SEO Youtube : 9 techniques avancées d'optimisation de vidéos

Si vous êtes intéressé.e par le sujet du référencement sur Youtube, vous connaissez probablement les bonnes pratiques à intégrer à chacune de vos vidéos pour améliorer leur visibilité. Vous savez que tout bon travail de SEO Youtube inclut une recherche de mot-clé, la rédaction d’un titre, d’une description et de tags optimisés, ou encore la création d’une miniature qui attire l’œil (si vous n’êtes pas sûr.e de tout maîtriser, rendez-vous au 1er chapitre de cet article). En plus de ces actions simples mais nécessaires, il existe d’autres techniques performantes et parfois moins connues pour booster la visibilité d’une vidéo. Présentation ci-dessous…

SEO Youtube : les techniques d’optimisation “traditionnelles”

Avant de détailler ces différentes pratiques, prenons un peu de temps pour rappeler les actions indispensables de l’optimisation pour le moteur de recherche de Youtube.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Si vous êtes déjà familier avec tout cela, vous pouvez directement vous rendre au chapitre suivant 🙂

L’optimisation On-page de votre vidéo

Concernant les actions de SEO qui ont lieu sur la page de la vidéo, on peut citer :

  • La rédaction d’un titre court :
    • 60 caractères max., pour ne pas être coupé, surtout dans les résultats de recherche sur mobile
    • Intégrant un mot-clé au début, qui résume votre vidéo et dispose d’un volume de recherche intéressant
  • La rédaction d’une description optimisée et assez étoffée (entre 300 et 400 mots). Elle doit :
    • Comporter votre mot-clé principal le plus tôt possible dans le texte
    • Faire apparaître un lien pertinent vers votre site dans les premiers mots (afin d’être visible sans avoir à dérouler la vidéo)
    • Utiliser un champ sémantique large autour du sujet de la vidéo, afin de se positionner aussi sur des mots-clés de longue traîne
  • L’utilisation de toutes les fonctionnalités proposées par Youtube : 
    • tags,
    • sous-titres,
    • chapitrage,
    • fiches,
    • écrans de fin,
    • hashtags,
    • watermark,
  • La réalisation de miniatures attrayantes. Elles permettent de : 
    • Vous démarquer visuellement
    • Favoriser le taux de clic (CTR), premier indicateur de performance pour l’algorithme Youtube
  • La réalisation d’une vidéo dynamique. Tant lors de la rédaction du script, que lors du tournage et du montage. Une vidéo dynamique permet de : 
    • Garder l’intérêt du spectateur : changez souvent de plan, variez les intonations, posez des questions, prévoyez des inserts (texte, gif, image…)
    • Le faire regarder la vidéo jusqu’au bout : si l’intérêt du spectateur ne retombe pas, vous améliorez votre “Watch Time” (en français “durée de visionnage”, aussi appelée “rétention”) qui est un autre indicateur clé de l’algorithme Youtube
    • Pousser à l’engagement (like, commentaire, partage) : là aussi, le taux d’engagement est pris en compte par Youtube comme critère de visibilité
    • Et plus largement, que toutes ces actions lui fassent apprécier votre chaîne, et regarder davantage de vidéos (ici, c’est l’augmentation du “Session Watch Time” qui est visée)

La promotion de votre vidéo

Booster votre SEO Youtube passe aussi par la mise en place d’une stratégie de promotion. Le fait que votre vidéo soit beaucoup vue, likée et partagée dans les premiers instants de sa vie est un signal fort pour Youtube.

Quelques idées pour bien diffuser votre vidéo :

  • Relayez-la sur vos réseaux sociaux, évidemment
  • Invitez vos collaborateurs et partenaires à la partager sur leurs propres réseaux
  • Intégrez-la dans vos campagnes de mailing et dans votre signature
  • Partagez-la dans des groupes Facebook/Linkedin
  • Intégrez-la sur une page/un article performant de votre site qui traite du même sujet
  • Le cas échéant, créez un article ex nihilo
  • Prévoyez un budget de publicité (FB-Ads, Youtube Ads…)

Maintenant que nous avons brossé les actions incontournables à réaliser pour chacune de vos vidéos, voici quelques techniques qui vont vous permettre de pousser votre travail d’optimisation encore plus loin.

Les 9 techniques avancées à tester d’urgence pour votre référencement Youtube

1. Faites une recherche de mot-clé approfondie

Idéalement, cette phase doit intervenir avant de vous lancer dans l’écriture de votre vidéo ! En premier lieu, vous devez définir un mot-clé principal. Cela consiste en une expression d’1, 2 ou 3 mots qui est recherchée par les utilisateurs. 

Pour ce faire, suivez ce processus simple : 

  • Utilisez l’autocomplétion de Youtube pour trouver une liste de sujets sur une thématique
moteur d'autocomplétion Youtube, idéal pour le SEO
  • Prenez les expressions les plus pertinentes pour vous, et comparez-les dans Google Trends
Google Trends, outil pratique pour trouver des mots-clés recherchés
  • Récupérez l’expression la plus populaire et analysez le profil des chaines concurrentes sur cette requête

Pour cette étape, téléchargez l’extension de navigateur VidIQ et tapez votre requête cible dans Youtube.

Vous pourrez visualiser de nombreuses statistiques relatives à votre mot-clé et aux chaînes présentes sur la SERP Youtube.

Important : Si votre chaîne ne dispose pas de beaucoup d’abonnés / de vues cumulées, attaquez-vous à des mots-clés qui ne sont pas trop compétitifs.

Si la SERP Youtube du mot-clé que vous visez ne classe que des chaînes avec plus d’un million d’abonnés, n’insistez pas, vous ne pourrez pas rivaliser. 

Ici, 2 des 3 vidéos classées en haut de la SERP ont 10K abonnés ou moins. C’est donc une requête a priori accessible.

  • Enfin, benchmarkez la structure des vidéos qui se classent en haut de la SERP

Pour bien faire correspondre votre future vidéo à ce qu’attendent les utilisateurs, analysez les points communs des vidéos bien classées : 

  • Les thèmes similaires abordés ;
  • La longueur de la vidéo ;
  • Les miniatures, titres et descriptions ;
  • Les tags utilisés (utilisez VidIQ pour les visualiser ! 👇).
extension VidIq pour le SEO Youtube : visualisation des tags

2. Essayez de placer vos vidéos dans la SERP Google

Ici, l’idée est d’identifier les mots-clés pour lesquels Google propose une ou des vidéos dans ses résultats de recherche, pour ensuite concevoir votre vidéo de la même manière que celles qui sont poussées sur la SERP.

→ Comment trouver ces informations ?

  • Commencez simplement par réfléchir aux sujets qui peuvent nécessiter une explication vidéo. Souvent, les vidéos apparaissent en réponse à des phrases interrogatives (ex : « pourquoi mon chat ronronne ? »), pour des tutoriels (« repeindre un meuble ») ou des tests de produits (« test Iphone 14 »), etc. 
  • Utilisez les fonctionnalités de Google pour creuser le sujet : autocomplétion, recherches associées, autres questions posées.
  • Utilisez un outil SEO tel que SEMRush. Pour trouver une source inépuisable d’inspiration, choisissez un concurrent bien établi dans votre secteur, qui publie régulièrement des vidéos sur Youtube. 
    • Rendez-vous dans l’onglet “Vidéos” de sa chaîne, et triez les vidéos par : “Les plus populaires” ; 
    • Puis ouvrez les vidéos qui vous intéressent ;
    • Pour chaque vidéo, récupérez son URL (en prenant soin de supprimer le paramètre “&ab_channel=NOMDELACHAINE” qui s’affiche parfois) ;
    • Collez cette URL dans le champ de recherche SEMRush, dans la section “Recherche organique”.
    • Sélectionnez “URL exacte” et appuyez sur “Recherche” ;
    • Ensuite, dans les filtres, sélectionnez : “Fonctionnalités SERP>URL se classe>Vidéo”.

Vous voilà avec tous les mots-clés pour lesquels la vidéo sort sur la SERP Google ! 

Utiliser SEMRUSH pour le SEO YOUTUBE

3. Trouvez des pages qui pourraient intégrer ou faire un lien vers votre vidéo

Toujours dans cette optique de profiter du trafic de Google pour générer un maximum de vues sur votre vidéo, recherchez des articles qui disposent d’un contenu écrit qui traite du même sujet. Proposez-leur de faire un lien ou d’y intégrer votre vidéo si vous trouvez qu’elle est en mesure d’apporter de la valeur au lecteur. 

Chaque backlink ou « embed » supplémentaire sera un marqueur de confiance pour Google, et augmentera vos probabilités de ranker.

Vous pouvez faire cela manuellement en entrant votre MC principal dans Google, et en trouvant les articles en première page de la SERP qui pourraient intégrer votre vidéo.

Vous pouvez également chercher des liens rompus sur ces mêmes articles (en utilisant un outil tel que SEO Minion par exemple), qui renvoyaient vers des contenus sur le même sujet que votre vidéo, et leur proposer de linker vers votre vidéo à la place.

Autre possibilité, vous pouvez utiliser l’outil gratuit d’Ahrefs d’analyse de liens rompus (entrants et sortants). Entrez l’URL d’un blog de votre secteur d’activité pour trouver ses liens externes rompus, qui pourraient être réorientés vers votre vidéo.

Par exemple, le site shakemyblog.fr, un blog influent dans la niche de l’aménagement intérieur dispose de plus de 170 liens rompus.

ahref backlink checker

4. Optimisez les mots-clés de votre chaîne

Peu mis en avant dans l’interface de Youtube, les mots-clés de votre chaîne jouent pourtant un rôle dans le référencement de vos vidéos.

Pour y accéder, cliquez sur votre avatar, puis Youtube Studio>Paramètres (dans le menu de gauche)>Chaîne

Comme pour les tags de vos vidéos, ne faites pas de keyword stuffing. Concentrez vos sur une dizaine de mots-clés “broad match” qui décrivent votre chaîne. Ne dépassez pas les 150 caractères pour l’ensemble de ces mots-clés.

5. Incorporez votre mot-clé dans le nom du fichier de la vidéo

Il n’y a pas de documentation officielle sur le fait que Youtube utilise le nom du fichier comme critère de référencement, mais la communauté SEO est assez d’accord sur ce point : le nom de votre fichier est un endroit supplémentaire où votre mot-clé principal a toute sa place ! 

6. Créez des séries de vidéo (et regroupez-les dans une playlist) 

Réalisez un ensemble de vidéos sur une thématique et faites-en (si possible) une série. Intégrez toutes ces vidéos dans une même playlist (qui contient votre mot-clé cible dans son titre), et notifiez à Youtube qu’il s’agit d’une série officielle.

Fonctionnalité "Définir comme série officielle" de Youtube

Ensuite, pour maximiser le référencement, créez une structure en silo pour votre playlist : 

  • Dans vos écrans de fin, mettez un lien vers la vidéo suivante
  • Précisez également le lien de la vidéo précédente ainsi que celui de la playlist dans votre description

De cette manière, chaque vidéo est liée aux autres, et toutes les vidéos renvoient vers la playlist à laquelle elles appartiennent.

Ajoutez également des liens vers toutes vos ressources utiles dans la description, et notamment d’autres vidéos et d’autres playlists sur le sujet.

Ainsi, vous préempterez au maximum la zone de recommandations avec d’autres vidéos de votre chaîne.

7. Optimisez votre piste audio (et vos sous-titres !)

En 2022, Youtube est capable d’analyser le fichier audio de votre vidéo pour encore mieux décrypter son contenu.

Vous l’aurez compris, vous devrez préparer un script optimisé afin de prononcer à l’écran les mots-clés que vous visez. Veillez notamment à prononcer votre mot-clé principal rapidement dans le début de la vidéo.

Vous pouvez également faire des inserts textuels pour structurer visuellement votre vidéo tout en aidant à son optimisation : l’algorithme de Youtube est également capable de décrypter les écritures qui apparaissent dans une vidéo.

Un autre conseil en rapport avec l’audio de votre vidéo : pensez à bien articuler. Cela vous permettra de générer des sous-titres automatiques satisfaisants, qui seront eux aussi utiles à votre référencement.

Pour des sous-titres d’une qualité optimale, vous pourrez utiliser un logiciel de transcription dédié, ou bien les ajouter manuellement dans le back-office de votre vidéo.

Dernier avantage des sous-titres : ils incitent votre audience à regarder la vidéo même s’ils ne peuvent pas l’écouter avec le son.

8. Ne négligez pas le chapitrage !

Vous l’avez peut-être remarqué dans les résultats de recherche Youtube depuis quelques mois, certaines vidéos disposent d’un affichage de leur chapitrage. 

le chapitrage apparaît dans la SERP Youtube

Pour le SEO Youtube, le chapitrage est une source supplémentaire de métadonnées à ne pas négliger.

Côté UX, le chapitrage directement accessible depuis la SERP permet à l’utilisateur de visualiser en un coup d’œil le contenu de la vidéo avant même d’avoir à cliquer dessus. 

À terme, on peut espérer que cela augmente le Watch Time. En effet, les utilisateurs qui auront cliqué sur la vignette l’auront fait en connaissance de ce qui les attend dans la vidéo. Ils pourront par ailleurs se concentrer sur la ou les sections de la vidéo qui les intéresse.

En tout cas, une chose est certaine : à travers cette nouveauté, on constate que le chapitrage est une fonctionnalité sur laquelle Youtube mise fortement. Car en parallèle de cette nouvelle « feature », le chapitrage automatique est en déploiement sur de plus en plus de vidéos.

Pour savoir comment créer un chapitrage parfait pour votre vidéo, c’est par ici.

Si vous souhaitez activer/désactiver ou modifier les chapitres automatiques de votre vidéo, suivez la documentation officielle ici.

9. Augmentez votre nombre d’abonnés, ils sont précieux pour le SEO !

Le succès de votre vidéo dans les 72 premières heures aura un impact significatif sur son classement.

C’est pour cela qu’il est important de réfléchir à sa distribution avant de la publier.

Nous avons brossé quelques idées dans le 1er chapitre pour préparer votre plan de promotion.

En complément, vous devez absolument intégrer l’appel à l’abonnement dans la stratégie à long terme de votre chaîne : plus vous augmenterez votre base d’abonnés, meilleur sera le démarrage de vos vidéos.

Pourquoi ?

Car vos abonnés sont les utilisateurs qui consomment le plus vos contenus. Dès qu’ils voient une nouvelle vidéo postée par votre chaîne, ils ont tendance à la regarder rapidement.

Vos abonnés disposent donc d’un meilleur CTR et d’une plus longue durée de visionnage que des “viewers” lambdas.

De plus, s’ils ont activé la cloche, ils reçoivent un push notification dès que votre vidéo est en ligne. 

Résultat : Youtube nous dit qu’en moyenne, les abonnés génèrent deux fois plus de vues sur une nouvelle vidéo que les non-abonnés, avec un pic de visionnage juste après la mise en ligne de votre vidéo. 

Voilà pour ce récapitulatif des techniques de référencement Youtube, agrémenté de quelques conseils un peu plus poussés pour essayer d’améliorer le classement de vos vidéos 🙂🔥

Si vous êtes à la recherche d’informations pour développer rapidement votre chaîne YouTube, je vous conseille la lecture de cet article sur notre blog : Comment obtenir 1000 abonnés sur Youtube en moins de 2 mois.