Inbound Marketing - Réussir sa stratégie de contenu sans tomber dans le « Mass Content » - 23 mai 2018

Réussir sa stratégie de contenu sans tomber dans le « Mass Content »

Estelle Kaprielian Rédactrice web & Consultante en Marketing Digital

Envie d’améliorer le référencement de votre site et la notoriété de votre marque en créant du contenu ? Attention à ne pas tomber dans le piège de la surinformation ! Découvrez comment produire du contenu de qualité, sans spammer votre audience…

1. Analysez les habitudes de votre audience et limitez le Mass Content

Avant de vous lancer dans la création de contenus, un état des lieux s’impose. Contrairement à certaines idées reçues, la rédaction web est un métier à part entière ! Il ne s’agit pas seulement d’écrire, mais d’observer les tendances, d’analyser son audience, et de construire une stratégie. Avancer à l’aveugle est rarement une bonne idée. Rien ne sert de rédiger des contenus à la chaîne, de diffuser ce qu’on appelle du « Mass Content » ! Sans étude préalable des habitudes de votre audience, vous risquez de perdre en portée : vos contenus passeront inaperçus et ne seront pas lus ! Pour éviter cette perte de temps et d’argent, posez-vous 4 questions simples :

Qui ? Pour qui j’écris ? Quel âge à mon audience ? Quelles sont ses habitudes ? Ces centres d’intérêt ?
Quand ? À quel moment mon audience est-elle la plus réceptive ? Quelle est l’heure la plus propice à la lecture de mes contenus ?
Quoi ? Quel type de contenus intéresse le plus mon audience ? Quel genre d’informations aime-t-elle recevoir ?
Pourquoi ? Pourquoi mon audience doit-elle me lire, moi, et pas un autre ? Qu’est-ce qui me donne de l’importance ?

N’hésitez pas à faire des tests pour mieux comprendre les habitudes de vos lecteurs ! Publiez différents types de contenus, à différents moments de la journée, et analysez les résultats. Choisissez vos sujets et vos heures de publication en fonction des envies de vos lecteurs. Si personne ne vous lit le lundi matin à 8h, arrêtez de publier !

2. Organisez votre calendrier de publication… et tenez-le !

Votre étude des comportements de votre audience est complète ? Parfait. À partir des informations recueillies, créez votre calendrier de publication. Écrivez tous les détails : quel type de contenu publier, quel jour, quelle heure… Et respectez-le !

Exemple d’un calendrier de publication :

Lundi : 11h Infographie détaillée – 14h Explication d’actualité
Mardi : 10h Étude d’un cas pratique – 15h Conseils et astuces
Mercredi : 9h Explication d’actualité – 16h Prédictions pour la fin d’année
Jeudi : 11h Infographie détaillée
Vendredi : 16h Conseils et astuces

N’hésitez pas à actualiser chaque mois vos observations du comportement de votre audience, et à en déduire l’organisation de vos publications !

3. Bannissez le copier/coller, créez vos propres sujets !

Après avoir défini votre rythme de publications, et le type de contenus qui intéresse votre audience, encore faut-il… les produire ! Pour être sûrs de générer de l’intérêt, focalisez-vous sur le « pourquoi ? » Rappelez-vous, lorsque vous avez commencé à analyser votre lectorat… Pourquoi doit-il vous lire ? Qu’est-ce qui vous rend légitime à ses yeux ?

Les contenus à bannir :

– Les copier-coller/plagiats d’autres articles
– Le traitement monotone d’une information déjà diffusée en masse
– La publication d’un visuel (infographie…) sans explication détaillée
– Le traitement d’une information déjà caduque
– Les contenus « conseils » basés uniquement sur vos recherches et non votre expérience

Les contenus à forte valeur ajoutée :

– Le partage de votre savoir et votre expertise
– La création de vos propres visuels et infographies enrichis par vos conseils
– L’explication d’actualité en y ajoutant votre vision
Vos propres réflexions et prédictions sur l’évolution de votre secteur
– Les interviews de professionnels de votre secteur, réalisées par vous-même

En vous adaptant aux habitudes de vos lecteurs, et en leur proposant des contenus qu’ils n’auront vus nulle part ailleurs, vous assurez le succès de votre stratégie de contenus. Et tout ça, sans les bombarder d’informations inutiles !