Vous envisagez de devenir formateur ou de former d’autres personnes au sein d’une entreprise ?  Peu importe dans quel domaine vous êtes, les meilleurs formateurs partagent ces compétences et qualités…

Compétences ? Qualités ? Quelle est la différence ?

Vous vous demandez probablement quelle est la différence entre compétences et qualités lorsque l’on parle d’un formateur ? Les compétences et les qualités sont liées, mais sont deux choses distinctement différentes. Une compétence peut être apprise et pratiquée, soit par auto-apprentissage, découverte ou enseignement formel. Une qualité, en revanche, est plus un trait de caractère.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Alors que certains traits de caractère se développent naturellement, il est possible d’adopter de nouvelles qualités tout au long de votre vie et de développer les traits qui profitent à votre rôle de formateur. Ceci est nettement différent du développement des compétences, car le développement de vos qualités personnelles est davantage une activité de changement de comportement.

Les qualités d’un bon formateur

La capacité d’écoute, la patience

La capacité à écouter, à être patient et à se soucier de l’apprenant et du travail à accomplir est un des traits essentiels d’un bon formateur. Les apprenants réagissent à des caractéristiques telles que la gentillesse et l'empathie, car ils pensent que cela rend le formateur plus accessible. La sensibilité affichée par les formateurs leur fait comprendre qu’aucun problème n’est trop petit ou trop grand et le formateur est toujours prêt à les recevoir. Lorsque vous avez une bonne capacité d’écoute, les apprenants se sentent ainsi plus à l’aise pour vous approcher et échanger avec vous.

L’accessibilité

Les participants à la formation peuvent avoir une meilleure expérience d’apprentissage si vous êtes accessible et abordable. Considérez votre apprenant comme un client : proposez un excellent service client et un contenu de cours mémorable.

La formation peut être une journée difficile et épuisante pour les apprenants ainsi que pour le formateur, car elle peut durer plusieurs heures. Mais de nombreux apprenants voudront naturellement tirer le meilleur parti d’une session de formation. Pouvoir poser des questions et avoir des discussions avec vous est une opportunité bienvenue pour les apprenants enthousiastes. En tant que formateur, soyez accessible et amical. Cela ne signifie pas forcer un faux sourire, mais l’utilisation d’un langage corporel ouvert et d’un contact visuel direct peut contribuer grandement à encourager les apprenants à devenir des participants actifs.

L’empathie

Les bons formateurs sont capables de comprendre les défis rencontrés par leurs apprenants et de trouver des moyens de les encourager. Pour motiver les apprenants, analysez vos méthodes d’apprentissage et ajustez-les régulièrement pour rendre l’apprentissage plus efficace. Chacun apprend différemment, que ce soit plus vite ou plus lentement que la normale. Les formateurs doivent toujours garder cela à l’esprit et toujours porter une attention particulière pour s’assurer que chaque apprenant est sur la bonne voie. 

La créativité et l’innovation

La créativité et l’innovation sont l’essence même d’un bon formateur. Il doit s’appliquer à rendre les sessions de formation amusantes et créatives pour  encourager les apprenants à participer. Cela aidera non seulement les formateurs à combler le fossé formateur-apprenant, mais cela facilitera également un environnement d’apprentissage agréable. Proposez donc des idées innovantes sur la manière de rendre les sessions de formation plus vivantes et motivez même les apprenants extravertis à partager un enthousiasme égal au cours d’une session.

Le sens de l’humour

L’humour est l’ingrédient secret qui dynamise votre public. Il s’agit de rendre les sessions de formation amusantes et engageantes. Grâce à l’humour, vous pouvez briser la glace et rendre le contenu de la formation plus accessible et compréhensible. Si votre formation est amusante, elle augmente l’attention de vos apprenants et les aide à conserver leurs connaissances plus longtemps. N’oubliez pas : ne riez pas de quelqu’un, mais riez AVEC quelqu’un. 

L’amélioration de soi

Un bon formateur devrait être capable de se regarder objectivement et de voir où il peut s’améliorer. Cela peut être dans les méthodes d’enseignement, la matière ou les compétences des personnes. Lorsque vous pouvez vous revoir et savoir où concentrer leur attention, vous pouvez devenir encore meilleur. Les formateurs qui sont prêts à apprendre aussi bien qu’à enseigner sont importants pour l’avenir de l’apprentissage.

Les compétences pour devenir formateur

La communication

Vous envisagez de créer un organisme de formation et devenir formateur ? L’une des caractéristiques les plus importantes et les plus évidentes d’un bon formateur est la capacité de communiquer efficacement. Qu’il s’agisse de communiquer des informations hautement techniques, sensibles ou difficiles, un formateur doit être capable d’enseigner le contenu de manière claire et concise.

Pour devenir formateur, vous devez ainsi être en mesure d’articuler votre stratégie de communication avec des personnes ayant des styles d’apprentissages variés. Pour évaluer les compétences de communication d’un formateur, posez-vous les bonnes questions notamment :

  • Lorsqu’un apprenant a du mal à comprendre le contenu, comment pouvez-vous l’aider à surmonter cette difficulté ?
  • Comment maintenez-vous l’engagement des apprenants, en particulier pendant les longues journées de formation ?
  • Quel matériel fournirez-vous pour le cours ?

Une formation virtuelle notamment vous aidera à distinguer un bon communicateur d’un mauvais. Les formateurs doivent être réactifs et convaincants, un excellent moyen de développer son activité.

L’organisation

Il est toujours indispensable d’avoir un peu de spontanéité et le sens de l’improvisation de temps en temps pour ne pas sembler mécanique et trop focalisé sur un script au moment de la formation. Cependant, vous devez toujours prendre le temps de planifier et de préparer très soigneusement vos supports de formation et vos animations. Un formateur efficace sait qu’utiliser chaque minute de la formation pour traiter correctement l’information est très important pour le taux de rétention des apprenants. Des supports et des cours bien organisés aident à rester concentrés sur le sujet et à empêcher le public de s’en éloigner.

La gestion du stress

Les formateurs sont quotidiennement confrontés à des situations stressantes : vous devez donc être capable de garder votre sang-froid afin d’être de bons modèles pour vos apprenants. Une explosion peut décourager ou même les effrayer, les amenant à perdre confiance en eux et en vous et tout intérêt pour la formation. Lorsque vous formez, il est important d’être préparé à toutes sortes de situations qui peuvent survenir. Assurez-vous de pouvoir créer un excellent environnement d’apprentissage, peu importe ce qui se passe.

Bien qu’il n’y ait pas de définition unique ou de liste exhaustive pour identifier un bon formateur, beaucoup partagent ces qualités et compétences qui ont été observées chez les plus performants d’entre eux. Ces différents points peuvent ainsi vous servir de base pour devenir formateur.

Et pour être qualifié en tant que formateur,  n’hésitez pas à jeter un œil à nos formations certifiantes  (certification reconnue par France Compétences) pour créer un organisme de formation. Techniques d’animation de formation, digitalisation de vos formations, promotion de votre offre et développement commercial… toutes ces étapes clés seront expliquées point par point dans ce parcours de formation pour les formateurs. Cliquez ici pour découvrir le programme. Suivez également ces liens : formation pour créer son organisme de formation et formation pour digitaliser ses formations.