Entreprendre - Recrutement : comment départager deux candidats ? - 14 août 2019

Recrutement : comment départager deux candidats ?

Recrutement : comment départager deux candidats ?
Camille Duflot Chargée de communication

Après avoir reçu des centaines de CV et avoir rencontré plusieurs candidats en entretien, vous hésitez encore entre deux d’entre eux. Bonne nouvelle, vous avez déjà effectué un gros tri et ils ne sont plus que deux. Mauvaise nouvelle, ils disposent des mêmes compétences et leurs profils sont similaires !

Misez sur les soft skills de vos candidats plutôt que sur leurs hard skills

Pour départager vos deux candidats, vous allez devoir jouer sur des détails. Aujourd’hui, tout le monde considère les soft skills comme des compétences déterminantes à prendre en compte dans le cadre d’un recrutement. Les soft skills sont des compétences personnelles et humaines. Contrairement aux hard skills qui sont des compétences techniques.

Training&Co'm

Si les hard skills peuvent être reproduites à la perfection par les robots, les soft skills ne le seront jamais. L’esprit d’équipe, l’empathie, la résolution de problèmes complexes, le sens de l’organisation, la créativité et le sens de l’initiative sont des exemples de soft skills sur lesquels vous devez vous appuyer pour choisir le bon candidat.

Même si le niveau d’études et le nombre d’années d’expérience peuvent orienter votre choix, appuyez-vous davantage sur leurs soft skills. Vous recrutez avant tout une personnalité, un caractère, une façon d’être et non pas un diplôme. Alors, pour découvrir les soft skills de vos candidats, vous devez analyser leurs faits et gestes.

Mettez vos candidats en situation

L’entretien d’embauche classique ne permet pas toujours de découvrir la personnalité des candidats. Pour départager vos deux talents, vous devez les mettre en situation. La gamification notamment peut être un plus dans votre recrutement. Une multitude d’exercices sont applicables à votre domaine d’activité : jeux de pistes, serious games, escapes games, hackhatons…

Au cours de ces exercices, vos deux candidats se révéleront davantage que lors d’un entretien d’embauche classique. En effet, ils auront comme mission de résoudre des énigmes en faisant preuve d’esprit d’équipe, d’écoute, d’entraide… Ainsi, vous identifierez leurs personnalités : sont-ils plutôt des leaders ou des suiveurs ? En cassant les codes standards du recrutement, vous en apprendrez davantage sur eux.

Confrontez-les à des tests de recrutement

Si les mises en situation de vos deux candidats ne vous suffisent pas pour effectuer votre choix final, complétez-les par des tests de recrutement. Il existe différentes catégories de tests. Les tests psychotechniques qui mesurent les aptitudes logiques, verbales et numériques des candidats.

De même, vous pouvez utiliser les tests d’aptitudes cognitives qui évaluent les mécanismes d’acquisition des connaissances du candidat. Les tests de compétences qui sont liés à un poste spécifique.

Enfin, les tests de personnalité qui permettent d’estimer leurs soft skills et de connaître leur personnalité. Grâce à ces derniers, les savoir-faire et savoir-être de vos candidats seront facilement révélés. Leurs résultats et analyses vous permettront ensuite de découvrir leurs forces et faiblesses. Comparez-les ensuite avec les soft skills que vous jugées indispensables pour le poste. Vous saurez alors lequel est le plus compatible avec le poste à pourvoir.

Creusez davantage grâce à un dernier entretien

Pour être sûr de faire le bon choix, sollicitez-les pour un nouvel entretien. Les entretiens d’embauches se ressemblent souvent d’une entreprise à une autre. Donc, pour d’éviter que vos candidats aient préparés des réponses toutes faites, optez pour des questions plus décalées et oubliez les questions banales. Elles vous permettront de déstabiliser vos candidats, de tester leurs attitudes face à une situation imprévue et de les découvrir sous un nouvel angle. En creusant un peu plus profondément, vous déterminerez lequel est le plus compatible avec votre entreprise.

Enfin, sélectionnez vos questions selon les informations que vous souhaitez avoir. Elles doivent apporter une réelle plus-value. Orientez-les de façon à avoir un aperçu de leur personnalité, de leur style de travail et de leur sens critique. Privilégiez les questions ouvertes plutôt que les questions fermées.

En effet, les questions ouvertes les inciteront à réfléchir tandis qu’en posant des questions fermées, les candidats risquent de répondre simplement par oui ou par non. Commencez donc plutôt vos questions par : quand, comment, où, pourquoi… Interrogez-les notamment sur leurs motivations et leurs ambitions. Privilégiez les questions d’ordre émotionnel afin de connaître leurs valeurs et ce qui est important pour eux.

Allez jusqu’à faire les présentations

Pour confirmer votre préférence, présentez chacun des deux candidats au reste de l’équipe. En observant leurs comportements, vous saurez lequel des deux candidats pourrait travailler au quotidien avec l’ensemble de l’équipe.

Réalisez de petits entretiens individuels avec vos collaborateurs pour recueillir leurs opinions sur des critères définis en amont (aisance relationnelle, intérêt pour l’entreprise, projection dans le poste, capacité d’intégration…). Ils doivent être le plus objectif et honnête possible pour vous aider à faire votre choix final.

Ne leur donnez pas votre opinion en premier car cela pourrait fausser leur jugement. Tenez compte de leurs appréciations car ils seront amenés à travailler avec le candidat choisi.

Pour choisir la bonne personne pour le bon poste, bien recruter est un enjeu-clé de la vie de votre entreprise. Il est primordial de vous entourer de la meilleure équipe pour gagner en part de marché. Alors, prenez votre temps pour faire votre choix.