+25 chiffres clés en webmarketing à ne pas ignorer en 2022 !

Les Français passent énormément de temps sur Internet à consulter des milliers de sites web, à télécharger des applications, à se rendre sur les réseaux sociaux… Mais à quelle fréquence ? Quel est le comportement des utilisateurs ? Leur comportement dans le processus d’achat ? Si vous voulez vous imposer sur un marché où la concurrence est de plus en plus rude, ne passez pas à côté de ces chiffres clés pour adapter votre stratégie marketing digital

Les premiers chiffres à prendre en considération portent sur le nombre de personnes utilisant internet en France. Sur les 65,51 millions de celles vivant en France, près de 61 millions d’entre elles se rendent régulièrement sur Internet, soit 1,5 million de plus qu’en 2021. Le pays compte, en outre, environ 53 millions d’utilisateurs des réseaux sociaux, ce qui représente 80,3 % de la population et 3 millions de plus que l’année précédente. L’usage d’un smartphone s’est lui aussi pratiquement généralisé, puisque presque 87 % des personnes consultant internet le font par ce biais. Au regard de ces chiffres, les entreprises sont en mesure d’adapter leurs stratégies de ventes en tenant compte de la taille de ce marché.

Formation pour créer son organisme de formation

En 2022, avoir un site web est devenu un impératif pour les entreprises, quelle que soit leur taille. Ainsi 66 % des TPE et des PME possèdent un site internet, une interface désormais nécessaire pour interagir avec la clientèle et la fidéliser. N’oubliez pas cependant qu’en 2012, le nombre de sites web était de 1,83 milliard.

Malgré le fait que les Français soient de plus en plus nombreux à se rendre sur internet, il reste 32 % d’entrepreneurs qui estiment ne tirer aucun avantage d’avoir un site web.

Selon 34 % des entrepreneurs, la création d’un site web pourrait leur revenir trop cher. Les prix varient en fonction des performances recherchées. La fabrication peut être gratuite, comme elle peut être payante (et atteindre jusqu’à plus de 100 000 €) si l’entrepreneur souhaite disposer d’un site plus élaboré avec différentes rubriques.

Il est cependant intéressant pour les entrepreneurs de tirer parti du fait qu’en 2022, les internautes français sont connectés environ 5 h 30 min par jour. C’est légèrement moins qu’en 2021, mais reste un chiffre à exploiter lorsque la télévision ne les attire que 3 h 19 par jour.

Les Français passent plus de temps sur les réseaux sociaux. Ils sont passés de 1 h 41 min à 1 h 46 min.

Dans ce contexte, 60 % des Français disposent d’un compte sur l’un ou plusieurs des réseaux sociaux existants.

Les applications de discussion y afférentes sont utilisées par 62 % des Français qui possèdent un mobile.

Les principaux utilisateurs de smartphone sont un public jeune ayant entre 18 et 24 ans. 98 % des jeunes de cette tranche d’âge ont leur portable.

Les achats en ligne ont été boostés durant la période du confinement dû au coronavirus. En 2022, 62 % des Français continuent d’effectuer leurs achats en ligne en se servant de leur smartphone.

Près de 14 millions de Français se sont rendus sur un site de vente en ligne pour y faire un achat.

Parmi toutes les personnes ayant acheté en ligne, 36 % d’entre elles se sont abonnés à un service de livraison à domicile.

Contrairement à ce que l’on pourrait le croire, bien que les utilisateurs de smartphones soient plus nombreux à acheter en ligne, ceux qui le font depuis leurs PC sont plus nombreux à concrétiser leurs achats. L’abandon de panier est plus élevé sur mobile, puisqu’il est de 97 % contre 70 % sur ordinateur.

L’influence des blogueurs n’est plus à faire. Ainsi, ils en ont 63 % de plus que les magazines sur les utilisateurs.

Le confort de navigation joue un rôle primordial pour les utilisateurs. Une page ou un site difficile d’accès en réduira l’attrait. 70 % des business en ligne n’aboutissent pas, car l’ergonomie n’a pas été soignée.

La lenteur de chargement d’un site web peut être rédhibitoire pour 53 % des visiteurs.

L’objectif d’un site web pour une entreprise est de présenter ses activités et d’inciter les visiteurs à l’achat. S’il ne possède pas d’appel à l’action ou call-to-action (CTA), l’opération pourrait être vouée à l’échec. 70 % des sites web de PME n’ont pourtant pas de CTA. 

Avant de procéder à un achat, les internautes tiennent à se renseigner aussi bien sur l’entreprise auprès de laquelle ils vont acheter un produit, que sur ce dernier. 52 % d’entre eux souhaitent donc avoir une rubrique « qui sommes-nous » bien détaillée.

Par ailleurs, 64 % d’entre eux veulent obtenir un numéro de téléphone, ou un moyen leur permettant d’entrer en contact avec l’entreprise afin de faire des réclamations ou un retour positif concernant le produit ou le service acquis si besoin.

86 % des clients potentiels ont besoin de connaître dans les détails le produit ou le service qu’ils vont acheter. Ils sont 72 % à s’appuyer autant sur les avis exprimés par les autres internautes que sur ceux du bouche-à-oreille.

Conclusion

Ces chiffres sont des outils indispensables pour les marketeurs. Ces derniers ont besoin de satisfaire une clientèle de plus en plus exigeante et de plus en plus renseignée. Si le marketing vidéo n’a pas été évoqué, il n’en demeure pas moins que c’est l’un des supports les plus efficaces puisque 66 % des internautes préfèrent regarder une vidéo en ligne plutôt que de lire un long texte d’explication sur un produit donné.

Sources : Alioze, letb-synergie, BDM