Trouver des idées d'article de blog avec ces 2 puissantes techniques


Vous êtes chargé.e de la stratégie de Content Marketing de votre entreprise ou d’un client ? Vous doutez du ROI des articles que vous souhaitez rédiger ? Ou plus simplement, vous partez d’une page blanche pour la création de votre blog, et vous ne savez pas par où commencer ?

Groupes Facebook, recherches Google associées, People Also Asked… Il existe de nombreuses manières de trouver des sujets d’article pour son blog.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Ici, arrêtons-nous sur 2 techniques qui utilisent l’analyse de données pour générer quantité d’idées d’articles de blog avec un potentiel SEO maximal. Le tout sans trop d’effort !

Le Content Gap : trouver des idées d’articles en s’inspirant des données de la concurrence

Pour ce 1er process, vous devrez utiliser un outil d’analyse SEO, tels qu’Ahrefs ou SEMRush.

À travers la fonctionnalité Content Gap (aussi appelée Keyword Gap), il est possible de découvrir les articles qui fonctionnent pour vos concurrents, et les mots-clés que vous devez « attaquer » en priorité pour créer des contenus attractifs !

Dans cet article, nous utiliserons SEMRush. Puisqu’il s’agit d’un outil payant, vous pouvez simplement souscrire à la version d’essai gratuite de 7 jours. Ce délai sera largement suffisant pour vous permettre de dégager énormément d’idées d’articles de blog.

Ceci fait, rendez-vous dans l’onglet « Possibilités de mots-clés ».

Possibilités de mots-clés dans SEMRUSH : pour trouver des idées d'article

Vous arrivez sur une page où vous devez entrer l’URL de votre site internet et ceux de vos concurrents (l’outil permet de réaliser une analyse de 5 domaines simultanément).

Dans le premier champ, entrez l’adresse de votre site, puis celle de vos concurrents dans les champs suivants. Ensuite, veillez à bien sélectionner la France comme zone géographique, puis lancez la recherche.

Pour illustrer ce process, j’ai pris l’exemple de sites e-commerce d’instruments de musique 🎸

Possibilités de mots clés (Content Gap) : jusqu'à 5 domaines analysés en même temps

NB : Si vous avez un doute sur l’identité de vos concurrents, SEMrush vous en proposera automatiquement quelques-uns quand vous aurez entré l’URL de votre site dans le 1er champ.

Les mots-clés « manquants » : votre liste prioritaire

Sur la page qui s’affiche ensuite, 3 blocs se distinguent. Le 1er bloc, appelé « Meilleures possibilités pour Vous », contient les informations qui nous intéressent. Il permet de visualiser les mots-clés :

  • Manquants : des mots-clés sur lesquels vos concurrents sont positionnés dans les résultats de recherche Google, et votre site non. Des informations précieuses pour la création de nouveaux contenus.
  • Faibles : des mots-clés sur lesquels votre site internet est positionné, mais se classe moins bien que vos concurrents. Des informations précieuses pour l’optimisation de contenus existants.
Visualisation des données dans l'outil possibilités de mots-clés

Bien sûr, plus les sites analysés seront importants, plus la liste de mots-clés sera longue. Dans l’exemple, j’ai un potentiel de plus de 5000 mots-clés manquants, et 3000 mots-clés faibles.

Pour obtenir une liste prioritaire de ceux à travailler, il va falloir faire un tri.

L’intention informationnelle : le filtre pour les contenus éditoriaux

Cliquez sur l’onglet « Manquants » dans le tableau du bas et appliquez le filtre « Intention : informationnelle ». Vous garderez ainsi uniquement les mots-clés derrière lesquels se cachent une recherche d’information, donc orientés pour la rédaction d’article.

Vous pouvez également jouer sur les filtres « Position » et « Keyword Difficulty (KD) » pour afficher plus ou moins de mots-clés. Pour l’exemple, j’ai appliqué le filtre :

  • Position : Concurrents dans le Top 20. Cela affiche les MC pour lesquels tous mes concurrents se classent dans les 20 premiers résultats de la SERP, alors que mon site n’est pas du tout positionné. Dans certains cas, il vous faudra élargir à « Top 50 », voire ne pas appliquer ce filtre pour obtenir une liste suffisamment importante.
  • KD (Keyword Difficulty) : de 0 à 30. Cela affiche les MC pour lesquels SEMrush estime qu’il est assez facile de se classer sur la première page de Google. Plus le « KD » est élevé, plus vos efforts SEO devront être intenses, notamment en termes d’acquisition de backlinks. Là encore, vous pourrez élargir un peu plus le cas échéant.

De cette manière, j’ai pu réduire mon nombre de mots-clés « Manquants » de 5000 à 800. Il n’y a plus qu’à exporter la liste sous forme de feuille de calcul grâce au bouton situé sur la droite du tableau.

Vous voilà à présent avec une belle sélection de mots-clés prioritaires, contenant des indications sur leur volume de recherche et le détail des positions de vos concurrents.

Vous pouvez encore épurer votre tableur en :

  • Supprimant les colonnes liées aux infos sur les annonces Google : CPC et Competition ;
  • Filtrant les MC pour lesquels la requête est informationnelle uniquement ;
  • Intégrant des filtres en rapport avec votre expertise, votre offre, vos objectifs…

Enfin, vous pourrez vous inspirer facilement du contenu de vos concurrents car SEMrush vous fournit l’URL de la page qui « ranke » sur Google pour chacun des mots-clés du tableau. 🙂

D’autres pistes pour trouver des idées encore plus pertinentes avec le Content Gap

L’intention informationnelle telle qu’identifiée par SEMrush n’est pas toujours parfaite.

C’est-à-dire que ce ne sont pas forcément des articles de blog qui ressortent sur la SERP pour ce type de requêtes, en particulier lorsque vous analysez des sites e-commerce.

Pour obtenir une liste complète et utilisable pour vos projets de rédaction, je vous conseille de répéter ce process :

  • Avec d’autres concurrents ;
  • Avec des blogs uniquement, pour identifier les sujets d’articles les plus porteurs de votre marché
  • En analysant des sous-domaines ou des sous-dossiers dédiés à l’éditorial (ex : blog.nomdedomaine.com ou nomdedomaine.com/blog) ;
  • En vous concentrant sur les mots-clés « uniques » d’un seul de vos concurrents. Vous y décèlerez peut-être des pépites sur lesquelles ni vous, ni le reste de vos concurrents n’est positionné ;
  • En utilisant les mots-clés « faibles », pour identifier les pages de votre site qui nécessitent d’être optimisées.

Cela demande un peu plus d’efforts, mais si vous le faites une bonne fois pour toutes, vous dégagerez suffisamment d’idées de qualité pour alimenter votre blog pendant de nombreux mois !

Une technique dans la Search Console pour exploiter vos contenus existants

Voici une technique simple et ingénieuse pour trouver des idées d’articles de blog à partir de mots-clés tapés par les internautes qui ont trouvé votre site. Cette technique est également une bonne manière d’élargir la portée de vos cocons sémantiques.

Pour ce faire, rendez-vous dans un autre outil SEO indispensable pour l’optimisation de son site internet : la Google Search Console.

Cliquez sur l’onglet « Performances ».

Google Search Console, onglet performances

Filtrez les données sur les 6 derniers mois, puis cliquez sur l’onglet « Pages » dans le rapport.

Identifier ses pages performantes pour trouver de nouvelles idées d'article de blog

Ensuite, cliquez sur un de vos articles les plus performants.

En haut du rapport de cette page, cliquez sur le bouton « Exporter », afin de pouvoir manipuler les données dans un tableur.

Dans la Google Sheet qui s’affiche, créez un filtre au-dessus de la colonne « Position », et filtrez par « Condition>Supérieur à », avec un nombre supérieur à 30 ou plus.

Cela affichera les termes pour lesquels votre page se positionne au-delà de la 30e place sur Google.

Filtre position pour trouver les mots-clés à exploiter comme nouvelles idées d'article

Vous l’aurez compris, l’idée est ici d’afficher les mots-clés pour lesquels votre page ne se classe pas très bien.

Cela signifie que ces termes appartiennent au champ sémantique de votre page, mais qu’ils ne sont pas 100% pertinents.

NB : les impressions pour chaque mot-clé qui s’afficheront dans la liste obtenue seront de fait assez faibles. Mais pas révélatrices d’un faible volume de recherche global pour le mot-clé pour autant.

En appliquant ce filtre, vous obtenez une liste de sous-sujets relatifs à la thématique de votre article, que vous pouvez approfondir dans des articles dédiés.

Et dans ces nouveaux articles que vous créerez, vous pourrez intégrer un lien interne en haut de votre contenu, vers la page initiale, pour créer de beaux cocons sémantiques 🙂

Voilà pour ces deux techniques qui vous permettent de trouver des sujets d’article en partant d’une analyse de données soit interne, soit concurrentielle. Vous pouvez les répliquer à l’infini et ainsi ne plus jamais être à court d’idée ! Et vous, avez-vous des techniques pour alimenter votre blog de contenus qui servent votre SEO ? Partagez-les en commentaires !