Startup - Décupler sa visibilité sur le web avec le native advertising - 24 janvier 2018

Décupler sa visibilité sur le web avec le native advertising

Linkjuice Mise en relation avec les influenceurs

Il ne viendrait pas à l’idée d’un petit commerçant de centre-ville d’abandonner vitrine, enseigne, devanture ou cartes de visite… Autant se barricader ou fermer son magasin ! Eh bien, sur internet, c’est la même chose. La notion de visibilité s’y retrouve, et ce d’autant plus qu’avec la toile on peut potentiellement toucher le monde entier… En retour, la concurrence vient elle aussi de partout, d’où l’importance de soigner son webmarketing, le moindre détail pouvant faire la différence ! C’est ici que le recours au publi-rédactionnel et au placement de liens, via une plate-forme comme LinkJuice.io, s’avère plus que pertinent pour être le plus visible dans son segment.

La nécessité d’être toujours plus visible

Tout le monde peut avoir un nom de domaine en quelques clics. Idem pour un compte sur les réseaux sociaux les plus populaires de la planète. Mais cela ne servira à rien si ces passerelles ne sont pas un tant soit peu alimentées. Au contraire, un site sans actualités ou une page Facebook sans nouvelles publications fera penser à une entreprise… morte. Et, du point de vue de la compétitivité, ce sera bel et bien le cas.

Au-delà d’une gestion régulière de ses propres vitrines numériques, il faut encore étendre sa visibilité. Pourquoi ? Parce que vos concurrents ont eux aussi Facebook, LinkedIn, une e-boutique, etc. Il convient donc de faire au moins aussi bien qu’eux dans ces domaines, mais il faut aussi les distancer partout ailleurs, sur les terrains où ils ne sont guère (encore) présents ou pas assez bien. C’est ce que ne cessent de répéter les membres de l’équipe de LinkJuice.io, car c’est une réalité qu’ils peuvent constater chaque jour.

L’avenir passe par la publicité native

Ici, une stratégie née aux USA vers 2012 apporte en effet une solution aux webmarketeurs. C’est le native advertising – ou publicité native – qui consiste à faire paraître sur des sites influents des publicités adaptées, pertinentes et par conséquent efficaces. Là où la plupart des concurrents adoptent une tactique de marketing vieillissante, comme la commande exclusive de bannières et de pop-up peu appréciés des internautes, il faut se diriger vers une communication intelligente. En bref, il s’agit d’articles sponsorisés, de publi-rédactionnel, de placements de liens et de mentions sur les réseaux sociaux les plus en vue. C’est le b.a.-ba : pour faire mouche, il faut commencer par viser juste.

Cela rejoint tout naturellement les notions si prisées – et appréciables – d’inbound marketing ou encore de marketing d’influence. C’est aussi une bonne occasion de se constituer un réseau solide et vraiment professionnel, toujours en vue de maximiser ses bénéfices. Il y a cependant mille et une façons différentes de mettre en œuvre cette politique d’augmentation de sa visibilité…

Alors comment améliorer sa visibilité numérique ?

« Time is money », a-t-on coutume de dire. Et le webmarketeur le sait bien : il cherche à trouver les méthodes de marketing les moins chronophages pour lui et les plus lucratives pour son entreprise. Il s’agit d’avoir des retombées largement supérieures aux investissements, avec une efficacité maximale. Or, en la matière, il faut savoir déléguer ou – du moins – s’associer avec des aides extérieures et qualifiées qui feront gagner du temps au marketeur tout en lui permettant d’obtenir des résultats bien souvent supérieurs à ceux qu’il aurait pu espérer avoir sans cette expertise :

Un concept innovant tel que celui proposé par LinkJuice.io a clairement son mot à dire à cet égard. Officieusement testé pendant une année, il a donné d’excellents fruits pour les différents annonceurs et éditeurs web de toutes tailles qui s’y sont intéressés.

Pour faire bref, il s’agit d’une plate-forme mettant en relation des sites influents (plus de 2 000 en l’occurrence) et des annonceurs, dans tous les domaines imaginables. Ces premiers disposent de contenus éditoriaux de qualité et d’un nombre de visiteurs en faisant d’excellents terrains de prospection. Monétisés grâce à différents types de publicités, ils sont volontiers demandeurs d’articles sponsorisés au contenu parfaitement adapté à leur ligne éditoriale.

Et c’est précisément là ce que propose la solution LinkJuice.io née au sein de la start-up DIGINOV fondée en 2014 par Marc de Zordo. Cette dernière compte à elle seule près de 200 médias web, dont de nombreuses pages spécialisées à haut trafic comme Newsly, Coin24, Passion&Car et Trendly.

Une start-up qui fait le plein d’idées

La barre des 500 annonceurs actifs sur la plateforme, déjà franchie fin 2017, est désormais un fait acquis. C’est maintenant vers le millier que regarde l’interface, comptant sur la pertinence de ses services. Mettant en avant sa capacité d’adaptation, elle propose aux webmarketeurs et autres professionnels des offres sur mesure.

Cela va du « clé en main » à une liberté totale après une simple mise en relation avec des influenceurs du net. La communication des besoins de chacun permet une tarification transparente et un partenariat fructueux pour tout le monde.

En raison de l’expertise des collaborateurs de la plate-forme, des agences de marketing toujours plus nombreuses adoptent elles-mêmes cette façon de fonctionner. Maîtrise du budget, simplicité d’utilisation, résultats dépassant les attentes : cette manière de faire du native advertising est une méthode de marketing au rapport qualité-prix particulièrement appréciable.

L’interface LinkJuice.io partant dès cette année à l’assaut de l’Europe grâce à une présence multilingue (50 % de ses clients sont déjà hors de France à l’heure où nous écrivons ces lignes), il y a fort à parier que ceux qui ne prendront pas le train en marche auront beaucoup de mal à se maintenir dans la course !

 

 

Article écrit en collaboration avec LinkJuice.io