Inbound Marketing - Comment obtenir des témoignages clients pour votre site internet ? - 13 mars 2019

Comment obtenir des témoignages clients pour votre site internet ?

Anne-Gabrielle Marmignon Consultante en communication et contenus, formatrice

Le témoignage client est devenu l’incontournable d’un site web pour rassurer vos prospects, garantir votre niveau de compétence et montrer des exemples de cas concrets, de réalisations ou de prestations que vous avez menés en vrai pro que vous êtes…

Même si la rubrique « Témoignage » est devenue un grand classique (certains la trouvent trop convenue, voire un peu ringarde), ce serait dommage de s’en priver. La satisfaction client reste aujourd’hui un argument de poids super efficace pour convaincre.

Job&Co'm

Les professionnels et chefs d’entreprise que je rencontre me posent souvent cette question :

  • « J’aimerais récupérer des témoignages auprès de mes clients mais je ne sais pas comment m’y prendre ? »
  • « Je n’ose pas leur demander même quand ils sont satisfaits »
  • Quand j’y pense, le temps a passé et je me sens un peu ridicule de leur réclamer un témoignage trois mois après avoir travaillé pour eux »

Cette gêne n’est clairement pas justifiée. Les « clients contents » sont les ambassadeurs de votre marque et de votre entreprise. Par expérience, la plupart acceptent sans sourciller et beaucoup sont même ravis de vous donner un coup de pouce.

Souvenez-vous aussi qu’un client mécontent vous le fera savoir alors qu’un client très satisfait n’a pas forcément le réflexe de vous le dire ou de vous l’écrire.

Alors, rangez votre gêne au placard !

A qui demander un témoignage ?

Cela va de soi : réclamez un témoignage auprès d’un client VRAIMENT satisfait de vous et avec lequel vous entretenez une relation cordiale et chaleureuse. Commencez par un client régulier qui vous connait bien et qui vous fait confiance. N’hésitez pas à viser l’argument « fidélité » dans son témoignage.

Essayez aussi de cibler des clients dont le profil varie (homme, femme, âge, profession…) pour obtenir des témoignages complémentaires. L’intérêt, c’est de récupérer des avis favorables mais différents pour apporter les preuves de ce que vous promettez sur votre site internet.

Votre client n’est connu ni d’Eve ni d’Adam ?

Ce n’est pas grave : cela ne change en rien l’importance de sa recommandation en apportant un éclairage sur une prestation, un produit spécifique ou vos qualités humaines. Si c’est quelqu’un de connu : jackpot !

Vous travaillez avec un client pour la première fois ?

Profitez-en : c’est aussi l’occasion pour vous de renforcer la relation commerciale dans la perspective de futurs achats ou contrats. Soyez malin !

Quel est le meilleur moment pour solliciter un témoignage ?

Il faut battre le fer tant qu’il est chaud ! Le plus efficace : c’est de prendre le réflexe dès la fin d’une vente ou d’une prestation. Vous êtes certain de ne pas oublier et le client vous a encore bien en tête.

N’oubliez pas : chaque vente est l’occasion de recueillir un témoignage valorisant !

Comment s’y prendre ?

Personnellement, j’ai essayé plusieurs méthodes pour obtenir des témoignages. Certaines fonctionnent mieux que d’autres. Tout dépend de votre interlocuteur et du temps dont il dispose pour vous.

1- Le plus simple : la demande par téléphone

Dans mon cas, c’est ce qui fonctionne le mieux. Lorsque j’ai bouclé une prestation, j’appelle le client en toute simplicité pour lui demander s’il accepte de me consacrer 5 minutes pour « débriefer » sur ma prestation.

«  Bonjour monsieur Content,

Moi : « Nous n’avons pas eu l’occasion de nous parler depuis la mise en ligne de votre nouveau site internet mercredi dernier. Est-ce que vous êtes satisfait ? »

Monsieur Content : «  Oui tout fonctionne à merveille ! »

Moi : « J’aimerais recueillir votre témoignage pour m’aider dans mon activité en le mettant en ligne sur mon site web. Etes-vous d’accord sur le principe ? »

Monsieur Content : « Pas de problème ! »

Moi : « Si vous avez 3 minutes, on peut le faire maintenant ! Dites-moi ce qui vous a plu dans la prestation et je prends en notes. »

Une fois que votre interlocuteur a fini de s’exprimer, précisez-lui que vous lui envoyez par mail le texte extrait de l’échange pour validation de sa part… et le tour est joué !

S’il est un peu confus ou qu’il rentre trop dans les détails, rappelez-vous que l’important n’est pas de retranscrire fidèlement ses paroles mais de résumer ce qu’il a voulu dire en quelques lignes.

Votre client n’a pas le temps ?

Envoyez-lui un mail dans la foulée pour lui rappeler votre demande.

2- Le plus poli : la demande par mail

Vous ne vous sentez pas à l’aise avec votre interlocuteur pour lui demander oralement, envoyez-lui un mail avec un objet clair :

  • « Demande de témoignage » ou
  • « Satisfait de notre collaboration ? »

A ce stade, plusieurs possibilités s’offrent à vous et vous pouvez tout à fait en coupler certaines. Le client choisira la formule qui lui convient le mieux :

  • Lui demander de rédiger 5 à 6 lignes de témoignage par retour de mail ;
  • Lui demander ses disponibilités dans la semaine pour un échange téléphonique de 5 minutes à ce sujet ;
  • L’orienter vers un questionnaire en ligne sur Google Forms (l’outil de création de formulaires de Google) ou Survey Monkey ;
  • Lui envoyer le lien vers les avis de votre page Google My Business afin qu’il rédige sa recommandation. S’il est d’accord, vous pourrez ainsi reprendre son avis sur votre site internet ou vos réseaux sociaux.

3- Le plus spontané : la demande en face à face

Profitez d’un rendez-vous à son bureau, d’un événement professionnel ou d’une rencontre pour lancer votre demande dans la conversation… et enregistrer l’échange via l’enregistreur vocal de votre téléphone portable. Vous n’aurez plus qu’à rédiger.

Orientez votre demande

Votre client est satisfait. Ça, vous le savez déjà !

Ce qui vous intéresse n’est pas qu’il vous dise « Je suis très satisfait de vous » mais plutôt «  Je suis extrêmement satisfait de vous PARCE QUE… ».

Orientez intelligemment  le témoignage en posant 4 ou 5 questions sur les délais, la qualité, la réactivité, le relationnel, les compétences…

Un témoignage trop général est beaucoup moins percutant.

Comment utiliser un témoignage ?

Une fois le témoignage en poche, recyclez-le au maximum (sous réserve d’acceptation par votre client bien sûr) :

  • Sur votre site internet ;
  • Sur les réseaux sociaux ;
  • Sur vos publications papier comme votre plaquette d’entreprise ;
  • Pour alimenter votre newsletter ;
  • Sur un diaporama destiné à un salon professionnel…

Comment mettre en forme votre témoignage ?

La recette est simple : témoignage = photo + texte

Si le texte pose rarement problème, pour la photo c’est souvent une autre histoire ! Elle n’est pas obligatoire mais elle donne plus de force et de crédibilité à la recommandation.

Avant de réclamer une photo, allez faire un tour sur la toile !

Votre interlocuteur y est peut-être déjà présent avec une belle photo professionnelle que vous pourrez utiliser avec son accord. Sur Linkedin, les photos de qualité professionnelle deviennent la règle : réclamez le fichier original pour ne pas être ennuyé avec une question de taille et de format.

Pas de photo correcte ?

Proposez à votre client de se faire tirer le portrait par un membre de sa famille ou un collègue avec son téléphone mobile et de vous l’envoyer par MMS.

Vraiment pas de photos ?

Ce n’est pas dramatique. Remplacez son visage par un avatar ou le logo de votre entreprise.

Osez le portrait client !

Si vous avez un blog, cela peut valoir la peine d’utiliser cet espace d’expression pour rédiger un long témoignage sous forme de questions-réponses. C’est tout bénéfice :

  • POUR VOUS : c’est un témoignage XXL qui va jouer – cerise sur le gâteau- en votre faveur sur votre référencement compte tenu de la longueur du texte. De plus, un article complet demande davantage de disponibilité de la part de votre client ce qui sous-entend pour le lecteur un engagement fort en votre faveur ;
  • POUR VOTRE CLIENT AUSSI : si vous travaillez en B to B et que votre client est un professionnel, il gagne une page web dédiée, une nouvelle porte d’entrée vers son activité et son site internet.

Maintenant à vous de jouer !