YouTube Shorts, c’est 1,5 milliard d'utilisateurs mensuels !

Instagram Reels est-il le seul concurrent de TikTok ? Non. YouTube a annoncé que son YouTube Shorts est désormais regardé par plus de 1,5 milliard d’utilisateurs connectés chaque mois. Rien que ça…

Moins de deux ans après son lancement, plus de 1,5 milliard d’utilisateurs connectés regardent YouTube Shorts, la plateforme de partage de vidéos abrégées de 60 secondes proposée par YouTube. Cela représente environ les trois quarts de la base mondiale totale de YouTube, qui compte plus de 2 milliards d’utilisateurs mensuels connectés !

À titre de comparaison, TikTok annonçait 1 milliard d’utilisateurs mensuels en septembre 2021. Cette plateforme devrait également atteindre les 1,5 milliard d’utilisateurs par mois cette année, même si elle n’a pas encore annoncé de nouveaux chiffres officiels depuis.

YouTube Short vs TikTok

Dans son annonce, Google a positionné sa plateforme vidéo comme celle qui reflète le mieux la réalité du spectateur d’aujourd’hui. Désormais, il interagit avec la vidéo à différents moments et endroits tout au long de la journée. À certains moments, il arrive qu’il veuille faire défiler rapidement un contenu plus court, comme il peut regarder plus longtemps des contenus et donc se tourne vers les vidéos YouTube traditionnelles plus longues.

Pour concurrencer cette plateforme, TikTok a lancé des vidéos qui peuvent jurer jusqu’à 10 minutes, suite à un changement en février dernier après avoir étendu les vidéos à trois minutes en 2021.  Cette décision a été conçue pour attirer le même type de créateurs de vidéos plus longs que YouTube séduit généralement. 

Avec cette nouvelle fonctionnalité, les créateurs ont gagné en flexibilité pour filmer d’autres contenus plus attrayants, comme des recettes de cuisine, des tutoriels de beauté, du contenu éducatif, des sketches comiques et plus encore, sans trop se soucier de la durée de la vidéo. Et bien évidemment, ces vidéos plus longues pourraient ouvrir la porte à davantage d’opportunités publicitaires.

Les revenus sur YouTube Shorts

Jusqu’à présent, YouTube Shorts ne génère pas de revenus directs. Mais YouTube vante le format abrégé comme permettant aux créateurs d’attirer des téléspectateurs pour d’autres contenus monétisables.

Avec le lancement de Shorts, les chaînes qui téléchargent à la fois des vidéos longues et des vidéos abrégées voient une durée de visionnage globale et une croissance des abonnés plus longues que les créateurs qui ne téléchargent que des vidéos longues.

Selon Neal Mohan, directeur des produits de YouTube :

« Bien que nous n’en soyons qu’au début de notre voyage avec Shorts, nous savons que le produit continuera à faire partie intégrante de l’expérience YouTube à l’avenir ».

Et selon Sundar Pichai,  le PDG de Google/Alphabet YouTube Shorts enregistrait en moyenne 30 milliards de vues par jour en avril 2022. Cela représente quatre fois plus qu’il y a un an.

Une nouvelle stratégie de Google pour augmenter ses revenus publicitaires ?

Il n’y a pas que les créateurs qui s’adaptent de plus en plus aux vidéos abrégées. Les annonceurs et les marques l’utilisent également de plus en plus. Google a d’ailleurs annoncé qu’il intégrerait diverses options publicitaires dans YouTube Shorts avec des flux de produits dans les vidéos. Il envisagerait également de pousser des campagnes d’installation d’applications via des vidéos courtes.

Plus le succès de YouTube Shorts est grand, plus ce domaine est pertinent pour le réseau publicitaire de Google. Ruth Porat, directrice financière d’Alphabet et de Google, a expliqué pourquoi il est important de mettre des publicités en place :

« L’audience de Shorts augmente en pourcentage du temps total sur YouTube. Nous testons la monétisation sur Shorts, et les premiers retours et résultats des annonceurs sont encourageants. L’équipe se concentre sur la réduction de l’écart avec les publicités YouTube traditionnelles au fil du temps. Nous sommes donc enthousiasmés par les nouvelles opportunités avec Shorts ».