Rédactrices et rédacteurs web novices ou expérimentés connaîtront tou(te)s un passage à vide. A la fin d’une mission, ou quand on vient de débuter, la question se pose : comment trouver des clients ?

Faut-il s’inscrire sur des plateformes de rédaction ?

Quand on ne sait pas vraiment prospecter, le stress peut vite se faire sentir. Lorsqu’on est indépendant, on porte de multiples casquettes, et le succès de notre activité repose sur une seule paire d’épaules… la nôtre ! Face à l’incertitude, on peut avoir envie de se tourner vers des plateformes de rédaction. Avec un fonctionnement simple, elles assurent des missions et une rémunération. Mais sont-elles vraiment un canal d’acquisition qui vaut le coup ?

Formation webmarketing

Pour débuter… pourquoi pas

Si vous faites vos premiers pas en rédaction web, utiliser des plateformes peut vous aider à vous faire la main. Les tarifs pratiqués sont très bas, et vous serez obligés d’écrire « au kilomètre » pour espérer gagner quelque chose. La plus-value ne sera donc pas à trouver dans la rémunération, mais dans l’expérience acquise. Vous prendrez confiance, vous perfectionnerez votre style, votre organisation… et vous serez prêts à trouver de vrais clients par la suite.

Rédacteurs chevronnés, passez votre chemin

Pour les rédactrices et rédacteurs expérimentés, les plateformes ont peu d’intérêt. Celles qui mettent en relation les professionnels, selon les termes du rédacteur, à la limite, peuvent être intéressantes. Mais attention aux commissions qui peuvent vite chiffrer, et rogner sur votre rémunération. Sauf exception, les plateformes de freelances sont un canal à utiliser en complément d’autres modes d’acquisition.

Rédactrices, rédacteurs… créez du contenu !

Vous ne cessez de le répéter à vos clients, pourquoi ne pas l’appliquer à votre activité ? La création de contenu est un procédé d’inbound marketing qui a fait ses preuves. Pour trouver des clients, rien de tel que les attirer avec des articles de blog, des posts sur les réseaux sociaux ou des visuels qui les intéressent. Mettez en place une stratégie de contenus, et vous n’aurez plus à chercher de clients. C’est eux qui vous trouveront ! Qu’il s’agisse de publier directement sur votre site internet, de collaborer en tant qu’auteur invité sur un site à succès ou de rejoindre une communauté de freelances, développer votre visibilité vous aidera à accroître votre activité.

Utiliser les réseaux sociaux pour trouver des clients

Prospecter sur les réseaux sociaux, c’est tout un art. Et ça s’apprend ! Pour éviter de perdre toute crédibilité, ne vous lancez pas tête baissée dans l’emailing de masse ou l’ajout des contacts à l’aveugle dans l’espoir d’enrichir votre réseau. Si vous êtes vraiment perdus, pensez à faire appel à un expert du social selling, qui vous aidera à tirer partie de ce canal pour transformer vos prospects en clients.

En créant du contenu

Eh oui, encore ce fameux contenu. C’est lui, la clé de votre réussite. Qu’il s’agisse de LinkedIn, Twitter, Facebook ou Instagram, poster de façon régulière vous permettra d’attirer celles et ceux qui pourraient avoir besoin de vos services. Montrez votre expertise, ce dont vous êtes capables, partagez votre vision de votre métier : les prospects qui se reconnaîtront auront envie de vous contacter !

En enrichissant son réseau

La prise de contact à froid, l’emailing LinkedIn automatisé… autant de méthodes de prospection à bannir quand on est rédacteur web freelance. Pourquoi ? Parce qu’il n’y a rien de plus impersonnel, et que vous avez 90% de chances de voir votre email finir à la poubelle avant même d’avoir été lu. Dans réseau social, il y a social, et ce n’est pas pour rien. Celles et ceux qui les utilisent s’attendent à du contact, de la discussion, du partage. Pour trouver des clients de cette façon, il n’y a pas de secret : il faudra vous intéresser à eux, vraiment. Prenez le temps de construire un réseau en réagissant de façon désintéressée à des posts, en entamant des discussions dans le seul but d’échanger. Des relations authentiques qui, petit à petit, feront grandir votre notoriété et votre portefeuille de clients. Les personnes avec qui vous interagissez penseront à vous si elles ont un besoin en rédaction, et pourront vous recommander à d’autres !

Google Ads, vous y avez pensé ?

Peu utilisé en rédaction, Google Ads est un canal d’acquisition performant… à condition de le maîtriser. En optant pour les bons mots-clés, et en peaufinant votre ciblage, vous pourrez toucher des entreprises qui ont un besoin immédiat. Une méthode qui s’adresse plutôt à des rédactrices et rédacteurs confirmés, qui disposent d’un budget adapté pour être sûr(e)s d’obtenir des résultats !

Et votre client idéal, il ressemble à quoi ?

C’est la méthode de prospection qui demande le plus d’énergie, mais c’est aussi la plus enrichissante. Elle se base sur la quête du client idéal. Le quoi ? Le client idéal, c’est celui pour qui vous rêvez de travailler. C’est cette mission dans laquelle vous êtes sûr(e) de vous épanouir, et pour laquelle vous avez toute l’expertise nécessaire. Après avoir dressé son portrait, partez à sa recherche ! Ecumez les réseaux sociaux dans les domaines qui vous intéressent pour trouver des entreprises qui pourraient avoir besoin de vous. Consultez leurs sites internet, et regardez si vous pouvez les aider. Ensuite, il ne vous reste qu’à les contacter directement. Contrairement aux idées reçues, la prospection directe, lorsqu’elle est bien ciblée, génère un retour favorable dans 50% des cas !