E-réputation - Identité visuelle : 5 étapes fondamentales pour développer sa marque - 11 octobre 2019

Identité visuelle : 5 étapes fondamentales pour développer sa marque

Cécilien Dambon SEO & Growth Lead à Venngage

Pensez à quelques-unes des marques les plus connues sur le marché. Que voyez-vous lorsque vous pensez à ces marques ?

Probablement quelques-uns des éléments suivants :

  • Leur logo ;
  • Les couleurs de leur marque ;
  • Les polices de leur marque ;
  • Leur produit le plus populaire.

Qu’est-ce que tous ces éléments ont en commun ?

Ils sont visuels.

La plupart du temps, les éléments visuels sont plus marquants que de simples mots. C’est la raison pour laquelle le look et le style sont des caractéristiques déterminantes d’une stratégie de marque.

Une stratégie de marque visuelle s’étend au-delà du logo de votre marque. Une marque visuelle forte et reconnaissable aide à transmettre clairement les valeurs d’une marque dans les communications internes et externes, dans la conception des produits et dans pratiquement tous les autres domaines d’une marque.

Ce guide décrit cinq étapes fondamentales à toute entreprise souhaitant développer une marque visuelle.

1. Définissez l’identité de votre marque

Avant de penser à la création de visuels, il est important d’identifier les critères essentiels de votre marque.

Commencez par définir votre identité de marque. Plus votre identité de votre marque sera claire et définie, plus vous serez en mesure de la transmettre dans vos contenus. Votre identité de marque déterminera le ton à utiliser dans vos contenus, les choix de conception (tels que les polices et les couleurs de votre marque), ainsi que les types de visuels à utiliser.

Ceci s’applique autant aux grandes entreprises qu’aux travailleurs indépendants. Bien qu’une marque soit souvent considérée comme un produit ou une entreprise, développer une identité de marque est tout aussi important pour des personnes. Adam Enfroy résume bien cette idée dans son guide sur l’identité de marque personnelle :

« En tant qu’individu, vous êtes une marque personnelle emballée dans les contenus, l’identité et les réalisations que vous partagez en ligne ».

Adam Enfroy

Que vous ayez une équipe de vingt personnes ou que vous soyez seul(e) à bord, pour développer votre marque il est essentiel de savoir qui vous voulez être.

Un bon point de départ est d’énumérer quelques mots décrivant votre marque. Vous pouvez le faire de plusieurs manières :

  • Si votre entreprise est déjà créée, demandez à vos clients les plus fidèles de décrire votre entreprise en quelques mots, puis choisissez les caractéristiques les plus citées. Ce genre de retour vous permettra par ailleurs d’en savoir plus sur les besoins de vos clients.
  • Si vous n’avez pas encore lancé votre entreprise, identifiez certains différenciateurs clés qui vous distinguent de vos concurrents. Demandez par exemple à vos collègues de vous aider à répertorier ces éléments.

Ensuite, compilez les adjectifs dans une liste comme celle-ci :


À partir de là, vous pouvez choisir quelques mots qui résonnent le mieux avec la mission et les objectifs de votre entreprise. Ces adjectifs guideront vos choix pour développer une marque visuelle.

2. Créez une palette de couleurs qui reflète l’identité de votre marque

Une fois que vous avez défini les traits identitaires de votre marque, vous pouvez les utiliser pour orienter vos choix de design. L’un des choix qui s’imposent en matière d’identité de marque visuelle est le choix des couleurs de votre marque.

Vous avez probablement entendu parler de la psychologie des couleurs. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une science exacte, il est aisé de constater que les couleurs sont l’un des aspects les plus mémorables d’une marque visuelle.

En y regardant de plus près, il est facile de remarquer des tendances de couleurs dans les différentes industries. Par exemple, les marques des entreprises financières et technologiques sont souvent associées à des tons bleus :

Lors du choix des couleurs de votre marque, vous pouvez choisir de vous aligner sur les tendances du secteur ou tenter de vous démarquer.

Retournez à la liste des adjectifs décrivant votre marque. Quel type de marque visuelle voulez-vous développer ? Une marque qui se distingue des autres de manière radicale ou une marque plus traditionnelle qui cherche à inspirer la confiance de ses clients ?

Les traits identitaires de votre marque aideront à déterminer si vous êtes aligné(e) ou à l’encontre des tendances de l’industrie.

3. Choisissez des polices qui illustrent votre identité de marque

Après avoir choisi vos couleurs, il est temps de passer à la prochaine étape majeure de choix de design : les polices de votre marque.

Les polices sont un élément de design essentiel. Observez par exemple le battage médiatique qui a eu lieu autour de la police personnalisée de Netflix.

Les traits identitaires de votre marque vous aideront également à préciser vos choix de polices. De manière générale, il est judicieux de choisir deux ou trois polices différentes.

  • Une police principale pour le logo de votre entreprise (vous pouvez éventuellement concevoir votre propre police personnalisée) ;
  • Une police pour les en-têtes de vos articles de blog, vos rapports et vos graphiques de médias sociaux (vous pouvez éventuellement choisir la même police que celle de votre logo) ;
  • Une police différente pour le corps du texte de vos contenus.

Choisissez des polices qui véhiculent la personnalité que vous souhaitez donner à votre marque.

Par exemple, si votre marque a une identité décalée et en avance sur son temps, vous pouvez utiliser une police telle que Economica ou Ubuntu.

Ou si votre marque a une identité chic et luxueuse, des polices élégantes telles que Lora ou Playfair Display peuvent être un choix judicieux.

Mais ne sacrifiez jamais la lisibilité pour le style !

4. Associez un visage (ou plusieurs) à votre marque

Une approche en « face à face » peut réellement aider votre marque à se distinguer dans un environnement numérique.

Les vidéos sont l’un des meilleurs moyens d’associer des visages à votre marque. Si vous n’utilisez pas encore le marketing vidéo, il est temps de l’envisager cette année. En 2018, 81 % des spécialistes du marketing interentreprises (B2B) ont déclaré utiliser des vidéos dans leurs stratégies de marketing de contenu.

Si vous craignez d’avoir un budget trop restreint pour les vidéos, voici un secret : il n’est pas nécessaire d’avoir un gros budget pour créer des vidéos efficaces.

Si vous êtes un(e) solopreneur essayant de poser un visage sur votre marque, vos vidéos n’ont pas besoin d’être ultra peaufinées. Elles doivent simplement offrir une valeur ajoutée à votre audience (et bien sûr, ne pas être de trop mauvaise qualité).

L’une des façons de créer de la valeur ajoutée consiste à adopter une démarche personnalisée et à créer des vidéos pour des segments d’utilisateurs spécifiques, voire des utilisateurs individuels.

La marque New Breed adopte une très bonne approche de stratégie de marketing vidéo : après avoir assisté à l’un de leurs webinaires, l’une de mes collègues a reçu un e-mail avec une vidéo personnalisée de l’un des membres de leur équipe de vente :

Et si vous n’avez pas encore une énorme audience, pourquoi ne pas en profiter pour réellement vous connecter avec vos utilisateurs ? Vous pouvez inclure des vidéos présentant des membres de l’équipe (ou vous-même si vous êtes un travailleur indépendant) sur vos pages d’accueil, dans vos articles de blog et vos e-mails.

Mais si la vidéo n’est pas une option que vous souhaitez explorer, vous pouvez développer votre marque en partageant sur les réseaux sociaux des photos des coulisses de votre entreprise. L’identité d’une marque naît souvent de la culture interne d’une entreprise, alors cherchez l’inspiration auprès des membres de votre équipe.

5. Faites preuve de cohérence sur les différentes plateformes

La cohérence est la clé d’une communication réussie. Pour booster votre image de marque et gagner en reconnaissance, faites preuve de cohérence dans les communications et les contenus visuels publiés sur les différentes plateformes orientées client.

Pour créer des contenus de marque cohérents, il ne suffit pas d’utiliser les polices et les couleurs de votre marque. Vous devez également vous efforcer d’utiliser des images et des illustrations dont le style correspond à l’identité de votre marque.

MailChimp est un exemple d’entreprise qui dispose d’une marque visuelle forte et cohérente. Leurs palettes de couleurs vives et saturées et leurs illustrations originales sont immédiatement reconnaissables. Ces visuels identitaires sont présents sur l’ensemble de leurs publications de réseaux sociaux, leurs en-têtes de blogs et leurs rapports annuels.

Bien que le tweet de gauche soit une illustration et que l’en-tête de droite soit une photo, les deux visuels offrent une apparence cohérente.

Toutefois, la cohérence d’une marque visuelle va au-delà de l’utilisation d’un style cohérent sur les réseaux sociaux, bien que l’aspect social joue certainement un rôle important. Par exemple, vous pouvez créer une signature visuelle. Cela permettra à vos e-mails d’être plus reconnaissables lorsque vous envoyez des bulletins d’information, des e-mails d’assistance ou des campagnes de sensibilisation. Pour ce faire, vous pouvez simplement inclure votre logo dans votre signature. Cette technique visuelle toute simple crée de petits rappels qui peuvent booster la renommée de votre marque.

Il en va de même avec vos modèles de présentations Powerpoint en interne.

En résumé, quels que soient les contenus que vous créez ou les communications que vous envoyez, réfléchissez à la manière dont ces éléments seront perçus par votre audience. Est-ce qu’ils sont en adéquation avec votre identité de marque ? Est-ce qu’ils permettront à votre marque d’être mieux reconnaissable ?

En conclusion

Ce guide est un simple cadre de base pour développer votre marque visuelle. Pour booster l’impact visuel de votre marque, testez et ajustez au fur et à mesure.

N’oubliez pas : les commentaires des clients sont extrêmement précieux pour développer votre marque. Demandez à vos clients la manière dont ils perçoivent votre marque et ce qui la différencie vraiment des autres. Puis affinez ces différenciateurs clés.

Comment abordez-vous le caractère visuel de votre marque ? Quelles réussites avez-vous obtenues ? Des difficultés ? Dites-le-moi dans les commentaires !