Best Of - 11 Plugins WordPress indispensables à installer sur votre blog - 19 janvier 2015

11 Plugins WordPress indispensables à installer sur votre blog

Que vous lanciez votre blog personnel ou votre blog d’entreprise, vous devrez obligatoirement enrichir les fonctionnalités de votre site grâce à des plugins WordPress. Il faut se résoudre à l’évidence, WordPress ne peut pas se permettre d’offrir toute une panoplie de fonctionnalités d’entrée de jeu. Si tel était le cas, il y aurait fort à parier que ce CMS n’équiperait pas 23% des sites dans le monde


6 semaines pour maîtriser WordPress

Vous souhaitez développer votre site WordPress ou pourquoi pas proposer la création de site WordPress à vos clients ? Maitriser ce CMS est indéniablement un avantage pour votre vie professionnelle que vous travaillez en agence, chez l’annonceur ou à votre compte. Et si vous vous y mettiez ?

Découvrez la formation WPChef pour maitriser la création de site WordPress en 6 semaines !


En effet, plus on offre de possibilités au sein d’un produit, plus il est complexe à utiliser.

Heureusement, les contributeurs de WordPress l’ont bien compris. Ils préfèrent conserver une base simple mais extensible via des plugins. Ainsi, chaque utilisateur peut personnaliser son site selon ses propres besoins et il n’est pas encombré avec des fonctionnalités superflues.

Maintenant que vous en savez plus sur l’intérêt d’utiliser des plugins, laissez-moi vous en présenter 11 qui – selon mon expérience – sont essentiels pour tout projet de blog avec WordPress.

Note : Cet article a été tiré de l’infographie « 11 plugins WordPress à installer impérativement sur votre site« .

1. BackWPup

S’il y a bien une chose que vous devez faire sur votre blog, c’est le sauvegarder régulièrement.

En cas de piratage, de problème chez votre hébergeur ou autre, vous serez ravi d’avoir une sauvegarde à portée de main, croyez-moi.

Il existe des solutions payantes mais si vous débutez et désirez avoir quelque chose de bien, le plugin BackWPup conviendra parfaitement. De plus, il est disponible en français donc vous n’avez vraiment pas d’excuse pour ne pas l’utiliser 🙂

Je vous conseille de mettre en place une sauvegarde quotidienne de la base de données (programmez son exécution vers 3 ou 4 heures du matin) ainsi qu’une sauvegarde complète (base et fichiers) hebdomadaire ou bihebdomadaire.

Faites également en sorte de connecter un service de stockage (comme Dropbox) pour que vos sauvegardes soient toujours accessibles en cas de défaillance de votre hébergeur. On n’est jamais trop prudent…

Télécharger BackWPup

2. WordPress SEO

Pour optimiser le référencement de votre site, le plugin WordPress SEO est devenu incontournable. À ce jour, il a été téléchargé plus de 15 millions de fois. Oui oui, 15 millions.

Nous sommes bien d’accord qu’installer cette extension ne fera pas monter votre site automatiquement dans les résultats de recherche (si c’était aussi simple que ça, cela se saurait). Non, il va falloir apprivoiser la bête pour comprendre son fonctionnement et ainsi en tirer le meilleur parti.

WordPress SEO permet entre autres :

  • D’attribuer des titres et des descriptions pour chacune de vos publications ;
  • D’optimiser le contenu de vos articles (attention à ne pas en abuser) ;
  • De générer un fichier sitemap.xml (que vous devrez ensuite fournir à Google Webmaster Tools) ;
  • D’ajouter un fil d’Ariane sur votre site ;
  • D’optimiser vos permaliens pour éviter la duplication de contenu.

Télécharger WordPress SEO

3. Google Analytics for WordPress

Savoir combien de personnes viennent sur votre blog est une donnée essentielle. Cela vous permet de connaître quels sont les articles populaires, d’où viennent vos visiteurs et combien de temps ils passent sur votre site.

Google Analytics permet également mesurer les taux de conversion de vos formulaires, faire le suivi de vos ventes, etc.

Pour accéder à toutes ces informations à partir de votre compte Google Analytics, vous devez insérer le code de suivi dans votre thème WordPress.

Il est cependant préférable de passer par le plugin Google Analytics for WordPress pour ajouter ce code.

La première raison est que cela permet de bénéficier d’options intéressantes comme l’exclusion de ses propres visites des statistiques. Ensuite, utiliser un plugin permet de ne pas perdre de données lorsque l’on change de thème.

Télécharger Google Analytics for WordPress

4. Contact Form 7

De plus en plus de thèmes WordPress choisissent de ne plus inclure de formulaire de contact. Le formulaire de contact étant une fonctionnalité, sa place est dans un plugin. Chaque thème ne doit pas réinventer la roue alors que des plugins font ça très bien.

La raison la plus importante est que le thème ne doit pas imposer une solution à son utilisateur. Il doit le laisser libre de créer le formulaire de son choix avec le plugin qui lui convient le mieux.

La meilleure solution est à mon sens le plugin Contact Form 7. Il permet de définir les champs de notre choix (champs de texte, d’email, menus déroulants, cases à cocher, etc.) et de personnaliser l’email envoyé avec les données saisies par l’utilisateur.

Des modules complémentaires sont également disponibles pour enrichir les fonctionnalités de base du plugin (ce sont des sous plugins si vous voulez).

Télécharger Contact Form 7

5. Broken Link Checker

Que ce soit pour vos visiteurs ou les robots des moteurs de recherche, les pages d’erreur (404) sont très désagréables. Pour rappel, ces pages d’erreur sont des pages qui n’existent pas (ou plus).

Le visiteur est donc contraint de revenir à la page d’accueil de votre site. Dans la plupart des cas, il risquera de quitter votre site parce que sa recherche aura été infructueuse.

Il est donc primordial de découvrir si votre site possède des pages d’erreur et de les corriger. C’est ici qu’intervient le plugin Broken Link Checker. C’est une sorte de chasseur de prime de page d’erreur si vous voulez 🙂

Attention tout de même à bien le configurer pour qu’il ne consomme pas trop de ressources.

Télécharger Broken Link Checker

6. WP Rocket

Vous ne le savez peut-être pas mais la vitesse d’affichage est un des facteurs pris en compte par Google pour positionner les sites dans les résultats de recherche.

Dès lors, avoir un site qui se charge rapidement est impératif. Pour vous en dire un peu plus, rapidement signifie moins de 1,5 seconde (2 secondes grand maximum).

Pour réduire la durée d’affichage de votre site, il est recommandé d’utiliser un plugin de cache. Un plugin de ce type va en quelque sorte sauvegarder les pages de votre site pour les envoyer directement à vos visiteurs sans faire appel à votre base de données.

Bien entendu, les pages sont automatiquement et régulièrement actualisées pour que leur dernière version soit servie aux visiteurs.

Plusieurs plugins de cache gratuits sont disponibles mais ils sont assez complexes à configurer. Pour gagner en temps et en performance, il est préférable de passer par le plugin premium WP Rocket. L’offre de base est à 29€. Ce n’est pas excessif pour avoir un site qui s’affiche rapidement.

Télécharger WP Rocket

7. Login Lockdown

Que vous soyez seul ou non à publier sur votre blog, il y aura toujours des petits malins pour essayer de se connecter à l’administration de votre site.

Il faut savoir que par défaut, WordPress ne limite pas les tentatives de connexion. Cela donne la possibilité à d’éventuels assaillants d’essayer encore et encore d’accéder au coeur de votre site.

Avec le plugin Login Lockdown, vous pourrez définir un nombre de tentatives maximum pour pouvoir se connecter. Par exemple, au bout de 3 échecs, la personne sera bannie pendant 30 minutes (ou plus).

Attention, ce plugin ne vous dispense pas d’utiliser des identifiants et des mots de passe sécurisés (c’est à dire différents de admin et toto).

Télécharger Login Lockdown

8. Cocorico Social

S’il y a un autre signal que les moteurs de recherche (et Google en particulier) prennent en compte pour positionner un contenu, c’est la popularité sur les réseaux sociaux.

Il faut donc vous assurer de placer des boutons de partage aux endroits stratégiques de votre blog pour inciter vos lecteurs à partager vos contenus. C’est ici que le plugin Cocorico Social intervient.

Ce plugin vous permettra de positionner les boutons de partage de votre choix (Facebook, Twitter, Google+ et quelques autres réseaux) au dessus et à la suite de vos articles. Plusieurs modes d’affichage sont proposés pour correspondre au mieux à votre blog.

Dernière chose, il est également possible d’afficher des compteurs de partage sur chaque bouton.

Télécharger Cocorico Social

9. WP Optimize

Nous parlions tout à l’heure de la rapidité de votre site. Savez-vous qu’il est possible d’améliorer la vitesse de votre site en allégeant sa base de données ?

Par défaut quand vous rédigez un article, WordPress le sauvegarde automatiquement à intervalles réguliers. Cela permet de pouvoir récupérer une version antérieure d’un article en cas de problème.

Le soucis est que sur le long terme cela encombre la base de données. Heureusement le plugin WP Optimize est là pour supprimer ces révisions inutiles (c’est comme cela que l’on appelle ces sauvegardes automatiques).

Ce plugin permet aussi d’optimiser d’autres aspects de votre base de données pour gagner en performance.

Télécharger WP Optimize

10. Subscribe to Comments Reloaded

En temps normal, lorsqu’une personne laisse un commentaire sur un blog, elle ne peut pas être prévenu des commentaires suivants. Chacun vaque à ses occupations et si la personne ne retourne pas sur l’article en question, elle ne verra jamais qu’une réponse lui a été apportée.

Subscribe to Comments Reloaded permet aux commentateurs de s’abonner à un fil de commentaires simplement. On a le choix entre recevoir tous les futurs commentaires ou juste ceux qui seront écrits en réponse au commentaire initial.

Le plugin créera automatiquement une page pour gérer ses abonnements afin que le commentateur puisse se désinscrire des notifications lorsqu’il ne désirera plus les recevoir.

Télécharger Subscribe to Comments Reloaded

11. Akismet

Akismet est un des deux plugins installés par défaut avec WordPress. Ce petit bijou sera votre compagnon de route pendant toute votre carrière de blogueur.

En effet, son but est de lutter contre le spam. Vous savez tous ces commentaires indésirables envoyés par des robots aux quatre coins du net. Dès qu’un commentaire suspect sera détecté, Akismet le marquera en tant qu’indésirable et il ne sera jamais publié sur votre blog.

Ce plugin n’est pas parfait (il y a parfois des faux positifs) mais cela reste un excellent moyen de se prémunir du spam de commentaires.

Télécharger Akismet

Conclusion

Avec plus de 30000 plugins de disponibles à l’heure actuelle, il n’est pas simple de savoir quels plugins utiliser pour son blog.

Les 11 plugins présentés dans cet article vous permettront de pouvoir vous concentrer sur ce qui compte vraiment : la rédaction d’articles de qualité sur votre blog.

Image : plug me in via Flickr

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire