Devenir freelance : 6 Étapes pour commencer et tous les conseils pour réussir

Travailler en télétravail et à son propre compte est aujourd’hui connu sous le nom de « Freelance » en termes angliciste et dans le langage courant. Ce terme désigne toute profession exercée par un travailleur indépendant ou un entrepreneur qui relève une prestation intellectuelle ou conceptuelle sans pour autant avoir un contrat de longue durée…

Ce « job tendance » qui explose depuis ces dernières années fait rêver plus d’un salarié souhaitant envisager une reconversion professionnelle ainsi que des jeunes diplômés fraîchement sortis de l’université souhaitant franchir le pas de l’indépendance.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Étant donné que ce métier consiste à effectuer un investissement personnel dans le cadre d’exécution des prestations de services, l’entrepreneur peut choisir de devenir auto-entrepreneur ou de créer une entreprise afin d’exercer une activité économique sous un statut juridique légal tout en étant indépendant et autonome. Il peut ainsi exercer son travail à sa manière en fonction de ses valeurs et sans aucun lien de subordination.

Actuellement, le développement numérique a ouvert la voie du métier de freelance particulièrement dans les domaines des médias. Parmi ces métiers, citons : 

  • Les développeurs ;
  • Les journalistes ;
  • Les designers, graphistes ;
  • Les publicitaires ;
  • Les rédacteurs et traducteurs ;
  • Les consultants SEO.

6 étapes a suivre pour devenir Freelance

Comment créer une bonne page Facebook en 6 étapes

Si vous avez décidé de devenir freelance, vous devez prendre en compte la phase de préparation de ce projet en étudiant chaque détail avec minutie. Pour le lancement d’une carrière en activité indépendante, il est important de ne pas brûler les étapes fondamentales et de considérer toutes les démarches essentielles. 

Pour commencer, il faudra : 

1. Faire une étude de marché

Comment utiliser la recherche concurrentielle et gagner plus de parts de marché avec SE Ranking

Première étape : testez le marché avant de lancer la machine. Pour cela, vous devez d’abord trouver le bon secteur pour créer votre business, ensuite déterminer la concurrence, cibler votre niche, et analyser les spécificités liées au secteur de l’activité visée.

2. Établir un business plan

Préparez votre plan d'actions commerciales

Établissez le plan d’affaire de votre projet en identifiant deux points cruciaux : la stratégie financière (investissement, financements, frais généraux, impôts, délai de paiement…) et la stratégie rédactionnelle (définition de vos objectifs et les moyens que vous allez mettre en œuvre pour les atteindre, présentations de vos services/ votre stratégie/votre équipe et la structure juridique du projet…).

3. Définir son offre

Développer son activité avec une offre de formation : parcours certifiants

Vous voulez être expert dans votre domaine ? Cette étape définit clairement votre objectif. Le service que vous allez proposer doit être le plus pointu possible. Dans ce cas, veillez à être spécialiste et non un généraliste et le marché vous déroulera un tapis rouge pour valoriser votre expertise.

4. Choisir un statut juridique

Le statut judiciaire est ce qui détermine vos droits et devoirs ainsi que les taux des charges sociales. C’est pour cela qu’il faut privilégier votre statut judiciaire en fonction de la protection dont vous souhaitez bénéficier pour votre activité. En France, plusieurs choix s’offrent à vous : Auto/Micro Entreprise, EI (entreprise individuelle) l’EIRL (Entreprises Individuelles à Responsabilité Limitée), l’EURL (Entreprises Unipersonnelles à Responsabilité Limitée) la SASU (Société par Actions Simplifiée Unipersonnelle)…

Il est également possible de procéder à un portage salarial. Le régime de la micro-entreprise est plus efficace pour les débutants en freelance, car les formalités comptables et fiscales sont simplifiées.

5. Déterminer vos tarifs

Fixer ses tarifs quand on est freelance est un moyen important pour la réussite de votre projet. Vos tarifs journaliers moyens TJM peuvent être fixés en fonction de votre métier et vos compétences. Toutefois, vous êtes libre de facturer sur la base d’un TJM ou des forfaits, tout dépend de votre client et de votre prestation.

Voir cet article par Guillaume Guersan sur le TJM Freelance

6. Trouver une plateforme

LinkedIn développe une nouvelle plateforme pour les freelancers

Une fois que tous les éléments nécessaires sont prêts à être établis, inscrivez-vous sur des plateformes dédiées au travail en freelance comme Malt, 5euros et Fiverr afin de proposer vos services, trouver des missions et des clients et enfin augmenter votre référencement.  

3 aspects essentiels à suivre pour réussir en tant que Freelance

1. Liberté : un avantage indéniable de travail ?

8 moyens indispensables pour trouver des clients en freelance

Être maître de ses décisions, choisir son lieu de travail, gérer ses propres horaires et ne pas avoir de patron dans sa vie professionnelle, tout simplement affranchir la hiérarchie du travail et instaurer une autre vie que celle que l’on nous impose, quoi de mieux ? Le freelance est bel et bien synonyme de liberté et d’indépendance. C’est à partir de cette grille que le freelance est libre de choisir ses clients ainsi que les méthodes de travail qui lui correspondent.

Cette activité est souvent exercée par des personnes qui ont des rythmes de vie beaucoup plus propices à pratiquer en freelance, comme les lève-tôt, ou bien les couches tard, les personnes organisées, et les preneurs d’opportunités… oui, vous l’aurez compris !

Si vous avez ces qualités et souhaitez-vous vous lancer dans le travail indépendant, cet article est un signe du destin pour vous. Il faudra toutefois être conscient des difficultés impliquées et être prêt à surmonter les obstacles qu’il ne faut pas négliger pour mener à bien son projet.

Il est vrai que vous gagnerez en indépendance et en liberté, mais le freelance est responsable des commandes précises et ponctuelles du service ou de la mission qu’il prendra en charge. Sur ce, le prestataire doit accomplir les tâches et les points sur lesquels il s’est mis d’accord avec son client.

Cela concerne notamment le délai d’exécution de la prestation, car la flexibilité horaire du prestataire est considérée par rapport à l’aspect financier a compte tenu de la mission temporaire pour laquelle il s’est engagé.

Autrement dit, prouvez à votre client que vous êtes proactif et parvenez à gérer ses attentes et anticiper ses objections. Toutefois, vous êtes libre d’assurer votre propre organisation et de gérer votre propre structure. De plus, l’exécution des missions déterminées sont faites dans le cadre d’un commun accord, où les deux parties sont libres de maintenir ou non leur collaboration.

Le freelance est également libre de tirer ses revenus en indépendant, c’est-à-dire, établir les tarifs horaires qu’il souhaite afin de facturer sa prestation en se basant au forfait, à l’heure ou à la journée. 

2. Productivité : des challenges à relever ? 

Devenir freelance impose de s’occuper des fonctions de la gestion des entreprises qui peut prendre un temps considérable. Cependant, ceci est certainement loin de causer un souci de perte de temps, car tout gérer peut impliquer un investissement personnel important.

Ce service intellectuel entraîne en particulier la gestion d’aspect juridique et administratif comme clauses légales, comptabilité, fiscalité, et marketing… En accomplissant ces tâches, vous aurez l’opportunité d’échanger des conseils avec des professionnelles ou des spécialistes et enfin vous améliorerez vos connaissances et acquerrez de nouvelles compétences. Par la suite, vous allez gagner en expérience et produire une montée puissante concernant le progrès de votre activité.

En effet, l’apprentissage continu est l’un des avantages les plus importants que vous allez envisager pendant votre carrière et son implication fera partie intégrante de votre perfectionnement professionnel. 

Afin de devenir freelance, de nombreuses stratégies s’imposent. Ces stratégies définiront la valeur des services que vous proposez. Pour cela, vos prestations de services auront des tâches essentielles à accomplir afin de développer votre activité ainsi que votre portfolio.

Le rôle de ces tâches doit impérativement parvenir à assurer la prospection des clients et de la vente Pour cela, déterminez vos services ainsi que vos collaborateurs en identifiant votre produit/service et en constituant une clientèle. De plus, élaborer un portfolio est primordial pour se démarquer.

Ce dernier est une sorte de dossier qui reflète votre travail et vise à démontrer vos compétences techniques, il est donc important de partager votre portfolio dans un espace numérique (site Web, blog..) afin de mettre en avant vos réalisations et vos objectifs professionnels et aussi attirer de nouveaux clients. C’est à ce prix que vous pourrez transformer votre expérimentation en une véritable réussite.

3. Créativité : faire de sa passion un métier ? 

Devenir son propre chef correspond aux motivations et ambitions personnelles. Il est donc important de se réaliser à travers son savoir-faire et sa personnalité, car le freelancing favorise la passion, la confiance en soi et la détermination.

Ceci est particulièrement appréciable pour les activités créatives telles que le design et la photographie… etc. A noter que la réussite de cette profession ne dépend que de votre volonté et votre savoir-faire. En effet, faire de sa passion son métier combine plaisir et travail, et l’avantage lorsqu’on est freelance, c’est qu’on fait uniquement ce que l’on aime !

Par exemple, un entrepreneur, dans la mesure où il a créé sa propre entreprise, doit y mettre beaucoup de lui-même afin de se démarquer de ses concurrents. Il est donc bon de savoir maîtriser votre domaine et d’ajouter une touche spéciale et originale à votre service, car en fin du compte lorsque vous entendrez votre client dire « Wow, t’as grave assuré » ça fera votre journée… Pour cela, soyez créatif et offrez un service d’une qualité supérieure pour démontrer votre capacité à innover et stimuler votre savoir-faire.

En conséquence, la créativité peut vous aider à innover un projet entrepreneurial impliquant votre passion et vous fera une belle expérience qui fait monter en compétences.

Le freelance, un métier sans inconvénients ? 

Rien n’est jamais idéal malheureusement, et le travail indépendant n’est pas sans risques. Le freelance est contraint à s’exposer à des aléas réguliers malgré les nombreux avantages que dispose ce statut.

Le travailleur indépendant doit assumer différentes responsabilités pour assurer le fonctionnement du projet, comme il doit parvenir à surmonter les inconvénients de son métier, comme l’absence de garantie de trouver des prospects, l’insécurité financière, la variabilité des revenus et le fait de devoir se consentir à des sacrifices financiers parfois, notamment le travail supplémentaire et l’auto gestion.

Tous ces éléments sont liés, donc sans règle et sans rigueur, ils finissent par gagner du terrain et vous affaiblir. Cependant, comme indiqué précédemment, la réussite d’un travail indépendant ne dépend que de votre volonté et la manière dont vous gérez et organisez votre profession. 

Conseils opérationnels pour être efficace en freelance

8 conseils pour développer l’activité de votre organisme de formation

Avoir les moyens nécessaires pour travailler efficacement

Il faut voir le freelance comme un investissement qui vous permettra de vivre de votre passion, générer des revenus illimités… etc.

Pour cela, il est nécessaire que vous ayez le mental d’un entrepreneur et que vous vous donniez les moyens pour réussir. Assurez-vous de travailler dans des conditions propices notamment un bon matériel (hardware & software) et une connexion internet stable qui vous permet de travailler tranquillement.

Monter en puissance

Pour un auto entrepreneur « freelance », le but est d’augmenter ses revenus en augmentant le nombre de projets et réalisations. Ceci est devenu plus simple en mettant en place une stratégie marketing basée sur 3 aspects connus sous l’abréviation 3Be pour :

1. Be Seen

C’est-à-dire être visible et faire connaître son activité, ses projets, son savoir-faire…etc. En ayant une présence sur les réseaux sociaux, les plateformes de freelance, site web, blog…

2. Be Found

Etre trouvé, faire en sorte qu’on soit trouvé par les clients/prospects, que ce soit sur le web par exemple (en augmentant son référencement dans les moteurs de recherche) ou dans la vie réelle en développant son réseau et son carnet d’adresses…

3. Be In touch

C’est faciliter aux clients/prospects de rentrer en contact avec vous, mettre en place plusieurs moyens pour vous joindre.

Conclusion

Pour arriver à cette fin, il vaut mieux commencer par construire un réseau de contacts, des professionnelles du même créneau que vous afin d’échanger les expériences et le savoir. En deuxième lieu, enregistrez-vous dans des forums de discutions concernant le domaine du Freelance.