Les influenceurs sont morts vive les créateurs de contenus [Etude annuelle sur l’influence marketing]

Reech, entreprise experte du marketing d’influence, vient de publier sa nouvelle étude sur l’influence marketing. Comme chaque année, c’est l’occasion de faire le point sur les influenceurs et leurs collaborations avec les marques. Mais attention, les influenceurs sont avant tout des passionnés et préfèrent désormais le terme de « créateur de contenu », c’est un des premiers éléments que révèle l’étude…

Au passage, si vous souhaitez revoir la précédente étude pour analyser l’évolution de l’influence marketing, suivez ce lien. Sinon pour télécharger la nouvelle étude, rendez-vous ici.

Qui sont les créateurs de contenus aujourd’hui ?

74% des influenceurs sont des femmes.

Le profil type est une femme autour de la trentaine.

Les principaux sujets abordés sont le lifestyle (notamment la mode et la beauté), les loisirs, l’engagement et la culture :

La gestion d’une communauté est généralement une activité annexe pour les influenceurs mais, 15% des créateurs de contenus font cette activité à plein temps, pourcentage stable par rapport à la précédente étude.

Cette année, l’étude fait un focus intéressant sur les créateurs de contenus B2B qui ont un usage des réseaux sociaux et des motivations spécifiques comme le montre cette infographie :

Instagram reste la plateforme préférée des influenceurs

Sans surprise, Instagram est toujours le réseau où les influenceurs sont les plus actifs suivi par Facebook et le Blog qui est toujours bien vivant et reste dans le top des plateformes utilisées d’année en année.

D’ailleurs de nombreux influenceurs se sont même lancés dans le blogging cette année.

TikTok arrive dans le classement, il est particulièrement apprécié des créateurs de contenus B2B. 41% des influenceurs se sont inscrits sur TikTok cette année mais ce réseau ne représente que 4% des demandes de partenariats avec les marques.

La passion au cœur des motivations

Les influenceurs sont des passionnés, sans passion il est dur de créer des contenus de façon régulière et percer.

Relation entre les créateurs de contenus et les marques

L’influence marketing ne connait pas la crise, la période a été l’occasion pour les influenceurs d’augmenter leur rythme de publication, d’interagir davantage avec leur communauté et de développer cette dernière.

Les partenariats avec les marques n’ont pas baissé. 81% des influenceurs ont effectué au moins 1 partenariat cette année et 51% ont reçu plus de demandes que l’année dernière. Il y-a également eu davantage de contacts directs entre marques et créateurs de contenus

La crise a forcé les marques à réagir vite pour continuer à communiquer et rester proches de leurs consommateurs. Cette situation a levé les freins qu’elles avaient à l’égard du Marketing d’influence. Celles qui ne faisaient pas d’influence se sont lancées et celles qui étaient coutumières de cette stratégie, se sont parfois équipées d’une technologie d’influence pour se passer de leur partenaire et solliciter les influenceurs en direct.” Guillaume DOKI-THONON, Fondateur Reech.

L’amplification des contenus par l’achat média est également une pratique qui continue de se développer. 45% des créateurs ayant eu des partenariats avec les marques ont déjà pratiqué l’amplification. 88% sont satisfaits de leurs partenariats.

Instagram reste la première plateforme pour les partenariats avec les marques :

Les influenceurs privilégient les partenariats sur le long terme et ceux à forte valeur ajoutée.

Quelques pratiques : production de contenus, organisation de concours, co-création…

Ils sont également sélectifs et n’hésitent pas à refuser certains partenariats. Les 3 principales raisons de refus sont :

  1. Le créateur de contenu n’aime pas le produit ou ne croit pas en lui (65%)
  2. Le créateur de contenu et la marque ont des valeurs incompatibles (55%)
  3. Le créateur de contenu n’aime pas ou n’a pas d’affinité avec l’entreprise (46%)

L’impact du covid

84% des répondants sont toujours autant, voire plus, satisfaits de leur rôle de créateur de contenu. La crise a été autant une opportunité qu’une contrainte :

Et les revenus ? Malgré la crise, la rémunération moyenne des partenariats poursuit sa hausse, même si les créateurs de contenus estiment que leur rémunération a baissé :

Etude sur l’influence marketing à télécharger gratuitement

L’étude complète peut être téléchargée gratuitement. Je vous la conseille vivement, cela donne un vrai panorama de l’influence marketing.

Retrouvez l’étude complète en suivant ce lien

Article écrit en collaboration avec Reech