Best Of - Les Business Models de Google et Facebook - 24 mai 2013

Les Business Models de Google et Facebook

Business model facebook google
Mikael Witwer Auteur

Google et Facebook sont souvent comparés, mis sur la même échelle avec notamment un point de comparaison qui est Google Plus. Je pense qu’il est important de bien différencier ces 2 géants du web qui ont des Business Models très différents. Cela permettra par la même occasion de répondre à des questions telles que : pourquoi Facebook commence à imposer sa publicité ? Pourquoi il n’y a pas de publicité sur Google + ? Pourquoi Facebook a tant changé pendant 1 an ?

Avant de commencer ma petite analyse des stratégies de monétisation de Google et Facebook je tiens à préciser que je ne prends parti pour aucun de ces 2 acteurs. Je les admire autant l’un que l’autre notamment pour leurs réussites et pour les opportunités qu’ils offrent au monde du web. Quand je parle d’opportunités ce n’est pas seulement sur l’aspect commercial, je pense que peu d’internautes pourraient se passer de ces services ! ;).

Le Business Model de Google

Google dispose d’un panel de services très large offrant des solutions à des millions d’internautes et d’entreprises dans le monde. La particularité de ces services ? Ils sont quasiment tous gratuits ! Exception faite il y a peu avec la sortie d’une version premium de Google Analytics… Mais la plupart des services proposés par Google sont-ils offerts de « bon cœur » aux internautes ? Google est-il une organisation à but non lucrative ? Non loin de là je vous rassure !

Seulement la quasi-totalité des revenus générés par Google proviennent de sa plate-forme publicitaire : Google AdWords. Google AdWords est devenu l’un des leviers les plus puissants de business pour un grand nombres d’entreprises. Il est très rare de ne pas entende parler d’AdWords quand on parle de trafic, référencement et stratégie webmarketing. Il y a d’ailleurs beaucoup d’annonceurs qui sont même devenus « AdWords-Dépendant » de cette régie qui peut représenter une part très importante de leurs CA (à éviter, si possible…).

Google AdWords est tout simplement la meilleure chose qui est arrivée à Google car ce service sert aussi bien Google grâce aux revenus, que les annonceurs en quête de visibilité. Le fait que les annonces soient diffusées en fonction des requêtes des internautes offre une contextualité très intéressante. Il est d’ailleurs (très) rare que ce business soit remis en cause, après tout il permet aussi aux internautes d’obtenir des résultats plus « qualifiés » et plus « personnalisés ».

google adwords monétisation

L’objectif de Google n’est donc pas de monétiser chacun de ses services, il se retrouve plutôt sur un axe de fidélisation des internautes. Pour Google il faut que les internautes utilisent ses services afin d’en devenir de plus en plus dépendants et donc dans le même temps accumuler de plus en plus de données qu’il sera possible de réintégrer par la suite pour les annonceurs sur AdWords. C’est à ce moment précis que l’on peut sortir les grandes phrases comme « la Google dépendance », « Google le nouveau Big Brother », « Google est partout » … Enfin ce n’est pas le sujet de cet article !

Pour ce qui est de Google Plus, qui connait actuellement une forte croissance et qui est encore (à mon goût) trop peu utilisé par les entreprises et les internautes. La qualité de ce réseau social et l’expérience utilisateur offerte par Google au travers de Google + sont des éléments que je pense indiscutables. L’ensemble de la plateforme est fluide, les applications mobiles sont très intuitives, il n’y pas de publicités … Je suis d’ailleurs un utilisateur de G+ et n’en suis pas déçu. Cependant, je pense tout de même que la comparaison avec Facebook est « cruelle », après tout Facebook ne dispose pas de son AdWords à lui ! D’ailleurs, regardons de plus prêt son cas …

Le Business Model de Facebook.

Facebook regroupe l’ensemble de son activité sur une seule plateforme qui est … Facebook ! Voila où Facebook doit trouver les moyens de monétiser son audience, sa base de données. La stratégie de base de Facebook s’est orientée sur un modèle de service totalement gratuit et l’oblige donc à chercher des sources de monétisation de son audience sur sa plateforme. Il n’y a pas des millions de solutions, la publicité reste (je pense) la solution la plus appropriée pour ce type de business. Que faire quand vous possédez un site où échangent plus d’un milliard d’internautes ? C’est tout simplement une mine d’or pour les annonceurs !

Depuis les débuts de la publicité l’objectif des annonceurs est de chercher à toucher une audience, de préférence qualitative. Dans le cas de Facebook l’audience est énorme, il y en a pour tous les genres et donc presque pour tous les annonceurs. Et vous savez quoi ? Pas besoin de chercher, Facebook a déjà bien segmenté l’ensemble des informations des utilisateurs afin de permettre un paramétrage de campagnes publicitaires micro-ciblées en quelques clics.

Facebook est donc dépendant de la publicité et du comportement de ses usagers. Cette dépendance peut parfois être dangereuse, il suffit de regarder les derniers chiffres concernant les usagers du réseau qui le consulte sur mobile. Pendant (trop) longtemps Facebook n’a pas su monétiser cette audience mobile qui prend une part de plus en plus importante… Heureusement à l’heure actuelle certains formats publicitaires « classiques » ont été adaptés sur le mobile, ce qui a d’ailleurs permis à Facebook d’enregistrer une bonne croissance de +38% sur un an au premier trimestre 2013 dont 30% réalisés sur le mobile (source : Newsroom FB).

Facebook ads monétisation

Mais voila, depuis l’introduction en bourse de Facebook cette stratégie de monétisation s’est accélérée … Pourquoi ? Tout simplement parce que Facebook est avant tout une entreprise, et maintenant une entreprise qui a des investisseurs à satisfaire. Je pense que beaucoup de gens oublient cet aspect et dénigrent de manière trop directe la stratégie adoptée par Facebook.

Imaginez si Facebook aurait adopté un Business Model axé sur le modèle Freemium, pensez-vous vraiment que le succès aurait été le même ? C’est quasiment certains que non. La gratuité sur le web est un des éléments nécessaire à la réussite, les internautes s’y habituent de plus en plus et ne sont à mon avis pas prêt de s’en défaire !

Alors oui quand on est Community Manager et que l’on cherche à fédérer une communauté (gratuitement) sur Facebook les différentes annonces de nouveaux formats publicitaires et la mise en avant de plus en plus forte de cette publicité est « dérangeante ». Mais après tout, connaissez-vous un outil dans le monde proposant bénévolement autant d’outils de qualité et la même audience que Facebook ? Je ne pense pas, sinon Facebook aurait déjà mis la clé sous la porte ! On peut bien entendu évoquer Google +, mais pour le moment les 2 audiences ne sont malheureusement pas comparables …

Que retenir de cette différence de Business Model entre Google et Facebook ?

Il faut principalement retenir que la stratégie de monétisation de Facebook est légitime, Mark Zuckerberg a opté pour cette solution afin de maintenir la gratuité du service pour les utilisateurs. Certains diront que le célèbre « Facebook est gratuit et le restera pour toujours » n’est plus vraiment d’actualité à cause notamment de la baisse du reach des publications, de la mise en avant des offres publicitaires plutôt que du naturel … Mais je pense que cette vision n’est valable que du côté professionnel, et plus précisément pour les Community Manager gérants les fans pages entreprises. Les utilisateurs n’ont que très peu de chance d’être inquiétés à ce niveau, même si une initiative de promotion de posts pour les particuliers à été lancé il y a quelques temps…

Google devrait pour sa part continuer à développer Google Plus progressivement afin de regrouper l’ensemble des informations des internautes dans un seul et unique endroit. Google + serait donc voué à devenir la colonne vertébrale de Google, et on imagine bien entendu mal la publicité faire son apparition dessus (à court/moyen terme en tout cas). J’en profite pour finir en reprenant l’idée d’un commentaire qu’un utilisateur m’a laissé sur Google + : « contrairement à Facebook, Google Plus n’est pas un réseau social. C’est un environnement social qui intègre l’ensemble des services Google ».

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire