Social Media - Pourquoi faire appel à un influenceur ? - 13 avril 2017

Pourquoi faire appel à un influenceur ?

Une étude menée par Sony a montré que les consommateurs sont 5 fois plus susceptibles d’acheter un produit recommandé par une connaissance sur les médias sociaux, plutôt que par des techniques traditionnelles de marketing. On comprend mieux pourquoi le marketing d’influence prend de plus en plus d’ampleur. Dans son livre blanc « Les 12 meilleures pratiques de l’influence marketing », l’agence Reech souligne la forte progression de ce nouveau concept…

Selon elle, le budget marketing consacré à l’influence marketing devrait atteindre 21% en 2019 soit une hausse de +233% en l’espace de 5 ans. De son côté, Cyril Attias, fondateur de l’agence des médias sociaux précise que : « d’ici 5 ans, le marché [de l’influence marketing] devrait représenter entre 5 et 10 millions de dollars ». Force est de constater que ce nouveau canal de communication est devenu en peu de temps incontournable et qu’il devient nécessaire pour les marques d’en connaître les « ficelles » si elles ne souhaitent pas se voir distancer par ses concurrents.

Mais qui sont ces influenceurs ? Pourquoi faire appel à un influenceur ? Quels sont les critères à prendre en compte pour sélectionner un influenceur ? Autant de questions que le client se doit de se poser avant de se lancer dans une campagne d’influence marketing.


Les meilleurs pratiques de l’influence marketing

reech_v1Comment identifier les meilleurs influenceurs ? Comment structurer le partenariat ? Quelle rémunération définir ? C’est pour répondre à ces questions que Reech a rédigé un guide de survie dans cette jungle de l’influence qui recense les 12 meilleures pratiques. Reech accompagne ses clients en les aidant à faire émerger des ambassadeurs et générer des conversations et de la visibilité autour des produits ou services d’une marque.


I – L’influenceur, un allié des marques

Dans son classement « Content Marketing France 2016 : les 50 influenceurs à suivre » publié tous les 6 mois, l’agence Content Marketing Académie souligne que 44% d’entre eux travaillent en agence – il s’agit de leur propre agence dans la quasi-totalité des cas -, qu’ils sont issus d’université et IAE pour 36% et d’École de commerce pour 32% et que ce sont majoritairement des hommes (76%).

L’influenceur est avant tout un passionné et un expert dans un domaine (sport, mode, voyage, high-tech…). Aguerri aux nouveaux médias notamment les médias sociaux, il permet de toucher une audience déjà acquise. Toujours à la pointe des tendances et des évolutions, l’influenceur est vu comme un véritable spécialiste par sa communauté. Il sait comment parler à ses fans et pourra alors accroître votre visibilité ou tout simplement toucher une cible plus large. En effet, ce qui fait la puissance d’un influenceur, c’est sa maîtrise du support social et la bonne connaissance de son audience. Et plus votre contenu est relayé sur la toile, plus les internautes le partageront sans hésiter.

Par ailleurs, en faisant appel à un influenceur, la marque bénéficie de son capital sympathie, car si un influenceur accepte de collaborer avec elle, elle paraîtra digne d’intérêt aux yeux de sa communauté. Par conséquent, l’influenceur se révèle être un très bon allié des marques. Il est capable d’influencer les consommateurs ainsi que leur communauté dans l’achat d’un produit ou service. Et la meilleure façon pour que les internautes suivent leur « leader », c’est d’associer l’influenceur à la campagne de la marque parce qu’ils apprécient non seulement sa façon de communiquer, mais surtout son style, son écriture, sa façon d’être « vrai ». C’est cette proximité qui attire les abonnés et crée une relation de confiance.

II – Les critères à prendre en compte

Trouver l’influenceur ne suffit pas. Il faut aussi évaluer sa popularité, l’engagement qu’il génère (likes, commentaires) et le volume de sa communauté (abonnés, followers). Attention, les influenceurs sont bien souvent très sollicités, aussi est-il important d’avoir une approche constructive et cadrée. En effet, le marketing d’influence requiert de la persistance, une approche collaborative et une vision à long terme, tout cela demande du temps et de la patience. C’est pourquoi il ne faut pas hésiter à se faire accompagner dans la mise en place d’une ou plusieurs opérations d’influence marketing afin d’éviter les faux pas.

Aujourd’hui, il existe de nombreuses agences spécialisées dans le marketing d’influence. Elles permettent de repérer les influenceurs par secteurs d’activité, par type d’audience, et de les catégoriser au travers de nombreux paramètres liés à leur présence sur les réseaux sociaux. Leur rôle est aussi d’évaluer le degré de réussite d’une campagne et d’en faire part à leurs clients pour calculer le ROI.

Bien sûr, comme toute opération marketing, la mise en place d’une stratégie d’influence se fait d’abord par la définition des objectifs de campagne (accroître votre notoriété, développer votre communauté, créer du contenu, optimiser votre ROI, etc.). Il faut aussi en mesurer les performances ; il peut s’agir du nombre de mentions de votre marque ou d’un de vos produits, du nombre de commandes effectuées avec un code promo dédié, etc. En réalité, c’est en suivant les KPI que vous pourrez ainsi mieux connaître votre audience et appréhender ses besoins.

Conclusion

Travailler avec des personnes influentes est donc inévitable, car elles peuvent vous permettre d’émerger notamment si votre activité est sur un marché de niche. Néanmoins, c’est en menant des actions régulières en votre faveur que les influenceurs parviendront à influencer le comportement d’achat de leur audience. En effet, il n’existe pas de formule magique en matière de marketing d’influence. Bien au contraire, son succès réside dans la construction de relations authentiques et doit s’inscrire sur le long terme entre la marque et l’influenceur. Veillez toutefois à bien définir le cadre publicitaire. Les utilisateurs des réseaux sociaux, lorsqu’ils regardent ou lisent un contenu, doivent comprendre qu’il s’agit là d’un partenariat entre l’influenceur et la marque. Dans le cas contraire, les internautes se sentiront « trompés » et l’influenceur pourra se voir discrédité par une partie de sa communauté. Ce serait alors autant de temps et d’argent perdus pour la marque…

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire