d’ouverture, d’engagement ou même de possibilité de renvoyer vers un site ou un autre réseau social (encore une fois, sauf erreur de ma part), pouvez-vous me dire quels avantages cela peut avoir pour une entreprise, hormis peut-être celui d’augmenter le capital sympathie de sa marque ?

    Merci d’avance pour votre réponse.

    • Salut Lise,

      Je te remercie pour ton commentaire.

      En fait, il semble que Snapchat, c’est aussi trois leviers de croissance dont je parle dans l’article !

      Merci 😉

  3. Le mega craquage  » apple rachete snapchat  »
    🙂
    https://www.crunchbase.com/organization/snapchat#/entity

  4. Je ne sais pas ou vous avez eté la sortir celle là mais ça m’a bien fait marrer en tout cas 🙂

  5. Par contre l’appli est bien valorisée 15 milliards mais les fondateurs restent actionnaires majoritaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *