Best Of - Gamification : 5 techniques pour 5 cas d’école - 18 juin 2013

Gamification : 5 techniques pour 5 cas d’école

Aujourd’hui, nous allons voir 5 techniques de gamification simples à mettre en place. Elles sont  utilisées par des sites internet plus ou moins connus pour augmenter l’engagement des utilisateurs. Bien que la plupart des sites évoqués disposent désormais de beaucoup de moyens, les mécaniques peuvent être implémentées facilement sur n’importe quel site ou blog…

Stackoverflow : le statut des utilisateurs

Stackoverflow est une plateforme collaborative dédiée à l’entraide de développeurs informatiques pour résoudre des problèmes de programmation. Chaque utilisateur peut distribuer des points de réputation à ceux qui dispensent les meilleurs conseils. Ainsi, les meilleurs contributeurs de la communauté acquièrent un statut mettant en valeur leurs compétences. Ce système de réputation a deux avantages : d’une part, il permet de filtrer les informations de qualité. D’autre part, il incite les utilisateurs à participer davantage pour gagner des points et améliorer leur statut.

Stackoverflow-réputation

Comment intégrer les mécaniques de statut sur son site ?

Faire des niveaux de membres en fonction des actions réalisées : nombre de partage d’article, nombre de commentaires etc.

Foursquare : la récompense virtuelle

Foursquare est une application géolocalisée dont le but est de s’enregistrer lorsqu’on se trouve dans un endroit. La succession d’enregistrements au même endroit donne accès à des badges. Lors des premières utilisations, Foursquare est avant tout un jeu dont le but est de collectionner les badges. Cela permet à l’utilisateur de se familiariser avec le principe de l’application. Petit à petit, l’utilisateur est guidé vers la découverte d’autres fonctionnalités. Les récompenses virtuelles sont donc une excellente façon de faciliter la prise en main de son application en incitant certains comportements.

foursquare-badges

Comment intégrer les récompenses virtuelles sur son site ?

Par exemple, produire des contenus (image, badge, présentation, vidéo…) et les faire gagner au fur et à mesure de l’expérience sur le site.

Facebook : la récompense aléatoire

Déjà évoquées dans un précédent post, les récompenses aléatoires sont une mécanique très puissante. Il s’agit de récompenser l’utilisateur de manière incertaine. Pourquoi les utilisateurs sont “accros” à Facebook ? L’une des raisons est le scroll infini. Lorsque l’utilisateur descend la page, certaines informations sont intéressantes : ce sont des récompenses. D’autres le sont beaucoup moins et l’utilisateur ne les regarde pas. Comme la proportion d’informations “intéressantes” et “inintéressantes” est incertaine, la récompense est aléatoire. L’utilisateur est alors pris dans une spirale : il continue de scroller en cherchant la prochaine information qui l’intéressera mais il ne sait pas si ce sera un post ou dix posts plus bas. Et dès qu’il aura retrouvé une information intéressante, celle-ci lui donnera encore de l’espoir pour continuer de “scroller” vers le bas. Ceci augmente l’engagement de l’utilisateur et crée de la rétention. Ce phénomène a une explication scientifique mais c’est une autre histoire.

Comment intégrer les récompenses aléatoires sur son site ?

Pour faire exactement comme Facebook, si les contenus sont adaptés, on peut mettre en place un scroll infini. Sinon, il s’agit d’identifier ce qui constitue la récompense de votre site pour les utilisateurs et de la distribuer aléatoirement. Petit indice, le scroll infini n’est pas la seule récompense aléatoire sur Facebook, les notifications qui apparaissent parfois lorsqu’on se connecte sont aussi des récompenses aléatoires.

De Twitter à Klout : le quantified-self

Le Quantified self, c’est le fait de voir évoluer ses propres performances sous formes statistiques. Chez certains utilisateurs, c’est un très bon moyen de créer de la rétention. Sur Twitter les statistiques de Followers, de Retweets, sont importantes pour une large proportion d’utilisateurs. La preuve en est qu’il est possible d’acheter des followers et que Twitter évoque souvent l’idée de ne plus afficher ces statistiques pour limiter les dérives. Preuve encore plus flagrante, Klout et Kred sont des services délibéremment gamifiés pour comparer l’influence des utilisateurs sur les réseaux sociaux.

Pete_Cashmore_Klout

Comment intégrer le Quantified-Self sur son site ?

Mettre à disposition des utilisateurs et des visiteurs des statistiques. Ces statistiques sont souvent déjà présentes dans les bases de données mais il s’agit d’en divulguer certaines (les plus stratégiques suivant les comportements que l’on veut encourager).

Vente-privee.com : l’accès

Vente-privee.com n’est pas un site gamifié. Cependant, son principe repose sur l’accès à des produits que le consommateur n’a habituellement pas l’opportunité d’acheter. C’est un mélange subtil entre mécanique de statut et récompense : parce qu’il a un certain statut, la marque donne accès à des produits exclusifs et réservé aux clients “VIP”. Aujourd’hui Vente-privee.com ne repose plus sur le système d’invitations qui crédibilisait le caractère exclusif des contenus. Néanmoins, cette mécanique a contribué à la popularité du site à ses débuts.

Comment intégrer l’accès sur son site ?

Créer du contenu exclusif et le réserver à certains utilisateurs, au moins dans un premier temps.

Formation "Mettre en place une stratégie de gamification"

S'abonner à la newsletter
Laisser un commentaire