En 2020, où que vous vous soyez trouvé sur la planète, il y a de fortes chances pour que vous vous soyez retrouvé dans cette situation…

Vous avez été enfermé dans un petit appartement parisien, à faire des réunions Zoom en chemise et pantalon de pyjama, tout en surveillant du coin de l’œil vos enfants qui ne pouvaient pas aller à l’école.

Et, comme beaucoup de français, vous vous êtes demandé : est-ce que c’est ça dont j’ai VRAIMENT envie ?

L’idée a fait son chemin, jusqu’à ce que vous arriviez sur un début de projet : monter un blog. Vous aussi vous voulez siroter des cocktails sur la plage à Bali et vivre la Semaine de 4 Heures. C’est sympa non ?

Vous foncez en parler à votre meilleur ami (Google) et tombez des nues : le blogging est mort. C’est du moins ce que disent beaucoup d’articles (… d’autres blogs !) en ligne. Mince. Vous arrivez trop tard. Quoique ? C’est ce qu’on va voir.

Pendant que vous faisiez des Zoom en pyjama…

… D’autres (les étudiants par exemple) ont pris une nouvelle habitude : se former à la maison.

D’un point de vue plus global, le e-learning est énormément monté en puissance.

C’était déjà un secteur en pleine croissance : depuis 2000, la taille de l’industrie du e-learning a été multipliée par… 9 ! Rien que ça #1.

En 2020, elle pesait près de 200 milliards de dollars dans le monde. Et en 2025, il est prévu qu’elle atteigne près de 320 milliards de dollars. Et le rapport d’où sont tirés ces chiffres date de février 2020, donc avant l’arrivée du Covid et qu’on se rende compte de l’impact qu’il aura.

C’est énorme. Mais si vous êtes comme moi, 200 ou 320 milliards de dollars ça ne vous dit pas grand-chose. Comparons.

En 2020, l’e-learning représentait donc 200 milliards de dollars. La même année, c’était « seulement » 23,1 milliards pour l’industrie musicale. Et en 2019, l’industrie du cinéma (Netflix, DVD, Blue-Ray compris) représentait 101 milliards (on ne va pas prendre les chiffres de 2020 qui sont catastrophiques et non représentatifs car les salles étaient fermées).

Vous avez bien lu. L’e-learning est une industrie 8 fois plus grosse que la musique, et 2 fois plus grosse que le cinéma. Rien que ça #2.

Le diplômé d’école de commerce que je suis tire une conclusion de ces chiffres : il est primordial de se positionner sur une industrie en forte croissance et qui, disons-le, pèse (très) lourd.

Et encore une fois, ces chiffres sont sortis avant que le Covid n’impacte nos vies comme il l’a fait. Or, on sait bien que la pandémie a profondément impacté l’éducation. Il faudrait donc revoir à la hausse la taille du secteur de l’e-learning mondial.

Quel est le rapport entre l’e-learning et un blog ?

Vous allez me dire « Génial Paul, mais pourquoi est-ce que tu nous parles d’e-learning au lieu de nous parler de l’avenir des blogs ? »

Parce que comme vous allez le voir, vendre des produits d’information est la manière la plus efficace de gagner de l’argent sur le web.

Par « produit d’information », j’entends du contenu à travers lequel vous allez aider des gens à atteindre un objectif dans un domaine qui compte pour eux. Cela se présente sous plusieurs formats :

  • Livres numériques ;
  • Vidéos ;
  • Formations en ligne ;
  • Etc.

L‘idée ici, c’est que, via un blog, vous allez vendre une information, une compétence ou autre. L’acheteur va acquérir cette compétence, cette information, via son ordinateur. Puis, il va ingurgiter cette information (ou développer sa compétence) en autonomie, chez lui.

En e-learning donc.

Prenons un peu de hauteur. Pour vivre de son blog, il faut avoir un blog rentable. Et pour rentabiliser son blog, il faut y vendre quelque chose. Cela peut être des espaces publicitaires (grâce à Google Adsense par exemple), ou alors des produits d’information (qu’on en soit les créateurs ou uniquement les vendeurs par affiliation).

Finalement, les blogs (hors blogs personnels) sont avant tout des vecteurs de savoir, peu importe que cette information soit gratuite (et consommée via des articles publiés) ou payante (via des formations en ligne).

Alors est-ce que le blogging est mort ? Clairement pas ! C’est plutôt le contraire même.

Une révolution est en train de se produire sous nos yeux : celle de la numérisation du savoir. Et comme à chaque révolution, il y aura des gagnants et des perdants.

À vous de décider où vous voulez être.

Ce que vous devez faire maintenant

Maintenant, c’est à vous de mettre en application ce que vous venez de lire dans cet article.

Que vous soyez un professionnel du marketing ou un entrepreneur, créer un blog peut vous aider énormément dans votre business principal, ou même être mis en place à côté.

Dans tous les cas, réfléchissez dès maintenant à la manière dont vous souhaitez l’utiliser et le monétiser.

Pour vous aider, j’ai créé un guide qui récapitule les 3 manières principales de monétiser un blog, et comment les mettre en place étape par étape.

Je souhaite accéder au guide.

Et sinon, n’hésitez pas à mettre un commentaire. Je me ferai un plaisir de vous répondre.