Editorial Web - Check-list de choc pour un contenu de qualité - 21 mai 2019

Check-list de choc pour un contenu de qualité

Anne-Gabrielle Marmignon Consultante en communication et contenus, formatrice

Qu’est-ce qui détermine un contenu de qualité ? Les articles à ce sujet se comptent par dizaines sur la Toile. Pour vous permettre de vous y retrouver et d’accéder à une information à la fois claire et synthétique, voici la check-list que j’ai concoctée en listant les 8 points qui me paraissent essentiels pour que la qualité soit au rendez-vous…

Avant de commencer, gardez bien en tête que vous rédigez d’abord pour des « humains », de « vraies gens ». Vous n’écrivez pas pour des robots même si les spiders de Google vont donner un sérieux coup de pouce à votre visibilité… à condition de jouer la carte de la qualité et de l’authenticité dans votre démarche de communication.

Job&Co'm

Avant de vouloir vendre à tout prix, vous allez devoir être utile à vos (futurs) clients.

1- Rédigez pour votre client idéal

Vous ne rédigez pas pour vous faire plaisir mais pour votre client idéal. Avant d’écrire la moindre ligne, vous devez tout savoir de lui ou elle. En d’autres termes, mettez-vous dans sa peau comme le ferait un comédien :

  • Vous devez savoir parler comme lui ;
  • Vous devez connaître son mode de vie ;
  • Ses passions et hobbies ne doivent avoir aucun secret pour vous…

En communication, on  appelle cela l’insight consommateur.

Vous connaissez tellement bien votre cible, que vous savez exactement :

  • Quels sont ses besoins ;
  • Ce qui la motive dans la vie ;
  • A quels problèmes elle est confrontée ;
  • Quelles sont ses contraintes ;
  • Quels freins vous allez devoir lever pour qu’elle soit tentée d’acheter vos produits ou services.

En connaissant intimement votre cible, vous pourrez vous positionner comme LA SOLUTION aux questions qu’elle se pose, LA REPONSE à son problème, à son besoin.

Et vous y répondrez en utilisant son vocabulaire… avant même de chercher des mots-clés !

# OK MAIS… JE FAIS COMMENT ?
Pour connaître votre client idéal, utilisez la technique du « buyer personna ». Créez un personnage de toute pièce avec :
– Une photo qui le représente ;
– Son prénom ;
– Son métier ;
– Sa situation familiale ;
– Son âge ;
– Sa personnalité ;
– Ses hobbies ;
– Ses croyances ;
– Son leitmotiv dans la vie…

2- Dressez la liste des sujets qui captivent votre cible

Oubliez un moment le business, les chiffres et tout ce que vous pensez savoir sur le marketing ! Pensez uniquement à ce qui intéresse fortement votre client. Rendez-lui service, soyez-lui utile en dressant la liste des sujets et des articles dont il a besoin et qui va l’attirer comme un aimant.

Ne tombez pas dans le piège de proposer à votre client idéal le mariage dès la première rencontre.

3- Rédigez un sujet à la fois… mais de façon riche et détaillée

Un article = une information.

Avant de commencer à rédiger, écrivez rien que pour vous, le sujet précis, le message principal que vous souhaitez faire passer.  IL N’Y EN A QU’UN. Si vous êtes tenté de tout dire :

  • Vous risquez de vous éparpiller ;
  • Votre article ne sera pas clair pour vos lecteurs ;
  • Vous aurez du mal à le structurer et à le rédiger car vous aurez vous même du mal à faire la part des choses entre ce qui est important et ce qui ne l’est pas.

Vous avez plein de choses à raconter ? Tant mieux : séparez vos informations en plusieurs articles.

4- Mettez en ligne une page consistante

Inutile de rédiger moins de 400 mots. Sans rentrer dans un débat d’experts, les pages les mieux positionnées sur Google sont les pages les plus longues. Si vous avez de l’information, n’hésitez pas à dépasser les 1 000 voire 2 000 mots ou plus si votre sujet le mérite.
Cet article en compte 1 336.

# ON ME DIT QUE L’INTERNAUTE NE LIT PAS LES TEXTES, C’EST VRAI ?
Soyez rassuré, si vous lui servez l’information qu’il recherche sur un plateau et qu’elle répond à ses attentes :
– Il prendra le temps de vous lire ;
– Il sera concentré en lisant ;
– Vous deviendrez sa source d’information préférée.

5- Commencez par un sujet qui vous passionne et avec lequel vous êtes à l’aise

Vous n’aurez pas toujours le choix mais je vous conseille de commencer par rédiger un sujet avec lequel vous vous sentez vraiment à l’aise, un sujet sur lequel vous êtes capable de parler pendant des heures. Si vous êtes passionné et convaincu par le sujet :

  • Les mots viendront tous seuls ;
  • Vous éprouverez du plaisir à écrire (si, si !) ;
  • Votre enthousiasme sera communicatif, il se ressentira dans votre style ;
  • Vous atteindrez facilement une bonne longueur sans trop d’efforts ;
  • Votre article sera vivant et percutant.

6- Ecrivez régulièrement

Sur internet, oubliez le one-shot ! La clé du succès, c’est la régularité.

Imaginez que vous êtes abonné à un magazine mensuel. Il arrive dans votre boîte aux lettres toujours le même jour et vous l’attendez peut-être avec impatience. S’il vous est souvent adressé avec du retard ou s’il paraît une fois sur deux, qu’allez-vous penser ?

Pour un article de blog, c’est la même chose : votre crédibilité et votre sérieux sont en jeu.

Mieux vaut rédiger moins souvent mais régulièrement.

  • 1 fois par semaine : c’est le top !
  • 1 fois tous les 15 jours : c’est correct ;
  • 1 fois par mois : ce n’est pas beaucoup mais si vous êtes certain de vous y tenir, c’est parfait !

7- Des mots-clés sans vous fouler

Vous insérerez des mots-clés (ou expressions clés) sans même vous en rendre compte à condition que votre article soit ciblé.

Eh oui ! Si vous trouvez un angle précis à votre article et qu’il est suffisamment long, de nombreux mots-clés devraient y figurer naturellement.

# UNE TECHNIQUE FACILE POUR TROUVER DES MOTS-CLES, C’EST POSSIBLE ?
Pour vous en sortir sans y passer trop de temps, voici un technique simple en 4 étapes :

  • Faites fonctionner votre cerveau : mettez-vous à la place de votre lecteur et listez les mots et expressions qu’il est susceptible de taper sur son clavier pour vous trouver ;
  • Gonflez votre liste avec des synonymes ;
  • Etoffez votre liste avec l’outil de recherche de mots-clés de Google en allant sur la page « Rechercher des nouveaux mots-clés » (c’est gratuit mais il faut un compte Google) ;
  • Identifiez une expression principale sur laquelle vous souhaitez vous positionner et faites-la figurer dans votre titre.

# MAIS BIEN SÛR ! Gardez en tête qu’un mot-clé est une question que pose l’internaute au moteur de recherche. Votre challenge : être la réponse à cette question.

8- Respectez la structure idéale d’une page web

Vous ne le saviez pas ? Il existe une structure et une mise en forme de page web idéale pour plaire à Google et séduire l’internaute :

  • Un titre accrocheur avec vos mots-clés principaux ;
  • Une introduction de 3  à 4 lignes qui a deux objectifs : communiquer l’essentiel de l’information et donner envie de lire la suite du texte ;
  • Des intertitres pour aérer le texte, relancer la lecture, accrocher l’œil du lecteur (ils doivent idéalement contenir des mots-clés) ;
  • Un visuel principal et un à plusieurs visuels secondaires pour illustrer votre page et la rendre plus attractive.

# ASTUCE REFERENCEMENT : N’oubliez pas de nommer vos fichiers images avec des mots-clés et de mettre quelques mots-clés en gras.

  • Une liste à puces pour améliorer la lisibilité dès que vous avez une liste de plus de 3 à 4 critères ;
  • Un espace toutes les 10 lignes environ ;
  • 1 ou 2 liens hypertextes vers une autre page de votre site web, histoire d’inviter votre lecteur à rester et à naviguer le plus longtemps sur votre site internet ;
  • Un « appel à l’action » en fin d’article : c’est un lien vers votre page « Contact », une page « Produits » pour inciter le lecteur à prendre rendez-vous ou à acheter ;
  • Des ressources pour être utile à votre lecteur : un fichier PDF, un lien vers un autre site web. Même s’il quitte votre site internet en suivant votre lien, l’internaute se souviendra que c’est vous qui lui avez fourni cette ressource ou cette information complémentaire ;
  • De l’interactivité : avec les icônes de vos réseaux sociaux pour inciter les internautes à vous suivre partout où vous êtes !

Vous souhaitez compléter cette check-list ? A vos commentaires !