Best Of Community management Social Media — 20 juin 2016 — 1 commentaire
Tout savoir sur Périscope

À l’ère du Web 2.0, les entreprises et les individus sont présents sur la « toile » de leur fait et du fait des internautes. Tous échangent du contenu, jouant ainsi sur l’e-réputation. Et si la plupart optimisent leur notoriété via Facebook, LinkedIn et Twitter, conscients des enjeux du web participatif et de la conversation, ils sont encore nombreux à hésiter à développer une stratégie Social Media sur Périscope. Pourtant, ce support présente de réels intérêts professionnels…

Périscope

Application de streaming vidéo en direct, Périscope permet « d’explorer le monde au travers des yeux des autres ».

Le streaming, qui vient du terme anglais « stream » (courant, flux, flot…) est une technique permettant de diffuser des flux de vidéos, audio, en temps réel et de manière continue. Il s’oppose à la diffusion par téléchargement de fichiers qui nécessite de récupérer l’ensemble des données d’un morceau, mais aussi un extrait vidéo avant de pouvoir l’écouter ou le regarder.

En revanche, la lecture en continu est, du point de vue théorique, un téléchargement, car il y a un échange de données brutes entre un client et un serveur. Néanmoins, le stockage est provisoire et celui-ci n’apparaît pas directement sous forme de fichier sur le disque dur du destinataire.

Dans le cas de streaming, les données sont également téléchargées en continu dans la mémoire vive, analysées à la volée par le téléphone mobile, et rapidement transférées vers un écran ou un lecteur multimédia (pour affichage), puis remplacées par de nouvelles données !

Chiffres clés

Périscope, c’est :

  • 10 millions de comptes ;
  • 2 millions d’utilisateurs actifs par jour ;
  • Audience : « 40 ans » de visionnage par jour !

En effet, les personnes qui y regardent des vidéos totalisent 40 ans de visionnage au quotidien.

Un réseau social en plein essor

Périscope a été racheté par Twitter pour un montant de 100 millions d’euros (mars 2015) et l’application est douze fois plus utilisée que Meerkat. Son PDG et co-fondateur est Kayvon Beykpour.

Caractéristiques

L’application est disponible pour les téléphones mobiles Android et iPhone avec pour caractéristique de diffuser de la vidéo en LIVE depuis son téléphone mobile. Elle favorise l’interaction des utilisateurs, les périsconautes qui peuvent commenter le direct et « liker » le LIVE.

Utilités

Le système de l’application est similaire à Snapchat, mais pour les vidéos. Ainsi, au cœur de l’actualité, sortez votre Périscope ! Cette application illustre la vitesse d’évolution du numérique dans le secteur des médias, mais aussi les nouveaux usages du numérique dans ce secteur.

Périscope vs Meerkat

Rappelez-vous, en février 2015, Meerkat est arrivé sur les mobiles. Meerkat, qui signifie « suricate » en anglais, est ce petit mammifère qui vit en groupes dans lesquels certains restent debout sur leurs pattes arrière en sentinelles pour prévenir de tout danger !

En tant qu’application de streaming vidéo en direct (le petit suricate debout), Meerkat a cassé les codes de la vidéo sur Internet, car :

  • Pas de stockage long terme comme sur YouTube ou Dailymotion ;
  • Du temps réel pour donner les moyens à tous de filmer depuis son Smartphone.

Pour ceux (les petits suricates couchés) qui regardent sur leur mobile les vidéos émises en « live », il était donc possible (et cela l’est toujours, d’ailleurs) d’interagir avec celui qui filme (le petit suricate debout) via des micro-messages !

Aussi, devant le succès rencontré par Meerkat, Twitter (réseau social centré sur l’information en temps réel) a très vite racheté Periscope pour concurrencer Meerkat et prendre l’avantage en intégrant Périscope au réseau social Twitter !

Ainsi, Periscope est devant Meerkat :

  • En nombre d’utilisateurs ;
  • En nombre de partages ;
  • En termes de notoriété.

Et cela, malgré la riposte de Meerkat qui a signé un accord avec Facebook en mai 2015.

Fonctionnalités

Sur Périscope, vous créez un compte à partir de Twitter ou d’un numéro de téléphone. L’application fonctionne sur le principe d’abonnements et d’abonnés. Il est possible d’y lancer des diffusions publiques et privées, et les commentaires sont réservés aux followers ou désactivés.

Concernant les replays, ils sont disponibles sur le profil Périscope jusqu’à 24h, et il est possible de revoir une vidéo après la diffusion pendant ce temps limité !

Sur Périscope, vous pouvez :

  • Retransmettre des vidéos filmées en direct ;
  • Les proposer à un groupe d’abonnés pouvant réagir en LIVE ;
  • Les proposer directement via son Smartphone.

Le système de « followers » et de hashtag (#) est similaire à Twitter. Pour les spectateurs, l’application offre les possibilités de commenter en direct, de « liker » une vidéo, et de la partager. Elle propose également la géolocalisation du diffuseur de la vidéo ainsi que la synchronisation avec Twitter.

Autre fonctionnalité : Périscope possède un système d’Analytics pour obtenir des informations sur les spectateurs.

La « spontanéité » du média permet également à la marque une communication directe avec sa communauté (car on diffuse en direct et on a la réaction). Ainsi, on peut répondre aux différentes interrogations de ses spectateurs, ce qui offre un côté authentique que l’on n’a pas sur une vidéo YouTube. D’ailleurs, l’application ne permet ni montage, ni rediffusion (au-delà de 24h).

Périscope est un outil de choix pour transmettre au plus grand nombre en direct une séance presse, une interview, ou pour présenter un nouveau produit. Le côté éphémère du live permet aussi d’ajouter un côté marketing de la rareté avec un live unique à ne pas manquer !

La simplicité de l’utilisation, associée à la mobilité du téléphone, rend l’ensemble très accessible, notamment pour les petites structures. Couplé avec Twitter, c’est un moyen de toucher sa communauté. Et en plus des commentaires, le système de cœurs (similaire au « like » de Facebook) permet de mesurer l’engagement de vos spectateurs.

Exemple d’utilisation

Skyscanner, comparateur de voyages, a proposé à ses abonnés un tour du monde en direct en 24h dans 20 villes réparties sur l’ensemble du globe. L’objectif était de faire découvrir ces destinations à travers l’utilisation de Périscope et aussi de donner aux personnes l’envie d’y aller, si possible en réservant son billet d’avion sur le site.

L’application offre de réels bénéfices aux marques. Les actions entreprises sur Periscope permettent en effet de:

  • Gagner en notoriété ;
  • Vous rapprocher de votre communauté en proposant une vraie communication directe ;
  • Faire le buzz si votre contenu est original.

Dans une société où les clients recherchent de la personnalisation, l’humanisation de la relation commerciale, l’application est un moyen de :

  • Mettre un visage derrière une organisation ;
  • Rassurer ;
  • Prendre à contre-pied les campagnes de communication de masse déshumanisées.

De plus, comme Périscope est encore assez peu utilisé en France, il représente une opportunité pour les marques de se différencier de leurs concurrents grâce à ce côté exclusif de la vidéo (consultable que pendant 24h).

Aussi, l’application permet à la marque d’augmenter son capital sympathie, créant une relation de proximité et de complicité.

Conseils d’utilisation

Première chose, pensez « ligne éditoriale », donc calendrier éditorial. Aussi, il est primordial de maîtriser le support avant de prévoir une stratégie Social Medial sur Périscope ! N’oubliez non plus que l’audience est multilingue. Et avant de lancer un « LIVE », pensez à communiquer sur vos autres supports sociaux sur la date de votre diffusion, à prévenir vos communautés, et à choisir le titre de votre « LIVE ». Faites qu’il soit sympa et qu’il suscite l’envie d’interagir avec vos spectateurs (les viewers) en amont du LIVE, pendant et après !

Si vous vous demandez encore à quoi sert Périscope, il est utile pour communiquer sur des évènements en «LIVE», réaliser des interviews, publier sur l’envers du décor, et faire du storytelling. Il permet de montrer les coulisses d’un évènement, d’interagir avec ses spectateurs au travers de questions-réponses, de permettre la visite virtuelle en direct d’un site touristique, etc. !

Les usages

Périscope présente un intérêt pour tout ce qui concerne l’actualité, d’où le rachat par Twitter qui se positionne comme LE média mondial du direct et qui vise les chaines d’information en continu, via ses millions de membres. On note ainsi l’intérêt des journalistes aux 4 coins du monde !

L’application est aussi adaptée aux événements festifs (14 juillet en France) ou même lors d’évènement tragique comme le 13 novembre 2015 au Bataclan à Paris.

Pour les TVs et groupes de médias, Périscope représente la capacité d’intégrer dans leur stratégie de la vidéo en temps réel, filmée en direct par des citoyens. C’est effectivement un moyen de rendre accessible de partout sa participation à un événement, plus simplement que les streaming des conférences par les organisateurs (quand il y en a).

Il ne faudra pas non plus oublier d’analyser sa stratégie déployée sur Périscope et de réaliser le retour d’information sur l’audience des vidéos, car cela est essentiel pour celui qui filme. Cela permettra de s’améliorer et de rencontrer son public. Il semble donc important pour les marques de s’intéresser à cet usage, de se rapprocher de blogueurs influents et de personnalités qui voudraient partager leurs publications !

D’ailleurs, certains utilisateurs de ces nouveaux outils font visiter leur ville, ou la ville de leur déplacement. Ceux qui aiment le disent en direct en touchant leur écran, ce qui affiche les petits cœurs de la couleur du participant (nuances de couleurs) sur Périscope. Notez que les commentaires sont à gauche et peuvent être en n’importe quelle langue. Aussi, les personnes sont en direct au moment de la copie d’écran, ce qui permet de retrouver la liste des participants et de suivre (ou bloquer) qui l’on veut.

Parmi les usages d’élus dans leur ville, on peut citer Anne Hidalgo, Maire de la ville de Paris, qui tourne sur Periscope des séquences sur son agenda dans la capitale :

  • Petit tour en Velib ;
  • Visite de Paris plage ;
  • Retransmission du discours du pape aux Maires lors de la préparation de la COP21 ;
  • Visite du beach-volley devant l’hôtel de ville.

Déjà fortement présente sur les réseaux sociaux, Anne Hidalgo organise des rassemblements citoyens. Avec une audience « sociale » déjà très large, elle est aussi très suivie sur Périscope.

Pour les élus, participer sur Périscope leur permet de donner une idée plus concrète des sujets en cours dans la ville, d’interagir immédiatement et de donner un retour aux citoyens et aux autres élus. On voit bien ici que l’application redynamise la relation de proximité. Pour ceux qui agissent sur un territoire, il semblerait alors intéressant de l’intégrer dans les réflexions afin de couvrir l’innovation autour des systèmes d’information !

Périscope et les marques

Le phénomène de cette application de « live streaming » est populaire, car elle permet de filmer et de diffuser en temps réel du contenu depuis son Smartphone, tout en conversant en direct avec les autres utilisateurs. Accusé de « voyeurisme » à son arrivée, Periscope a déjà séduit quelques marques, comme Chanel qui a diffusé son défilé lors de Fashion Week.

Mais les marques sont-elles faites pour le live ? En effet, s’essayer au live proposé peut paraitre inconfortable et un bon dispositif Périscope nécessite beaucoup de préparation pour remédier au caractère imprévisible du direct. Il semble nécessaire de communiquer en amont pour créer de l’attente avant l’événement, mais aussi de soigner ses différents canaux organiques ou sponsorisés.

Le digital s’évènementialise davantage !

L’application démocratise la diffusion en direct de vidéos. Les marques et agences s’emparent de ce nouveau média social et mobile, avec une dimension “sans filet” au marketing temps réel ! En effet, l’application ne permet ni montage, ni rediffusion après 24h au-delà des relais événementiels.

Periscope n’est pas un précurseur de la diffusion en live sur le web. YouTube et Dailymotion la proposent gratuitement depuis des années, et des services comme Ustream permettaient déjà aux marques de diffuser leurs événements sur le web ou leur page Facebook. En revanche, Periscope et Meerkat ont rendu mobile l’enregistrement de vidéos diffusées en direct. Plus besoin de faire appel à plusieurs caméras, un banc de montage, un camion régie. Periscope ajoute une dimension sociale, où les spectateurs peuvent être producteurs de contenus et inversement.

Par exemple, BMW a lancé en France le premier festival officiel des amoureux de la marque sur le circuit de Magny-Cours. Afin de marquer le coup, le constructeur automobile a partagé l’événement via Periscope, permettant ainsi au plus grand nombre d’assister à des moments forts du #BMWFestival.

Ainsi, certaines campagnes sont dédiées à Périscope, une opportunité créative et une source de visibilité supplémentaire. Ce fut notamment le cas pour Jean-Paul Gaultier lors de son exposition au Grand Palais. Il s’agissait d’un concours pour tenter de gagner des places pour sa rétrospective. Jean-Paul Gaultier a organisé une chasse au trésor géante dans Paris pour retrouver la mannequin en robe de mariée du créateur qui se filmait sur Periscope. Les indices étaient postés sur les autres réseaux pour permettre aux fans de se rendre auprès de la mariée !

Aussi, sur Périscope, la proximité avec l’utilisateur permet aux marques d’offrir à leur cible des conseils sur les produits, et de réaliser des tutoriels en direct avec la possibilité d’interagir avec les utilisateurs. C’est notamment le cas de Benefit Beauty, marque de cosmétiques américaine, qui décline des tutoriels YouTube sur Periscope, avec des conseils en live de la blogueuse et make-up artist Maggie Ford Danielson.

Du réel au virtuel, avec le culturel !

L’application donne un aperçu live de lieux ou de manifestations. Par exemple, le Grand Palais à Paris organise sur Périscope des visites virtuelles.

En revanche, il faut savoir qu’un bon dispositif Periscope nécessite beaucoup de préparation pour remédier au caractère imprévisible du direct. Cela demande aussi de communiquer en amont de l’événement pour créer de l’attente, et de soigner ses différents canaux organiques ou sponsorisés.

Des suggestions de comptes Périscope à suivre

  • Claire Waddington (Scientific translator, English language) : 19150 abonnés ;
  • Europe 1 : 11 765 abonnés ;
  • Europe 1 service Presse : 437 abonnés ;
  • Le Monde : 43 878 abonnés.

Avant de se quitter…

Le 1er février 2016, Facebook a lancé le déploiement généralisé du LIVE STREAMING pour suivre l’engouement autour de Periscope et Meerkat en lançant sa propre fonctionnalité de vidéo live… Tout d’abord réservée aux médias et journalistes, puis aux pages vérifiées et à certains comptes, cette fonctionnalité est désormais disponible pour tous les comptes… mais vous le saviez sans doute déjà !

Articles similaires

Articles Recommandés



L'auteur

Isabelle Barnel

Isabelle Barnel est Conseil en communication (Numérique | Evènementiel | Relations Presse). Elle anime des ateliers Web 2.0 et Réseaux Sociaux au Club de la Presse de Lyon et intervient en stratégie numérique à CAP'COM, à ISEG Marketing and Communication School, à l'ISCOM. Aussi, elle est membre de jury à l'ISCPA. Ses autres missions : veille stratégique et e-réputation, storytelling, interviews, publications de contenus online, rédaction de pages.

 


1 Commentaire

  1. Pour être franc je n’ai pas tout lu mais j’aime et j’espère bien vous lire, analyser, apprendre et connaitre pour enfin être à l’ère du web pour répondre à la jeune Mamy vous êtes trop en avance sur nous les vieux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *