Même sous le règne du numérique et des nouvelles technologies, l’émotion demeure un levier principal pour générer des engagements. Les stratégies de gamification interviennent pour satisfaire, fidéliser ou rallier utilisateurs, collaborateurs, clients, etc. Ces outils, inspirés de techniques ludiques diverses, conduisent à des expériences agréables et participatives. En 2022, l’interaction est au cœur des processus de gamification. Zoom sur ces dispositifs en vogue.

Même sous le règne du numérique et des nouvelles technologies, l’émotion demeure un levier principal pour générer des engagements. Les stratégies de gamification interviennent pour satisfaire, fidéliser ou rallier utilisateurs, collaborateurs, clients, etc. Ces outils, inspirés de techniques ludiques diverses, conduisent à des expériences agréables et participatives. En 2022, l’interaction est au cœur des processus de gamification. Zoom sur ces dispositifs en vogue.

La gamification en bref

Comme toute stratégie marketing, la gamification, également appelée ludification, place l’utilisateur au cœur des actions. Comme son nom l’indique, il s’agit de rendre ludiques des actions autrefois considérées comme « sérieuses » ou « importantes ». Les résultats attendus sont les mêmes que pour une autre opération de communication.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Avec la gamification, il s’agit surtout d’inciter à l’action et à l’engagement à travers le jeu. Le goût de l’aventure, des défis et de la victoire est intrinsèque à l’humain. Ainsi, la ludification se focalise sur ces aspects pour exercer un impact sur les comportements. Jeux vidéo, jeux de société et autres activités ludiques recèlent ainsi de nombreuses techniques exploitables. Génératrice d’engagements, la ludification se trouve désormais appliquée dans différents domaines : collaboration interactive, apprentissage, formation, campagnes publicitaires, etc.

Cette stratégie repose sur une reprise des éléments caractéristiques des jeux. Elle peut fonctionner avec des niveaux de progression et une récompense. Elle emprunte également aux jeux vidéo les possibilités d’identification ou de personnalisation : avatar, personnage, etc. La stratégie de gamification est facilement transposable dans n’importe quel contexte et peut s’appliquer à tous projets. Par conséquent, elle constitue une méthode accessible à tous les secteurs et à toutes les cibles.

La gamification en pratique

Si la gamification se répand de plus en plus, c’est parce qu’elle a fait ses preuves dans différents domaines. Les compétences d’une agence de création de jeu-concours (exemple : Clickncom)sont aussi de plus en plus sollicitées en entreprise.

La ludification est accessible aux abonnés, aux enfants ou adolescents, ainsi qu’aux adultes. L’observation d’une moyenne de 40 ans et d’une parité de genre a davantage renforcé l’attrait pour les performances des jeux vidéo. En ce sens, la reprise des mécanismes de ces activités de loisirs est une excellente idée pour développer un projet. Néanmoins, l’efficacité de la stratégie dépend de la pertinence des procédés utilisés.

La gamification se décline en plusieurs techniques, variables selon la nature du projet et les objectifs à atteindre. Dans le digital, par exemple, la ludification s’effectue à travers des logiciels ou des applications. Dans des rencontres physiques, elle se manifeste à travers des actions ou des animations réelles.

En pratique, ce dispositif s’appuie sur le défi et les engagements qu’il est capable de générer. Le divertissement s’introduit ainsi dans le milieu professionnel et dans les échanges B2B, voire B2C. L’enjeu est de susciter l’intérêt et de provoquer une émotion, notamment positive et engageante. La transmission des messages et la modification comportementale sont les piliers d’une bonne stratégie de ludification.

La multiplication des stratégies de gamification dans tous les domaines témoigne de son intérêt et cela est aussi lié à la place que les réseaux sociaux prennent dans la vie de tous les jours. Twitter et Facebook figurent parmi les plus connus, mais le phénomène TikTok est la preuve incontestable de cette réussite. La ludification ne se limite pas à l’engagement, mais développe la créativité des cibles : abonnés, clients, utilisateurs, etc. Les jeux concours ont souvent beaucoup de succès !

Les stratégies de gamification 

Une bonne stratégie de gamification passe par une adaptation du jeu concours en fonction de la cible et de son besoin. Elle doit tenir compte d’objectifs bien précis et être en accord avec le projet. Lors de la phase de conception, il est donc primordial de s’intéresser aux besoins, mais également aux éventuels blocages. Autrement dit, la mise en place anticipe les freinages comme le désintérêt, la perte de contrôle ou encore le manque de temps. Ensuite, une identification des profils s’impose. Les cibles ont-elles tendance à préférer les jeux en solo ou sont-elles plus motivées avec un jeu coopératif ? Enfin, toujours dans la conception, une connaissance de leur pratique et de leur assiduité aux réseaux sociaux s’avère nécessaire.

Les règles de jeu doivent obligatoirement être transparentes, claires et surtout équitables.

La gamification et ses avantages

Les stratégies de gamification exercent un impact majeur sur le comportement des internautes, des clients acquis et potentiels. Les techniques marketing utilisées pour engager les joueurs peuvent générer respectivement une hausse de 13 et 22 % sur les partages et les commentaires. Elles se révèlent ainsi être de puissants leviers marketing pour élargir une audience, soigner une e-réputation ou fidéliser des clients. Près de 29 % des internautes réagissent également positivement aux jeux concours et autres pratiques ludiques.

La gamification est désormais utilisée par 2/3 des entreprises en France pour motiver ou stimuler une cible. Alors que le commerce en ligne prend de plus en plus d’ampleur et que la concurrence s’intensifie, les internautes quant à eux sont de plus en plus en attente d’une User Experience positive et personnalisée.

L’interactivité et l’effet de surprise constituent les premiers outils d’acquisition de clients avec la gamification. L’internaute visite un site et découvre, par exemple, une chasse aux trésors avec des lots à gagner. Il se lance, participe pendant une certaine durée, et retient cette expérience. Ici, l’originalité des sensations produites lors du jeu stimule la mémorisation. Cela permet à la marque ou à l’enseigne de se démarquer de ses concurrents. La réputation s’améliore par la même occasion avec une image sympathique et conviviale vis-à-vis des participants, des clients fidélisés ou des acquis.

Parfois, le jeu a tellement marqué l’esprit qu’il devient viral, un atout considérable sur le web puisque chaque entreprise recherche le partage de sa communauté pour bénéficier naturellement de nouveaux leads. En effet, la collecte d’informations nécessaire à l’inscription ou à la participation constitue une technique puissante pour mieux connaître la cible et alimenter son CRM. En effet, ces données servent ensuite de base pour améliorer les offres afin de conquérir d’autres participants, d’autres prospects. Toute stratégie marketing repose d’ailleurs sur une forte connaissance de la clientèle.

Certaines marques choisissent de lancer une application originale pour stimuler la créativité des clients. « Pizza Hero » de Domino’s Pizza a permis à l’enseigne de bénéficier d’une hausse de 30 % sur l’ensemble de ses commandes. Le principe est pourtant simple : le client personnalise sa pizza grâce à l’application. Cette possibilité agit en stimulant les internautes et les incite à tenter puis à adopter.