Affiliation Best Of — 25 juin 2012 — 4 commentaires
Comment augmenter son taux de conversion grâce au retargeting ?

Le retargeting ou reciblage publicitaire est une technique qui consiste à recontacter un internaute après que celui-ci ait montré un intérêt pour votre produit ou votre marque.
Il est un puissant outil de conversion et de fidélisation.

Le retargeting : mode d’emploi

Lorsqu’un internaute visite un site e-commerce sans concrétiser d’acte d’achat, le retargeting permet de recontacter ce visiteur par le biais d’une bannière publicitaire plus ou moins personnalisée, et placée sur un autre site web. Ce process encourage l’internaute à retourner sur le site marchand initial.
Trois acteurs sont nécessaires dans une campagne de retargeting :

  • la marque ou l’annonceur,
  • l’agence qui gère la campagne de reciblage publicitaire,
  • le site éditeur membre du réseau de l’agence.

Le retargeting s’appuie sur des données personnelles de navigation. Grâce à des morceaux de code intégrés sur chaque page du site annonceur, l’agence identifie le parcours de l’internaute : quand quitte t-il le site en question et quand visite t-il un autre site du réseau partenaire de l’agence.

C’est à cet instant que celle-ci diffuse au visiteur, une publicité retargeting.

Les principaux acteurs du retargeting sont : Criteo (leader), MyThings et Next Performance et même Google qui propose un service sensiblement différent, directement intégré dans le compte Adwords.

Retargeting, taux de transformation et fidélisation

Quand on sait que les internautes visitent en moyenne 5 fois un site e-commerce avant d’acheter et que seulement 2.7% d’entre eux transforment leur visite en achat, on comprend rapidement l’intérêt du retargeting (source Fevad/Mediamétrie – 4e trimestre 2011).

En effet, ce mode de ciblage comportemental a pour objectif d’orienter l’internaute vers la finalisation d’un acte avorté.

Le retargeting permet, grâce à des bannières publicitaires dites de « réexposition » d’augmenter considérablement le taux de clic.

Criteo, le leader en matière de retargeting estime que ces publicités sont 600 fois plus performantes que les bannières traditionnelles avec un taux de clic allant de 0.6% à 2.5%.

Next Performance indique un taux de conversion de 3% post-clic en moyenne, pouvant même aller jusqu’à 5%, ce qui constitue un très bon retour sur investissement.

Les explications de performance du retargeting sont intrinsèques à son concept qui consiste à adresser un message à des personnes ayant déjà démontré un intérêt pour la marque ou le produit.

Enfin, le retargeting est un formidable outil de fidélisation puisqu’il permet de reprendre contact avec l’internaute, une fois ce dernier ayant quitté le site. Différentes opérations de retargeting peuvent être envisagées dans le cadre d’une fidélisation client : coupon de réduction, vente croisée, proposition de produit complémentaire…

Articles recommandés

L'auteur

Audrey Devilloni

Promouvoir, valoriser, développer… autant de missions associées à la société de performance dans laquelle nous évoluons. J’ai fait de ce leitmotiv, mon métier. En tant que responsable e-marketing pour le compte des agences web Stylitek et Inoa-K, j’interviens quotidiennement auprès de société sur des problématiques d’image, d’e-réputation, de trafic ou de visibilité. Mes domaines d’expertise sont le social media, le référencement naturel et la stratégie éditoriale.

 


4 Commentaires

  1. Tout ceci est très puissant mais en tant qu’internaute lambda, j’avoue que ça me fait à chaque fois un peu bizarre de me sentir ‘espionné’… Vous êtes certaine que cela fonctionne à grande échelle ? (question bête me direz-vous… évidemment que cela fonctionne)

    • Bonjour Jérôme,
      Tout d’abord, merci de ta remarque, elle sera certainement utile à bien d’autres.
      Concernant le retargeting, j’irai même jusqu’à te dire que cette solution est uniquement envisageable à grande échelle. Car pour que le « jeu en vaille la chandelle », il faut que le site éditeur soit un site qui génère beaucoup de trafic.
      C’est un peu d’ailleurs la limite de cette méthode d’affiliation.
      J’espère avoir répondu à ta question :)

  2. Votre article est intéressant pour mieux comprendre ce qu’est le retargetting, un outil qui semble être très efficace, au vu des performances affichées. Mais j’ajouterai un bémol. Il doit être employé pour une durée limitée (le temps de la session par exemple) et en complément d’autres outils marketing. A défaut vous risquez de lasser les internautes ciblés et de créer l’effet inverse escompté. Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour Brice,
      Ta remarque est pertinente et je vais y répondre très simplement. Comme toutes techniques d’affiliation, la première contrainte réside dans le coût budgétaire généré. Le retargeting doit donc être une action bornée dans le temps et justifiée par un besoin spécifique de la marque (action promotionnelle, de fidélisation…). Par contre, je n’y vois pas là une limite du système mais bien au contraire, un moyen inhérent à l’efficacité de ce process.
      Pour répondre à ta seconde remarque, il est évident que je conseillerais toujours à mes clients d’associer plusieurs outils emarketing. Je remarque que généralement, les marques qui investissent dans des campagnes de retargeting, sont des clients « mûrs » dont l’empreinte sur le web est déjà bien déposée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>