YouTube Shorts : les publicités sont disponibles dans le monde entier

Fin avril, YouTube avait commencé à tester les publicités sur Shorts, cette fonctionnalité de vidéo courte introduite en 2020 et similaire à ce que proposent Instagram Reels, mais surtout TikTok. Désormais, cette option publicitaire est accessible à tous…

Test des publicités sur YouTube Short : de premiers résultats encourageants

Alphabet, la société mère de Google, avait annoncé ses résultats du premier trimestre. Les créateurs savent que c’est l’occasion à ne pas louper pour connaitre toutes les nouveautés et mises à jour sur YouTube.

Formation Création et développement d'une activité de formation

Sundar Pichai, PDG de Google et Alphabet, a par exemple indiqué que le nombre de chaînes YouTube qui généraient au moins 10 000 $ de revenus avait augmenté de 40 % d’une année sur l’autre. Rappelons que les créateurs gagnent une part de 55% des revenus publicitaires sur la plateforme, ce qui n’est pas le cas sur d’autres sites comme TikTok par exemple, qui propose des fonds de créateurs en baisse constante.

Pour devancer la concurrence, YouTube a introduit un fonds de créateurs de 100 millions de dollars pour Shorts l’année dernière. Cette mise à jour vise à inciter les influenceurs de TikTok à affluer vers YouTube et notamment YouTube Shorts.

Et alors que cette dernière n’est plus totalement nouvelle, YouTube avait testé les publicités dans Shorts pour augmenter ses revenus publicitaires.

Verdict ?

Ruth Porat, la directrice financière d’Alphabet, avait annoncé des premiers retours et des résultats des annonceurs encourageants.

Et YouTube a décidé de continuer dans cette lancée. Les campagnes d’action vidéo et les campagnes d’applications s’adapteront automatiquement aux vidéos courtes sur la plateforme.

La fonctionnalité est disponible à tous : comment ça marche ?

Un porte-parole de la société a déclaré que bien que la société ait commencé à diffuser des publicités dans le flux Shorts, il n’y aura pas de partage direct des revenus de ces publicités pour le moment.

« Au lieu de cela, nous continuerons à récompenser chaque mois des milliers de créateurs et d’artistes via le YouTube Shorts Fund pendant que nous développons un modèle à long terme pour la monétisation des créateurs dans Shorts. Nous travaillons activement sur une solution de monétisation pour les créateurs de courts métrages et utiliserons les enseignements de ce lancement pour informer cela. »

YouTube a lancé son fonds de création de 100 millions de dollars pour les courts métrages l’année dernière. Dans le cadre du programme, YouTube invite des milliers de créateurs éligibles à réclamer un paiement allant de 100 $ à 10 000 $ en fonction de l’audience et de l’engagement avec leurs vidéos Shorts. 

Pour être éligibles, les créateurs doivent répondre à plusieurs conditions pour pouvoir bénéficier du fonds :

  • Produire du contenu original – pas des vidéos qui ont été re-téléchargées à partir d’autres chaînes ou celles avec des filigranes d’autres réseaux sociaux ;
  • Etre âgé d’au moins 13 ans aux États-Unis ou avoir atteint l’âge de la majorité dans d’autres pays et régions.

Selon Google, les vidéos courtes de YouTube génèrent 30 milliards de vues quotidiennes, soit quatre fois plus que l’année dernière.

Maintenant que la plateforme n’est pas totalement nouvelle et accumule un nombre important de vues, la nouvelle initiative publicitaire aidera YouTube à augmenter ses revenus publicitaires tout en rivalisant éventuellement avec les opportunités de monétisation offertes par d’autres plateformes, comme TikTok.

La vidéo courte : LE type de contenu à adopter en 2022

Qu’il s’agisse de YouTube Shorts, TikTok ou Instagram Reels, la vidéo courte a le retour sur investissement le plus élevé par rapport aux autres types de contenus utilisés dans les stratégies marketing digital. 30 % des marketeurs prévoient d’ailleurs d’y investir plus que toute autre tendance en 2022.

Nous savons tous que le contenu vidéo devient de plus en plus un élément important de la stratégie de marketing de contenu de chaque marque. Une étude réalisée en 2020 par Wyzowl a d’ailleurs rapporté que :

  • Les utilisateurs partagent des vidéos deux fois plus vite que toute autre forme de contenu ;
  • 84 % des personnes étaient convaincues d’acheter un produit ou un service basé sur la vidéo de la marque.

D’autres études ont également révélé que :

  • Un peu plus de la moitié des vidéos de moins de 90 secondes sont regardées jusqu’au bout ;
  • Plus de 85 % des entreprises utilisent la vidéo comme outil de marketing.

Malgré tous ces chiffres convaincants, ne perdez pas de vue votre cible. La vidéo courte sur les réseaux sociaux notamment est plus populaire auprès des jeunes consommateurs, principalement la génération Z. Plus de 70 % d’entre eux passent en effet au moins 3 heures par jour à regarder des vidéos en ligne. 

À vous donc de voir comment l’adapter à votre marque, votre cible et votre stratégie marketing digital.