Best Of Community management E-réputation Interviews Startup — 21 juin 2016 — Aucun commentaire
Développer sa visibilité lorsqu’on est artiste : interview de Céline Magnano ICE Consulting

Même si aujourd’hui, les possibilités de communication sur le web sont à la portée de tous (réseaux sociaux, Youtube, blog…), lorsqu’on est artiste et qu’on souhaite se faire connaître, on se rend vite compte que la communication c’est un vrai métier ! Et oui 🙂 Il peut être nécessaire de s’entourer de spécialistes pour communiquer efficacement et mettre en valeur son travail artistique. Aujourd’hui, j’ai rencontré Céline Magnano, consultante en marketing digital mais également coach en image artistique. Elle a bien voulu nous expliquer quels sont les points à retenir pour développer sa visibilité lorsqu’on est artiste…

Bonjour Céline, peux-tu te présenter à nos lecteurs ? Quel est ton parcours et comment es-tu arrivée à être coach en image artistique ?

celine magnanoBonjour Sylvain, mon parcours se compose de deux passions menées de front. Je suis auteure interprète depuis l’âge de 15 ans, après mon bac j’ai choisi de devenir intermittente du spectacle, puis je suis montée à Paris a 19 ans.  Entre studio et piano bar, j’ai eu la chance de rencontrer une équipe d’excellents musiciens et j’ai signé deux singles chez Universal et Wagram Music.

En parallèle, je me suis formée au marketing digital et j’ai travaillé 4 ans chez Microsoft, pour finalement me spécialiser dans la communication digitale en passant une certification en Community management chez IMCI Formation.

Aujourd’hui, j’ai fait le choix d’allier ses deux canaux pour partager aux artistes en devenir, ma propre expérience, tant au niveau musical que digital.

Quand as-tu monté ICE Consulting et pourquoi ?

En finissant ma certification, j’avais déjà en tête de monter ma structure pour accompagner les artistes dans leur parcours. Ce projet est né en Novembre 2015. Quand j’ai commencé la scène a 15 ans, j’aurais moi-même adoré avoir un coach unique, qui m’accompagne sur tous les plans, plutôt que d’un côté prendre des cours de chant, de l’autre aller enregistrer des maquettes sans être guidée vocalement, des cours d’interprétation scénique, sans un suivi de style, une recherche de personnalité. Cela coute du temps et de l’argent.

Que proposes-tu via ICE Consutling ?

Aujourd’hui, il existe, soit des Community Manager pour les artistes, soit du coaching vocal, soit des studios d’enregistrement, soit de la direction artistique.

Je propose tout simplement d’allier les quatre avec une seule et même personne, un gain d’expérience et d’argent pour l’artiste ou l’amateur qui souhaite développer sa personnalité artistique et la diffuser sur internet, le tout dans une ambiance conviviale et de partage.

Aujourd’hui, quelles sont les difficultés qu’on rencontre lorsqu’on est artiste et qu’on souhaite se faire connaître ?

Ce n’est pas nouveau, le monde d’aujourd’hui croule sous les nouveaux artistes, toujours plus originaux les uns que les autres.

Et la difficulté supplémentaire, c’est que le public est devenu exigeant et se lasse très vite.

Il faut donc trouver un public fidèle, en passant par une communication visuelle, mais aussi écrite, un concept en même temps simple et recherché, en fonction du style musical défini ensemble et de la cible à laquelle ce style s’adresse.

Ainsi, après avoir défini tous ces paramètres, il faut tout simplement générer de l’émotion ; l’humour, la tristesse, l’amour, pour faire ressortir ce qui va permettre au public de se reconnaître en l’artiste… Il y a le talent, bien sûr, mais cela passe aussi par la façon dont il s’adresse à son public sur les réseaux sociaux, par la quantité de prise de parole, qui va le rendre plus ou moins mystérieux, cela passe par son contenu visuel, les couleurs choisies, en accord avec ce qu’il veut dégager, et par du contenu vidéo, plus ou moins régulier et/ou naturel ou mis en scène, via des covers (des reprises filmées ) qui lui ressemble, le tout en restant sincère, il s’agit juste de mettre en valeur tous ses atouts.

Comment aides-tu tes clients à franchir ses difficultés ?

Cela dépend de son parcours et du stade ou il en est.

Un artiste qui a déjà l’expérience de la scène, des studios, aura plus de confiance en lui et aura peut-être moins besoin de coaching scénique qu’un artiste qui n’a jamais eu d’expérience en public.

J’ai des chanteurs qui ont déjà un style bien établi, pour ceux-là, je les accompagne sur leur composition, et je m’axe surtout sur le développement de leur image digitale.

Donc chaque musicien a ses propres axes d’amélioration, et le programme de développement est fixé en fonction.

Est-ce que tu peux nous expliquer quelle est l’entendue de tes services ? Tu vas du style vocal au Community management, comment arrives-tu à relier ces différentes compétences ?

Je ne prétends pas fournir la méthode absolue, car cela n’existe pas, bien entendu. Ce que je propose, c’est ma propre expérience après 14 ans de carrière avec de grands professionnels de la musique qui ont travaillé avec les plus grands, qui m’ont beaucoup appris et qui m’apprennent encore tellement aujourd’hui, sur le chant, l’écriture, les arrangements musicaux et l’interprétation scénique…

Et le tout combiné avec mes années dans le marketing international, pour finalement l’axer sur le digital.

Je ne prétends à rien d’autre qu’à de l’accompagnement, du suivi et du conseil.

J’ai compris aujourd’hui que je prends un plaisir monstrueux à aider les artistes qui ne savent pas trop par où commencer, qui ont besoin qu’on leur mette le pied à l’étrier, qu’on leur fasse rencontrer du monde, qu’on les conseille sur leurs droits, qu’on leur dise quelles scènes faire, et comment s’y prendre, comment se créer une image, un public, et un réseau de musiciens et de médias…

Qu’ils arrêtent d’avoir peur de penser qu’il y a meilleur qu’eux, car il y a un public pour tout le monde, il faut juste le trouver. Mais ce monde n’est pas toujours facile, j’aurais moi-même aimé, à certains moments, pouvoir me reposer sur quelqu’un qui me conseille lorsque j’ai débarqué seule à Paris.

C’est quoi un peu le profil de tes clients ? Comment arrives-tu à adapter tes prestations aux différents univers artistiques de ces derniers ?

J’ai des artistes qui n’ont fait que chanter sous la douche. Et nous commençons dans ces cas-là par des cours de coaching vocal obligatoires.

Je ne suis pas là pour vendre du rêve, s’il y a du travail avant de commencer le développement de l’image, il faut que l’artiste le comprenne.

Je pense à une chanteuse notamment, qui a du travail vocalement, mais elle est extrêmement douée pour l’écriture et la composition. Donc nous mettons en forme ses morceaux et nous travaillons la voix à partir de ses propres compostions.

Le programme est vraiment propre à chacun, c’est pourquoi je propose une séance de découverte, totalement gratuite, dans laquelle nous discutons, nous étudions un peu son parcours, ses volontés, ses gouts, ce qui existe sur lui sur le web etc…

Il est important de briser la glace pour avancer, cette séance est vraiment nécessaire pour instaurer un climat de confiance et de partage. Car je ne conçois pas la musique sans partage, et je conçois nos séances comme un échange d’égal à égal, pas de « professeur » ni « d’élève », car eux m’apportent énormément aussi. Certains artistes avec qui je travaille ont un talent tellement monstrueux, je ne vais bien évidemment pas prétendre leur apporter mon aide musicalement parlant.

A ce moment-là, leur développement va être sur leur image digitale, la création de contenu et la gestion de leur site internet et leurs réseaux sociaux, ainsi que des scènes, en partenariat avec des tourneurs.

Si tu avais 3 conseils à donner aux artistes pour se faire connaître via le web, ça serait quoi ?

Déjà, bien définir son style, nous pouvons aimer plusieurs styles musicaux, mais je pense que l’identité d’un artiste est très importante, pour pouvoir toucher un public bien précis, car c’est ce public qui restera fidèle.

Ensuite, et comme pour toute entreprise, il faut être un artiste connecté ! Utiliser les plateformes mis à disposition pour nous faire connaître, créer une relation intime avec les internautes, Youtube est une formidable plateforme, un vrai moyen viral pour se créer un public…

Enfin, je suggèrerai d’être curieux et original, d’avoir un temps d’avance sur les titres qui peuvent fonctionner, et de les adapter à son univers, pour en créer une vidéo qui sera regardée et cherchée… utiliser les bons mots clés en fonction etc…

J’en ai moi-même fait l’expérience en tant qu’artiste avec Castle in the Snow, remix de The Avener… une cover qui n’a pas trop mal fonctionné avec 35 000 vues.

Un mot pour la fin ?

Et bien, je serai ravie de pouvoir découvrir de nouveaux artistes, que ce soit pour aller boire un verre ou pour bosser ensemble, je reste toujours à l’affut de nouveaux partages musicaux, et j’ai des tas de potes à vous faire rencontrer !

La musique, c’est fait pour ça, alors n’hésitez pas ! J

Si vous êtes artiste, que vous avez un talent à mettre en avant, n’hésitez pas à consulter Céline, elle pourra parfaitement vous accompagner.

Vous pouvez la retrouver sur son site : www.iceconsulting.fr et les réseaux sociaux Facebook, Twitter, Linkedin et son blog.

ICE Consulting a été découvert via notre opération la #StartupDuMois

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Sylvain Lembert

Depuis 2004 dans le webmarketing, j’ai pu mettre en place des campagnes e-marketing dans des domaines variés. J’ai participé aux référencements de marques reconnues et mis en place la stratégie de communication on-line d’un assureur. J’ai également élaboré une stratégie de search marketing au niveau européen et été responsable de l’acquisition via Facebook pour un groupe de média social. Je suis aujourd'hui consultant webmarketing, n'hésitez pas à me contacter pour vos projets de communication on-line.

 


0 Commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *