Best Of Entreprendre — 26 février 2014 — 13 commentaires
5 choses à faire avant de lancer sa startup

Rien que le mot « Startup » fait rêver de nombreuses personnes. Être un entrepreneur, c’est d’abord une vision romantique. On connaît tous les success stories des entrepreneurs qui sont quasiment des icônes, des héros des temps modernes. Donc vous aussi vous voulez vous lancer parce que vous avez une super idée? Voici donc 5 conseils à considérer avant de lancer sa startup…

Lorsque j’ai commencé à écrire pour Webmarketing & Co’m, je venais de prendre un poste chez une Startup Allemande dont vous avez peut-être vu le nom au fil de mes articles. Aujourd’hui, un an plus tard, je suis co-fondateur de « ma propre » startup en Allemagne, « Wir Gehen Essen », en parallèle avec mon activité principale (non je ne veux pas faire de la publicité avec cet article, il s’agit d’un service pour les utilisateurs vivant outre Rhin). Ces deux expériences m’ont appris certaines choses qui sont utiles à savoir, avant de se lancer.

Vous créez votre start-up? N'oubliez pas de déposer votre annonce légale au coût le plus bas. Plus d'informations ici.

1 – Préparez votre « reach » en amont

Préparer le lancement de sa startup, super, vous allez me dire que je ne suis pas le premier à donner ce conseil. Mais je ne parle pas du business plan, du plan marketing et des formalités à effectuer pour votre nouvelle entreprise. Imaginez que ça y est, tout est en place et vous mettez votre produit sur le marché, le monde peut enfin se tourner vers vous. Mais… personne n’écoute, personne n’est conquis… Vous essayez de pousser au maximum mais rien ne se passe…

Les influenceurs

Un tas de choses se préparent avant même que votre produit ne soit mis sur le marché! Identifiez les journalistes, blogueurs, utilisateurs de réseaux sociaux qui pourraient être intéressés par votre projet et amplifier votre communication, prenez contact doucement avec eux et travaillez sur un « dossier de presse » que vous pourrez leur mettre à disposition. Mais la prise de contact est différente selon les profils de ces influenceurs que vous cherchez à intéresser!

  • Journalistes: Ayez conscience du fait que vous n’êtes pas le seul à le contacter. De nombreuses personnes et entreprises cherchent à faire parler d’eux / d’elles dans la presse et ils reçoivent pléthore de demandes tous les jours. Lorsque vous prenez contact avec lui / elle, soyez donc direct, allez droit au but. Mais n’oubliez pas de rester aimable!
  • Blogueurs: A la base il y a la prise de conscience que les blogueurs ne sont PAS des journalistes! Ayant côtoyé beaucoup de blogueurs et l’étant moi-même, je peux vous assurer qu’adopter la même approche finira dans un échec 9 fois sur 10. J’ai rédigé plusieurs articles à ce sujet mais pour résumer: ne tournez pas trop autour du pot, soyez honnêtes en ayant une approche plus personnelle. Lisez le blog en question et dites-lui en quoi vous pourriez l’intéresser. Prenez du temps pour répondre aux questions de manière exhaustive.
  • Réseaux Sociaux: Chaque réseau social possède ses propres codes; vous devez vous les approprier. De façon générale, prenez le temps d’établir un contact avec l’utilisateur en interagissant avec lui, sans être intrusif et poussif avec votre projet! Il l’apprendra tôt ou tard au fil du temps, si un véritable contact est établi… Pensez Inbound plutôt que Outbound, aussi sur les réseaux sociaux!

Pour tous ces influenceurs, aussi chronophage cela soit-il, éviter AU MAXIMUM les copier / coller!

A retenir: Ouvrez un document excel et faites un tableau d’influenceurs que vous avez identifié. Listez le nom, l’adresse Email, les réseaux sociaux qui vous permettent de prendre contact, prenez des notes au sujet de son activité et pensez à une colonne pour indiquer si vous avez déjà pris contact ou non et le résumé des derniers échanges que vous avez eu. Cela vous permettra d’économiser énormément de temps et d’éviter les bourdes…

2 – Faites du « teasing »

Ne lancez pas votre produit dans le vide… Je vois énormément de startups qui communiquent leur nom mais qui n’ont pas l’air d’avoir préparer grand chose. Réfléchissez à comment vous allez mettre l’eau à la bouche de ceux que vous souhaitez atteindre et faites un plan marketing de « pré-lancement. »

  • Mettez en place une landing page de lancement qui permet aux intéressés de comprendre de quoi il s’agit rapidement et si possible de manière visuelle.
  • Pensez au Call To Action pour les utilisateurs qui souhaitent se tenir au courant du projet: inscription à la Newsletter et liens vers vos présences sur les réseaux sociaux (Facebook, twitter, Google Plus au minimum).

Ainsi, vous construirez votre portée (Mailing List et réseaux sociaux) en amont et vous assurerez que votre lancement ne passera pas inaperçu! Intéressez la communauté que vous commencez à construire en leur montrant que vous travaillez dur sur ce que vous voulez leur offrir, mais attention à ne pas en faire trop, au risque de les décevoir!

Application: Sur l’adresse qui accueillera la plateforme que nous sommes en train de finaliser, nous avons pris garde à mettre en place une page de lancement qui permet à ceux qui accèdent au site de s’inscrire sur notre liste pour recevoir notre newsletter, mais aussi de nous suivre sur les différents réseaux sociaux. Environ 2 semaines après la mise en place de cette page, nous nous réjouissons déjà d’un total de presque 500 intéressés. Coût total de l’opération: pas plus d’une centaine d’euros au total. Notre principal concurrent fait parler de lui à répétition sur les sites dédiés aux Startups avec les levées de fonds de millions d’euros, mais ne semble pas être beaucoup plus loin… même si leur service est déjà disponible!

3 – Faites un point sur votre réseau

Lancer sa startup est aussi une question de réseau

Image de Chris Potter > Flickr | Licence Creative Commons

Lorsque j’étais en école de commerce, on nous disait sans cesse « profitez-en pour bâtir votre réseau. » Je me disais que mon réseau se ferait naturellement, au fil des affinités que l’on développe, un point c’est tout, pas besoin d’être gentil juste pour se « faire son réseau. » Mais la vérité sur le terrain, c’est que votre réseau sera un de vos atouts majeurs lorsque vous lancez votre projet!

Faites un point sur le réseau que vous avez, activez-le et demandez-vous qui peut potentiellement vous filer un coup de pouce pour votre projet. Que cela soit en termes de communication du projet ou de conseils pour votre infrastructure, votre marketing etc.

Application: Lorsque nous avons lancé notre page Facebook, nous avons demandé à toutes le personnes susceptibles d’être intéressées ou de connaître des personnes qui pourraient l’être de « faire passer le message » et de liker s’ils le souhaitent. Nous sommes 4 fondateurs et disposions donc d’une portée non négligeable dès le départ. Nous avons tenu à aller plus loin que la simple fonction ‘inviter des amis » sur la page et nous avons envoyé des messages personnalisés à tous nos amis susceptibles de repartager le projet.

En l’espace de 48 heures, une centaine de personnes avaient déjà liké notre page, notre mailing list s’est considérablement allongée et nous avons reçu plusieurs Emails encourageants nous proposant de nous aider pour l’expansion!

4 – Rédigez votre « mission statement »

Même si ce point arrive en quatrième position, c’est sans le doute l’aspect le plus important. Le « mission statement » est un document que vous couchez sur papier et qui détaille la mission de votre entreprise:

  1. Quel est le but de votre entreprise? Pourquoi existez-vous? Quelle est la valeur ajoutée (dans l’idéal) que vous apportez à vos différents clients?
  2. Avez-vous une philosophie d’entreprise, des valeurs qui doivent guider votre activité?
  3. Pourquoi votre entreprise est-elle la plus géniale du monde? 😀 (oui, soyez optimistes!)
  4. Quelle est la vision à long terme?

Cela peut paraître banal comme étape, mais croyez-moi, cela ne l’est pas! Ce document vous servira de base pour une culture d’entreprise que vous souhaitez voir fleurir, et celle-ci est au moins aussi importante que tout ce que vous communiquez à l’extérieur!

5 – Lancez-vous avec le bon état d’esprit!

Fonder une startup, par définition, c’est se lancer dans quelque chose de nouveau. Beaucoup d’incertitudes. Selon les chiffres (de différentes sources), entre 5 et 8 startups sur 10 échouent sur le moyen terme. Mais vous savez quoi? Ce n’est pas grave! Certes, votre startup a aussi des chances de faire partie des projets qui échoueront, mais il n’y a pas d’échec tant qu’on en tire les leçons.

Être entrepreneur, c’est avant tout un état d’esprit. Appliquez cet état d’esprit positif à vos actions et testez différentes alternatives pour faire réussir votre projet.

Exemple: Je ne pensais pas que les Facebook Ads fonctionnaient car, personnellement, je n’ai JAMAIS cliqué sur une telle publicité. Mais j’ai lancé un test avec investissement minimum et… surprise, en l’espace de 24 heures, nous avions gagné 100 intéressés sur notre page Facebook. A l’inverse, les actualités sponsorisées me paraissaient tout à fait intéressantes, mais elles ont apporté un total de… 3 fans. Leçons tirées: ne pas faire de généralisations sur ce que l’on pense être bon, mais tester, analyser et adapter!

J’espère que ce billet qui est devenu un petit pavé au fil des mots vous aura aidé pour votre projet!

A ce sujet, un billet écrit il y a quelques mois intitulé « Avantages et inconvénients de travailler pour une startup » pourrait également vous intéresser…

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Mael Roth

Diplômé en Marketing International, je suis Project Manager et consultant dans une agence de Content et Inbound Marketing outre Rhin (Park7). Je blogue en trois langues (FR, ANG, ALL) sur maelroth.com.

 


13 Commentaires

  1. Merci pour tous ces bons conseils !!

  2. Merci pour cet article et ton expérience !

  3. Je rajouterai juste qu’avant de penser à tout cela, il faut vraiment s’attarder sur l’équipe ! Ce qui est selon moi le plus important.

    Beaucoup de start-up déjà lancé arrête leur activité car les entrepreneurs s’entendent plus…

    Très bon article 😉

    • Effectivement, j’ai oublié la composition de l’équipe qui est un point primordial 🙂 Merci pour le rappel Romain 😉

  4. Bon je suis encore loin de lancer une startup mais merci, je bookmark au cas ou !
    En tout cas bel article.

    • Merci Mathieu :=)

  5. J4apprécie particulièrement le point concernant le teasing, vu qu’en 2011, c’est le même procédé que nous avions utilisé pour lancer E-voir, une agence ivoirienne spécialisée dans l’internet marketing et les solutions medias en général. Merci Mael de me rappeler de bons souvenirs.

  6. En plein lancement de ma startup, ces conseils sont bons à prendre. Il est important de « teaser » avant de lancer son projet et au contraire, ne pas lancer son projet et seulement débuter la communication.

    Je pense qu’en plus des réseaux sociaux, il est important de disposer d’un blog propre à son projet pour commencer à obtenir des visiteurs et informer de l’avancée du projet.

  7. Il est aussi intéressant de réfléchir aux temps temps que le peut et que l’on veut y consacrer, histoire de ne pas mettre la famille ou sa santé en jeu 🙂

  8. L’article est pertinent et apporte de bons conseils. Le point sur le « Mission Statement » est effectivement un aspect très important à ne pas négliger avant de créer sa start-up. Je vous invite à découvrir notre check-list pour lancer votre startup : http://bit.ly/1JTjqdF
    N’hésitez pas à nous donner votre avis!

  9. Nous venons de lancer notre start-up et votre article est, comme bien souvent, très utile!

  10. j’ai vraiment pris du plaisir à lire cet article. c’est un bon travail de recherche. Merci pour le partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *