Du Storytelling au storymaking, qu'est-ce qui change ?

Face à l’essor du digital et à la rude concurrence sur le web, différentes nouvelles ressources font continuellement leur apparition pour séduire et satisfaire les consommateurs. Désormais, le storytelling ou l’art de raconter une belle histoire pour susciter l’émotion ne suffit plus à les convaincre, ils deviennent de plus en plus exigeants face à la diversité des services et des produits disponibles sur le marché. Le storytelling laisse ainsi la place au storymaking qui implique davantage le consommateur…

La naissance du storymaking avec le consomm’acteur

Dans les années 90, présenter un service ou un produit par l’intermédiaire de la publicité n’était plus assez suffisant pour convertir un prospect en client. Les marketeurs devaient faire en sorte de maîtriser l’art de leur raconter de belles histoires pour les émouvoir et les inciter à l’achat.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Employé aussi bien en marketing qu’en politique, le storytelling était parfois considéré comme un manipulateur mental. Toutefois, cet outil de communication et de marketing était systématiquement mis en avant pour raconter l’histoire de la marque ou de l’entreprise. Ainsi, les marketeurs et les différentes entreprises qui y recouraient obtenaient plus de succès par rapport à ceux qui employaient les techniques traditionnelles de publicité.

Par la suite, l’influence des réseaux sociaux sur le marketing et les marques a entraîné la naissance des consomm’acteurs ou techniques qui impliquent davantage les consommateurs. Empathique, le marketeur doit désormais se glisser dans la peau de l’utilisateur pour écrire son histoire. À travers le storymaking, il l’invite à collaborer et à participer au récit pour l’impliquer. Il le place au centre d’une puissance créatrice au service de la marque pour susciter ses émotions et capter son attention.

Comment utiliser efficacement le storymaking dans votre stratégie marketing ?

Faites en sorte de satisfaire chacun de vos clients pour en attirer d’autres, car les avis laissés en ligne ont un impact considérable sur le choix des consommateurs. Pour optimiser leur expérience tout au long de leur parcours d’achat, assurez-vous de maintenir leur engagement. En effet, l’engagement de l’utilisateur est essentiel pour qu’ils prennent part au storymaking. De cette manière, vous détecterez les atouts et les points faibles de vos produits pour les améliorer.

En même temps, utilisez le marketing d’influence. Choisissez des influenceurs dotés d’une forte communauté d’abonnés pour faire connaître votre marque, vos services ou vos produits. Egalement appelés « talents digitaux », ils se sont fait connaître en apportant des contenus qui répondent aux besoins de leurs followers. Pour conserver cette communauté, ils doivent continuer sur cette voie, en proposant notamment une expérience de marque intéressante pour elle. En misant sur ces personnes influentes, vous combinez storymaking et marketing d’influence, multipliant ainsi vos chances d’accroître vos clients. Certains influenceurs qui ont des millions d’abonnés sont contactés par les plus grandes marques pour promouvoir leurs nouveaux produits.

Par ailleurs, intégrez différentes communautés digitales pour inciter les consommateurs à partager vos contenus. Réciproquement, partagez les contenus de différentes pages. Faire partie de cet univers vous permet aussi de co-créer et de diffuser des contenus de votre marque. En partageant vos contenus, les consommateurs deviennent des storymakers digitaux de l’histoire de l’entreprise.

Et si vous montrez aux annonceurs l’importance du social media des marques ? Le social media des marques occupe une place essentielle dans la stratégie marketing d’une entreprise, car il s’agit du principal point de contact de la marque avec les consommateurs. Si certains annonceurs accordent encore peu d’importance à cet aspect, d’autres sont dorénavant conscients de la force et de la performance de ce support. Votre marque doit ainsi miser sur tous les canaux de communication pour multiplier ses chances d’atteindre sa cible.

Enfin, utilisez des plateformes d’échanges. Les consommateurs peuvent prendre part au contenu de votre marque si vous recourez ou créez des plateformes d’échanges. C’est notamment à travers ce type d’outil digital que les consommateurs peuvent s’exprimer. Véritable outil de co-création, ces plateformes sont favorables au storymaking et conduisent généralement à leur engagement. Elles permettent également d’atteindre un large public qui peut s’étendre au-delà de la cible.