Best Of Email Marketing Inbound Marketing — 30 décembre 2015 — 2 commentaires
Newsletter : Et si vous optiez pour une nouvelle approche ?

Combien de newsletters attendez-vous de recevoir avec impatience ? Dix, cinq, trois, une ou zéro ? Parlons de votre newsletter. Vos abonnés sont-ils pressés de la recevoir ? Ou s’agit-il d’un email de plus dans leur boite de réception (ou dans leur dossier spam) ? Une fois que vous aurez mis en application les conseils dispensés dans cet article, vous verrez que sur le long terme, vos abonnés apprécieront recevoir vos messages (et pourquoi pas utiliser vos produits ou services)…

Entendons-nous bien, l’idée n’est pas de « manipuler » les gens ! Au contraire, ce que vous apprendrez dans cet article vous montrera comment mieux communiquer auprès des personnes qui ont décidé de vous suivre. Car au fond, il ne faut pas oublier qu’un abonné est une personne qui vous a fait suffisamment confiance pour vous confier son email. Elle a sciemment choisi de recevoir de vos nouvelles. Alors, pitié, n’en profitez pas pour la bombarder d’emails promotionnels… Un peu de respect quand même !

Prêt à mettre votre newsletter sous stéroïdes ? Alors…

Nouvel article : 5 logiciels d’emailing marketing en français

5 solutions / logiciels d’emailing marketing en françaisSi chez Webmarketing & co’m, on adore Mailchimp, certains sont rebutés par l’interface entièrement en anglais. Et il faut bien l’avouer, tout le monde n’est malheureusement pas à l’aise avec la langue de Shakespeare. C’est pourquoi nous avons sélectionné 5 services et logiciels emailing avec une interface entièrement en français. De quoi booster votre stratégie d’email marketing sans avoir besoin de Google Translate a portée de mains.

A découvrir ici : 5 logiciels d’emailing marketing en français.

Mettez-vous 5 minutes à la place de vos abonnés

C’est la base. Imaginez que vous avez besoin d’en savoir plus sur un domaine particulier. Où allez-vous chercher de l’information ? Quelle est la ressource de référence ? Logiquement, vous avez certainement réfléchi à tout ça lorsque vous avez conçu votre site internet. Vous devez tout faire pour vous différencier de ce qu’il se fait déjà dans votre secteur.

Bref, vous avez travaillé votre positionnement. Alors, pourquoi faire comme les autres avec votre newsletter ? Comme tous les outils marketing, vous devez vous en servir afin de montrer votre singularité. Ce n’est pas Seth Godin qui dira le contraire.

Envoyer tous les mois les 4 articles publiés sur votre blog n’a franchement pas grand intérêt (surtout si vos abonnés visitent régulièrement votre blog). Il faut aller plus loin. En faisant preuve d’empathie, vous devriez avoir une bonne idée de ce que recherchent vos abonnés. Quand vous le saurez, je vous conseille de préparer une séquence d’emails que tout nouvel abonné va recevoir.

Votre premier email doit les stupéfier

wow-384876_640

Généralement, quand on s’inscrit à une newsletter, on reçoit les premiers messages comme tous les autres abonnés. À mon sens, vous perdez une occasion en or de mieux connaître les personnes qui ont décidé de vous suivre. Une fois qu’un abonné a confirmé son souhait de recevoir de vos nouvelles (via le message de confirmation), envoyez-lui un email de bienvenue un peu spécial.

En effet, au lieu de vous contenter de partager des banalités corporates, optez pour un message plus personnel. Selon la taille de la structure dans laquelle vous travaillez, rédigez un email de ce genre :

Sujet : Bienvenue sur [newsletter] (voici ce que l’on peut faire pour vous)

Contenu : Bonjour [prénom si vous l’avez],

Je suis [votre nom], le [fondateur, président, directeur marketing] de [entreprise/blog] et je vous remercie de vous être inscrit à la newsletter.

D’ici les prochains jours, je vous enverrai des messages dont le but sera de vous aider à [bénéfice principal + d’autres bénéfices éventuellement].

Pour vous donner une idée de ce que vous pourrez recevoir, voici ce qu’en pense [nom d’un abonné satisfait], un abonné de longue date :

[insérer témoignage de l’abonné (réel, cela va de soi !)]

J’espère que d’ici quelques semaines, vous pourrez en dire autant 🙂

Avant de vous quitter, j’aimerais que nous fassions connaissance.

Pouvez-vous me parler de ce à quoi vous êtes confronté en ce moment ? Qui sait, je pourrais peut-être vous aider à trouver une solution.

En tout cas, je suis à votre disposition pour échanger.

Bien à vous
[votre nom]
[fondateur, président, directeur marketing] de [entreprise/blog]

Avouez que vous n’avez jamais reçu ce genre d’email après vous être inscrit à une newsletter 😉

Bien entendu, il faut que vous répondiez à votre abonné lorsqu’il vous répondra. Au pire des cas, vous pouvez modifier légèrement l’email en retirant la dernière phrase et en ajoutant un PS du genre « Je ne peux malheureusement pas répondre à tous les emails, mais soyez certain que votre message sera lu » (et lisez ces emails !).

S’il y a une chose à retenir, c’est de mettre de l’humain dans vos emails. Ne soyez pas le directeur marketing froid qui « balance » un broadcast aux abonnés. Soyez plutôt la personne de confiance qui sera là pour apporter de bonnes infos. Personnalisez également le message donné en exemple pour l’adapter à votre situation. Cela fonctionnera si vous démarrez une nouvelle newsletter ou que vous relanciez une newsletter existante.

Dans ce dernier cas, changez simplement le sujet du message par quelque chose comme « Ce qui va changer dans cette newsletter ». Votre but doit être de surprendre agréablement vos abonnés. Ils doivent se dire : c’est bien la première fois que je reçois un tel message d’une newsletter.

Continuez sur votre lancée et créez du lien

Une fois que vous aurez fait bonne impression, vous allez devoir continuer de communiquer avec vos abonnés. Il est certain que les actualités de votre entreprise ne leur apporteront rien de concret. Dans la plupart des cas, ce genre d’email sera supprimé aussi vite qu’il aura été ouvert.

Le premier message était différent, vous devez poursuivre avec les suivants.

De quoi parler dans ce cas ? C’est très simple.

Étant donné que vous avez lu les réponses de vos abonnés concernant leurs problèmes, tout ce que vous avez à faire est d’écrire sur ces sujets. Si vous avez déjà parlé d’un sujet demandé, profitez-en pour leur présenter un article de votre blog (cela peut aussi être une vidéo YouTube, une présentation Slideshare ou tout autre type de contenu).

Vous pouvez rédiger un email de ce genre :

Sujet : Comment gérer le [sujet épineux], un exemple concret

Contenu : Bonjour [prénom si vous l’avez],

À chaque fois que quelqu’un s’abonne à la newsletter de [entreprise/blog], je demande quel est leur plus gros problème du moment.

Les abonnés m’ont envoyé un grand nombre de messages concernant [sujet épineux]. C’est pourquoi j’ai pris un peu de temps pour vous en parler dans ce message.

[donner des pistes à explorer en fournissant un contenu pertinent]

D’ici quelques jours, je vous enverrai un message sur [sujet épineux 2], car c’est un autre point à ne pas prendre à la légère.

Bien à vous
[votre nom]
[fondateur, président, directeur marketing] de [entreprise/blog]

Cela ne mange pas de pain, mais je vous garantis que cet email aura son effet 🙂

Surtout, ne faites pas la promotion de vos produits ou services tout de suite. Votre abonné sait qui vous êtes, s’il estime que vous pouvez l’aider, il vous le fera savoir. À la limite, vous pouvez tenter de conclure la vente si l’abonné répond à cet email pour en savoir plus. Bien entendu, cet email n’est qu’un exemple.

Vous pouvez également faire de la curation sur un sujet donné, le but étant d’apporter des informations pertinentes à vos abonnés. Dans ce cas, pensez à commenter chacune des publications que vous mettrez en avant en disant pourquoi elles sont importantes.

Pensez toujours sur le long terme

Une fois que vous aurez envoyé plusieurs emails de qualité à vos abonnés, vous pourrez promouvoir vos produits ou services. Attention tout de même à ne pas les harceler. Vos abonnés peuvent bien comprendre que vous tentiez de vendre, mais ils ne sont pas là pour ça en premier lieu.

Rappelez-vous que vous avez accès à leur boite de réception. Faites en sorte de conserver ce privilège. Vendre c’est bien. Conserver l’attention et la confiance de ses abonnés, c’est mieux ! Quand le moment sera venu, ils sauront vous récompenser.

Gary Vaynerchuk

Comme le dit Gary Vaynerchuk : « Give, give, give and then ask. »

Segmentez et jouez sur la pertinence

Si vous avez un grand nombre d’abonnés, ils n’ont pas tous souscrit à votre newsletter pour les mêmes raisons. Certains services d’emailing comme ActiveCampaign disposent d’une fonctionnalité de « tagging » pour vous aider à segmenter vos abonnés. Si quelqu’un s’inscrit sur un article de votre blog traitant de SEO, vous pouvez automatiquement lui appliquer une étiquette (ou tag en anglais) SEO afin de lui envoyer des contenus liés au référencement à l’avenir.

En procédant ainsi, vous évitez d’importuner des abonnés qui ne sont pas intéressés par un sujet donné.

Une autre chose intéressante à faire avec ce genre d’outil serait de modifier votre premier email en demandant à vos nouveaux abonnés de choisir de cliquer sur un lien parmi trois qui correspond à leur situation. Par exemple, les liens peuvent correspondre à débutant, intermédiaire et expert. Vous pouvez faire en sorte qu’une étiquette soit automatiquement appliquée selon le lien qui aura été cliqué. Vos segments pourront ainsi se constituer petit à petit sans intervention de votre part. Cela va vous permettre d’envoyer des contenus encore plus pertinents à vos abonnés. Pas mal n’est-ce pas ?

Conclusion

Tenir une newsletter est quelque chose qui prend du temps si on veut bien faire les choses (comme un blog en fait). Toutefois, si vous décidez de vous lancer dans cette aventure, vous créerez une véritable relation avec vos abonnés. Et ça, c’est un avantage concurrentiel énorme. Si quelqu’un vous préfère, ce n’est pas chez votre concurrent qu’il ira faire ses emplettes.

Et vous, avez-vous une newsletter ? Comptez-vous la rendre plus vivante après avoir lu cet article ?

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Alex Bortolotti

Créateur du blog WP Marmite, Alex aide les utilisateurs de WordPress débutants en partageant des "recettes", c'est à dire des tutoriels, des sélections de thèmes et de plugins ainsi qu'un podcast présentant les membres de la communauté WordPress.Alex est également l'auteur de Relooker son Thème, un guide enseignant les bases du code pour personnaliser n'importe quel thème WordPress.

 


2 Commentaires

  1. Salut Alex, merci pour ton article.

    J’ai mis en place cette technique depuis quelques semaines sur mon blog de message de bienvenue et d’échange en plus de mes newsletter thématiques et les taux de conversion sont énormes.

    A bientôt
    Cédric

  2. Salut Alex,
    On peut aussi segmenter (en fait je ne sais pas si cet fonctionnalité existe sur les softs de newsletter ??) par date.
    Un « vieil » abonné vous connait déjà surement (vos produits etc..) .. alors qu’un nouveau, il faut lui parler de ce qu’il a loupé, de vos produits…

    Patrick

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *