E-réputation Référencement naturel Social Media — 09 mai 2016 — 1 commentaire
L’influence des RP digitales sur l’e-réputation des marques

Les RP digitales (relations publiques digitales) et le content marketing ont pris énormément de place dans les stratégies marketing ces dernières années. De plus, les marques sont agressives pour mettre en place des campagnes RP créatives dans le but d’améliorer leur référencement naturel ainsi que leur image de marque…

Dans ce sens, il est facile de voir l’influence que les campagnes de RP digitales ont sur la réputation en ligne des marques. Voici un aperçu des relations entre RP digitales et image de marque.

Des RP digitales pour se positionner comme expert

Les relations publiques digitales, c’est combiner les relations publiques traditionnelles avec la création de contenu et les réseaux sociaux tout en gardant en tête un point de vue SEO. Les RP digitales sont une façon (parmi de nombreuses autres) d’accroître le trafic de votre site, de générer des leads commerciaux, d’améliorer votre position sur les SERP’s et ainsi votre visibilité. Un dernier objectif de ces stratégies est également de positionner votre marque comme experte sur son marché.

En créant du contenu de qualité, « frais », et de façon régulière, votre marque prouve qu’elle est experte de son secteur. Par là, il ne suffit pas de rédiger du contenu à propos de votre entreprise et ses produits / services, mais il faudra aussi parler de votre secteur ou encore de proposer un contenu additionnel qui parle à vos niches cibles. Pensez également à la forme de votre contenu (infographies, vidéos, photos, etc.). Aujourd’hui, il est important de se démarquer autant sur le fond que sur la forme !

Un contenu qualitatif donne de la crédibilité aux marques, et les clients potentiels accordent plus d’attention à une entreprise qui sait de quoi elle parle et qui offre plus qu’un simple site web descriptif, désormais considéré comme trop basique.

Des campagnes créatives pour construire des relations

Créer du storytelling

Lorsque vous créez du contenu, il est important de penser à raconter une histoire plutôt que de rédiger un article factuel. Vous travaillez pour une entreprise qui vend des fournitures de bureau ? Donnez des conseils sur la manière d’être plus productif au travail ! Pour une entreprise de mode ? Donnez votre avis sur la dernière tendance à la mode et conseillez vos lecteurs sur la manière d’y apporter une touche personnelle, ou dites-leur comment se sentir bien dans leurs baskets et assumer leur propre style ! Donnez un côté humain à votre contenu en y impliquant vos lecteurs afin qu’ils se sentent concernés par ce que vous écrivez.

Créer des relations avec les influenceurs

Il est nécessaire d’approcher les grands influenceurs du marché que vous ciblez. Tout comme dans les RP traditionnelles lorsque vous envoyez votre communiqué de presse à des journalistes pertinents, il est important de chercher de nouveaux influenceurs en lien avec votre marque et de construire des relations avec eux. Dans ce sens, les blogueurs sont devenus l’un des canaux de communication auquel il faut penser. Ils sont désormais aussi importants que les journalistes en tant que relais de communication. Les journalistes eux-mêmes parlent des blogueurs influents et leur font confiance (notamment sur le marché de la mode avec, par exemple, Garance Doré).

Créer le bouche-à-oreille

Plus le contenu est créatif et plus il sort de l’ordinaire, plus les lecteurs seront enclins à en parler en ligne. Les réseaux sociaux évoluant chaque jour, Facebook, Twitter ou encore Instagram sont devenus des passages obligatoires pour les campagnes digitales. 50% des clients préfèrent d’ailleurs regarder la page Facebook d’une marque avant son site web.

Un bel exemple de marque qui investit dans du content marketing et crée des relations fortes avec les influenceurs est Red Bull. Bien que son produit initial soit une boisson énergisante, son blog tourne autour de divers sujets liés à l’image de marque et ses valeurs : sport, culture, lifestyle sur un design moderne et des photos de très bonne qualité :

RedBull-blog

RedBull-blog2

Et qui pourrait oublier l’opération Red Bull Stratos avec Felix Baumgartner ?!

RedBull-PR

Réseaux sociaux et image de marque

Une fois la stratégie de contenu créée, il est primordial d’y associer les réseaux sociaux pour la promouvoir. Si le contenu est créatif et est accompagné de messages attractifs sur les réseaux sociaux, le « bouche-à-oreille digital » se fera naturellement et touchera une plus large audience qui sera plus à même de liker, partager, commenter. C’est là que la stratégie digitale prend son ampleur sociale.

Les réseaux sociaux peuvent être difficiles à gérer, car ils peuvent transmettre une image très positive en très peu de temps, tout comme ils peuvent la détruire aussi rapidement. Toutefois, ils vous permettent de lancer une discussion facilement et en temps réel avec vos abonnés, ce qui permet de générer un bon taux d’engagement et d’interactions, et vous donne l’opportunité de défendre votre image si besoin.

Pour cela, il est essentiel d’être actif, réactif et de mettre en place des outils qui vous permettent de savoir ce qu’il se dit de vous, de votre marque, sur la toile (Google Alerts, Hootsuite, Talkwalker, Mentions…).

Une marque qui sait profiter des réseaux sociaux et susciter l’engagement est Burger King. À chaque nouvelle ouverture de restaurant, ils choisissent l’un des meilleurs tweets qu’ils ont reçus, qu’ils impriment sur une bâche géante, puis affichent sur la façade du bâtiment, avec une réponse personnalisée.

BurgerKing-Twitter

BurgerKing-Panneau

À chaque nouvelle ouverture, le buzz est assuré sur les réseaux sociaux !

Certaines campagnes sont parfois beaucoup plus simples sur les réseaux sociaux, mais connaissent un large taux d’engagement. Par exemple, la marque de briquets BIC a simplement créé un visuel détournant le produit original pour créer un jeu de mots facile en lien avec les séries télévisées, à l’époque où les séries américaines reprenaient après leur pause hivernale :

Bic

Un simple visuel qui a tout de même créé plus de 16 000 likes et plus de 1000 partages !

En revanche, les mauvais exemples de gestion des réseaux sociaux sont aussi nombreux. En 2014, DiGiorno Pizza (marque américaine) avait utilisé le hashtagh #WhyIStayed à ce moment dans les tendances, sans en connaître le contexte. Alors que des milliers de femmes racontaient leur histoire de violence conjugale et pourquoi elles étaient restées, la marque disait globalement « Je suis restée, car j’ai eu de la pizza ».

DiGiorno-Twitter

Le Community Manager a ensuite dû répondre à chacune des femmes qui avaient (légitimement) montré leur colère contre la marque.

DiGiorno-Twitter2

Pour un exemple plus récent, nous pouvons citer Cheerios qui, suite au décès de Prince, a tweeté une image un peu trop promotionnelle / publicitaire pour le contexte :

Le tweet a été supprimé très rapidement, mais l’information s’est propagée bien plus rapidement, causant de nombreuses critiques négatives sur la marque de céréales.

En conclusion

Les campagnes de RP traditionnelles ont désormais pris le tournant digital, liant le content marketing, les relations avec les influenceurs et les réseaux sociaux, tout en gardant une stratégie de référencement en tête. En travaillant sur tous ces aspects en même temps et non plus séparément, cela permet aux entreprises d’agir sur leur e-réputation et d’améliorer leur visibilité.

Il faut toutefois garder en tête que sur la toile, les nouvelles vont vite et que l’image de marque peut être très positive un jour, mais mauvaise le lendemain à cause d’un mauvais mouvement !

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Maud Laisney

Après quelques années à travailler dans le milieu de la communication, j'ai décidé de me spécialiser dans le marketing digital, notamment les stratégies SEO et content marketing. Expatriée à Londres, j'aime continuellement développer et partager mes connaissances sur ce secteur passionnant.

 


1 Commentaire

  1. Red Bull n’est pas forcément un exemple représentatif dans le sens ou leurs divers sites internet (par pays et thématiques) sont nourris par une intense production de contenu propre à Red Bull, qui s’appuie elle-même sur un team sans équivalent et des événements en propre. Un atout qu’aucune autre entreprise ne possède. Créer du contenu, alimenter un blog reste possible à moindre échelle, c’est juste plus délicat….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *