Entreprendre - Votre carte de visite respecte-t-elle ces 5 critères ? - 22 février 2019

Votre carte de visite respecte-t-elle ces 5 critères ?

Benoît Texier Consultant en communication visuelle spécialisé dans la santé

Carrées, rondes, grandes, petites, les cartes de visite sont un incontournable dans le monde du business, de la création de réseau et de l’échange d’informations. Survivants de la vague digitale, ces petits bouts de carton restent toujours aussi utiles lorsque l’on prend l’habitude de faire du réseau en physique. Malheureusement, c’est aussi le festival de cartes trop compliquées qui s’écartent de leur but originel : mettre à disposition des coordonnées le plus simplement possible. Voici ce qui me semble être important dans une carte de visite d’un point de vue utilitaire et graphique…

Essentiellement du texte

Traduction : évitez les photos, les visuels qui alourdissent votre carte et la rendent moins lisible. La personne qui l’utilise souhaite généralement vous contacter, rien d’autre. N’en profitez pas pour montrer tout votre talent graphique ou pour essayer d’y placer une, voire plusieurs images.

Votre carte n’est pas un outil de communication, mais d’information. Restez simple, allez à l’essentiel. Vous aurez tout le plaisir de parler de votre profession en personne ou au téléphone.

Circle Design

Du papier de bonne qualité, épais

Une carte de visite prend beaucoup de valeur dans sa nature physique. C’est un objet qui appelle à des sens comme le toucher. C’est aussi un objet qui va être utilisé et abîmé. Elle mérite toute son attention quant au papier et à sa qualité.

Essayer d’opter pour un papier d’au moins 300g, voire plus. Cela dépend évidemment de votre profession, mais généralement, un papier grainé et texturé fera toujours bien meilleur effet qu’un papier lisse ou vernis. Croyez-moi, une carte fait bonne impression d’abord par son papier avant toute chose.

Pia Ulin

Une bonne hiérarchie visuelle

Un vrai travail de designer graphique, sur un format aussi petit. Pensez à l’ordre dans lequel une personne verra les informations : d’abord le nom de votre entreprise, puis votre nom, votre profession, puis vos coordonnées. C’est une question de mise en page et de travail typographique. Structurez au mieux possible un élément aussi simple que le texte pour diriger le regard du lecteur.

La clé, c’est le contraste. Il faut jouer sur les contrastes de couleur, de taille et d’épaisseur de texte pour dynamiser le contenu d’une carte et la rendre plus naturelle à lire.

Pas d’effets compliqués

Impression à chaud, embossage, toutes ces techniques d’impression permettent de réaliser des effets très beaux et faire des cartes très qualitatives. Mais n’oubliez pas le but de votre carte : elle sert à informer, pas forcément à impressionner. Si vous êtes photographe de mariage, une dorure à chaud avec de l’embossage sera tout à fait pertinente. Beaucoup moins si vous vendez des paniers bio !

Pieces

Originale. Juste un peu.

La subtilité de travailler sur une carte de visite est de créer une empreinte mémorable avec notre interlocuteur. Qu’il associe notre personne avec la carte qu’on vient de lui donner. Se démarquer par sa carte de visite tient à des subtilités, plutôt qu’à des effets visuels compliqués.

Rappelez-vous, il faut rester simple et aller à l’essentiel. Parfois, il suffit de briser les codes pour sortir un peu du lot. Une carte très simple est déjà originale en soi. Parfois, c’est la petite touche de couleur, le petit embossage visible quand on y prête attention qui fait toute la différence.

Culture Montréal par le Studio Caserne