Avenir du Digital - Quel avenir pour le blogging d’ici 10 ans ? - 26 octobre 2016

Quel avenir pour le blogging d’ici 10 ans ?

Sylvain Lembert Fondateur Webmarketing & co'm

En octobre 2006, lorsque je rédigeais les premières lignes de Webmarketing & co’m, j’étais loin de me douter que 10 ans plus tard je serai toujours derrière mon écran à bloguer accompagné d’une centaine de contributeurs. À l’occasion de cette première décennie passée ensemble, je vous propose une réflexion sur l’avenir du blogging. À quoi doit-on s’attendre pour ces 10 prochaines années ? Réflexion…

2006-2016 : 10 ans de génération digital

A l’occasion de nos 10 ans, retrouvez une vidéo sur les évolutions du digital ces 10 dernières années.

 

Comme disait Anatole France, « Ce n’est qu’avec le passé qu’on fait l’avenir ». Alors, avant de se projeter dans le futur, je vous propose de voir comment le blogging a évolué ces 10 dernières années.

2006-2016 : comment le blogging a parcouru ces 10 dernières années

Plateformes de blogging et usages…

Il y a une dizaine d’années, les blogs étaient en plein boom. Dotclear, WordPress, Skyblog, Blogger, Movable, Overblog et j’en passe… Les acteurs ne manquaient pas, tout le monde voulait (voir devait) avoir un blog, que cela soit à titre personnel sous forme de journal intime « Ah ces bon vieux Skyblog » ou plus rare à l’époque à titre professionnel.

Aujourd’hui, l’usage personnel est en ralentissement… Pour exprimer sa vie personnelle, on préfère les réseaux sociaux qui sont mieux adaptés à cela. Adieu Skyblog (qui s’en plaindrait), les jeunes générations préfèrent s’exprimer sur Snapchat, Instagram & co… et les autres sur Facebook.

Si les blogs strictement personnels ont plus ou moins disparu, les blogs restent un formidable champ d’expression pour les passionnés. Cuisine, cinéma, voyage, finance… et bien sûr marketing, 🙂 de plus en plus de blogueurs s’expriment sur leur profession ou leur passion. En démontre également l’engouement autour des événements blogueurs type Golden Blog Awards.

D’un point de vue plateforme, WordPress est devenu le leader incontesté avec près de 60% des blogs propulsés dans le monde et 25% des sites tous types confondus. (Source)

wordpress leader plateforme blogging

De notre côté, les deux premières années, nous avions commencé sur ce bon vieux Dotclear, bien qu’on n’en entende plus trop parler. Après une recherche sur Google, je vous confirme que cette plateforme est toujours vivante 🙂 Depuis, nous sommes très bien, nous aussi, sur WordPress !

Réseaux sociaux : la mort annoncée des blogs ?

Facebook, Twitter… Il y a quelques années, lorsque les réseaux sociaux ont vu leur usage exploser, on a beaucoup entendu dire qu’ils annonçaient la mort imminente des blogs. C’est comme ce bon vieux référencement naturel dont on annonce la mort à chaque grosse mise à jour de l’algorithme de notre ami Google !

Il n’en est rien. Comme vu plus haut, effectivement, l’usage qu’on pouvait avoir des blogs personnels s’est en grande partie déporté vers les réseaux sociaux, mais les blogs ont évolué et sont toujours bel et bien actifs. Les réseaux sociaux, au contraire d’annoncer la mort des blogs, permettent à ces derniers d’avoir une visibilité supplémentaire et de construire des communautés sur les thématiques qui leur sont liées.

reseaux sociaux

Vers une professionnalisation des blogs

Comme vu plus haut, l’usage personnel a laissé la place à un usage plus pointu des blogs. Au fil de ces dernières années, on a assisté à une professionnalisation des blogs à tous niveaux : éditorial, design et génération de business.

Bloguer est devenu plus qu’une passion, presqu’un vrai business, voire un métier à plein temps pour les plus chanceux.

Évolution des contenus

D’un point de vue typologie des contenus, il y a une dizaine d’années, on avait une certaine homogénéité des contenus proposés, bien que chaque blogueur avait son style et sa pâte éditoriale, le format texte dominait. Aujourd’hui, les formats sont multiples et beaucoup plus visuels. Vidéo, photos… les articles s’enrichissent d’une multitude de médias.

Toujours en parlant de typologie de contenus, s’il y a quelques années on avait des contenus qui tournaient souvent autour de 300-600 mots, aujourd’hui on voit deux catégories de blogs en matière de contenus :

  • Les contenus courts faciles à consommer : moins de 200 mots, voire 2/3 phrases accompagnées d’une vidéo ou d’un autre type de média. Les blogs qui publient ce type de contenus ont une fréquence de publication très élevée et sont souvent dans des thématiques liées au divertissement ;
  • Les contenus longs type analyse, formation et réflexion : ici, les blogs publient beaucoup moins souvent, mais les articles sont beaucoup plus touffus (600-3000 mots). Dans ce type de blogs, on invite le lecteur à se former sur une thématique donnée ou à la réflexion.

En parallèle, avec le nombre toujours plus important de blogs, on a également vu apparaitre deux grandes tendances :

  1. Les blogs multi-auteurs et la co-création : un blog demande une multitude de connaissances à la fois techniques, éditoriales et marketing. Pour percer, il est également nécessaire de créer un maximum de contenus ! Les blogs multi-auteurs et la co-création sont une des solutions pour proposer un blog de qualité. C’est d’ailleurs l’option que nous avons choisie. Les blogs multi-auteurs permettent de se positionner sur des thématiques généralistes difficilement abordables seules ;
  2. Les blogs de niches: l’autre réponse à la multiplicité des blogs a été l’apparition des blogs de niche. Pour percer, une des solutions peut être de spécialiser son blog sur une thématique de niche afin de proposer des contenus très spécialisés qu’on ne trouvera pas ailleurs.

Autre grande tendance au niveau des contenus : la vidéo. Elle a su s’imposer et prendre une place de plus en plus importante. Elle a su donner une forte notoriété aux Youtubeurs qui étaient bien souvent des blogueurs classiques avant de se lancer dans la vidéo (Exemple de Cyrpien et de son blog Mr Dream qui était essentiellement basé sur les articles classiques à ses débuts)

On assiste aussi à une professionnalisation, à une élévation générale de la qualité. Comme on dit « C’est en forgeant qu’on devient forgeron ». Les blogueurs, à force d’expérience, ont aussi développé la qualité de leurs contenus. Les formats sont moins personnels et se rapprochent dans certains cas d’un modèle de journalisme citoyen.

blog contenu

Journalistes vs blogueurs : la hache de guerre enterrée ?

Il y a quelques années, les journalistes ont vu d’un très mauvais œil l’arrivée des blogueurs et surtout la visibilité croissante qu’avaient certains d’entre eux. Bien qu’il existe encore certaines tensions, les relations se sont fortement apaisées. Aujourd’hui, certains médias marchent main dans la main avec les blogs soit via des partenariats, comme nous pouvons l’avoir avec le magazine CBNews, soit sous forme de rachat / acquisition. Journalistes et blogueurs ont appris que chacun pouvait apprendre de l’autre.

Design : vers toujours plus de minimalisme et de mobilité

En matière de design, il y a une dizaine d’années, on avait une majorité de blogs avec un design de « blog classique », c’est-à-dire que les articles étaient présentés de façon anti-chronologique les uns en dessous des autres avec une colonne à droite présentant les différents widgets et liens divers. Si ce type de design existe toujours, le design type magazine s’est largement développé. Désormais, les blogs ressemblent plus à des sites médias classiques. Ce design a l’avantage de mieux organiser les contenus et de proposer une navigation plus intuitive aux lecteurs. C’est cette approche que nous avons adoptée dès notre deuxième version (2008).

Autre grande évolution en matière de design : la minimalisation ! Les designs sont de plus en plus épurés laissant la part belle aux textes et aux images. Le flat design et le material design sont les deux grandes tendances. Pour notre part, nous n’avons pas suivi cette tendance de minimalisation afin de proposer un univers qui nous est propre.

De façon générale, là aussi on assiste à une tendance vers des design toujours plus professionnels.

L’arrivée de l’internet mobile et surtout sa fulgurante évolution a également amené pas mal de changements en matière de design. Si en 2006 on ne se posait pas la question d’avoir un site qui s’adapte à différents supports, en 2016 les sites doivent être responsive et mobile friendly et cette tendance va, vous vous en doutez, continuer sa progression. Aujourd’hui, des formats comme l’AMP de Google ou Instant Article de Facebook annoncent les futures évolutions du côté de la mobilité. Ils deviendront surement obligatoires dans pas si longtemps que ça, comme peut l’être aujourd’hui le responsive design. Encore faut-il, à mon sens, qu’un des formats s’impose et soit reconnu par l’ensemble des plateformes (Google et son format AMP est en bonne position pour ça).

Monétisation et business autour des blogs

En matière de monétisation et de business généré via les blogs, là encore, on a assisté à une professionnalisation des blogs. Les sources de monétisation se sont multipliées et le blogueur doit se transformer en vrai business man / woman pour faire tourner son petit / gros business !

monetisation blog

À ce titre, le blog américain ProBlogger est un exemple intéressant. Le blogueur publie régulièrement la répartition de ses sources de revenus. Ici pour le premier semestre 2016 :

blog-income-report-1-1

Source : Problogger

Publicités contextualisées Adsense, mise en avant de sponsors, vente de produits numériques, vente de formation, affiliation, offre d’emploi, événementiel… Les sources de revenus sont multiples. Eh oui, bloguer devient un vrai métier, il faut savoir multiplier les casquettes !

Les tendances qui n’ont pas su s’imposer

La plupart des fonctionnalités qui existaient au début des blogs ont su évoluer pour s’adapter.

Néanmoins certaines tendances n’ont pas su s’imposer.

Les chaines d’articles entre blogueurs : au début des blogs, les chaines étaient courantes (exemple : contribuer à une chaine en rédigeant un article et inviter d’autres blogueurs à poursuivre). L’usage s’est perdu, mais pas totalement puisqu’on le retrouve désormais, pour notre plus grand plaisir (ou pas du tout), sur les réseaux sociaux et en particulier Facebook 🙂

Les vidéos commentaires : Sismic a lancé surement un peu trop tôt un dispositif permettant de commenter les articles sous forme de mini vidéo. Lancé un poil trop tôt, l’outil n’a pas su s’imposer.

Les blogrolls : difficile de voir un blog sans blogroll il y a quelques années. Ces liens avaient l’avantage de faire découvrir des blogs amis à nos lecteurs et surtout de travailler son positionnement dans les moteurs de recherche. Mais Google est passé par là, et au fil de ses mises à jour, a banni un certain nombre de techniques pour améliorer la popularité de son site. Ça plus les usages changeant, les blogrolls ont fini par quasiment disparaitre.

Les flux RSS : les flux RSS sont de formidables outils, que cela soit pour récupérer du contenu et le mettre en avant sur d’autres plateformes (exemple notre newsletter qui est nourrie via différents flux RSS) ou encore pour s’abonner à un site sans polluer sa boite mail. Si certaines personnes comme moi l’utilisent fréquemment, les flux RSS n’ont pas su s’imposer auprès du grand public. Peut-être un peu trop compliqués par rapport aux newsletters et réseaux sociaux.

Conclusion sur ces 10 dernières années

Les blogs ont évolué petit à petit pour devenir ce qu’ils sont aujourd’hui, on ne peut pas dire qu’il y ait eu d’évolution brutale. En définitive, ils n’ont pas tant changé que ça, l’essence même du blog est en quelque sorte restée la même. Néanmoins, on a vraiment assisté à une professionnalisation progressive des blogs pour arriver aujourd’hui à une certaine maturité.

Et ensuite ?? À quoi doit-on s’attendre…

2016-2026 : Blogging, à quoi s’attendre dans 10 ans ?

Projetons-nous maintenant dans le futur. À quoi pourront bien ressembler les blogs d’ici 10 ans ?

Vers la reconnaissance du métier de blogueur

Les blogs ayant déjà une maturité, ils vont continuer à se professionnaliser ! Dans 10 ans, « blogueur » sera officiellement reconnu comme un métier à part entière, peut-être même par ce bon vieux Pôle Emploi. Je me rappelle, il y a une douzaine d’années lorsque j’avais dû expliquer le métier de webmarketer à l’ANPE. Ce n’était pas gagné. Aujourd’hui, le métier est reconnu ; reste maintenant à démocratiser le métier de blogueur.

Si aujourd’hui il reste encore rare de vivre pleinement de son blog, je pense que dans 10 ans, avec le développement des statuts indépendants, cela ne sera plus le cas.

La professionnalisation apportera également de nouveaux types de monétisation, le contenu payant, par exemple, devrait enfin percer. Avec la multiplicité des contenus et le temps passé à le consommer, les lecteurs verront l’utilité de payer pour accéder à un contenu de qualité leur faisant gagner du temps.

Un format vidéo toujours plus présent

videoLe format vidéo a su prendre le pas ces dernières années sur le format textuel grâce à la démocratisation des équipements pour filmer, ne serait-ce que le smartphone. Le phénomène n’est pas prêt de s’inverser, en témoigne encore aujourd’hui des acteurs comme Minute Buzz qui font le pari de la vidéo et des réseaux sociaux en laissant tomber le format site web classique.

Les youtubeurs vont se multiplier et cette multiplication va surement déboucher vers des regroupements de youtubeurs via des chaines et des organisations communes (c’est déjà le cas pour les plus grosses stars de YouTube actuellement, mais cela sera ouvert à beaucoup plus de Youtubeurs à l’avenir). On devrait voir se multiplier les impresarios / régies pour blogueurs / youtubeurs afin que ces derniers puissent se concentrer sur la création de contenus de qualité.

D’un autre côté, je pense qu’on reverra apparaitre sous une forme plus élaborée des solutions pour que l’audience puisse s’exprimer en vidéo également. En effet, les commentaires sont un des éléments des blogs n’ayant quasiment pas bougé. Malgré les essais de société comme Sismic, la vidéo devrait revenir, je pense, en force dans ces espaces.

Rapprochement journalistes / blogueurs

Le rapprochement entre les deux métiers devrait également s’accentuer, les animosités des débuts seront complètement oubliées.

Évolution et personnalisation des contenus

blogueur chaine tvOn l’a vu précédemment, aujourd’hui deux grands types de contenus existent. D’un point de vue éditorial, les blogueurs devront s’adapter aux prochaines exigences des lecteurs. La vidéo sera le principal angle d’attaque. Les blogs seront en quelque sorte de mini chaines de télévision thématiques avec une grille de programmes proposant des contenus de fonds, des sujets divertissants et du direct. Je ne pense pas que le format écrit disparaisse, bien au contraire, mais il devra s’adapter et être de plus en plus personnalisé.

Aujourd’hui, avec les solutions d’inbound marketing et de CRM, on entrevoit les possibilités de personnalisation des contenus. Mais dans la pratique, cela ne change pas grand-chose. Demain, chaque lecteur aura des contenus personnalisés à ses besoins. Grâce aux données collectées, le blogueur pourra proposer déjà des thématiques personnalisées à chaque lecteur, mais également voir son contenu évoluer en direct en fonction du contexte de lecture de son audience.

Contenus personnalisés, mise en avant des articles ou vidéos les plus utiles au lecteur en fonction de son contexte de lecture, envoi des newsletters ou affichage des messages à un timing personnalisé à l’emploi du temps de la personne ou encore contenus générés à la volée et personnalisés avec les infos personnelles du lecteur. On arrivera, je pense, à une quasi communication one-to-one et ça grâce au format mobile omniprésent et aux données de l’utilisateur présentes dans ces mobiles.

On a déjà assisté à une explosion des blogs de niche spécialisés, je pense que dans le futur, cela sera la seule possibilité pour les blogueurs de maintenir leur niveau. L’ultra spécialisation du contenu et de l’expertise proposée sur le blog ferra la différence.

Blogging live

On l’a déjà vu dans le point précédent, le live aura toute sa place dans le blogging. Cette année, grâce à la sortie de Facebook live, on a déjà vu pas mal d’initiatives dans ce sens, et dans le futur, le live devrait s’imposer encore plus. Live à la fois dans la production de contenu, mais également avec les échanges avec ses lecteurs. Là aujourd’hui, même si les lecteurs peuvent réagir en live avec les commentaires, la communication reste majoritairement dans un sens. Le blogueur est en live, ses lecteurs peuvent réagir en live, mais par écrit d’où le décalage. Avec l’amélioration des équipements et des connexions, les blogueurs et leurs lecteurs pourront échanger visuellement (des deux côtés) en live et pourquoi pas sous forme de conférence où chacun pourra se visualiser en hologramme 🙂 Un peu comme les tests dans ce sens qu’on a pu voir à la télévision cette année pour je ne sais quel événement au JT.

Intelligence artificielle et interface vocale

intelligence artificielle bloggingSi on se projette dans 10 ans, l’intelligence artificielle aura bien évolué et qui sait nous aura peut-être déjà dépassé. Elle sera partout, de l’objet connecté (les objets seront dans tous les cas majoritairement connectés) aux systèmes de transports, en passant, bien sûr, par Internet. De ce fait, les interfaces web, y compris les blogs, évolueront. Adieu les moteurs de recherche archaïques demandant de taper des expressions pour trouver un contenu approprié, bonjour aux interfaces affichant le contenu personnalisé à l’historique et aux habitudes du lecteur, et il en sera de même pour le contenu proposé par les blogs. Grâce aux interfaces vocales (qui feront passer Siri et Cortana pour des dinosaures), les lecteurs accéderont à la base de contenus du blog en fonction de leurs besoins et non en fonction du classement anti-chronologique, ce qui entrainera un changement profond en matière de design et de présentation de l’information.

Personnalisation du design

De même, les formats de lecture se multipliant et les tailles d’écran par la même occasion, nous allons assister, de plus en plus, à une personnalisation complète du design en fonction du contexte de lecture et des préférences du lecteur. Ici, je ne parle pas que de responsive design, mais d’une personnalisation complète du design en fonction des attentes de la personne (en mode encore one-to-one). En quelque sorte, je pense que le blog se transformera en un flux de contenu et le design sera personnalisé au bon vouloir du lecteur et de son contexte.

Et c’est là, où je pense, que le flux RSS en évoluant pourrait refaire un retour fracassant. Le futur serait-il qu’une répétition du passé 😉

Et vous, comment voyez-vous le futur du blogging ? Partagez votre avis dans les commentaires et rendez-vous dans 10 ans pour voir qui avait raison 🙂

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire