Les 3 critères de la réussite financière chez les entrepreneurs

Si vous baignez dans l’écosystème entrepreneurial, et surtout infopreneurial, vous devez entendre parler d’argent à longueur de journée, et de chiffres qui peuvent vous paraître surréalistes. Mais surtout une question persiste en toile de fond : comment maintenir des niveaux de revenus aussi élevés de manière constante ? Eh bien, la question elle est déjà répondue comme dirait l’autre ???? Plus sérieusement, j’ai réfléchi à la question et voici les 3 facteurs qui expliquent la réussite financière chez les entrepreneurs…

L’investissement financier contribue à la réussite financière chez les entrepreneurs

L’investissement est le premier des 3 facteurs de richesse chez les entrepreneurs. Lorsqu’on investit en temps, mais surtout en argent, on s’engage vis-à-vis de soi même, mais également vis-à-vis de la personne qui nous accompagne, dans le cadre d’un coaching par exemple.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Cet investissement qui nous sort de notre zone de confort financière, nous pousse à maintenir un niveau de revenu suffisant pour rester en zone de sécurité financière. Pensez par exemple à l’inclure dans votre business-plan, se former et/ou se faire coacher font partie de votre entreprise !

Depuis que j’ai investi en mars dernier dans un accompagnement pour développer davantage mon activité, j’ai mis à jour mon prévisionnel et je me suis tenue à maintenir un niveau de revenus suffisant pour pouvoir profiter de cet accompagnement sans me serrer la ceinture. Je me suis donc imposée de faire un minimum de X euros pour assumer mes charges et investissements de manière à toujours rester excédentaire. Et c’est le cas !

Bien sûr, cela peut sembler théorique, mais en pratique, lorsqu’on investit, on se donne à fond pour rentabiliser cet argent investi. C’est ce que j’ai compris à mes tout débuts dans l’entrepreneuriat : j’avais un chômage de 1100 euros, un loyer de 845 euros, et j’ai utilisé mes 3000 euros d’économie pour me payer une formation à 1200 euros.

Cet investissement a signé mon premier acte d’engagement dans l’entrepreneuriat et m’a permis quelques mois plus tard de quitter mon job. Si j’étais restée en poste, j’aurais été malheureuse, j’aurais à peine monté en compétences, et aurait encore été payée 1600 euros mensuels.

Aujourd’hui, 3 ans après ce premier investissement, je gère mon emploi du temps comme je le souhaite, je n’ai plus de rapport hiérarchique avec mes collaborateurs, je monte en compétence tous les jours, et mon chiffre d’affaires tourne aux alentours de 10K.

Voici deux exemples d’investissements personnels réussis qui m’ont permis d’atteindre mes objectifs.

la réussite financière chez les entrepreneurs

La loi de l’attraction pour accélérer la réussite financière chez les entrepreneurs

Très controversée, la loi de l’attraction a, je le pense, une part à jouer dans la réussite financière.

Je ne me suis intéressée au développement personnel que depuis 2 ans seulement. Au début, j’ai lu tous les livres en lien avec l’argent : pour changer mon rapport à lui, pour ne pas avoir peur de vouloir des choses qui coûtent cher, mais également pour comprendre sa nature (l’argent est une énergie).

Et c’est ce volet énergétique qu’il est intéressant d’étudier pour comprendre comment attirer l’argent.

Le postulat de la loi de l’attraction est simple : il ne faut pas manifester le manque et la frustration pour attirer ce qu’on désire.

Facile à dire me direz-vous ????

Mais il y a une part de vrai là-dedans : lorsqu’on recherche un client, ou bien qu’on veut de l’argent tout de suite, ou encore,  qu’on cherche un objet à un moment T, on n’y arrive jamais dans ces moments de frustration.

En revanche, lorsqu’on aspire sereinement à quelque chose sans être pressé, on l’obtient plus rapidement que l’on pense. Mais pour attirer à soi, il faut travailler sur soi, avec des exercices que beaucoup d’ouvrages peuvent donner…« Tu vas t’en mettre plein les poches » de Jen Sincero est assez cash tout en étant efficace.

Pour te donner un exemple personnel, je sais de combien de prospects par semaine j’ai besoin pour assurer un bon taux de conversion. Et chaque fin de semaine où je vois mon calendrier d’appel pas rempli, je manifeste ce désir, et le calendrier se remplit. Retiens bien que je lâche prise après avoir fait ma demande. Mon était d’esprit au moment de ma demande : si ma demande n’aboutit pas, ce n’est pas un problème.

Généralement, ce que tu manifestes ne t’arrivera pas sous la forme à laquelle tu t’attends !

En toute transparence, ce sera tout ce qu’il y a prendre de la loi de l’attraction selon moi (le reste, que je t’épargne ici, est un peu bullshit)

la réussite financière chez les entrepreneurs

L’épigénétique ou la dynamique de groupe contribue à la réussite financière chez les entrepreneurs

Rejoindre un programme d’accompagnement collectif nous fait sentir qu’on appartient à une communauté, une tribu, composée de profils similaires au nôtre. On y retrouve ainsi des personnes stimulantes, dont la réflexion va nous tirer vers le haut.

On dit souvent qu’on est la moyenne des 5 personnes qui nous entourent, et je pense que c’est vrai.

Si vous repensez à vos années de collège, vous constaterez la même chose : beaucoup de parents voulaient placer leurs enfants dans les classes de latinistes et de germanistes parce que c’était les classes qui accueillaient les meilleurs élèves.

C’est la même chose avec des communautés d’entrepreneurs qui ont choisi de rejoindre un programme d’accompagnement avancé, comme je l’ai fait. On se retrouve face à un phénomène d’épigénétique, c’est-à-dire qu’on se transforme au contact d’un nouvel environnement.  

Dans l’incubateur que j’ai rejoint, les entrepreneurs ont des objectifs financiers très élevés qui m’amènent à penser que moi aussi je peux faire plus (tout en maintenant un bon niveau de vie et en ayant une vision concrète de l’utilisation de cet argent).

Dans mon programme de coaching collectif, je sélectionne les profils de manière à ce qu’ils puissent apporter quelque chose au groupe (souvent, ils ne l’identifient pas toujours eux-mêmes). De cette manière, une dynamique de groupe se crée et les entrepreneurs ressortent avec un réseau grandi grâce à l’entraide du groupe, mais de nouvelles perspectives de développement grâce à l’intelligence collective.

Et vous, vous ajoutez quoi à ces 3 principaux facteurs de la réussite financière des entrepreneurs ?

la réussite financière chez les entrepreneurs