Inbound Marketing - Content Marketing : les 10 commandements - 21 mars 2019

Content Marketing : les 10 commandements

Content Marketing : les 10 commandements
getfluence Mise en relation avec les influenceurs

Les différentes évolutions technologiques de cette dernière décennie ont considérablement redessiné la façon de communiquer des entreprises. L’apparition de nouvelles méthodes de communication, au dépit d’anciennes, est la résultante d’une digitalisation de plus en plus marquée…

Depuis, la frontière entre communication et publicité ne cesse de devenir une notion abstraite. Le rapport à la presse évolue du tout au tout, en effet, nous pouvons constater la forte croissance d’un format publicitaire, le Content Marketing.

Mais comment se lancer en toute sérénité dans ce format de publicité utilisé par un nombre en constante évolution de marques ?

1. Définissez clairement votre stratégie

Marques et sites influents sont contraints de mener une phase de réflexion au sujet de l’intérêt de leur lectorat. Il n’est en aucun cas question de proposer un contenu purement publicitaire en négligeant sa pertinence et donc sa qualité.

Avant toute chose, il convient de bien cerner l’axe à aborder en tentant de se projeter à la place de vos lecteurs. Il en ressort une collaboration où tous les parties y trouvent leur compte.

2. Définissez vos objectifs

Au-delà de la réflexion au sujet de l’audience que l’on souhaite cibler, il est primordial de se fixer des objectifs à atteindre et de savoir comment les mesurer.

Se fixer des objectifs se présente comme un impératif dans la mesure où ils permettent d’évaluer la performance de l’action publicitaire, de constater ce qui a fonctionné ou non et de pouvoir mieux agir à la prochaine campagne.

Cela permet d’effectuer des actions de visibilité toujours plus efficaces et pertinentes en se rapprochant, au mieux, de la réalité. Il faut garder en tête qu’en marketing d’influence, on apprend en permanence. Pas (ou peu disons) d’erreur possible, simplement des ajustements !

3. Mentionnez le caractère sponsorisé

Sûrement l’un des aspects les plus importants du Content Marketing. Ce n’est pas simplement une “bonne pratique”, c’est la loi. Il est impératif de mentionner distinctement le caractère sponsorisé du contenu, au début ou à la fin, en citant le nom de la marque ou en incorporant son logo par exemple.

L’objectif est de rester transparent avec son lectorat, de l’informer au sujet de la nature du contenu, afin qu’il puisse différencier sans problème un contenu éditorial d’un contenu publicitaire.

D’après une enquête menée par Zine, 15% de la Génération Y assume être pleinement influençable par un contenu sponsorisé s’il est de qualité. Ils préfèrent d’ailleurs la transparence à la « filouterie » : ils n’hésiteront pas à bouder une marque si cette dernière n’a pas joué franc-jeu avec eux !

4. Evitez les discours trop commerciaux

C’est assurément la meilleure façon de dévaloriser un article sponsorisé. Le but est de répondre aux problématiques de son audience, d’identifier ses interrogations et d’y répondre par une réponse concrète et adaptée ; c’est de l’expertise qu’elle vient chercher en lisant votre article.

Alimenter son contenu avec un discours commercial peut générer un abandon progressif de son audience, ce qui est tout le contraire du but recherché. Répondre à des problématiques récurrentes est beaucoup plus engageant.

5. Dites toujours la vérité

Il faut indubitablement partir du principe que l’audience de destination porte un intérêt à votre contenu. Si vous ne leur dites pas la vérité, si vous ne leur fournissez pas des informations pertinentes, ils le sauront tôt ou tard.

A ce moment, tout le capital sympathie qu’ils auront développé envers votre marque s’effondrera et il ne sera pas chose aisé de le rebâtir.

C’est pourquoi le principal conseil à appliquer est de garder un discours vrai, honnête et transparent quant au domaine du Content Marketing, vous y aurez tout à gagner.

6. N’oubliez pas le S.E.O

Certainement l’un des aspects les plus négligés mais assurément l’un des plus importants. Avoir une réflexion orientée référencement naturel (SEO) est l’une des prérogatives du Content Marketing.

Nul n’est sans savoir que le référencement naturel est un combat de tous les jours et  chronophage. Nécessitant un travail acharné, il est recommandé de faire appel à des sites d’un certain niveau de qualité afin, de fil en aiguille, de bénéficier de leur crédibilité.

Un bon référencement naturel ne se bâtit pas en se procurant que des liens, au contraire, du point de vue de Google c’est l’une des pires actions à mener. Il convient de produire du contenu travaillé et qualitatif.

7. Ayez confiance en l’éditeur

Solliciter un éditeur c’est être prêt à lui vouer une totale confiance. C’est cas de le dire, ce dernier détient un certain niveau de connaissance de son audience, de ses domaines d’expertise. Mais surtout il est crédible et légitime !

Un ensemble de facteurs, lui octroyant la possibilité de vous fournir le contenu le plus qualitatif possible. A aucun moment du processus de production, il ne vous faut mettre la pression à l’éditeur afin qu’il se calque sur votre point de vue.

Sauf cas exceptionnel, donnez carte blanche à l’éditeur.

8. Voyez au-delà du prix

De nombreuses collaborations ne voient pas le jour en raison de prix parfois jugés comme excessifs. Dans le domaine du Content Marketing, il convient de voir bien plus loin que ce facteur considéré comme rebutant.

En effet, il est nettement plus recommandé d’avoir une vision bien plus axée ROI (retour sur investissement) que coup immédiat. Et vous ne devinerez jamais, le Content Marketing détient l’avantage d’être l’un des formats publicitaires dégageant les plus forts R.O.I.

Pour exemple, d’après une étude menée par l’institut Bloglovin’, on estimerait un ROI de l’ordre de 6,5 (650%) en moyenne. Ce qui signifie que chaque euro dépensé rapporterait en général 6,5€. Ceci n’est encore qu’une moyenne, ce qui signifie qu’il est possible de faire mieux.

9. Acceptez les délais de l’éditeur

Demander tout et tout de suite, c’est un phénomène que l’on retrouve le plus souvent chez les non-initiés au Content Marketing.

A mesure que l’on gagne en expérience dans ce domaine, on réalise que la qualité ne s’improvise pas et que sa production demande un certain temps. Bien trop de contenus publicitaires négligeant l’aspect qualitatif au profit du délai de production sont proposés de nos jours.

Qui peut mieux s’y connaître en termes de délai de production qu’un éditeur ? Au final, accepter les délais imposés par ces derniers ne peut que vous assurer un meilleur retour sur investissement !

10. Comprenez l’intérêt commun que partage annonceurs et éditeurs

Il est temps qu’éditeurs et annonceurs le comprennent, il faut hisser le drapeau blanc ! Leur destin à tout deux est étroitement lié.

  • Ne pouvant pas être 100% payants, les médias ont un fort besoin de générer des revenus complémentaires. Comment mieux se les procurer qu’en collaborant avec des marques ?
  • Côté annonceurs, le besoin se défini par le savoir-faire et l’audience qualifiée que détiennent les éditeurs

Nous ne communiquons plus aujourd’hui comme il y a 5 ans ; le boom du digital a renversé toutes les croyances et habitudes des marques comme des consommateurs. Il est indispensable désormais de comprendre les attentes des lecteurs et surtout d’apprendre à s’adapter en permanence.

Combien de marques se focalisent encore sur le display ? D’après une étude eMarketer, le nombre d’utilisateurs d’ad blockers en France est passé de 14,1 millions en 2017 à 15,4 millions en 2018. En 2019, l’estimation est de 16,3 millions, soit 28,7% des internautes.

Il est donc urgent de se familiariser avec le Content Marketing et plus particulièrement avec les articles sponsorisés. Afin de bien débuter, des plateformes telles que getfluence vous simplifient les phases de démarchages et vous accompagnent tout au long de votre découverte. Vous accédez alors à un catalogue de sites premium, dans  plus de 50 catégories. Il y en a donc pour tous les budgets et tous les marchés !

Article écrit en collaboration avec getfluence.com