Comment créer un meilleur contenu pour le SEO ?

De quel outil magique Damien va-t-il encore me parler ? Je vais ici plus vous parler d’état d’esprit. Bien qu’il existe plein d’outils d’aide à la rédaction type SeoQuantum, n’ayez pas peur d’aider votre internaute, vos cibles dans vos contenus. Google vous le rendra…


Formation pour optimiser ses contenus avec le SEO

formation Créer et référencer son organisme de formation

Découvrez notre parcours de formation « Développer son activité avec le webmarketing » et son module dédié à l’optimisation SEO. Une semaine de formation certifiante pour apprendre à mettre en place une vraie stratégie webmarketing.
Cliquez ici pour découvrir le programme.


Qu’il s’agisse d’améliorer les classements ou d’inciter vos lecteurs à effectuer une action sur la page, il existe de nombreuses façons de prendre une bonne idée et de la transformer en un excellent contenu. La chose la plus exaspérante pour les créatifs que nous sommes est d’écrire quelque chose que nous savons être bon au fond de nous-mêmes, mais qui ne fonctionne pas, ou pire, qui ne fonctionne pas du tout.

S’il existait un petit bouton sur lequel nous pourrions appuyer pour donner à notre article le coup de pouce dont il a besoin, comme c’est le cas sur les plateformes sociales, nos vies seraient tellement plus faciles. Ça serait magique n’est-ce pas ? Mais en attendant que cela devienne une réalité, il y a trois choses que vous pouvez faire pour augmenter vos chances de succès en matière de contenu.

Améliorez le contenu de votre site Web en lui assignant un objectif marketing

Oh mon Dieu, c’est une hérésie ! Dans la pratique, on est loin du compte.
Un contenu frais et actualisé est un élément essentiel du marketing numérique. Il permet de maintenir l’intérêt des clients potentiels et fidèles, de répondre à leurs questions et de résoudre leurs problèmes, tout en les rapprochant d’une conversion.

Cependant, le contenu pour le contenu ne fera rien d’autre que vous faire perdre un temps précieux, ennuyer vos lecteurs et les forcer à chercher ailleurs des sujets intéressants, comme chez votre concurrent.

Une façon de contourner ce problème est d’assigner un objectif à chacun des articles que vous écrivez. Votre objectif pourrait être le suivant :

  • Répondre à une question courante que l’on pose souvent à votre équipe de vente ;
  • Créer un texte de soutien pour une campagne de relations publiques ;
  • Renforcer des termes de recherche spécifiques en créant un lien interne entre votre article de blog et une catégorie ou une page de service.

Et si vous n’arrivez pas à déterminer l’objectif à atteindre, vous devez peut-être vous demander si vous créez quelque chose de concret ou si vous vous contentez de cocher une tâche dans votre tableau Trello et de passer au projet suivant.

Recherchez l’intention autant que possible

Lorsque vous savez quel sujet vous allez traiter et que vous avez effectué des recherches préliminaires sur les termes de recherche, passez un peu de temps sur les SERPs que vous ciblez (il s’agira très probablement de Google, mais d’autres plateformes sont disponibles (ex Bing ou YouTube)) pour voir si votre sujet correspond à ce qui se classe réellement.

une idée : un article
Idée phare : 1 idée = 1 contenu | Source

Vous devrez vérifier non seulement le sujet abordé, mais aussi le format et les types de pages. Si vous écrivez un article de blog et que les SERPs sont remplis de pages de produits de commerce électronique, il est peu probable que votre article apparaisse suffisamment haut pour obtenir des clics. (Je dis ça, mais Google change souvent hein 😉 )

Cela ne signifie pas pour autant qu’il faille abandonner l’idée et repartir de zéro. Les étapes suivantes consistent à revoir vos termes de recherche cibles et à les remanier jusqu’à ce que vous trouviez une page de résultats de recherche sur laquelle vous avez plus de chances d’être classé.

Il peut être utile de consulter les cases « Autres questions posées » (PAA) qui apparaissent dans les résultats de recherche, pour vous donner encore plus d’idées sur le type de choses que votre public cible recherche.

Pensez à vos plateformes : blog, réseaux, etc.

Il s’agit d’une étape importante, mais souvent négligée, du processus de création. Savez-vous sur quelles plateformes votre contenu sera placé ? Les articles de soutien seront probablement placés sur le blog ou dans la section des actualités de votre site, mais envisagez-vous de les partager de manière organique via les médias sociaux ou d’utiliser des plateformes payantes comme Google Ads ?

Si c’est le cas, nous vous recommandons vivement de contacter ces équipes pour savoir quels types de contenu ont donné de bons résultats dans le passé. Ne partez pas du principe que vous aurez du succès en téléchargeant votre contenu sur toutes les plateformes possibles. Vous constaterez peut-être, par exemple, que les articles diffusés par le biais du CPC ont plus de succès lorsqu’ils sont longs, alors que les messages sur les médias sociaux ou les publicités payantes fonctionnent mieux s’ils sont plus courts, plus rapides et utilisent davantage de visuels.

Prenez le temps de réfléchir aux plateformes qui vous aideront à atteindre l’objectif défini par votre article et allez-y, en formatant votre contenu conformément aux conseils de vos collègues.

Si vous prévoyez d’essayer de vous classer uniquement de manière organique, réfléchissez à d’autres moyens de gagner une place dans les SERP que via les liens sponsorisés. Cela vaut-il la peine de cibler un featured snippet ou un PAA ? Cela vaut-il la peine d’essayer de classer vos images ou de créer des entités ? Le référencement est bien plus que ce qu’il était auparavant.

Il s’agit d’étapes simples qui, ensemble, peuvent vous aider à transformer votre bonne idée de contenu en un excellent article.