Community management - Comment bien se vendre pour trouver un job comme community manager ? - 1 février 2018

Comment bien se vendre pour trouver un job comme community manager ?

Lee Grandclaudon Fondateur Webmarketor

Le métier de community manager a connu un essor fulgurant au cours des dernières années. Désormais, la présence des entreprises sur les réseaux sociaux s’impose. Cette présence digitale doit toutefois faire l’objet d’une véritable stratégie, que le community manager doit ensuite mettre en œuvre sur les canaux adéquats. Garant d’une relation privilégiée avec les clients et prospects de l’entreprise, le community manager a donc encore de beaux jours devant lui. Mais sait-il vraiment se vendre auprès des sociétés ? Voici 3 clés pour vous aider à trouver un job comme community manager !

Clé n°1 : community managers, offrez-vous une vitrine digitale

Si des réseaux sociaux comme LinkedIn ou Viadeo peuvent servir de véritables cartes de visite digitales, le traditionnel site internet reste souvent une étape incontournable pour présenter le travail d’un professionnel du web. Que vous exerciez le community management en free-lance ou que vous recherchiez un poste fixe au sein d’une entreprise, votre site web vous permettra de :

  • Gagner en visibilité ;
  • Présenter votre travail et d’éventuels avis de clients ou d’employeurs ;
  • Faciliter le contact avec des entreprises qui recrutent ;
  • Asseoir votre expertise web, en éditant un blog professionnel par exemple.

Clé n°2 : soyez votre premier client !

« Les cordonniers sont toujours les plus mal chaussés » : l’adage se vérifie, bien souvent, dans les métiers du web. Toutefois, un community manager peut difficilement se passer d’une présence active sur les réseaux sociaux. En effet, une présence bien ancrée sur des médias comme Facebook ou LinkedIn vous aidera à :

  • Améliorer votre notoriété et asseoir votre expertise professionnelle ;
  • Présenter vos méthodes de travail et vos compétences ;
  • Décliner votre profil, et fournir des informations basiques à des recruteurs potentiels ;
  • Faciliter le contact avec lesdits recruteurs.

Vous l’aurez compris, les objectifs d’un site vitrine et d’une présence sur les réseaux sociaux se recoupent bien souvent. Toutefois, ces deux types de présence en ligne sont bien complémentaires, et non exclusives !

Ce lien de complémentarité doit d’ailleurs faire l’objet d’un travail préparatoire : comment pouvez-vous exploiter et optimiser les fonctionnalités spécifiques de votre site web et de vos comptes sur les réseaux sociaux ? Vous l’aurez compris, bien se vendre suppose avant tout d’adopter une véritable stratégie.

Clé n°3 : community managers, vendez des compétences transversales

Une fois que vous disposerez de vos plateformes digitales (site et réseaux sociaux), ces dernières devront vous aider à mettre vos compétences en valeur, qu’elles soient générales (et attendues par tous les recruteurs) ou plus spécifiques.

Le métier de community manager repose en effet sur une série de compétences générales : maîtrise des fonctionnalités et des outils de chaque réseau social, conception d’une charte de community management et d’un protocole de réponse, gestion de projet ou encore travail d’équipe… Ces compétences doivent évidemment apparaître sur l’ensemble de vos vitrines digitales.

Mais pour vous différencier de vos concurrents, vous devrez plutôt miser sur des compétences spécifiques, qui peuvent découler d’expériences professionnelles passées ou de formations.

Les entreprises qui recrutent des community managers ne recherchent pas seulement des spécialistes des réseaux sociaux : ils valorisent tout particulièrement des compétences transversales, qui permettent aux community managers de faire le lien entre le département marketing, le service client et l’organisation commerciale de l’entreprise.

Vous avez décroché un job de community manager au sein d’une entreprise ou d’une start-up ? Partagez vos bonnes pratiques avec nous !