Search Marketing - Obtenir des backlinks : 10 techniques testées avec succès ! - 23 décembre 2019

Obtenir des backlinks : 10 techniques testées avec succès !

Obtenir des backlinks : 10 techniques testées avec succès !
Invité Auteur

Vous en avez assez de lire des articles théoriques de blogueurs qui ne testent même pas les méthodes qu’ils vous recommandent ? Fort de mes années d’expérience dans le domaine du référencement naturel, j’ai eu le temps de tester de nombreuses techniques pour obtenir des backlinks. Je vous dévoile 10 techniques que j’ai utilisées au fil des mois qui m’ont toutes rapporté des liens retours. Captures d’écran à l’appui, je vous montre CONCRÈTEMENT comment j’ai procédé. Focus.

1 – La technique du « surf sur l’actualité »

Cette astuce est très peu connue et pourtant elle peut-être extrêmement puissante. Explications :

banniere atelier google loves me

Alors que je regardais le programme « L’émission Politique » sur France 2 un soir, voilà que Marine Le Pen s’avance sur le plateau avec une plante appelée « tillandsia » à la main. Pour ma part, je travaille entre autres pour un site de jardinage, et je me souvenais avoir vu passer sur ce site un article dédié aux fameuses tillandsias.

Confortablement installé dans mon canapé, je me dis alors que dès demain, de nombreux sites parleront certainement de l’émission, et peut-être évoqueront-ils la plante apportée par la dirigeante du Rassemblement national.

Et devinez quoi ? Ça n’a pas manqué ! J’ai alors pris le temps de contacter les sites en question pour leur demander d’ajouter un lien renvoyant vers mon article sur les tillandsias. Et bingo, deux sites avec une forte autorité de domaine m’ont répondu favorablement : le Huffington Post et l’Opinion.

Je travaille également pour un site de cuisine qui souhaitait améliorer le référencement de son article dédié aux meilleures recettes de pâtes. J’ai donc attendu « la journée mondiale des pâtes » le 25 octobre pour contacter les sites ayant rédigé une actualité sur ce sujet gourmand. Technique qui a elle aussi fonctionné :

N’hésitez pas à consulter le calendrier des journées mondiales, vous y trouverez forcément une date en rapport avec la thématique de votre site.

2 – L’article invité pour générer des backlinks

Difficile de faire un article sur « comment obtenir des liens retours » sans évoquer l’article invité. Aussi appelée guest blogging, cette technique consiste à écrire un article sur le site d’un autre blogueur en échange du fameux lieu tant désiré.

L’article invité est un échange donnant-donnant : le blogueur gagne un article (de qualité) sur son site sans rien avoir à faire. Il gagne donc du temps et une source potentielle de trafic supplémentaire. Alors que vous de votre côté vous gagnez un backlink, mais également de l’exposition puisque vous publiez un article aux yeux d’une communauté qui n’est pas la vôtre.

Comment vous prouver que cette technique fonctionne ? Ne serais-je pas moi-même en train d’introduire discrètement un lien vers ma chaîne YouTube et vers mon blog dédié à la plateforme d’affiliation Gifing ? À vous de juger…

3 – Générer un backlink en échange d’une publication Facebook

Voilà une technique très simple que j’ai utilisée à de nombreuses reprises pour obtenir des backlinks. Votre objectif est le suivant : trouver un blog moins connu que le vôtre, chercher une page sur ce site qui pourrait potentiellement accueillir un lien renvoyant vers l’une de vos pages que vous souhaitez pousser, puis contacter le blogueur ciblé.

Proposez-lui ensuite l’échange suivant : « accepteriez-vous de m’offrir un backlink en échange d’une publication sur mes réseaux sociaux de l’un de vos articles ? ». Cela peut-être Facebook, Instragram, Twitter… Aux yeux de Google, l’échange est invisible. Et pour le petit blogueur que vous avez contacté, être relayé sur votre réseau social si vous avez une plus grosse communauté que lui peut l’aider à développer son audience. C’est la raison pour laquelle j’ai précisé que le blogueur à contacter devait être moins « populaire » que vous.

J’ai obtenu de très nombreux liens retours en employant cette astuce, en voici une preuve :

4 – Gagner un backlink en échange d’un service

Cette quatrième astuce va rejoindre celle évoquée précédemment, sauf qu’elle est accessible à plus de monde selon moi. La limite du relai sur les réseaux sociaux, c’est qu’il faut avoir une communauté assez large sur ces fameux réseaux. Or, ce n’est pas le cas de tout le monde !

En revanche, vous avez certainement quelque chose à offrir en échange d’un lien ; quelque chose qui n’a peut-être rien à avoir avec le fait d’offrir de la visibilité à la personne que vous avez contactée. Cette astuce, je n’y avais pas pensé moi-même avant que l’une des blogueuses avec qui je négociais un lien me fasse la proposition suivante :

Bonne idée Sophie ! Cet échange totalement invisible aux yeux de Google permet d’obtenir un lien retour sans risque de pénalité.

Et vous de votre côté, que pourriez-vous offrir ?

Vous avez des notions de graphisme ? Pourquoi ne proposeriez-vous pas au blogueur que vous contactez de lui refaire sa bannière ou autre ?

Vous êtes photographes ? Pourquoi n’enverriez-vous pas l’une de vos plus belles photos encadrées pour sublimer la décoration d’intérieur du blogueur que vous avez contacté ?

Que vous fassiez de la vidéo, de la poterie ou des bijoux artisanaux, tout est monnayable ! La preuve, je n’aurais jamais pensé obtenir un backlink en échange d’un abonnement à l’un des magazines pour lesquels je travaille.

5 – La technique de la photo volée

Je parlais de photographe quelques lignes plus haut, mais rassurez-vous, pas besoin d’être Henri Cartier-Bresson pour appliquer la méthode que je vais vous exposer ci-dessous.

Si vous illustrez vos articles de blog avec vos propres photos ou images (cela peut être une infographie par exemple), croisez les doigts pour vous la faire « piquer » par un autre site !

Pour vérifier cette information, rendez-vous simplement sur Google Images puis cliquez sur le petit appareil photo « recherche par image ». Choisissez l’image qui selon vous aurait le plus de chance d’avoir été utilisée sur un autre blog puis lancez la recherche. Si vous avez repéré un « voleur », n’attendez plus pour le contacter.

Dans votre mail de contact, je vous invite à écrire ceci : « je ne vous demande pas de supprimer votre photo, ni même de la remplacer. Je ne compte pas non plus porter plainte, mais pourriez-vous au moins citer mon blog en ajoutant un lien renvoyant vers ce dernier svp ? C’est la moindre des choses vous ne croyez pas ? 🙂 »

J’indique toujours le fait que je pourrais potentiellement porter plainte pour ce vol de contenu. Généralement les blogueurs s’exécutent rapidement, car ils se savent en tort et ne veulent pas d’ennuis. La preuve :

6 – La technique de la mention sans lien

Cette technique est très simple à mettre en place et m’a permis de générer bon nombre de backlinks sans me fouler…

L’objectif, trouver des sites qui vous mentionnent sans avoir fait de liens. Pour en trouver, vous pouvez utiliser la commande suivante dans Google :

« votresite.com » -inanchor: »votresite.com » -site: »votresite.com »

Évidemment, pensez à remplacer « votresite.com » par le vrai nom de votre site… Cette commande n’est pas infaillible, mais elle vous permettra de débusquer quelques sites ayant parlé de vous sans vous faire le lien que vous méritiez surement.

Pour ma part j’utilise cette méthode très régulièrement, et mes résultats sont plutôt satisfaisants :

7 – Semrush et les mentions sans lien

Dans la continuité de la méthode vue précédemment, l’outil Semrush peut vous permettre de trouver automatiquement les sites qui parlent de vous sans vous faire de lien.

L’outil Semrush propose une option « Brand monitoring » qui va vous permettre de renseigner le nom de votre marque. L’outil vous dévoilera alors les blogs vous ayant mentionnés sans faire de lien. Voici le type de rapport que vous pourriez recevoir :

Alors oui, comme vous le savez surement, l’outil Semrush est payant. Sauf qu’il propose une période d’essai gratuite de 7 jours. Largement suffisant pour exporter la liste des sites qui vous mentionnent et les contacter pour obtenir votre précieux lien retour…

8 – Proposer un échange triangulaire

Si vous possédez plusieurs sites, n’hésitez pas à proposer un échange de type « triangulaire » aux blogueurs que vous contactez. Google appréciant moyennement les échanges de liens croisés jugés peu naturels, vous pourriez contourner le risque de pénalité en proposant un échange du type :

  • Votre site A fait un lien vers le site B du blogueur ;
  • Le site B du blogueur fait un lien vers votre site C.

Voici le type de mail que vous pourriez envoyer :

Ici je demandais un lien vers notre site de jardinage à un site visiblement dédié à l’astrologie. Et ça tombait bien puisque le groupe pour lequel je travaille possède un autre site qui propose des contenus liés à la thématique de l’astrologie.

La passerelle entre nos deux sites était donc toute trouvée !

9 – Trouver des backlinks grâce aux annuaires

Technique vieille comme le monde (d’internet), mais qui fonctionne toujours à l’aube de l’année 2020 : inscrire vos sites sur des annuaires. Ce ne seront pas les liens retours les plus puissants que vous obtiendrez, mais s’ils peuvent vous permettre de gagner une petite place dans les SERP, alors pourquoi s’en priver ?

Préparez un mail type, contactez tous les annuaires de votre thématique (il y a des annuaires pour presque tous les sujets), et attendez de voir si votre site sera accepté ou non. Cette technique n’est pas très longue à mettre en place, mais peut tout de même vous rapporter quelques résultats.

Et puis si ces annuaires existent toujours, c’est bien que des internautes les consultent encore. Donc s’ils tombent sur votre site depuis un annuaire, cela constituera toujours une petite source de trafic supplémentaire (il n’y a pas que le trafic organique dans la vie !)

J’avais obtenu un backlink avec cette technique pour le site de jardinage dont j’ai parlé plusieurs fois dans ce papier :

10 – Demandez, tout simplement…

Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ? Parfois il suffit de demander pour obtenir son backlink.

Je me souviens que lorsque j’essayais de booster mon fameux dossier sur les recettes de pâtes, j’avais analysé les liens retours qu’avaient obtenus mes concurrents pour leur article mieux positionné que le mien. Certains outils comme Semrush, Moz ou même Ubersuggest (gratuit), permettent de voir les sites qui font des liens vers vos concurrents.

Dans mon cas, je cherchais les papiers qui citaient des sources complémentaires en fin d’article. Et j’ai fini par trouver mon bonheur comme en témoignent les images ci-dessous :

11 (Bonus) – Rendez service ?

J’ajoute cette ultime astuce en bonus, car je ne l’ai jamais vraiment testée, mais elle m’a tout de même rapporté un backlink de qualité sans que je le fasse exprès.

Vous connaissez forcément Olivier Andrieu et son site référence sur le SEO, Abondance. Un jour, alors que naviguais sur les SERP de Google, je découvre une nouveauté qui m’avait échappé jusqu’alors. J’envoie alors un mail au Pape du SEO français pour lui demander si ce que je venais de voir était vraiment une nouveauté made in Google ou si j’étais simplement passée à côté.

Ce dernier m’a alors répondu que c’était effectivement une nouveauté et qu’il allait en faire un petit article sur son site. Et en contrepartie, je vous le donne en mille…

Effectivement, Olivier ça ne se refuse pas. Du coup, j’ai obtenu mon lien de qualité sur un site d’autorité sans le chercher :

Alors qui sait, en proposant des idées d’articles ou en présentant des nouveautés à des blogueurs, certains vous proposeront peut-être de vous citer en guise de remerciements ! À tester…

12 (Bonus number two) – Comment trouver les adresses mails ?

Dernier petit bonus pour que vous puissiez appliquer les onze stratégies précédentes (« il est vraiment généreux ce Thibault » se murmure-t-il alors dans l’assemblée).

Vous pouvez installer une extension gratuite appelée hunter.io qui vous permettra de trouver les adresses mails cachées dans les sites que vous souhaitez contacter. Une fois installée, il vous suffira de cliquer sur la tête de chien (loup ?) orange pour trouver les emails. Voici ce que ça donne dans le cas de Webmarketing & Co’m :

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour obtenir des backlinks, à vous de jouer !