Actualité du mobile Applications mobiles Mobile Marketing Social Media — 12 février 2016 — Aucun commentaire
#Chine : top 5 des réseaux sociaux de rencontre

La Chine est un grand pays qui souffre des mêmes problèmes des sociétés modernes comme l’augmentation du nombre des célibataires. D’ailleurs, le marché des rencontres se développe sur le net avec l’arrivée de nouveaux players qui surfent sur la vague « dating »…

180 millions de célibataires en Chine

La Chine, ce grand marché de célibataires, est très prometteuse pour les marques et les sociétés. Selon les résultats d’un recensement du gouvernement chinois, la population célibataire chinoise grandit de jour en jour alors qu’en 1982, le pays comptait 1,74 million de célibataires, un chiffre qui s’éleva déjà à 8 millions en 1990. Aujourd’hui, on en compte plus de 180 millions en Chine.

Le développement de réseaux sociaux locaux (comme d’habitude)

La censure profite toujours aux acteurs locaux. La Chine a effectivement bloqué Facebook, Thinder… et a permis le développement de ses propres réseaux sociaux de rencontre. Dans cet article, nous allons faire le tour de toutes les applications de rencontre en Chine que vous devez connaitre.

L’ère des rencontres numériques en Chine

chinese_dating (1)

La Chine est en constante évolution numérique et culturelle. L’Empire du Milieu est effectivement devenu un géant dans le monde de l’Internet. Et en censurant les applications occidentales, il a su laisser ses propres applications « made in China » prendre de l’ampleur et finalement s’imposer. Les réseaux sociaux chinois en sont le parfait exemple : copiés sur leurs homologues de l’Ouest, ils sont devenus aussi bien, voire meilleurs et possèdent même des fonctionnalités plus avancées. Les applications chinoises de rencontre connaissent un vif succès dans le pays. Cependant, si les Chinoises veulent s’ouvrir un peu plus au monde, elles souhaitent malgré tout conserver leurs traditions.

1. Momo l’application leader en Chine

L’application chinoise est devenue très populaire en Chine. Elle a levé des fonds pour un montant de 216 millions de dollars en 2014, revalorisant sa valeur en bourse à 3 milliards de dollars. Au premier semestre 2015, Momo enregistrait 78,1 millions d’utilisateurs mensuels actifs, soit une hausse de 13 % par rapport à la fin de l’année 2014. Avec des revenus nets totaux de 26,3 millions de dollars au premier trimestre, en hausse de 383 % sur la même période l’année dernière, Momo est sans conteste le leader du marché.

Le fonctionnement :

Une fois l’enregistrement fait, l’application accèdera à votre géolocalisation. Vous choisissez dans les options si vous désirez voir apparaître tout le monde ou seulement les femmes / les hommes. Vous cliquez ensuite sur la personne avec laquelle vous désirez discuter et vous engagez la discussion.

momomomo (1)Géolocalisation              Intégration de groupe         Fiche personnelle

Momo intègre également la création de groupes pour parler de vos intérêts communs comme le groupe «Paris» ou «France». Vous pouvez connecter votre page avec Weibo et Tencent Weibo et même y ajouter des photos.

Momo n’est disponible qu’en chinois, mais les dirigeants de l’application souhaitent s’étendre internationalement et plus particulièrement sur le marché américain où ils ont lancé « Blupe » qui ne rencontre cependant pas encore le même succès. La force de Momo réside dans la possibilité pour ses utilisateurs de se rencontrer de façon décontractée et discrète. Elle s’éloigne en cela de Weibo qui est trop grand public et Wechat, trop privé.

« Cette application connait un succès dans un grand nombre de villes, mais où la population est plus masculine que féminine, 1 fille pour 5 hommes… », explique Nicolas, un blogueur en Chine.

2. Bilin

Cette application de rencontre a pour fonctionnalité supplémentaire de téléphoner aux personnes que vous désirez rencontrer. Le chat est bien sûr intégré, mais le fait de pouvoir appeler des inconnus dans votre région (géolocalisation) avant de les rencontrer est tout nouveau. L’année passée, Bilin a reçu une levée de fonds de 15 millions de dollars.

Bilin 3 (1)

Le fonctionnement :

Il est un peu basé comme Momo, mais au lieu de chatter, vous pouvez appeler les personnes proches de vous. Vous pouvez filtrer les utilisateurs par sexe dans votre région et naviguer par profil. Par contre, vous ne pouvez pas appeler quelqu’un à l’improviste : vous devez envoyer une invitation à la personne concernée par écrit. Si elle accepte, vous avez le droit à une période de 24 heures pour discuter avec elle au téléphone. Il existe aussi une fonction pour bloquer les gens.

bilin2 (1)

Comme vous pouvez le constater sur les images ci-dessus, certaines jeunes Chinoises n’ont pas froid aux yeux. La fourchette des gens utilisant cette application est de 17 à 25 ans.

3. Blued, le Tinder gay chinois

L’application de rencontre chinoise pour gays est le numéro un dans le monde. Uniquement disponible en Chine pour le moment, elle revendique 15 millions d’utilisateurs contre 10 millions pour son concurrent Grindr, chiffre surprenant dans un pays où les autorités ne sont pourtant pas forcément bienveillantes.

Lancée en 2013 par Ma Baoli, ancien gardien de la paix homosexuel, l’application n’a pas tardé à trouver son public et à se faire une place parmi les applications américaines.

Blued2 (1)

Le fonctionnement :

Une fois inscrit, vous parcourez les profils et vous pouvez chatter avec la personne que vous désirez, un peu comme le principe de Momo. La géolocalisation est intégrée pour faciliter la recherche.

Ma Baoli, le créateur de l’APP, a dû prouver aux autorités que ses activités étaient utiles à la société. Il a notamment travaillé avec le gouvernement sur des campagnes de prévention du VIH. L’entrepreneur a depuis été félicité par le Premier ministre chinois Li Keqiang.

« Plusieurs de mes amis (gays) en Chine utilisent cette application. C’est L’application qui connecte la communauté gay à Shanghai », explique Olivia, blogueuse.

4 : Wechat, pour rencontrer

L’application de messagerie instantanée créée par Tencent est très populaire en Chine et commence à se développer dans le monde. L’application ne compte pas moins de 650 millions d’utilisateurs actifs. Elle a développé des fonctionnalités pour rencontrer des personnes comme le « shake » – le fait de secouer son téléphone – qui met en relation des personnes agitant leur appareil en même temps, l’option « recherche d’amis à proximité », qui géolocalise des personnes dans votre entourage ou encore le «radar» qui géolocalise également dans votre entourage des personnes ayant Wechat et qui veulent discuter.

Cette application est devenue très populaire pour des rencontres professionnelles, amicales et si plus si affinité. Elle est très utilisée par les marques pour communiquer auprès du public chinois.

« Wechat est une merveilleuse application en Chine et permet de faire des milliers de rencontres avec le fameux look around », explique Nicolas , un expat vivant en Chine.

Le fonctionnement :

wechat_rencontre (2)Personnes à proximité          Secouer (shake)              LockAround (radar)

Avec les personnes à proximité, vous pouvez filtrer si vous souhaitez rechercher tout le monde, des filles ou seulement des garçons. Le Shake vous permet de contacter une personne qui secoue également son téléphone. Le Look Around permet également une recherche de personnes à proximité.

wechat_qr1 (1)Page Découvrir                                                 QR Code

La page « Découvrir » de Wechat permet de retrouver la plupart des options de recherche d’amis ou plus. Le QR code, très populaire en Chine, est très utile si vous êtes en face de la personne et que vous voulez rester en contact avec elle.

Wechat ne remplace pas forcément le leader Momo ou les autres applications dédiées aux rencontres, mais elle permet des rencontres amicales, professionnelles, voire amoureuses. Pour en apprendre plus sur Wechat, c’est par ici ou ici.

5 : Jiayuan l’application pour se marier

Lancé en 2003, c’est le plus grand site de rencontre en ligne en Chine. Il enregistre plus de 100 millions d’utilisateurs uniques et, selon ses propriétaires, 12,3 millions de personnes y ont trouvé l’amour ces 10 dernières années.

Le fonctionnement :

jaiyuan (2)Profil créé                                         Renseignement profil

Pour créer votre profil, vous devez présenter plusieurs informations comme la taille, votre salaire, votre âge, etc. tout en veillant à être le plus précis possible. Le but de l’application est de trouver l’amour et, par la suite, se marier.

jaiyuan2 (1)Recherche personne                                    Profil consulté

Il n’y a pas obligation d’activer la géolocalisation, car le site estime que l’amour ne se trouve pas forcément à côté de chez soi. Vous pouvez filtrer votre recherche : le genre, la taille, le salaire, etc. Vous cliquez sur le profil souhaité et la photo apparaît avec un bout du profil. Vous pouvez également communiquer par message, mais l’application ne propose pas de messagerie instantanée.

Le site voudrait que son application dépasse Momo, mais ce dernier a fait une fulgurante ascension en moins de deux ans. Contrairement au leader qui se veut plus être une application de « flirt », Jiuyuan veut de l’amour réel qui aboutira au mariage.

Conclusion

Ces applications commencent à se faire connaitre, à lever des fonds et devraient pour la plupart commencer leur phase de transformation commerciale, comme Wechat qui propose des campagnes publicitaires (plus d’info ici). L’Empire du Milieu commence peu à peu à s’ouvrir au monde et à rattraper son retard dans la technologie, mais évolue également dans ses mœurs. Alors, Mao utiliserait-il Momo ? Ceci est un autre débat.

En bonus, voici une dernière information qui vous permettra de comprendre l’environnement du marché de la rencontre en Chine.

dating

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Olivier Verot

Passionné de Marketing et de Chine, je me suis fait connaitre dans le monde francophones des marketeurs en Chine avec mon site Marketing-chine.com. Je vais essayer de publier autant que possible sur ce blog mes analyses pour permettre aux lecteurs d'avoir une idée sur le paysage webmarketing chinois. J'ai aussi monté mon agence de Marketing Digital spécialisé "Chine"et vends mon savoir aux sociétés souhaitant toucher le public chinois via le Web.

 


0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *