L’arrivée d’UberPop et la colère des taxis français en est la marque la plus visible : le monde du travail est en pleine transformation. Uber en est d’ailleurs le symbole : le géant californien travaille avec 160 000 contractuels, mais n'emploie que 2 000 personnes. Si je ne vais pas jusqu’à déclarer, comme le fait TechCrunch, que « dans le futur, il n’y aura plus de salarié », la tendance est très nette : le travail en freelance est en plein boom…

Des freelances dans quasiment l’intégralité des domaines d’activités du web

Pour les entrepreneurs web, travailler avec des freelances n’a rien d’une nouveauté. On est très vite amené à travailler avec des freelances dans quasiment l’intégralité des domaines d’activités nécessaires à la bonne gestion d’un projet numérique : design, développement, webmarketing…

Formation Création et développement d'une activité de formation

Voici quelques domaines d’activités les plus recherchés sur le web :

Développeur front-end : Un développeur front-end a une responsabilité générale : s’assurer que les visiteurs du site Web peuvent facilement interagir avec la page. Pour ce faire, il combine la conception, la technologie et la programmation pour coder l’apparence d’un site Web, ainsi que le débogage. Chaque fois que vous visitez un site Web, tout ce que vous voyez, cliquez sur ou utilisez d’une autre manière est l’œuvre d’un développeur front-end .

SEO : Un expert SEO effectue l’optimisation des pages d’un site Web pour s’assurer que les résultats de recherche sont pertinents et pour créer une expérience utilisateur positive, en augmentant le trafic du site Web, le volume de prospects et la notoriété de la marque. En d’autres termes, un spécialiste du référencement n’est pas différent de tout autre professionnel du marketing digital ou du marketing traditionnel : il essaie en fin de compte de générer plus de ventes pour l’entreprise pour laquelle il travaille.

Webmarketing : Le spécialiste du marketing digital a des objectifs similaires à ceux d’un professionnel du marketing :

  • Accroître la notoriété de la marque ;
  • Promouvoir les produits ou services de l’entreprise ;
  • Amener les prospects à des conversions.

Contrairement aux canaux de marketing plus traditionnels, les spécialistes du marketing digital communiquent efficacement via des plateformes technologiques appropriées.

SEA : Un spécialiste SEA (également connu sous le nom de SEA marketer) est une personne qui, au moyen de publicités payantes sur les moteurs de recherche, s’assure que les sites Web peuvent être trouvés en ligne aussi bien que possible. L’intention est d’augmenter le nombre de visiteurs et, dans la plupart des cas, le chiffre d’affaires du site. Le spécialiste SEA est actif dans le domaine du Search Engine Marketing (SEM). Dans ce domaine, il existe une distinction entre l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) et la publicité sur les moteurs de recherche (SEA).

Webdesign : un Webdesigner fait référence aux objectifs fixés par un stratège de sites Web et le wireframe d’un concepteur UX, et combine le contenu des graphistes, rédacteurs et concepteurs d’interface utilisateur dans une maquette de page Web finie. Les développeurs prennent ensuite ce fichier de maquette de conception, séparent et exportent les éléments graphiques, et utilisent du code pour le transformer en une page Web en direct.

Analytics : L’analyse Web est la mesure et l’analyse des données pour éclairer la compréhension du comportement des utilisateurs sur les pages Web. L’analyse de site Web fournit des informations et des données qui peuvent être utilisées pour créer une meilleure expérience utilisateur pour les visiteurs du site Web. Comprendre le comportement des clients est également essentiel pour optimiser un site Web pour les mesures de conversion clés. Les équipes dédiées aux analytics comprennent souvent de nombreux spécialistes différents : data scientists, data architects, data ingénieurs, statisticiens, data analysts, business analysts et administrateurs de bases de données.

Une grande richesse et diversité de l’offre en freelancing

C’est le grand avantage du web : on trouve des freelances de tous les pays du monde, de tous niveaux, et à tous les prix. Mais cette grande richesse et diversité de l’offre peut aussi être un inconvénient potentiel.

Les prix pratiqués sont de plus en plus opaques : entre un développeur PHP junior en Inde à un dev senior parisien, les prix peuvent varier de 50€ à plus de 700€ par jour. Pour les graphistes, c’est pareil : les juniors ont tendance à se sous-évaluer et à proposer des prix qui cassent le marché, alors qu’un directeur artistique avec un gros réseau et un book bien fourni pourra facturer 800€ la journée pour ses prestations.

Cet écart de prix peut être un vrai casse-tête pour une personne qui n’a pas les compétences nécessaires à la bonne évaluation du travail réalisé par le prestataire en question.

Pour y voir plus clair, la Fabrique du Net a réalisé une étude sur le prix des prestations proposées sur HopWork, plateforme française de mise en relation freelance/entreprise, et Freelancer son concurrent au positionnement plus international. Au total, ce sont près de 90 000 tarifs de freelances web qui ont été analysés pour effectuer cette infographie.

Infographie - Tarifs freelances web

© 2015 La Fabrique du Net